arthelius

Critique de Rolling Bandits

Critique de Rolling Bandits


Des bandits et un train qui fonce à travers les territoires américains, dans un décor de western. Que pensez-vous qu’il va se passer ? Une attaque bien entendue ! Mais soyez rassurés, c’est vous dirigez ce casse, ce hold-up et il est temps de s’en mettre plein les poches. Mais prenez garde, car vous n’êtes pas le seul gang (à vous tout seul) à en vouloir à ce fameux train !


Le coup de l’attaque du train


On place les cartes du train au centre de la table, puis on pose dessus les tuiles, celles restantes retournant dans la boite. Ensuite, chaque joueur prend l’ensemble des dés d’une même couleur. À votre tour de jeu, vous pourrez voler le wagon, en ayant au moins autant de bandits que la valeur indiquée sur la carte, et en ayant plus de bandits que les adversaires sur le même endroit. Vous récupérez alors la carte et la posez face cachée, en défaussant au passage l’éventuel coffre qui était dessus. Puis tous les dés présents, retournent auprès de leurs propriétaires. Ensuite, vous pourrez lancer vos dés et les placer sur les wagons les plus proches de l’arrière du train en suivant les symboles pour tenter de gagner les coffres. Il est possible de reprendre des dés déjà posés, dans ce cas, le groupe entier devra être récupéré. Si le symbole des dés correspond à ses dés dans le train, on les ajoute, dans le cas contraire, on peut les placer immédiatement devant un wagon où son gang est déjà présent, sinon ces dés iront à l’arrière. Si 3 dés ou plus, posés ont le même symbole, dans ce cas, le joueur récupère le coffre et applique son action tout de suite. Puis c’est au tour des joueurs suivants. On continue ainsi jusqu’à que toutes les cartes aient été remportées. Le joueur avec le plus grand score remporte la partie.
À 2 joueurs la mise en place sera légèrement différente, de même que le jeu propose une variante avec cette configuration.

 

Tric Trac


Une cargaison de dés


À l’intérieur de la boite, dés, cartes et tuiles se côtoient allègrement dans un thermoformage noir. Les dés sont gravés, tandis que les cartes sont assez grandes. Graphiquement ça reste léger, comme toujours avec Blue Orange j’ai envie de dire. De la couleur, du fun et un thème bien représenté au niveau graphique. Rien à redire sur cette édition, classique, mais classe tout de même.

 

Tric Trac


Le Train-train


C’est on ne peut plus simple, par contre il ne faut pas être allergique au hasard, car vous vous en doutez il y en a beaucoup dans Rolling Bandits. Cela pourra vous gêner ou non (je suis fort hein ?). Tout dépend de ce que vous attendez de lui, si vous cherchez un jeu long, fin et très tactique vous serez forcément déçu, par contre si ce sont les party-game léger et un brin stratégique qui vous tente, dans ce cas, il saura faire vibrer votre corde sensible. Surtout, que la mécanique n’est pas idiote avec son système de mise qui augmente le long des wagons. Par contre pour vraiment en profiter et ajouter de l’ambiance, il faudra y jouer à beaucoup. Ça tombe bien, car vous pourrez y jouer de 2 à 4 joueurs, à partir de 8 ans, ce qui en fait un bon familial ou un jeu d’apéro rigolo et léger. Surtout, que les parties n’excèdent pas les 20 minutes. Quant au thème il ressort ce qu’il faut sans être prédominant, le matériel est là pour l’appuyer cependant. La durée de vie, quant à elle, ne sera pas mauvaise grâce au hasard, aussi bien des dés que celui des tuiles de départ, sans oublier l’ordre des wagons. Pour moi Rolling Bandits est un petit jeu sans prétention, sorti pour divertir sans se prendre la tête avec un thème amusant et bien desservi par ses illustrations. Il ne faut pas lui en demande plus, et c’est très bien ainsi.

 

Tric Trac

Tric Trac


Terminus tout le monde descend


Rolling Bandits n’est pas une révélation, pour autant ce n’est pas vraiment grave, car il reste sympathique, mais assez classique même si la mécanique est amusante. Bref Rolling Bandits est un petit mélange de beaucoup de choses, mais surtout de simplicité. Amateurs de party-game donnez lui sa chance, pour les autres je ne saurais trop vous conseiller de le tester avant tout, qui sait, peut être serez-vous happé par le grand ouest !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (1)

Default
Bryan LEFEBVRE
Merci Arthelius pour cet article bien clair.