arthelius

Critique de Queenz

Critique de Queenz


Lorsque les apiculteurs se lancent dans la culture d’orchidées, les abeilles dansent et cela nous donne Queenz, un jeu de placement où le miel coule à foison. Mais allons-nous nous régaler pour autant ? La réponse dans la suite de cette critique.


Cueillette et pot de miel


On pose le plateau au centre, dessus, on pose les fleurs face visible, à côté le tableau de score avec dessus les pions de chaque joueur et encore à côté la pile de tuile Champ dont on en tire 5. Chaque joueur reçoit ensuite un plateau réserve et une série de pot de miel ainsi que 3 ruches. Le 1er joueur pose l’apiculteur où il le souhaite sur le pourtour et la partie peut commencer. À votre tour, vous aurez le choix entre 2 actions, voyons la première en détail. Prendre des orchidées, soit 1 de n’importe quelle couleur avec une ou plusieurs abeilles ou non, en prendre 2, mais sans abeille et de la même couleur, ou 3, mais toujours sans abeille et toutes de couleur différente. Ces orchidées allant alors dans votre réserve. Interdit d’en prendre plus si vous n’avez pas la place dans votre réserve. L’apiculteur avance alors en sens horaire d’autant de cases que le nombre de tuiles prises. La seconde action est de prendre un champ parmi ceux restants, et de planter les orchidées (qu’importe la couleur) pour recouvrir toutes les cases. Il sera possible si vous manquez d’orchidées ou si vous le souhaitez, de mettre une ou des ruches à la place. Chaque orchidée placée rapporte 1 point, et surtout vous permet de poser un pot de miel de la même couleur sur votre plateau. Dès que vous êtes parvenu à obtenir les 5 pots de miel, vous remportez le jeton bonus. Le premier de la pile valant 10 et les autres moins. Maintenant voyons quelques précisions. Lorsque vous prenez une orchidée avec une seule abeille, donc une reine, il sera possible de l’échanger de suite avec une déjà posée sur l’un de ses champs. Lors de pose de nouvelles orchidées avec un nouveau champ, si l’on ajoute des fleurs à un parterre déjà existant, on ajoute ces fleurs pour le décompte des points, si elles sont adjacentes. Dès que l’apiculteur a dépassé la flèche, si une ligne ou une colonne est vide lorsqu’il arrive dessus ou si la pile de Champ est vide, on fait alors le réassort des orchidées sur le plateau et on ajoute des champs jusqu’à en avoir 5. 

 

Tric Trac


La partie prend fin dès qu’un joueur possède 5 champs, on fait alors un dernier tour. On finit le comptage des points où chaque abeille présente sur les 8 tuiles qui entourent une ruche rapporte 1 point, c’est cumulable avec les mêmes abeilles sur plusieurs ruches. Le joueur avec le plus de points l’emporte.

 

Tric Trac


Le jeu où la couleur est reine


Que de couleurs ! Queenz est un jeu très coloré, et ça fait plaisir aux yeux. Les tuiles sont épaisses, contrairement aux plateaux, mais ça ne gêne pas du tout. Les ruches et les petits pots sont tout mignons, et l’ensemble jouit d’une cohérence visuelle agréable. Tout se rangeant très bien dans le thermo de la boite. Rien à redire à cette édition de qualité. 

 

Tric Trac


Des fleurs de toutes les couleurs


À mes yeux Queenz est avant tout un jeu familial, la facilité des règles et leurs nombres réduits étant un gros avantage qui permet à tous de jouer, et cela avec un public large. Car le jeu n’est pas dénué de choix et de tactique, les interactions étant bonnes entre les orchidées et les points bonus. Il y a deux manières de scorer et le choix entre jouer les champs de fleurs ou les abeilles sera crucial. Les déplacements de l’apiculteur étant tout aussi primordiaux pour bloquer ses adversaires ou bien se placer, tout comme le renouvellement des orchidées sous certaines conditions apportant certes 1 point bonus, mais offrant aussi plus de choix aux autres joueurs. D’ailleurs à mes yeux, le jeu est bien plus contrôle si vous jouez à 2, une configuration excellente qui plaira beaucoup aux amateurs de stratégie, les autres étant tout aussi intéressante, mais bien plus chaotiques. Et justement, ce chaos pourra déplaire aux gros joueurs, même si pour le coup, il faudra faire preuve de plus d’adaptation. Vous pourrez y jouer de 2 à 4 joueurs, à partir de 8 ans, preuve encore une fois que le jeu est vraiment familial, c’est pour moi le cœur de cible. Surtout que les parties sont de 30 minutes environ. La durée de vie ne sera pas mauvaise, car les situations changeront beaucoup à chaque partie ne serai-ce qu’avec les orchidées, par contre il y a 2 manières de jouer, donc la courbe de progression sera assez courte, passé les premières parties et tests de score. Le thème quant à lui est bien rendu, il faut dire que la qualité des illustrations y est pour beaucoup.

 

Tric Trac


Les abeilles c’est la vie


Queenz est un très bon jeu, que je vous recommande chaudement surtout si vous cherchez un jeu rapide et familial, qui possède en plus de très bonnes qualités ludiques, en proposant une expérience riche de plusieurs points intéressants rendant les parties prenantes et non-linéaires. Un excellent jeu en cette fin d’année.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Queenz
Queenz
2-4 8+ 40´
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

Commentaires

Default