Critique de Pyramid of Pengqueen

Critique de Pyramid of Pengqueen
arthelius


Icecool ayant bien marché, grâce au Spiel qu’il a gagné dans la catégorie Enfants, il n’est pas étonnant de revoir nos petits pingouins repointer le bout de leurs nez, et de voir apparaître le mot Icecool sur la boite. Il faut dire qu’il est assez étrange ou original, comme on préfère, de mélanger animaux de la banquise avec Pyramide et momie, surtout lorsque l'on sait que Pyramid of Pengqueen est une rethématisation de Pyramid sorti chez Ravensburger. Un choix qui interpelle d’office et qui nous attire vers cette boite et la découverte du jeu qui s’y cache.


Momie y es-tu ?


Un joueur va jouer la momie tandis que le ou les autres vont jouer les petits pingouins explorateurs. Chaque camp étant disposé d’un côté du plateau aimanté qui se dresse entre les deux côtés de la table. A votre tour de jeu, vous lancerez les dés pour avancer dans le labyrinthe. En sachant que vous pourrez tomber sur des chiffres ou une flèche pour avancer en ligne droite, mais aussi sur les faces Momie. Ces dernières devant être mises de côté dès qu’elles sont tirées. Il est possible de relancer les dés autant de fois que l’on veut, à partir du moment où les momies sont mise de côté à chaque tirage. Il sera possible au début de son tour de réinitialiser les dés afin de récupérer les faces momies déjà sorties, mais cela octroie un tour bonus à la momie. Une fois le tour du joueur terminé, c’est à la momie de jouer, celle-ci lance son dé noir + les dés mis de côté avec leur face momie, et avance d’autant de cases que de symboles sortis. Le but pour les pingouins sera de retrouver en premier, la totalité des cartes d’une main de l’un des joueurs, et pour la momie de vous attraper et de prendre un certain nombre de points de vie selon le nombre de joueurs (de 4 à 7 points).

 

Tric Trac


Glace et aimant


Une grande boite qui cache en son sein un grand plateau aimanté, des cartes, des dés et des tout petits pions, sans oublier le gros pion momie. Le matériel est bien sympa, il fait son petit effet lors de la première partie et est bien illustré. Le thermo me rappelle celui des jeux des années 80 où l’on ne savait pas trop à quoi servait chaque case, on sentait le moule unique, mais rien de bien grave. Une jolie édition plaisant à utiliser.

 

Tric Trac


Tous contre un 


Le fait de voir la momie se balader dans le labyrinthe et se rapprocher tout doucement de son pion à quelque chose de grisant. La tension monte, et il ne faudra rien montrer pour ne pas aider la momie à vous localiser. À ce propos prenez garde à vous baisser pour déplacer vos pions sous peine d’être observé par la momie qui vous localisera sans mal. Les deux rôles asymétriques sont amusants à jouer, chacun possèdant sa particularité. Par contre, il sera assez difficile de gagner la partie en jouant à 2 ou 3 joueurs, la momie étant assez forte surtout lorsque vous êtes bloqué, ce n’est pas impossible, mais il faudra ruser ! Par cet aspect labyrinthe et recherche d’objet, il me fait penser au classique jeu Labyrinthe justement, mais les rôles et les dés font de Pyramid of Pengqueen un jeu original et bien pensé, qui plaira à coup sûr aux enfants, mais aussi aux adultes qui joueront avec eux. Il faudra jouer de manière coopérative et parfois se sacrifier pour remporter la partie contre le fantôme bleu. Le fait que les trésors gagnés soient révélés à tous, offre à la momie une très belle occasion de vous attraper qu’il faudra vite compenser par un jeu de dés en votre faveur, ça sera votre plus grand obstacle dans le jeu, car cela peut vite être punitif. Le hasard est présent certes, mais le nombre conséquent de dés contrebalance ça, et puis si vous êtes rusé la tâche ne devra pas vous sembler impossible à relever. Pour 2 à 4 explorateurs, âgés d’au moins 8 ans (moins avec des enfants expérimentés) et des parties d’environ 40 minutes (moins lorsqu’on est rodé). Le thème est bien rendu, même si la notion Icecool n’est pas indispensable elle ne retire rien non plus au jeu, et la durée de vie n’est pas mauvaise, car les situations se renouvèlent assez bien.

 

Tric Trac


Labyrinthe glacé à l’aveuglette


Pyramid of Pengqueen est un jeu amusant et surprenant, il fait son petit effet tout en étant vraiment sympa à jouer, et cela, des deux côtés du plateau. Un jeu qui plaira aux enfants, mais aussi aux parents, car ça reste drôle de voir ses bambins stresser en vous voyant approcher avec la momie, ou de tenter de monter une stratégie discrètement pour vous échapper. Les parties sont longues juste ce qu’il faut, et les joueurs devront user de ruse pour battre la momie, avant de prendre ce rôle à leur tour. Un petit jeu sympa à mettre sous le sapin si vous ne possédez pas la version Egyptienne de 2008.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (3)

Default
sgtgorilla
sgtgorilla
Quitte à faire la critique d'un jeu autant préciser d'où il vient.

Ce jeu n'est qu'une simple rethématisation (surfant sur le succès d'iceccol) de PYRAMID de chez Ravensburger lui aussi.

Donc si vous voulez vraiment vous plonger dans le thème des pyramides et d'une momie vous courant après allez donc voir le jeu original avec le même thermoformage en passant.
arthelius
arthelius
Merci pour l'info ;)
je vais de ce pas modifié l'article.
fmoritel
fmoritel
Pyramid n' est plus au catalogue Ravensburger, ce qui rend cette réédition encore plus "fraiche" ! ;-)