arthelius

Critique de Photosynthesis

Critique de Photosynthesis


Pour qu’un arbre passe de l’état de graine à celle de doyen d’une forêt, il faut du temps, beaucoup de temps et du soleil, beaucoup de soleil. C’est cette course à la lumière et à la grandeur qu’essaie de nous représenter Photosynthesis, un jeu empreint de nature avec ce que cela implique de force et d’écrasement des plus faibles. Un jeu au thème léger qui cache un système de jeu sans pitié. Comment l’auteur, Hjalmar Hach est parvenu à cet étrange mélange et qu'est-ce que cela donne, c’est ce que je m’apprête à vous raconter. 


Petite graine deviendra grande


Chaque joueur va représenter une espèce d’arbre aux couleurs uniques, dans laquelle vous allez retrouver via un plateau personnel, des graines, des petits arbres, des moyens et des grands que vous pourrez acheter au fur et à mesure contre des points de lumière. Ces points de lumière vous les obtenez en début de tour, tous en même temps, lorsque le cache Soleil pivote autour du plateau, arrosant les arbres de sa lumière dorée. Plus l’arbre est grand et plus vous recevez de points. Lorsque le soleil a fait un tour complet du plateau, un tour de jeu a été effectué, au bout de 3 (4 en mode expert), la partie prend fin. Les points de lumière vont vous permettre d’acheter des graines et des arbres, mais avec vous pourrez également planter des graines, plus ou moins loin selon votre taille, ainsi que faire grandir vos arbres, ou bien mettre fin au cycle de vie d’un grand arbre pour scorer. À ce moment-là selon la zone où vous étiez vous piocherez un jeton points face visible, ces derniers vont decrescendo. À votre tour de jeu vous pouvez effectuer autant d’action que vous le permet vos points de lumière, mais seulement une action par case, c’est un point très important à retenir, ce n’est pas une action unique par tour. Le but étant de bien se positionner pour récolter le maximum de points de lumière tout en cachant le soleil aux arbres plus petits. À ce niveau le placement de base est donc primordial. Le jeu se poursuit donc sur 3 manches, à la fin desquelles les joueurs comptent leurs jetons plus les points de lumière qui leur reste. À la fin de la partie, le joueur avec le plus de points l’emporte. 

 

Default


La balade des feuilles d’automne


Quelques mots sur l’édition de Photosynthesis. Les arbres sont vraiment très bien rendus et leurs couleurs vraiment bien choisies, le fait de les avoir fait en 3D apporte un plus visuel, mais également indispensable pour la mécanique. Ce qui confère au tout une cohérence parfaitement maitrisée. Graphiquement c’est très joli, la boite est tout simplement magnifique. Par contre, il est juste dommage que les jetons Soleil soient si petits, et que le symbole sur le plateau pour l’astre ressorte si peu, surtout que le cache Soleil n’est pas forcément pratique à manipuler autour d’une table, surtout de petite taille. De même pour les séparateurs en carton à monter soi-même, qui ne possèdent pas de fond et qui ne sont pas des plus pratiques à utiliser, laissant aisément les petites pièces se balader dans la boite, pas top. Visuellement et au niveau du matériel, le jeu sait nous proposer quelque chose de bien maitrisé, mais aussi sur l’édition en elle-même même si quelques défauts subsistent. Ça ne va pas gâcher le jeu, mais c’est dommage.

 

Default


Ça pousse sans engrais


Tranquillement vos petits arbres poussent, vous rapportant au passage quelques points de lumière. Tout va pour le mieux. Enfin jusqu’au moment où un perfide joueur vient lancer sa graine devant vous et fait pousser au tour suivant un bel arbre qui vient vous faire de l’ombre. Il faut dire que dès le départ le jeu annonçait la couleur : des choix difficiles. Entre sacrifier un arbre pour gagner des points ou le laisser pour récupérer des points de lumière. Mais ça ne s’arrête pas là, car faudra-t-il sacrifier  des graines et des arbres pour gagner des tours ? Puis il faudra bien se placer. Les autres joueurs seront sans pitié. Vous avez beau être dans une forêt bucolique, on ne vous laissera aucun moment de répit. Il faut dire qu’à 4 les places sont chères, à 3 joueurs vous pouvez encore un peu respirer, même s’il faudra sans cesse choisir entre vous placer devant et ainsi récolter le maximum de lumière, mais moins de points, où derrière et miser sur le long terme, le temps que votre petit arbre pousse. Il faut dire que vous n’avez que deux grands arbres donc impossible de vous garder une poire pour la soif. C’est impitoyable, et à 2 joueurs c’est encore pire, le moindre faux pas se paie cher, rendant le jeu bien plus tendu et cela malgré la place sur le plateau. 

 

Default


Les huit ans indiqués sur la boite me paraissent presque justes pour véritablement profiter du jeu dans son ensemble. Les enfants comprendront les achats et le principe, mais leur demander de bien se placer pour récolter de la lumière sur le maximum de tours me semble déjà plus compliqué. Et cette difficulté de lecture pourra d’ailleurs freiner les novices, qui auront besoin d’adaptation (que le jeu n’offre pas, tant le placement de base est important), pour véritablement prendre le jeu en main. Au niveau de la durée d’une partie les 45-60 minutes indiquées sont juste, à 2 ça peut aller plus vite. Enfin la durée de vie sera je pense assez bonne, même si on pourra avoir tendance à jouer toujours plus ou moins de la même façon, surtout qu’aucun hasard n’existe dans le jeu, ça sera donc aux joueurs de proposer des situations nouvelles et inattendues. 

 

Default


Lorsqu’un arbre tombe seul dans la forêt


Photosynthesis est un très bon jeu, voilà c’est dit, pas la peine de tourner autour du pot, je vais droit au but. Le thème est intéressant et surtout très bien rendu par son matériel en parfaite adéquation avec les mécaniques. Il est juste dommage que malgré les qualités graphiques du jeu, l’édition souffre de quelques défauts. Par contre, ne vous laissez pas attendrir par ces arbres de couleurs, car ce jeu cache une mécanique impitoyable, aussi bien entre les adversaires qu’avec soi-même. Un jeu malin et très calculateur qui nous prouve encore une fois que le monde ludique regorge d’idées lumineuses et originales, à mettre dans tous les mains sans plus attendre. 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (2)

Default
Nothing16
Nothing16
Quand nous avons aperçut le matériel nous nous sommes empressé d'aller l'essayer. Mais lors de la première partie nous nous sommes ennuyé... Pour la beauté du matériel nous avons retenté et encore de l'ennuie malheureusement...
Les parties ce sont déroulée à 2 peut être que cela viens de là. La mécanique est plutôt sympa mais il manque quelques choses le petit truc qui fait que nous aurions put accrocher...
Max Riock
Max Riock
Merci pour ce retour ! J'attends impatiemment ma boite !