arthelius

Critique de Monolith Arena

Critique de Monolith Arena


Il revient, il est de retour, il est furieux et il n’a pas fait tout ce chemin pour vous faire des câlins, c’est Monolith Arena


On prend le même et on recommence … ou presque


Monolith Arena est une réédition améliorée de Neuroshima Hex, célèbre jeu de Michal Oracz. Mais ici, on troque le moderne pour de la fantasy. Si vous connaissez donc Neuroshima vous ne serez pas dépaysé, car les règles de base sont les mêmes. Chaque joueur choisit une faction entre les Nains, Elfes, Humains et Seigneurs des Abysses, et forme une pile de ses tuiles face cachée. À son tour le joueur pioche 3 tuiles, face visible, en défausse une et choisit les actions pour les deux restantes. Selon la nature de la tuile elle ne sera pas jouée de la même façon sur le plateau. Une tuile Action permet de déclencher des effets, tandis qu’une tuile Arène, sera posée directement sur la zone de jeu. La résolution des combats se fait à partir des valeurs de l’initiative de chaque unité, qui interviendra si le plateau est entièrement rempli ou à l’aide d’une tuile Action. En sachant que chaque unité possède des capacités. La partie prend fin lorsque la bannière adverse est détruire ou lors du combat final lorsque la dernière tuile est piochée. 


Ça c’est pour les règles de base. Car une fois celles-ci maitrisées vous pourrez intégrer les fameux monoliths. Au début de votre partie, vous placerez sur l’étage supérieur de votre monolith, votre bannière, puis 2 tuiles seront cachées dans les deux autres étages. Puis lors de votre tour vous pourrez utiliser votre monolith pour révéler les tuiles cachées. Deux modes de jeu sont également proposés, le jeu en équipe à 2 contre 2, et Tous contre 1.

 

Tric Trac


Rouge c’est rouge


Cette réédition n’apporte pas que de nouvelles règles, elle apporte également un soin particulier au matériel. Les tuiles sont plus épaisses, le plateau est de qualité et les segments sont vraiment une bonne idée. Les illustrations sont assez classiques vu le thème choisi, mais elles collent à l’univers du jeu. Quant aux fiches Faction, elles sont claires et lisibles. Une très bonne édition qui met véritablement bien en avant Monolith Arena

 

Tric Trac


Pareil mais différent


Tout se fera à partir de vos unités et de leurs capacités. C’est grâce à elles que vous pourrez faire tourner l’affrontement à votre avantage. Il faudra donc faire preuve d’un sens aiguisé de la tactique pour ne pas commettre d’erreurs irréparables. Et c’est encore plus le cas lorsque vous jouez avec les monoliths, car l’effet de surprise et les retournements de situations seront nombreux, les capacités cachées pouvant vous donner un joli coup de pouce. Il y a donc encore plus de stratégie avec cet ajout. Les affrontements seront tendus, mais même si vous êtes en mauvaise posture rien ne vous empêchera vraiment de revenir au score, car le jeu est bien équilibré. Par contre, il faudra faire preuve d’adaptation.

 

Tric Trac


Vous pourrez vous y adonner de 2 à 4 joueurs, ce qui risque d’être un joli foutoir, personnellement la configuration à 2 reste ma préférée, surtout qu’une partie dure 30 minutes. Vite sorti, vite joué, et vite rejoué pour prendre sa revanche. Vous pourrez y jouer à partir de 10 ans, autant vous dire que pour initier à des jeux de confrontations plus velus, il sera idéal. Le thème est ici bien rendu et me parait plus facile d’accès pour faire découvrir le jeu que l’ancien plus moderne. Quant à la durée de vie, elle sera bonne, car entre les différentes factions et la maitrise des monoliths, il y a de quoi faire pour devenir un fin stratège. Surtout que chaque faction est vraiment unique, là encore le thème amplifie agréablement tout ça.

 

Tric Trac

Tric Trac


Toujours aussi bon


Monolith Arena reste le grand jeu qu’il était, mais dans un habillage différent. C’est un excellent titre de confrontation et si vous aviez échappé à son emprise lors de la sortie de la version Neuroshima, ne laissez pas votre chance passer une seconde fois, surtout si vous êtes fan du genre. Les ajouts sont bienvenus et la durée de vie est vraiment bonne, de plus le matériel est de qualité et renforce bien l’expérience de jeu, le changement de thème étant une bonne chose à mes yeux. Un jeu à posséder si vous êtes fans du genre, et à échanger contre Neuroshima pour profiter pleinement des monoliths.


 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires

Default