Critique de Mission Pas Possible

Par Cirth

Publié le 18:17 • Lecture 4 min.

Critique de Mission Pas Possible

La base a été piégée, la situation est désespérée ! Réunissez vos meilleurs agents pour réussir cette mission pas possible ! Plus de vingt bombes ont été détectées et le compte à rebours a commencé. Votre équipe est la dernière chance d’éviter la destruction totale ! Votre mission si vous l’acceptez, sera de vous coordonner en faisant preuve de sang-froid pour désamorcer des mécanismes complexes dans les temps.
Soyez rapide, ce jeu s'auto-détruira dans 10 minutes...

Sous sa couverture et son nom aux allures de jeu de grande distribution plutôt de mauvais goût, se cache un très bon jeu de dés coopératif aux parties survitaminées, avec une bonne rejouabilité. A l’ouverture de la boîte, on se rend compte que seul la couverture a changé pour cette adaptation en VF, le dos des cartes et le sac ayant toujours le nom VO « Fuse » en impression. Un choix surprenant, lié aux coûts de production, mais qui n’entache en rien l’expérience de jeu ! Business is business… La boîte contient également 25 dés répartis en 5 couleurs différentes.

Mission Pas Possible se joue seul ou jusqu’à 5 joueurs avec des règles très simples, à commencer par sa mise en place. Chaque joueur commence avec deux cartes Bombe devant lui et tous les dés sont mis dans le sac. On forme ensuite une pioche avec un nombre de cartes dépendant du nombre de joueurs et de la difficulté choisie (par exemple 22 cartes Bombe à 4 joueurs en mode standard). 5 cartes prises aléatoirement dans la pioche sont placées face visible au centre de la table, puis on mélange à nouveau la pioche en ajoutant 6 cartes Sabotage qui nous handicapent lorsqu’elles sont piochées.

On gagne la partie s’il n’y a plus de cartes dans la pioche et au centre de la table. A l’inverse on la perd si les 10 minutes sont écoulées mais que les bombes n’ont pas toutes été désamorcées.

On lance le timer, et c’est parti pour 10 minutes de jeu intense !

Mission Pas Possible mise en place

Les règles - ou comment désamorcer une bombe ?

Les joueurs sont chacun leur tour responsables du lancer de dés. Lorsque vient son tour, le joueur lance autant de dés qu’il y a de joueurs (sauf à 1 et 2 joueurs). S’il lance trop ou pas assez de dés, il doit tous les remettre dans le sac et en relancer immédiatement. L'équipe doit ensuite se répartir les dés pour en avoir chacun un à placer sur un emplacement correspondant de l'une de leurs cartes Bombe. Ces emplacements font référence au nombre du dé, à sa couleur, ou aux 2. Si un dé ne peut pas être placé il est relancé. Pour chaque dé relancé, chaque joueur doit remettre UN dé correspondant au nombre ou à la couleur du dé lancé dans le sac.

Il existe 3 types de cartes Bombe :

Standard : L’ordre de placement des dés n’a pas d’importance.

Pile : Ces cartes ont une flèche indiquant dans quel ordre les dés doivent être empilé

Pyramide : Ces cartes fonctionnent comme les cartes Pile, mais avec un peu plus de marge de manœuvre. Un dé peut être placé dès lors qu'il peut être posé sur quelque chose.

Cartes Bombe Mission Pas Possible

Lorsqu’une carte est remplie en respectant les contraintes, la bombe est désamorcée. Les dés sont remis dans le sac, la carte est mise de côté et le joueur choisit une nouvelle carte Bombe parmi les 5 au centre. On complète ensuite la ligne centrale en prenant la première carte de la pioche. Si la carte piochée est un Sabotage, chaque joueur doit remettre dans le sac UN dé correspondant au nombre ou à la couleur indiquée, et une nouvelle carte est piochée pour qu’il y ait toujours 5 cartes au centre.

Cartes Sabotage Mission Pas Possible

Lorsque la partie est terminée, les joueurs comptent leur score de la manière suivante : Dix points si la partie a été gagnée avant la fin du timer, 1 point pour chaque tranche de 10 secondes restante, 2 points pour chaque carte Sabotage activée, et enfin on additionne la valeur de chaque carte Bombe désamorcée.

La clé : La communication !

Plus facile à dire qu’à faire… Sortez vos calculatrices ! Sachant que Caroline, Virginie, Guillaume et Maxime ont 10 minutes pour désamorcer 22 bombes en difficulté standard. De combien de temps disposent-ils en moyenne par bombe ? Réponse : 27,3 secondes ! Il est possible de désamorcer plusieurs bombes simultanément, mais en moyenne il faut que toutes les 27,3 secondes une bombe soit écartée. Je vous laisse imaginer la tension autour de la table et la vitesse à laquelle les lancers et répartitions de dés doivent se faire. Pendant la première partie, la communication se fait avec difficulté et de nombreux dés sont pris par les joueurs sans pouvoir les utiliser. Pourtant la clé pour réussir cette mission est bien la communication. Chaque fois que de nouveaux dés sont lancés, chacun doit exprimer efficacement les dés dont il a besoin et l'équipe doit rapidement décider qui prend quoi. Le jeu est vraiment axé sur l’efficacité de cette coopération. C’est en enchaînant les parties que l’on acquiert de l’expérience pour communiquer plus efficacement. Plus l’on joue, plus notre vocabulaire s’appauvrit pour terminer par simplement utiliser des noms de couleur ou des numéros. « Bleu, rouge ou 4 noir ! Bleu, rouge ou 4 noir !!! ». Vous l’aurez bien compris, Mission Pas Possible ne souffre pas du syndrome du joueur Leader que l’on peut trouver dans certains jeux de coopération. Pas le temps d’avoir une vision d’ensemble du jeu, chacun est responsable de ses deux bombes, il faut se faire confiance !

Vous aimez les défis ?

Un des points forts de Mission Pas Possible, c’est sa rejouabilité. D’une part car le paquet de bombes est différent à chaque partie et les jets de dés sont imprévisibles, mais aussi car la difficulté est paramétrable. Chaque palier de difficulté est un véritable défi et promet des éclats de joie lorsque l’équipe le relève avec succès. Si vous arrivez à finir le palier le plus haut, respect ! Mais ce n’est pas fini. 5 cartes bombes ayant une difficulté extrême sont à ajouter pour corser encore un peu plus chaque palier. De notre côté, après une dizaine de parties à 2, 3 et 4 joueurs, nous n’avons pas réussi à faire mieux que terminer la difficulté Expert.

Timer Mission Pas Possible

Renegade met à disposition une application utile pour plusieurs de leurs jeux dont Mission Pas Possible (Fuse dans l’application). L’application est gratuite et sert de minuterie avec une voix pour ajouter un peu plus de pression aux parties, et permet d’avoir un repère audio plutôt que de perdre du temps à regarder le minuteur de son téléphone. Si cette application n’est pas indispensable, nous l’avons adoptée pour toutes nos parties. Elle apporte plus de tension, et son design rappelant le compteur d’une bombe comme dans les films nous immerge un peu plus dans le jeu.

Difficile mais pas impossible !

Simple à expliquer, fun à jouer avec une bonne dose de tension, Mission Pas Possible est un petit jeu coopératif efficace en seulement 10 minutes. Si sa difficulté peut s’avérer frustrante, les parties restent amusantes quel que soit le niveau des joueurs. Pour les amateurs de défis, il est nécessaire de rejouer avec le même groupe pour terminer avec succès les différents paliers de difficulté. Il est important de se connaître et de mettre des automatismes en place pour faire le moins d’erreur possible car chaque seconde compte !


Cirth

Commentaires (1)

Default
Atreyo
Atreyo
Quelle horreur ce nom...