arthelius

Critique de Minicity

Critique de Minicity


Le mot City dans un titre accompagné d’un thème tournant autour des fourmis suffit à m’attirer immédiatement. Et là nous avons le plaisir d’avoir les deux dans le jeu Minicity. Et cerise sur le gâteau Léo Colovini et Teodoro Mitidieri sont aux commandes, comment passer à côté ? Pour vous, je ne sais pas, mais moi, je ne peux pas !


La fourmilière, une cité 


On place le plateau au centre puis dessus, on va disposer un certain nombre de blocs selon le nombre de joueurs, les pions Fourmi au bon endroit, on bat ensuite les cartes Mouvements que l’on place à côté après en avoir donné 4 à chaque joueur. On place aussi 2 cartes sur chaque côté du plateau sur les cases prévues. Ensuite, chaque joueur se munit d’un plateau Caisse en bois et dépose dedans le nombre de blocs recommandé selon le nombre de joueurs, et en place 7 dans le trou de droite. La partie peut débuter.

 

Tric Trac


À son tour le joueur jouera une carte Mouvement sur la rivière, et avancera le pion Fourmi concerné. Si plusieurs cartes Mouvement de même couleur se suivent, le joueur pourra avancer d’autant de cases la fourmi qu’il y a de cartes à la suite. Sur le lieu d’arrivée de la fourmi et s’il reste de place libre, le joueur pourra déposer 1 bloc de la même couleur, pris dans la case de droite parmi les 7, pas dans la réserve. Ensuite, il pourra encore jouer jusqu’à 2 cartes de plus en répétant les mêmes actions. Enfin, le joueur refait sa main à 4 cartes, et remet assez de blocs à droite pour en avoir de nouveau 7. Dès que l’un des deux côtés de la rivière est rempli de cartes, on les défausse et remet 2 cartes Mouvement de la pioche. Le premier joueur à déposer tous ses blocs remporte la partie. Minicity propose également une variante avec les amis insectes. Dans celle-ci à chaque fois que la fourmi que vous déplacez arrive dans une alcôve sans poser de bloc, vous gagnez à la place des points d’amitié, qui vous permettront d’acheter des cartes insectes aux pouvoirs différents. 

 

Tric Trac


Les fourmis de couleur


La boite est hyper colorée, et si autrefois les jeux Piatnik n’étaient pas toujours hyper esthétiques, ils ont depuis fait du chemin et Minicity en est un excellent représentant. Malheureusement, le jeu souffre de deux défauts, le premier les blocs oranges et roses sont vraiment proches en terme de couleurs, et le second, c’est que le cube noir qui se déplace autour du petit plateau de joueur est vite bousculé. Deux petites erreurs d’édition qui ne gâche pas le jeu pour autant. Pour le reste, vous trouverez pas mal de matériel dans la boite (il aura pu être sympa d’avoir des meeples taillés en forme d’aliments comme dans Fertility, mais ça aurait sûrement gonflé le prix du jeu), avec des cubes, des pions, des cartes, et un grand plateau coloré. Une jolie édition.

 

Tric Trac


Que ce sont ces cubes ?


Minicity propose des règles vraiment simples à comprendre tout se fait sans mal, par contre il sera un peu plus compliqué de bien déterminer les cases du plateau et donc d’avancer sans se tromper, surtout pour les plus jeunes, à partir de 7 ans (ce qui est juste). Mais dans un souci de réalisme, ce choix graphique est justifié. Le coup des cartes qui se suivent est très puissant et même si le hasard de la pioche pourra ne pas vous donner satisfaction, vous serez très rarement bloqué si vous gérez bien votre affaire. Encore plus dans la variante où les pouvoirs renouvellent bien le jeu et propose plus de diversité et de tactique. Le jeu de base est à proposer aux plus jeunes, qui passeront très vite à la variante qui propose plus de profondeur et d’intérêt. Tout se manipule très bien et les 35 minutes indiquées sont justes. On refait les mêmes actions, certes, mais il faudra quand même pas mal de tactique pour gérer au mieux ses déplacements et placer le maximum de blocs à son tour. Les tours sont rapides, et le jeu qui peut se jouer de 2 à 4 joueurs, n’a pas vraiment de meilleure configuration. Surtout, qu’un certain effet de précipitation surviendra vers la fin avec les place qui s’amenuisent. 

 

Tric Trac


Le thème est assez bien rendu, même si on se demande où est passé la cité, présente dans le titre, mais pour le reste ça reste léger, mais logique. Enfin, la durée de vie est assez bonne, même si pour renouveler le jeu, jouer avec la variante deviendra quasiment obligatoire pour vraiment en profiter et le renouveler. 

 

Tric Trac


Ou est la cité ?


Minicity est un bon petit jeu de déplacement, simple mais assez tactique pour le rendre intéressant. Ce n’est pas qu’un simple jeu de déplacements et de parcours, il y a de la réflexion et le thème est bien rendu grâce à un matériel coloré. La variante renforce vraiment le jeu en proposant une expérience plus riche. Un petit jeu bien sympa.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default