arthelius

Critique de Ma Première Aventure - à la découverte de l’Atlantide

Critique de Ma Première Aventure - à la découverte de l’Atlantide


Si l’on était parti à la recherche d’un dragon dans le premier tome, dans ce second opus, sans rapport avec le premier, nous allons partir sur les traces de la célèbre Atlantide. Encore une fois, choix et aventure nous attendent au tournant. Un livre pour les plus jeunes à découvrir de suite.


Choisir son starter marin, mais pas Carapuce


Le principe reste le même que dans le premier tome, on choisit un vaisseau (à la place d’un héros), on met à zéro les roues colorées et l’aventure peut commencer. Ensuite, on lit les choix proposés à chaque page, et lorsqu’on obtient un objet, il suffit de tourner l’une des 4 roues pour l’afficher dans un des coins. Puis, il suffit d’avancer dans l’aventure afin de tenter d’atteindre la fameuse Atlantide. Ici, les blessures sont remplacées par des fuites, choix logique pour un sous-marin. Bien sûr, chaque vaisseau aura ses caractéristiques et vous permettra d’accéder à certaines parties de l’histoire, qui seront bloquées pour les autres. C’est hyper simple, et même les plus jeunes s’y retrouveront. 

 

Tric Trac


Bleu des mers du sud


Le support est le même que pour la première aventure, un livre assez épais, avec à l’intérieur des volets pour ne suivre qu’une partie de l’aventure en fonction de ses choix, et des roues pour son inventaire. Si le premier tome restait classique au niveau de ses graphismes, ici ils manquent de personnalité, les illustrations étant assez vides à chaque fois. Ce qui limite l’immersion pour des enfants. Les graphismes sont très importants pour ce public et ici, ils sont à mes yeux pas vraiment à la hauteur. Ça ne gâchera pas l’aventure pour autant, ça la rendra juste moins fantastique ou onirique. Dommage. Après la qualité du matériel est au rendez-vous, et il n’y a rien à redire sur ce point, si ce n’est que certaines roues seront un peu difficile à tourner pour les petites mains. Une bonne édition qui manque juste d’un peu de fantaisie et de couleurs. 

 

Tric Trac


Roulettes et volets


Si vous avez fait le premier tome, vous ne serez pas perdu, car ce tome suit les mêmes mécaniques : choix, conséquences et aventure. Le niveau de difficulté sera le même, et il sera possible de refaire le jeu pour obtenir un meilleur score ou voir ce qu’il se passe. Pas de dépaysement. La durée de vie est donc équivalente à l’envie de refaire le livre, et après quelques parties, il n’y aura plus rien à découvrir. C’est donc avant tout un livre découverte. Une autre manière d’aborder la narration et d’immerger encore plus les enfants dans un récit. Celui-ci étant destiné avant tout aux bambins. Si vous avez aimé le premier, celui-ci devrait vous plaire. Par contre si le premier ne vous avait pas convaincu, celui-ci n’y arrivera pas plus. Pour ma part j’ai d’ailleurs préféré le premier tome, plus immersif et moins vide dans ses illustrations et dans l’univers décrit, surtout qu’ici on survole le sujet de base , l’Atlantide, ce qui pourra être assez frustrant.

 

Tric Trac

Tric Trac


La fin de l’aventure


Ce second tome de Ma première aventure, reste dans la veine du premier, une bonne idée pour initier les plus jeunes à la lecture, mais aussi à l’aventure ! Et cela, grâce à des mécaniques bien pensées, aussi bien narrativement que dans l’utilisation du support original. Un cadeau à faire les yeux fermés, en attenant la sortie du prochain tome qui nous emmènera dans l’espace.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires

Default