arthelius

Critique de Hanamikoji

Critique de Hanamikoji


Derrière ce nom, se cache la rue la plus touristique de Kyoto. Et vous gérant d’un salon de thé fraîchement installé, vous voilà opposé à un rude concurrent. Votre seule solution : attirer les plus talentueuses artistes dans votre établissement. Bon ok ce sont toutes des femmes et toutes des geishas, mais laissez de côté vos aprioris et laissez-vous guider par le charme coloré de ce jeu.


Majorité et talent


Le jeu fut présenté en début d’année au festival de Cannes dans une version plus classique, avant d’intégrer de manière assez logique à mes yeux, la gamme Mini. Cependant vous l’avez peut-être vu tourner avant, car il date de 2016, où en Europe, il est sorti chez Kosmos. Mais venons-en aux règles !


On place au centre toutes les cartes Geishas en posant dessus un jeton fleur. Chaque joueur va disposer en début de manche de 6 cartes et de 4 jetons à pouvoir. À son tour, il pioche une carte puis joue l’une de ses jetons. Ainsi vous pourrez soit jouez une carte qui restera cachée jusqu’à la fin de la manche et qui comptera pour le décompte, soit en cachée deux, mais qui ne compteront pas, soit proposer face visible 3 cartes, l’adversaire en choisi une qui va de son côté, tandis que les 2 autres vont du côté du joueur et enfin, il pourra proposer 2 offres de 2 cartes, l’adversaire en choisi une et place les cartes de son côté, tandis que le joueur actif en fait de même avec celles restantes de son côté. Une fois toutes les tuiles Action des 2 joueurs jouées la manche prend fin. On regarde alors la majorité pour chaque carte, déplaçant le cas échéant les jetons Fleur du côté du joueur majoritaire. En cas d’égalité, le jeton ne bouge pas. Si l’un des joueurs est parvenu à obtenir 11 points (ils figurent sur les cartes Geisha) il remporte la partie. Sinon on entame un nouveau tour. Si au bout de 3 manches personne n’est sorti vainqueur, c’est celui avec le plus de points qui gagne.

 

Tric Trac


De jolies cartes


Les cartes sont vraiment jolies, les Geisha étant proposées sur des grands formats qui les mettent vraiment en valeur. Le style à cheval entre l’estampe japonaise et le dessin à l’encre convient parfaitement à Hanamikoji, d’ailleurs, je trouve qu’il s’approche pas mal du style du studio de mangakas Clamp. Vraiment, c’est une très belle édition, qui possède un véritable charme, et le voir dans ce format pratique et peu onéreux, lui permet d’être accessible à un très grand nombre ce qui est très bien.

 

Tric Trac


4 actions vraiment difficiles à choisir


Au début, on pense que l’on ne va jamais s’en sortir, il faut dire que la main de départ peut faire peur selon ce que l’on a. Si la pioche ne vous a pas gâté qu’à cela ne tienne refourguez cela à votre adversaire, ou bien bluffé. Bref, il y a toujours moyen d’utiliser sa main, quel que soit son contenu. Seule votre ruse et votre tactique aiguisée pourront vous aider ici, surtout que le jeu est très bien équilibré, et votre adversaire ne vous fera pas de cadeaux. Alors certes, nous sommes dans un joli univers coloré et peuplé de geishas très talentueuses, mais cela ne vous empêchera pas de vous crêper le chignon avec la personne qui vous fait face sans en avoir l’air. Entre le bluff, et les lots à créer, le jeu est vraiment très riche et l’on ne sait jamais si on doit se débarrasser de suite de ses cartes ou bien tenter le diable avec la pioche, il y a de véritables choix ! Hanamikoji propose de vraies parties tendues et pleine de suspense, un très bon jeu à 2, pour des parties de 15 minutes, à partir de 10 ans, voir moins sans problème. Le thème est très bien rendu graphiquement, même si dans le fond, on aura pu vous proposer des dockers avec leurs caisses, ça n’aurait pas changé grand-chose, ici, c’est plus pour le côté agréable de l’habillage graphique qui prime. De plus, il pourra être joué avec un large public pour des parties rapides mais intenses !

 

Tric Trac

Tric Trac


Une agréable visite


Hanamikoji est un très bon jeu à 2, très tactique, rapide, simple à apprendre, mais plus difficile à maîtriser. Il s’emporte partout et enchaîner les parties n’est jamais une gageure, tant il est plaisant. En plus de cela, il possède une direction artistique très réussie. Un excellent jeu que tout amateur de jeu à 2 se doit de posséder ou du moins d’essayer pour tomber sous son charme.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

À suivre chez les blogueurs...

Commentaires

Default