arthelius

Critique de Fuji

Critique de Fuji


C’est la galère, le volcan s’est réveillé, teintant d’ocre et de rouge le célèbre mont. Et la mauvaise nouvelle, c’est que vous êtes en dessous ! Votre seule chance de vous en sortir sera de coopérer afin d’avancer au mieux jusqu’au village où vous pourrez vous mettre à l’abri. Enfin, si les dés le veulent bien …


C’est la cata… la cata… strophe


On dispose sur la table le matériel, notamment les cartes qui vont représenter le parcours que les joueurs vont devoir arpenter. Puis chacun se saisit d’un paravent, d’un personnage avec le nombre de dé indiqué et de cartes équipement. À chaque début de tour, les joueurs lancent leurs dés derrière leurs paravents, ensuite commence la phase d’échange verbal afin de savoir où chacun souhaite se rendre, mais cela sans rien dire sur la nature de ses dés. Les conditions pour se rendre sur les cartes seront différentes pour chaque. On pourra ainsi vous demander de prendre en compte la couleur des faces, le chiffre ou le fait qu’ils soient pairs ou impairs. Chacun dépose alors un cylindre à sa couleur sur la carte sur laquelle il souhaite se rendre. Les joueurs peuvent alors relancer leurs dés s’ils le souhaitent, le nombre de relances étant variable selon le nombre de cases que l’on souhaite traverser, 3 max. On entame une nouvelle phase de discussion, mais on peut également jouer une carte à cette étape. Enfin, on baisse nos paravents et on passe à la résolution des jets de dés. Pour pouvoir avancer, il faudra comparer le résultat de ses dés selon les conditions de la carte sur laquelle on se rend avec son voisin de gauche et de droite et avoir un résultat strictement supérieur, sinon le pion personnage ne bouge pas. Une fois cette étape faite pour tous les joueurs, on passe à la santé de chaque. 

 

Tric Trac


On va alors comparer la différence de résultat qu’il y a avec son voisin ayant la valeur la plus élevée (en cas de déplacement), et en fonction du chiffre, perdre de 0 à 3 points de santé, 4 si vous n’avez pas bougé (c’est violent !). Et prendre un jeton blessure lorsque vous passerez sur la case, ce qui vous retirera une compétence sur la carte de votre personnage comme perdre un dé, ne plus utiliser de carte Équipement, ne plus pouvoir utiliser sa compétence ou ne plus pouvoir faire de relance. Enfin, on passe à l’éruption qui avance sur les cartes adjacentes. Si un joueur est pris dans l’éruption, la partie est perdue ! Et prendre un jeton blessure lorsque vous passerez sur la case, ce qui vous retirera une compétence sur la carte de votre personnage comme perdre un dé, ne plus utiliser de carte Équipement, ne plus pouvoir utiliser sa compétence ou ne plus pouvoir faire de relance. Sinon un nouveau tour commence, et cela, jusqu’à la victoire des joueurs qui interviendra lorsque tous auront réussi à rejoindre le village. On procède alors à la lecture du score. À 2 joueurs, il faudra procéder à quelques ajustements des règles.

 

Tric Trac


Le mont jaune désormais


Au premier coup d’œil vous reconnaîtrez le trait de Weberson Santiago, qui a déjà officié sur L’auberge Sanglante paru chez Pearl Games. Autant dire que cela marque et offre au jeu un certain cachet inquiétant et pesant. Un choix très bien vu. Pour le reste, c’est classique mais efficace, on retrouve des dés en bois, des cartes, des paravents et des pions en bois de très bonne facture. La boite est un peu grande, mais c’est pour faire tenir les paravents dépliés. Une jolie édition qui jouit d’un aspect graphique original.

 

Tric Trac


Dés et coopératif, oui, vous avez bien lu 


La première surprise interviendra en découvrant que nous sommes face à un jeu coop avec des dés, il faut dire que cela a de quoi surprendre. Et si ici, cet ajout reste modeste, je pense qu’il pourra s’agir d’une nouvelle source d’inspiration pour les auteurs. Bien entendu, le hasard sera présent, mais celui-ci est bien contrebalancé par des cartes très différentes, on aura donc toujours le choix. Surtout, qu’il est possible de communiquer entre joueurs, donc peu de chance d’être bloqué, sauf si les dés sont contre vous ! Le reste apporte son petit plus, je pense notamment aux équipements, qui ne sont pas indispensables, mais donnent un bon coup de pouce. Par contre la jauge de santé, elle, sera bien vache avec nous, les points s’envolant à vitesse grand V. Et au final, je me demande si ce n’est pas l’épuisement qui le plus grand danger face au volcan ?


Par contre les tours sont assez répétitifs, et la résolution des dés sera toujours un peu compliquée même si cela n’est pas insurmontable. À chaque tour on lance, on discute et on avance, peu de changement interviendront à chaque fois. Bien entendu quelques actions possibles et les choix assez nombreux, mais ça reste assez linéaire.

 

Tric Trac


Vous pourrez y jouer de 2 à 4 joueurs, à 2 cela m’a moins passionné j’ai trouvé ça moins fluide. À partir de 10 ans pour des parties allant de 30 à 60 minutes. Le thème ressort pas mal, surtout grâce aux illustrations, quant à la durée de vie elle sera surtout boostée par une montée de la difficulté et du score, qui s’il nous laisse de marbre, ne sera plus un argument marketing. 

 

Tric Trac


Retour de voyage


Fuji est original, le coup du jeu coop avec des dés est rafraichissant, mais voilà, il souffre malgré tout d’une mise en place un peu longue et de tours un peu trop similaires avec une résolution qui ralentit le rythme du jeu. Par contre l’aspect survie et suspense est bien rendu et les amateurs de jeux coop y trouveront sans mal leur compte avec ce petit nouveau arrivé récemment dans cette grande famille.
 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires

Default