arthelius

Critique de Dungeon Mayhem

Critique de Dungeon Mayhem


Donjons & Dragons c’est une grosse licence phare, il est donc assez amusant, mais surtout intrigant de voir cette petite boite estampillée du célèbre logo et d’aventuriers au style graphique peu commun pour la licence. Si comme moi vous êtes curieux de voir de quoi il retourne, je vous invite à lire la suite.


Baston !


Chaque joueur choisit un personnage et prend le jeu de cartes associé, le marqueur de points de vie et la carte aide de jeu. Chacun démarre avec 10 points de vie, puis mélange son paquet de cartes et en tire 3 qui constitueront sa main de départ. Grâce à certaines cartes, il sera possible d’en jouer plusieurs à la suite. Tandis que les cartes avec un Bouclier resteront devant le joueur. Grâce à certaines cartes, il sera possible d’en jouer plusieurs à la suite. Toutes les cartes jouées sont ensuite défaussées et c’est au joueur suivant. Et la partie se poursuit ainsi jusqu’à qu’il n’en reste plus qu’un (que vous pouvez appeler Highlander). Le but est donc d’éliminer ses adversaires, les autres joueurs.

 

Tric Trac


Peut mieux faire


La boite est assez quelconque, graphiquement on aime ou pas, mais ça reste lisible. Par contre le matériel à l’intérieur n’est clairement pas à la hauteur de la licence : cartes fines qui vont vite s’abîmer et surtout jetons hyper fins, on est loin des jetons en carton épais que l’on trouve habituellement. La qualité n’est vraiment pas au rendez-vous. 

 

Tric Trac


Là aussi ça aurait pu être mieux


Les règles sont hyper basiques, et le jeu l’est tout autant. À chaque tour on joue sa ou ses cartes, on poutre son ou ses adversaires si on y arrive, puis c’est au tour du suivant. On pourrait parler de légère stratégie, car chaque personnage à des cartes personnelles et aura des effets différents, en rapport avec son caractère, mais ça reste hyper léger. De même que l’on pourrait penser que le choix des cartes aura son incidence, mais au fond, c’est plus le hasard qui mènera la partie que vous, dommage. Vous pourrez y jouer de 2 à 4 joueurs pour des parties de 10 minutes, à partir de 8 ans. Au niveau du public, je dirais plus que le jeu s’adresse aux plus jeunes, car les fans de la licence seront bien déçus tant le jeu est léger et ne présente pas un grand intérêt. Il lui manque un côté aventure, qui serait vraiment bienvenu, car là, c’est de la Bataille+. Le thème ne ressort que via les personnages et encore, quant à la durée de vie, elle n’est pas très élevée, car il n’y a aucune courbe d’apprentissage ou d’éléments qui viendraient gonfler ce point. Par contre les interactions sont bien là. J’ai pu lire sur Internet que le jeu plaît pour ma part il m’a laissé de marbre, sûrement que j’en attendais trop étant donné la licence que le jeu arborait.

 

Tric Trac


Mouais …


Dungeon Mayhem sent le jeu bâclé surfant sur une licence connue en espérant ainsi se vendre, sans prendre le temps de peaufiner son gameplay et surtout de proposer de la profondeur. Surtout, que j’ai du mal à comprendre le public visé, car comparé à la richesse de l’univers de Donjons & Dragons, Dungeon Mayhem fait bien pâle figure. Il y avait de quoi faire quelque chose de bien, un jeu de société réussi, et à la place, on se retrouve avec ce petit jeu d’apéro qui déçoit, comme je le fus et comme vous risquez très certainement de l’être aussi. 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires

Default