arthelius

Critique de Cthulhu l’avènement

Critique de Cthulhu l’avènement


Et si 2019 démarrait avec un peu de Cthulhu qu’est-ce vous en dites ? Si cela vous intéresse et si le grand ancien a encore vos faveurs, je vous propose de vous pencher avec moi sur son cas et de découvrir ce qu’il nous cache encore.


Devenez chef de secte


On dispose les 4 lieux au centre entre les 2 joueurs, puis on mélange les cartes Adorateur afin d’en donner 5 à chacun, puis on en met une après les lieux, formant ainsi la Vallée. On sépare ensuite le tas en 3 et dans chaque on va mettre un Investigateur et un Grand Ancien, puis on superpose tout ça pour former une pile. On place à côté les Monstres et les Artefacts. La partie peut commencer.


À votre tour vous pourrez soit jouer 2 cartes, soit piocher 2 cartes, soit en jouer 1 et en piocher 1. Vos cartes pourront être jouées sur un Lieu ou bien dans la vallée, mais pour cela la carte devra être supérieure à celle présente ou de même couleur. Sur les Lieux, il est interdit de poser une carte si un Grand Ancien est déjà réveillé (sauf texte contraire). Le joueur qui dispose du plus de points sur un Lieu le tourne vers lui. Dès qu’un Grand Ancien est tiré celui-ci est posé sur le lieu qui correspond, de même pour les investigateurs, ce qui fera retourner dans la main des joueurs tous les adorateurs. Les joueurs devront le faire fuir en surpassant sa valeur, en sachant qu’il est interdit de jouer ailleurs tant qu’il est présent. Lorsqu’une carte est jouée dans la Vallée, cela déclenche le chasseur de ténèbres, dont le pion sera obligatoirement posé sur un lieu sans Grand Ancien, détruisant alors la carte Adorateur la plus élevée. Dernier point les combos, en posant de son côté 3 cartes de même couleur cela chassera le chasseur de ténèbres, 3 de même valeur permettra de piocher un monstre et en posant une suite vous pourrez piocher un artefact. La partie prend fin lorsque 3 Grand Anciens sont réveillés. Le joueur contrôlant le plus de lieux l’emporte, sinon on départage l’égalité grâce au nombre d’Artefacts, de Monstres ou de cartes en main.

 

Tric Trac


Quelques couacs


Si la sobriété de la boite pourra interpeller, le contenu sera tout aussi réussi graphiquement à l’intérieur. Le style comics, qui me rappelle des artistes comme David Finch ou Marc Silvestri (notamment sur The Darkness), convient parfaitement au jeu. En plus des règles habituelles vous trouverez une nouvelle complète de H. P Lovecraft, ce qui fait toujours plaisir et appuie encore plus le background du jeu. Et comme toujours un poster accompagne le tout, vraiment joli. Mais quelques erreurs d’édition viennent malheureusement entacher le tableau. Le plus dommageable en premier, les chiffres sur les cartes Adorateur, qui sont au centre et non sur les côtés, empêchant alors de les mettre en éventail, ce qui n’est pas pratique. Autre point gênant le fait de devoir sans cesse calculer les valeurs, certes mettre des petits compteurs auraient coûté plus cher, mais sur des cartes avec des petits cubes ça aurait été top. Et dernière chose, il y a beaucoup de chose à se rappeler des aides de jeux plus complètes ou des icônes en plus sur les cartes, auraient été les bienvenues. Dommage. Après tout ça n’empêche pas de jouer au jeu et de profiter de son style graphique, mais voilà l’expérience aurait été meilleure avec ces petits ajouts. 

 

Tric Trac


Plus riche qu’on ne pourrait croire


Il n’a jamais été facile de réveiller un grand ancien, et ce n’est pas Cthulhu qui me contredira. Le jeu est fin et tactique, il y a des choix à faire, mais aussi beaucoup de choses à prendre en compte, les points de règles sont nombreux et la première partie sera plus là pour découvrir les mécaniques, la finesse de jeu venant avec l’escalade de la courbe d’apprentissage. Les possibilités sont nombreuses, et pour ceux qui cherchent un jeu à 2 tactique, Cthulhu l’avènement pourra les satisfaire sans mal. Pour autant, il ne s’adresse pas à tout le monde, les novices auront vite fait d’être perdus, il faut avoir une certaine expérience sans quoi on se perd. Mais passé cela, le plaisir est vraiment là, car il faudra être sur tous les fronts, ça va très vite et l’on ne sait jamais lorsqu’un grand ancien pointera le bout de son tentacule. De même pour les investigateurs qui chambouleront bien les tours. L’ambiance est bien là et le thème est bien rendu par ses mécaniques, ses lieux et surtout ses illustrations. Pour une partie comptez environ 30 minutes. Et n’ayez aucune crainte à propos de la durée de vie celle-ci est vraiment importante, et les parties sont toujours tendues ce qui donne envie d’en refaire. 

 

Tric Trac


Noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir


Bonne surprise que ce Cthulhu l’avènement qui nous offre un jeu bien rodé, avec beaucoup de choix et de combos, mais qui souffre malgré tout d’une édition pas forcément à sa hauteur. Certes, toute la gamme offre des boites de tailles et de matériel identique, mais là, j’aurais bien vu les choses en plus grand ! Mais que cela ne vous empêche pas d’y jouer, car il est vraiment intéressant, et fait parti des jeux à 2 plaisant et tactique, un jeu que l’on ressort sans mal. Il me fait un peu penser au Hobbit sorti chez Edge si je devais le comparer. Pour autant comme les récits de Lovecraft demandent un certain niveau d’implication, Cthulhu l’avènement fait honneur au mythe qu’il raconte et s’adresse en premier lieu aux joueurs aguerris (mais pas trop, c’est pas insurmontable non plus). Un très bon jeu que je vous conseille vivement pour passer des soirées ténébreuses … 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (2)

Default
M&Ms&L
M&Ms&L
Sympa la critique.
Je note toutefois quelques petites erreurs :
"puis on en mettre une après les lieux" : "on en met une" ?
Tu expliques ce que font les Investigateurs quand ils arrivent mais pas ce que font les Grands Anciens.
Tu parle de Rivière au début. Je suppose que tu voulais dire la Vallée.
"Pour autant, il ne s’adresse pas à tout le monde, les novices auront vite fait d’être perdus," : cette phrase apparaît deux fois dans ton texte.
"les récits de Lovecraft demande " : "demandent" ;)
arthelius
arthelius
Ah j'ai beau relire il reste toujours des coquilles. Oui j'ai dit Rivière à la place de vallée, une sale habitude.
Sinon c'est corrigé, merci pour la correction ;)