arthelius

Critique de Champ d’honneur

Critique de Champ d’honneur


Un habillage très seigneur des anneaux pour un jeu qui lorgne sur les échecs et les dames, vous avouerez qu’il y a de quoi être intrigué dès le départ. Et si vous partagez cette curiosité, sachez que cet article sera là pour combler vos attentes en vous indiquant de quoi, il retourne précisément.


Gagner la guerre ? Tout est dans le choix des unités


Le jeu pourra se jouer avec 2 ou 4 joueurs, ici, je vais me pencher principalement sur la version 2 joueurs, sachant qu’à 4 on joue en équipe. Pour une première partie, une sélection de cartes est proposée pour chaque joueur, sinon chacun en reçoit 4 au hasard. On récupère alors les unités correspondantes, dont 2 pièces vont alors rejoindre son sac personnel accompagné du sceau. À son tour on commence par piocher 3 pièces dans le sac, que l’on garde à l’abri du regard adverse. Celles-ci pourront être utilisées de 3 manières différentes : en déployant une unité directement sur le plateau, en défaussant une pièce pour prendre l’initiative, recruter ou passer, et enfin en défaussant une pièce face visible, vous pourrez faire une manœuvre avec l’unité correspondante (déplacer, attaquer, contrôler ou utiliser une tactique d’unité). Vous pourrez renforcer une unité, une ou plusieurs fois, pour la rendre plus forte, par contre il n’est pas possible d’avoir plusieurs unités identiques sur différents emplacements. Recruter vous servira à prendre une pièce de la réserve. Vous pourrez contrôler un lieu neutre si jamais la pièce défaussée face visible correspond à celle qui se trouve sur le lieu neutre. Enfin, pour attaquer, il suffit de défausser l’unité qui mène l’attaque, pour attaquer une unité adverse adjacente et retirer une de ses pièces. Le tour d’un joueur prenant fin lorsqu’il n’a plus de jetons à jouer. Le joueur ayant placé tous ses marqueurs sur les lieux remporte la partie. Le jeu propose bien entendu une variante en équipe à 4 joueurs, mais aussi des règles avancées et fait original des « scénarios » inspirés des grandes batailles historiques. 

 

Tric Trac


Une bien belle boite


C’est le premier contact que l’on a avec le jeu et quel contact ! La boite en impose avec son format haut qui imite un coffre, et son contenu n’est pas en reste avec des cartes, un plateau, des sacs en tissu, mais surtout des pièces circulaires lourdes de types pions de poker, qui se rangeront à merveille dans le thermo prévu à cet effet. Tout à sa place et se range parfaitement dans cette boite aimantée. Le style graphique est propre, lisse et très lisible, avec un petit penchant pour le style médiéval, voir celtique du plus bel effet. Mais je me demande si un style plus réaliste, à la place du vectoriel, ne lui aurait pas donné encore plus de cachet (même si le risque de vieillir assez mal devient présent du coup). Bien entendu tout ceci à une certaine influence sur le prix, qui sera en dessous des 50€, mais l’ensemble est vraiment très beau. Une excellente édition qui met vraiment en valeur le jeu.

 

Tric Trac


Il nous faut des renforts !


Comme pour tous les grands jeux abstraits, Champ d’honneur nous propose des règles assez simples au départ, tout le sel du jeu étant dans les capacités de chaque unité, et surtout dans la manière de gérer son stock et la main que l’on vient de piocher. Car oui, l’essence même du jeu et son originalité proviennent de là, de cette pioche que l’on va effectuer au début de son tour et qui va influencer notre stratégie. Une part de hasard assez étonnante pour ce type de jeu, souvent bien plus stricte sur ce point, même si ici, on contrôle ce que l’on va mettre dans le sac. Mais ce n’est pas tout, le côté asymétrie des unités, apporte dès le départ un renouveau bienvenu dans ce type de titres et ajoute des niveaux supplémentaires au gameplay, tout comme à la durée de vie, car il faudra parvenir à maîtriser ses unités et leurs capacités pour progresser dans l’apprentissage du jeu, surtout qu’elles sont au nombre de 16. Ce qui aurait forcément une incidence sur les niveaux des joueurs, et la courbe de progression. Sans oublier les trois « scénarios » qui viendront encore ajouter de la durée de vie. Le jeu étant accessible selon la boite à partie de 14 ans, mais bien avant selon moi surtout si les enfants sont déjà des joueurs de jeu d’échecs par exemple. Et pour une partie comptez environ 45 minutes, voir un peu plus si les temps de réflexion sont un peu longs. Le thème quant à lui, bien qu’abstrait, est assez bien rendu par une petite histoire simple au début du livret et un matériel de toute beauté. Un jeu abstrait certes, mais beau malgré tout. 

 

Tric Trac

Tric Trac


Un jeu qui va faire plaisir


Champ d’honneur est vraiment magnifique, mais ses qualités ne s’arrêtent pas là car il s’agit véritablement d’un jeu profond où vos choix seront très importants et les parties vraiment dynamiques. La durée de vie sera excellente, et même si vous êtes allergiques aux échecs. Je ne saurai que trop vous conseiller de laisser sa chance à Champ d’honneur tant celui-ci est intéressant et plaisant à jouer. Que vous soyez amateurs de jeux abstrait, de confrontation où même si vous cherchez un jeu accessible, Champ d’honneur saura très certainement vous satisfaire et fera un excellent cadeau de Noël. A tester une fois pour l’adopter et ne plus le lâcher. 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires

Default