arthelius

Critique de Banquet Royal

Critique de Banquet Royal


Vous êtes convié à vous remplir la panse à la table royale où la famille couronnée s’est réunie. Salades, hamburgers, plateaux de fruits et charlotte aux fraises vous attendent. Encore faudra-t-il parvenir à aligner les plats comme il se doit. Etes-vous un invité royal ? C’est ce que nous allons voir.


Que l’on apporte le sempiternel plat du roi


Une fois le jeu placé, chaque joueur va recevoir une carte Objectif de chaque couleur, ainsi que 2 toques de même couleur. À votre tour de jeu vous effectuerez dans l‘ordre les actions suivantes : prendre un élément (un plat) et le poser sur le plateau adjacent à un autre plat ou au bouquet central, poser devant soi une carte Menu validée (si cela est possible), et repiocher une carte de même couleur dans ce cas, pour avoir 3 cartes en main. Il vous sera aussi possible si vous le souhaitez, de défausser une carte pour en prendre une autre. Votre but sera donc d’aligner trois plats comme cela est indiqué sur les cartes afin de marquer, 1, 2 ou 3 points. Les commandes royales feront appel à votre mémoire et pourront figurer dans vos Menus en rapportant 1 point de plus et en utilisant les plats cachés déjà présents sur le plateau. Une fois que toute la zone est remplie, sans aucune place vide, la partie prend fin. Chaque joueur compte alors ses points selon ses Menus, le joueur avec le plus de points remporte la partie. 


Dans la variante gourmet, chaque toque vous rapporte autant de points que le nombre de Plats identiques autour d’elle. De plus les joueurs ayant fait le plus de Menus à 1 point gagnent 3 points bonus et le plus de Menus à 2 points remportent 2 points supplémentaires. Il existe encore 3 autres variantes qui modifient légèrement quelques points des règles pour renouveler le jeu.

 

Tric Trac


Un plat pas très plat


Le moins que l’on puisse dire, c’est que Banquet Royal ne manque pas de couleurs, et cela, dès la boite. Par contre la famille royale n’a pas du gagner de prix de beauté dans le passé. Graphiquement, c’est coloré et joli, rien à dire. Comme je le dis trop souvent, classique mais efficace. Les plats sont à monter donnant un peu de volume au jeu, et le coup des jetons qui s’encastrent en dessous est une bonne idée. Tout tient dans la boite sans que l’on est à le démonter, même s’il n’y a pas de thermo. Une sympathique édition.

 

Tric Trac


Manger tel Attila 


Banquet Royale est un jeu ultra familial, voilà, c’est dit, je ne vous laisse pas le temps de digérer avant de vous offrir le dessert. Rapide, très simple et accessible comme il faut. Les 7 ans indiqués sur la boite sont justes, vous pourrez même descendre l’âge avec des enfants expérimentés. D’ailleurs pour les joueurs aguerris, je ne saurais que trop vous conseiller d’y jouer directement avec la variante Gourmet pour plus de tension. Le jeu est un peu plat à 2, on pose à tour de rôle sans vraiment se bloquer surtout au début, mais à 3 et 4 ça devient déjà plus tendu. Même si pour ma part, je trouve que la partie blocage n’est pas si prépondérante que cela, car on est plus fixé sur ses propres objectifs. Si vous avez joué au précédent jeu de Bankiiiz, vous ne serez pas perdu avec les alignements, par contre ça manque un peu de finesse stratégique du coup. Enfin, les 20 minutes annoncées sont justes, il est même possible de faire des parties plus rapidement. À jouer en famille sans aucun problème. Et le placement aléatoire des plats et le nombre de cartes fera qu’il sera possible de faire plusieurs parties sans ressentir la redondance abusive.

 

Tric Trac


Je suis repu


Si vous recherchez un jeu facile ou à offrir à autrui pour les convertir aux jeux de société, Banquet Royal fera parfaitement l’affaire. De même, si vous recherchez un jeu pour jouer avec des enfants. Ce n’est pas super original et le jeu est peut-être trop simple pour intéresser les joueurs acharnés, mais cela ne l’empêche pas de proposer une expérience sympathique qui se joue sans mal et avec plaisir.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette article

Commentaires

Default