flagadur

Colt Express : L'extension Marshal & Prisonniers - Les Origines

Colt Express : L'extension Marshal & Prisonniers - Les Origines

J’ai rejoint l’équipe Ludonaute à mi-temps depuis Janvier avec joie pour suivre le développement de Colt Express (les extensions, une future application, la gestion de la communauté, du site internet…) ainsi que le développement de leurs autres projets.

 

Cédric et Anne-Cécile de Ludonaute sont de très bons amis depuis le tout début de leur aventure éditoriale. De par nos sessions Skype hebdomadaires, ils ont réalisé que je n’avais pas le temps de travailler à fond sur Colt Express et mes autres projets de jeux avec mon ancien poste à plein temps. Sur mon temps libre, je continue donc la création de jeux de société en freelance, j’ai beaucoup de chance !

5acfc06e39150a91ac798aea406ec9f0b7d4.jpe

L’équipe Ludonaute

 

Je vous propose de vous conter l’histoire de l’extension Marshal & Prisonniers depuis le tout début !

 

Juin 2014 - 14h03

Festival Paris Est Ludique - Stand de Ludonaute

34475708a669551565280d9368d162d39171.jpe

Par une belle journée ensoleillée, nous présentons le jeu Colt Express sous forme de prototype aux festivaliers. Le jeu ne sortant qu’au mois d’octobre, je ne m’attends alors pas le moins du monde à la remarque qui va suivre de la part d’Anne-Cécile :

“ Nous avons des bons retours des joueurs, des boutiques, du distributeur. Ce serait bien que tu commences à travailler sur une extension.”

Mon moi rationnel commence donc :

“Mais le jeu n’est pas encore sorti !”

Mon moi rêveur enchaîne :

“Vous pensez que ça va marcher ?”

Mon moi grand gamin capricieux conclut :

“D’accord mais seulement s’il y a une diligence !”

Je commence donc à ouvrir un classeur avec tout plein d’intercalaires comportant chacun un module de jeu différent pour stocker mes idées:

  • un module de cow-boys saouls
  • un module d’attaque d’indiens
  • un module de partie de poker
  • ET un module pour un joueur qui pourrait jouer le Marshal

Mon idée initiale est de donner la possibilité aux joueurs d’être maîtres de la mise en scène de leur partie, de leur faire choisir les éléments qu’ils souhaitent y intégrer.

Je suis toujours aussi fan du jeu Escape pour cette raison.

S’ensuit donc une longue période de tests de mon tas d’idées farfelues pour ne garder à mon grand regret qu’un bon quart (vous connaissez d’ailleurs bien l’expression : “tout est bon dans le quatre quart”). Je suis heureux : les joueurs vont pouvoir avoir la boîte à outils dont je rêvais pour créer leur propre expérience de Colt Express...

Mais force est de constater qu’il y a encore beaucoup trop d’éléments.

 

Février 2015 - 16h37

Festival International des Jeux de Cannes - Stand de Ludonaute

eef4bf93a2f7be4fbfed8988abf1b4cf4687.jpe

Cédric revient avec un mal de tête carabiné, il vient d’essayer d’expliquer à tous ceux qui voulaient en savoir plus sur la dernière extension que celle-ci comprendrait :

  • une diligence
  • des chevaux
  • des otages
  • des prisonniers
  • un wagon prison
  • un joueur qui jouerait le marshal
  • ...

Une fois de plus je ne m’attends pas le moins du monde à ce que Cédric va me dire :

“Ça te dérange si on fait deux extensions à la place d’une seule ? On a vraiment trop de choses à l’intérieur !”

Mon moi rationnel commence donc :

“C’est un coup marketing ?”

Mon moi rêveur enchaîne :

“Ca pourrait permettre de créer des modules qui se combinent bien entre eux. Ça guiderait les joueurs.”

Mon moi grand gamin capricieux conclut :

“D’accord mais seulement si ma diligence est dans la première extension !”

 

Voilà comment a commencé l’aventure de Chevaux & Diligence…

"Hmmm, tu ne nous avais pas dit que tu nous parlerais de Marshal & Prisonniers ?"

Ça vient ça vient ! Quelle impatience !

 

Quand on est auteur de jeu, on a souvent de grands principes. Je me souviens très bien avoir dit ainsi un jour à Cédric lors du développement de la première extension :

“Faire un nouveau personnage, c’est vraiment trop facile, il faut juste trouver une nouvelle capacité. Si on ne veut pas faire juste une extension “commerciale”, il faut trouver de nouvelles mécaniques, raconter une nouvelle histoire”.

Seulement parfois la dure réalité est le meilleur moyen de faire changer d’avis un auteur têtu. Selon une statistique non officielle et purement basée sur mon expérience personnelle, voici ce que 82 % des joueurs me demandent quand je leur apprends l’existence d’une nouvelle extension pour Colt Express :

“Hmmm génial, il y a un nouveau personnage ?”

Étant donné qu’il n’y a que les mites en pullover qui ne changent pas d’avis, la nouvelle extension ne comprendra pas 1 mais bien 2 nouveaux personnages : Mei, une spécialiste des arts martiaux, et le Marshal.

a178791f9c9ce169b7c23ba94c1159d23ba0.jpe

 

“Hmmm, il n’est déjà dans le jeu de base le Marshal ?

d757ccbe00db55574ff8fb6ebea0fe672e9a.jpe

Si mais à présent un joueur peut prendre son rôle ! On va enfin enfin pouvoir cogner et tirer sur le Marshal… Rendre ainsi le jeu asymétrique demande de changer quelques règles afin de rendre l’expérience du Marshal unique.

Le deck du Marshal est différent de celui des joueurs et va permettre de les envoyer dans le wagon Prison se situant en queue de train. Certaines cartes lui permettent aussi d’en jouer deux à l’affilée.

C’est une vraie gâchette de l’ouest, et ambidextre qui plus est. Il possède deux Colts et peut donc tirer sur deux cibles en même temps. Sans compter que chacune de ses balles possède un pouvoir spécial.

 

 

 

"Hmmm, il a l’air bien brutal ton Marshal, ce n’est pas un peu déséquilibré ?"

f9ad365917e00e723aa2c647a90b7e9c60b4.jpeIl est clairement dangereux, mais l’idée était de lui donner à peu près autant de chances qu’un Bandit de gagner la partie au final.

La plus grande difficulté du développement a été de lui trouver un objectif personnel qui lui permette de gagner contre les autres joueurs. Il ne peut évidemment pas gagner en récupérant des butins. Nous avons donc essayé différentes approches.

Lors des premiers tests, le Marshal devait protéger les butins des passagers de l’attaque des Bandits.

C’était ennuyeux…

Lors des tests suivant, le Marshal possédait des objets à effets spéciaux que celui-ci devait conserver (une étoile, une lettre d’amour, et un colt en or). Il devait aussi réussir à récupérer le pendentif de sa bien aimée volé par l’un des Bandits.

C’était fastidieux...

Le Marshal était déjà plaisant à jouer, mais il manquait quelque chose.

Une idée soudaine et quelques cartes griffonnées plus tard, j’avais trouvé une solution qui a marché dès le premier test. Le Marshal a quatre objectifs secrets tirés au hasard, il doit les compléter afin de gagner la partie. Parmi ceux-ci : vider l’un de ses Colts, emprisonner Bandit, Tirer sur tous les Bandits…

Lors des derniers tests, nous avons choisi de donner 5 objectifs au Marshal, ce dernier devant en compléter 4 sur les 5 pour remporter la partie. Le Marshal est ainsi encore un peu plus dangereux et les joueurs vont être d'autant plus tentés d'enrayer ses plans pour avoir une chance de gagner la partie.

d7351fbf72e6908303cc3fed33ac29d74b56.jpe

Les parties sont plus variées, les joueurs essayent de deviner les objectifs du Marshal en fonction de ses comportements.

Je suis enfin satisfait.

J’espère que vous le serez aussi ;)

 

Sortie prévue : Octobre 2016

b54ec988a91a3a07b6375fb1d0cfd17c8dde.jpe

 

Article écrit par Christophe Raimbault

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (6)

Default
Vartolod
Vartolod
Vivement j'ai hâte et je vais de ce pas aller chercher la 1ère extension Diligence
drizzt2511
drizzt2511
Personnellement dans les extensions, j'aime bien un peu de nouvelles mécaniques mais pas trop car sinon ça peut devenir très difficile à expliquer à de nouveaux joueurs ou des joueurs débutants.
je joue pas mal en ludothèque et toutes les semaines il y a un nouveau jeu de ramener (et donc à tester ;-) ), il n'est donc pas évident de se plonger à fond dans les mécaniques et stratégies principales et donc encore moins dans celles des extensions.
Très bonne idée par contre d'avoir fait en sorte qu'on puisse utiliser une partie seulement de l'extension en fonction de l'humeur.
flagadur
flagadur
Bonjour Drizzt2511, je connais bien ce problème, j'ai moi-même travaillé longtemps en ludothèque. C'est clair que les extensions amènent beaucoup de nouveaux éléments, mais de toute façon quel que soit le jeu il est très rare de sortir une extension en ludothèque non ? ;) Les éléments à ajouter facilement avec la première extension : nouvelles fin de partie (sauf la fuite), les chevaux et les whiskys. Dans Marshal et Prisonnier, on peut ajouter simplement le nouveau personnage Mei et les cartes idées géniales.
Après l'idée est que les nouveaux concepts introduits sont surtout difficile à appréhender pour le joueur Marshal. Les autres joueurs, même s'ils essayent d'enrayer ses plans ne sont pas obligés de tout comprendre. J'ai déjà joué souvent avec de nouveaux joueurs et ça passe assez bien s'ils ont un peu l'habitude. Après, il y a tout de même un temps d'explication un peu important pour un usage en ludothèque.
Gaïa
Gaïa
Miam, Miam .... Vivement octobre ....
Ekoi29Dr
Ekoi29Dr
Merci pour cet article. Et la sortie en boutique est prévu pour ... ?
Tomawaky
Tomawaky
Merci. Bel article :-)