Championnat de Ca$h' n Gun$

Par Monsieur Phal

Publié le 27 févr. 2008 • Lecture 2 min. •  3330 vues

Championnat de Ca$h' n Gun$
Samedi 16 février, dans le cadre du festival des jeux de Cannes, était organisée la 2e coupe de France (et de Belgique) de "CA$H’n GUN$" en format GUN$FATHER. Comme l’année dernière, la rencontre opposait huit équipes de trois gangsters. Une première phase éliminatoire particulièrement sanglante et bruyante a permis de faire le tri et de sélectionner les quatre équipes pouvant prétendre au titre suprême !
Les Gangsters n’étant pas des enfants de chœur, l’équipe junior (moyenne d’age 10 ans) a été impitoyable éliminée au premier tour… mais ils ont encore le temps de se perfectionner… On les reverra sans doute l’année prochaine. D’ailleurs, parmi les quatre finalistes, il y avait deux équipes de vétérans de la gâchette.
La grande finale opposait donc les « C’est pas ma guerre » mené par une charmante écolière flanquée d’un nounours et de deux Rambo un peu maigrichons comme gardes du corps, les « c’est lui M’sieur » dont la Marraine avait encore les cheveux rougis du sang de ses ennemis, les « Corruptibles » et les « Go to Jail » deux équipes plus discrètes mais non moins dangereuses.
Les huit manches de la finale furent épiques, les gangsters ayant oublié toute prudence pour rafler le pactole ! Finalement, chaque équipe eut au moins un mort à déplorer… Il me semble même qu’un des Rambo a explosé le record du nombre de jetons Blessure accumulés sur un seul joueur ! Après avoir payé la honte et les funérailles, c’est les « C’est lui M’sieur » menés par leur flamboyante leader qui s’imposent devant les « Go to Jail ».
Comme de coutume, la remise des prix commença par celui du plus beau costume remporté haut la main par les « C’est pas ma guerre ». Cette année, le grand arbitre du roleplay (ça rigole pas un championnat de "CA$H’n GUN$", y a des arbitres pour tout) a improvisé un prix du meilleur BANZAIIIIIIII / COJONES… Initiative qui nous valu clairement l’inimitié de nos voisins de table ;-) Ce prix inédit fut également remporté par les « C’est lui M’sieur »
Enfin, quand les grands vainqueurs du championnat vinrent chercher leurs coupes et leurs lots, il passèrent devant le photographe pour deux prises de vue, face et profil, comme au poste de police afin de pouvoir figurer sous forme de caricatures dans la prochaine extension du jeu (pour mémoire, les trombines des trois gagnants de l’année dernière figurent sur les billets de banque de l’extension "Yakuzas").
Rendez-vous l’année prochaine pour la troisième édition du championnat qui devrait réunir encore plus de monde comme en témoigne de la foule attirée sur les lieux par les cris vengeurs des participants de cette année.
Pour voir les photos : cliquez là !

Pour Tric Trac,
Ludovic Maublanc, Reporter.
Crédits photos : Monsieur 20100


Monsieur Phal

Commentaires

Default