croc

Ce jeu n’est pas une Antics-ité

Ce jeu n’est pas une Antics-ité

Un nouveau jeu des frères Lamont, c’est toujours un événement et après un excellent Snow Tails il y a deux ans, ils reviennent avec un jeu de gestion de fourmilière. Nous ne sommes pas là devant un jeu d’ambiance ou un jeu pour enfants. Non non, on parle ici d’un vrai jeu « pour joueurs » mais avec un thème fort et décalé. Mais comme toujours avec eux, les frères nous réservent des mécanismes innovants qui collent en plus parfaitement au thème choisi.

Chaque joueur dirige une « couleur » de fourmis qui doivent explorer le vaste monde afin de récolter proies et feuilles pour nourrir les autres fourmis et ainsi remporter la partie (elles partent toutes du même endroit). À la base, nous avons à faire à un Caylus-like (dans le sens : je pose des ouvriers et je résous des actions) mais la présence de fourmilières personnalisées change tout. En effet, chaque joueur commence avec une fourmilière identique à celle de ses petits camarades. Dessus, il pose des jetons d’action (3 par tour) pour réaliser des actions. Mais au fur et à mesure de la partie, les joueurs vont pouvoir agrandir leur fourmilière en surface, obtenant ainsi plus d’actions différentes, mais aussi en hauteur en masquant plusieurs actions déjà en place. Mais alors, me direz-vous, pourquoi étendre la fourmilière en hauteur ? Simplement parce que la hauteur d’une action défini aussi sa puissance. Durant toute la partie vous serez donc confrontés à deux choix : peu d’actions puissantes ou moins d’actions mais d’un niveau plus élevé. Et quand je vous aurais dit que les insectes ramassés à l’extérieur (les points de victoire donc !) masquent elles aussi des actions vous comprendrez que la gestion de la fourmilière sera à 80% responsable de votre victoire.

Bon, il reste tout de même les 20% qui manquent et qui vous permettent de vous aérer un peu : il vous faudra faire naitre des fourmis, les déplacer sur le plateau, créer des chaînes pour ramener des insectes et des feuilles et même, si le cœur vous en dit, placer des militaires pour voler les proies de vos adversaires.

Dit comme cela, ça n’a pas l’air très interactif mais les militaires ne sont pas les seuls facteurs à prendre en compte pour gêner les adversaires car les tuiles d’actions (avec lesquelles vous construisez votre fourmilière) sont en nombre limité et les autres joueurs risquent de vous subtiliser les plus rares.

Et pour venir bouleverser tout cela, il y a les terribles fourmiliers qui apparaissent lorsque les fourmis se sont un peu trop promenées. Ils viennent voler des insectes mais aussi tuer quelques fourmis. Leurs actions ne dépendent en aucun cas de la chance. Il faudra donc prévoir, prévoir et prévoir. Comme dans tous les bons jeux d’action !

Antics!
Un jeu des frères Lamont
Edité chez Fragor Games en anglais
Pour 3 ou 4 joueurs
Disponible mais difficile à trouver
35 euros

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (12)

Default
Ludo le gars
Ludo le gars

Deuxième partie jouée et deuxième compte-rendu (intégrant une cht'iote variante pour allonger un chouille la partie) : Antics ! retour à la fourmilière

Ingalls
Ingalls

Après Savahna tails on est dans le même acabit question graphisme... Pour le reste le jeu a l'air bien alléchant.

Fox62
Fox62

peut on espèrer une sortie française?

CyrC
CyrC

Laide ? Ben après le CR de monsieur Ludo le gars, je trouve bien plus frustrant que ce jeu soit à partir de 3 joueurs.

ototoro33
ototoro33

Mais comment est il encore possible en 2010 de faire des boites de jeu aussi laides ???????

Docteur Mops
Docteur Mops

Bien que l'argument "Snow Tail" n'en soit pas un pour moi, le reste donne envie d'y tremper la langue.

La Comtesse
La Comtesse

Le jeu a l'air bien sympa et surtout très original. Et merci à Ludo le gars pour son super compte-rendu, comme d'hab.

Ludo le gars
Ludo le gars

Merci totofou !

Je ressors d'une nouvelle partie à l'instant et elle confirme tout le bien que je pense du jeu ! Pour ma seule critique (la durée trop courte du jeu), on a opté pour une "petite" variante qui marche : mettre 3 tuiles de chaque proie (=nb de joueurs) au lieu d'une de moins. De toute façon, les fourmiliers se chargent d'en bêqueter et donc on n'en aura pas tous une. Cela rallonge le jeu de 2 tours (à vue de nez).

samleki
samleki

sympa d'avoir mis le lien, en effet le jeu paraît riche et complexe. De loin le plateau rappelle la città avec ses plans d'eau triangulaires. Donc un très bon souvenir. Donc un jeu que je vais suivre...

totofou
totofou

Ludo le gars détaille ici sa première partie de son exemplaire reçu d'Essen.