Docteur Mops

Cartagena, chaloupe jamais

Cartagena, chaloupe jamais

Soit disant inspirée de la célèbre évasion de 1672 dont les références m’ont visiblement échappé, « Cartagena », un jeu de monsieur Leo Colovini est édité pour la première fois en l’an de grâce 2000. Aujourd’hui devenu un classique, il se doit d’appartenir à toute bonne ludothèque idéale et est un des meilleurs représentant de ce que l’on pourrait nommer « un petit jeu simple mais diabolique ».

Pour preuve de son ancrage dans le jeu de société moderne, il a déjà vu pas mal d’éditions en diverses langues dont au moins 5 pour la francophonie dont une version dite 2 avec quelques variantes.

Et c’est donc de la dernière en date dont j’aimerais vous parler. Cette fois c’est l’un des plus important éditeur allemand qui s’y colle puisque c’est le vénérable Ravensburger qui nous propose de nous faire la belle. Cette version reprend les fondamentaux, à savoir la première version du jeu même si l’imagerie a conservé un chemin de fuite dans la jungle plutôt que les sous terrains de la citadelle.

Default

Chaque joueur va recevoir 4 figurines de pirates. L’objectif est d’être le premier dont les 4 pirates évadés viennent prendre place dans la chaloupe qui attend au bout du chemin.

Voyez-vous, c’est solidaire le pirate. On s’entraide pour s’évader seulement voilà, une chaloupe ce n’est pas bien grand et dès qu’un groupe est au complet, il prend le large et tant pis pour ceux qui sont restés à la traine ! Donc, le premier joueur qui amène son quatrième pirate sur la chaloupe remporte immédiatement la partie.

Tous les joueurs commencent avec 5 cartes en main sauf le premier joueur qui en possède 6 car commencer offre un léger désavantage. Vous allez comprendre pourquoi.

Ces cartes représentent toutes un des 6 symboles qui sont représentés sur chaque case du parcours. Pour avancer, il suffit de jouer une carte et de déplacer un de ses 4 pirates sur le parcours jusqu’à la case libre qui montre le même symbole que la carte.

Donne-moi ta main et prends la mienne
La cloche a sonné ça signifie
La rue est à nous que la joie vienne
Mais oui Mais oui les Colovini !

De fait, être un peu à la traine peut être avantageux. Les pirates des autres joueurs risquant d’être positionnés sur un symbole que nous possédons en main. Comme on saute les cases occupées, un symbole sur lequel se trouvent plusieurs pirates nous permettra d’aller plus loin plus rapidement.

Le tour d’un joueur se compose toujours de deux actions. La première, nous venons de le voir consiste à jouer une de ses cartes en main et d’avancer un de ses pirate jusqu’au prochain symbole de libre. On peut avancer deux fois de suite.

Default

L’autre action consiste à piocher des cartes. C’est là l’autre grande astuce du jeu. On ne pioche pas automatiquement. Pour piocher, il faut reculer un de ses pirates jusqu’au prochain pirate situé juste derrière lui. Si cette case contient un seul pirate, on piochera une seule carte. Si la case contient 2 pirates, on piochera donc 2 cartes. Et si elle en contient 3… Non ! Non ! On ne pioche jamais plus de deux cartes à la fois ! Si la case contient 3 pirates, on ne peut pas rester dessus, il faudra reculer encore jusqu’à la prochaine case occupée. Autant vous dire, qu’il vaut mieux éviter parce qu’à ce train là, tous nos pirates seront derrière. Mais… peut-être ceci n’est-il pas complètement désavantageux ! C’est là une tactique que je vous laisserais découvrir. Le tout est d’être à l’arrière au bon moment !

Toute l’astuce sera donc de profiter le plus possible de l’avancée des concurrents sans leur donner soi-même trop de facilités à nous passer dessus. Je me rend compte que dis comme ça…

Si le jeu est d’une simplicité évidente, gagner ne le sera pas autant. Les joueurs néophytes découvriront avec plaisir la subtilité qui se cache sous un aspect totalement anodin.

Le parcours changera à chaque partie puisque le plateau est constitué de pièces amovibles imprimées des deux côtés. Il y en a 6, je vous laisse faire les calculs pour le nombre de configurations possibles

Si la version de base des règles indique que le parcours fait 5 tuiles avec 4 pirates par joueur, les règles avancées permettent de jouer sur un parcours de 6 tuiles avec une équipe de 5 pirates ce qui rend la partie plus ardue et plus longue. En compensation, on pourra faire 3 actions au lieu de 2.

Default

L'île de la Tortue est sur Tric Trac

La règle « Île de la Tortue » n’a pas été intégrée dans cette version. Heureusement Tric Trac est là pour vous la proposer !

Dans cette version pour les pros du calcul du mental de l’esprit qui n’aiment pas bien trop le hasard, les joueurs joueront désormais avec leurs cartes faces visibles.

De plus, on dévoile les 12 premières cartes de la pioche que l’on place en ligne. Quand un joueur doit piocher, il prend les premières disponibles. On peut donc savoir longtemps à l’avance ce qui va sortir. Quand ces 12 cartes sont épuisées, on refait une pioche d’une ligne de 12 cartes et l’on continue ainsi.

Comme vous le constatez, pas de hasard dans cette variante qui est destinée aux plus pros. Autant vous dire que la durée de partie va s’en ressentir aussi.

Cette version de chez Ravensburger offre de mignonnes petites figurines de pirates et une boîte plus grande que les précédentes. Le matériel de jeu est plus grand également que certaines autres versions. Côté visuels, c’est un peu bateau… Oui avec des pirates c’est normal…

Voici en tout cas, une bonne occasion de découvrir ou de redécouvrir un jeu subtil et plus malin qu’il n’en a l’air.


« Cartagena »
Un jeu de Leo Colovini
Illustré par Volkan Baga, Nora Nowatzyk
Publié par Ravensburger
2 à 5 joueurs
A partir de 8 ans
Langue de la règle: France
Durée: 40 minutes
Prix: 25,00 €


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Cartagena
Cartagena
Par Leo Colovini
Illustré par Volkan Baga et Nora Nowatzyk
2-5 8+ 40´

Commentaires (11)

Default
morlockbob
morlockbob

oui! créons le laboratoire pour guérir les éditeurs atteint du "syndrome Augustus" (une grosse boîte pleine de vide).

je peux comprendre les principes commerciaux de visibilité par rapport à la concurrence (surtout en supermarché) mais c'est un point qui revient régulièrement dans les avis. Et pas mal de jeux sont quand même achetés via des boutiques où il y a du conseil et où le packaging ne sera pas forcément la première chose mise en avant.

Nos armoires ne sont pas extensibles, faites des boîtes adaptées au contenu !

(LPGLEADSA)

Monsieur Phal

Cher Monsieur @morlockbob,
Le truc, je crois, c'est que le public visé n'est pas forcément celui qui remplit ses étagères de jeux :o) Nous ne sommes qu'une toute petite niche. On peut être content de voir ce genre de très très bon jeu tenter de percer un trou vers un pan du secteur plus large... Après, on peut aussi se détacher de la "boite" et faire comme le plus grand collectionneur de jeu du monde, virer certaines boites et mettre plusieurs jeux dans la même :o) Je sais, c'est scandaleux, mais si le plus grand collectionneur de jeux du monde le faisait, on ne va pas la ramener ;)

limp
limp

Ils ont agrandi la taille de la boite et y ont mis un Jack Sparrow dessus pour vendre.

Le jeu est plus joli (couleurs des tuiles, pions de pirates) et plus cher. Dommage d'avoir mis cette thématique "jungle", moins logique : pourquoi doivent-ils fuir en passant par la jungle pour prendre un canot ? La précédente version, sans les pions persos était plus immersive. Enfin, ça reste une bonne nouvelle pour les fans du jeu. Dans le même genre, je ne saurais que trop conseiller Big Points.

darkgregius
darkgregius

Je suis un grand fan du jeu mais j'avoue ne pas être sous le charme de cette version.Dommage qu'on n'est pas eu le droit à une version de luxe comme pour Puerto ou Les aventuriers du rail.

varkarg
varkarg

@darkgregius

Pour plus tard, et plus cher ;)

thomass7
thomass7

Excellent le jeu....sera-t-il disponible dans les grandes surfaces, Ravensbuger facilitant la chose? Si c'est le cas, le commun des mortels aura accès à ce sympathique jeu dans les rayons de Careouf et Auchmouth...entre Croque Carotte et CataCastor...une brèche s'ouvre vers la grande distribution pour les bons jeux...à suivre....

N'y a t-il pas 6 figurines...je chipote, tu chipote, il chipote.....

ecolobio
ecolobio

D'accord avec bnj: la boite est beaucoup trop grande (c'est important quand on a une grande ludotheque....pleine!

J'ai la version Oya, petit format et avec la regle l'Ile de la tortue incluse...

Cette réédition n'apporte rien de plus je trouve, avec des couleurs vertes sur les tuiles, comment dire, criardes!!!

Néanmoins, c'est un excellent jeu, donc si vous ne possédez pas d'autre version, à acheter les yeux fermés

Monsieur Phal

Cher Monsieur bnl,

C'est surtout un excellent jeu à 25€ ! Alors que la boite soit grande, à ce prix là... :o)

bnj
bnj

Ça a l'air d'être une boîte énorme, non? C'est de nouveau une boîte pleine de vide?

Fab the chab
Fab the chab

Ou comment recycler – intelligemment – les figurines de Um Ru(h)m und Ehre.

Nono
Nono

"Tous les joueurs commencent avec 6 cartes en main sauf le premier joueur qui en possède 6".

J'imagine qu'il en possède 7. C'est une petite évolution équilibrante par rapport aux précédente édition.

Cartagena est un jeu que je conseille vivement à tout ceux qui ne l'on pas encore.