Monsieur Phal

Carcassonne, le jeu de dés

Carcassonne, le jeu de dés

"Carcassonne" est l’un des premiers jeux à succès portant le nom d’une ville. Cela fait maintenant 10 ans que la commune aux célèbres remparts fait la joie des joueurs, et accessoirement des boutiques. Et pour ce 10e anniversaire, l’éditeur propose plusieurs jeux « hommages » qui n’ont rien à voir, mais quand même. Et l’un d’eux vient d’arriver sur les étals de nos boutiques, entièrement francisé grâce à Filosofia. Un jeu signé pour de vrai par Olivier Lamontage, et co-signé par l'auteur du "Carcassonne" original Klaus-Jürgen Wrede.

Le jeu se présente dans une boîte en métal. Une petite boîte métal. Une boîte aux formes qui devraient plaire aux pousseurs de « kubenbois », puisqu’elle est à l’image du fameux Meeple, ce petit pion en bois avec sa tête ronde si expressive, ses bras légèrement tendus de comme pour faire l’avion et ses jambes légèrement écartées qui lui donnent ce côté stable et si rassurant.

À l’intérieur, pas grand-chose si ce n’est l’essentiel. 9 dès, 1 crayon, 1 petit carnet et une règlounette du jeu. Et là, on est limite dans le paradoxe, de celui qui peut bousculer l’équilibre de l’univers. Oui. "Carcassonne, le jeu de dés" est un jeu en forme de Meeple, l’enfant chérie des pousseurs de cubes, mais il n’est question que de dès et de hasard puisque les dés vous allez les jeter. Comme ça. Pour tirer des faces aléatoirement. Et là, pas de jetons pour rééquilibrer vos jets, pas de point de prestiges pour acheter ceux de vos adversaires afin d’avoir un résultat le plus proche possible de ce que votre stratégie demande. Non. Rien. Si ce n’est la possibilité de les relancer 3 fois. Haaaaa…

Mais c’est comme un Yam’s donc alors ?
Oui, mais pas vraiment. Le jeu se compose donc de 9 dés. Tous identiques. Des dès 6 faces. Sur l’une d’elles, il y a un « Meeple », sur une autre une « catapulte », sur les 4 autres des morceaux de villes. L’idée est de créer une ville la plus grande possible. Et plus vous utiliserez de dès pour faire vos « remparts », plus vous marquerez de points.

Default

En gros, le joueur actif va lancer tous les dès qu’il a à sa disposition. En général 9, mais pas forcément. Une fois son premier lancé effectué, le joueur doit donner au joueur suivant tous les dès ayant une « catapulte ». Il ne pourra donc pas les relancer. C’est handicapant de pas terrible, parce que moins on a de dès, moins on marque de points. Pour les dés restants, il y a soit des « Meeple », soit des bouts de villes. Là, le joueur décide de ce qu’il met de côté et de ce qu’il va relancer, sachant que ce qui est mis de côté ne pourra plus être relancé. Du tout. C’est décidé, c’est décidé ! Et, en tout et pour tout, on a le droit de relancer 2 fois, pour un total de 3 lancés par tour.

Mais qu’est-ce que je fais des trucs mis de côté ?
Avec les faces « remparts », vous allez faire comme une espèce de genre de mini puzzle, les assembler par les côtés noirs ou blanc, afin d’essayer d’avoir un « territoire » fermé le plus grand possible à la fin de vos 3 lancés. Plus vous utiliserez de dés, plus vous marquerez de points. Mais attention, une fois que vous avez placé des dés « rempart », vous ne pouvez plus les déplacer. Il va falloir bien réfléchir. Enfin, réfléchir est un bien grand mot, ce n’est pas non plus un tord neurone…

Avec les faces « Meeple », vous allez essayer de les accumuler. Si vous atteignez les 3 faces « Meeple », vous ne marquez aucun point ce tour, mais vous gardez un dé. Du coup le joueur suivant en a 1 de moins à lancer. Ensuite, le tour suivant, vous incorporerez le dès à votre lancé, et si vous marquez des points, vous les doublez !

Et c’est là que la stratégie entre en jeu. Vous gardez des « Meeple » pour doubler et embêter les joueurs suivants ? Vous tentez un gros territoire au risque de ne rien marquer. Vous relancez 1, 2, 3 ou plus de dés ?

Oui, mais comment je gagne ?
Lorsqu’un joueur atteint ou dépasse 42 points, on termine le tour de table et le joueur avec le plus de points est déclaré « Grand Vainqueur ». Simple.

« Carcassonne, le jeu de dés » est donc un petit jeu d’apéro, qui se joue vite et qui coute moins de 15€uros. Il n’excitera pas les grands stratèges qui ne jurent que par l’optimisation de ressources, ne fera pas lever un coin de sourcil aux spécialistes du déplacement de figurines en terrain hostile, mais il plaira certainement à ceux qui aiment manger des cacahuètes en buvant un coup en attendant de faire un gros jeu. Il fera un joli cadeau pour ceux qui veulent glisser un jeu dans les présents de fin d’année.

Et si vous avez des doutes sur les explications, nous avons fait une petite Tric Trac Tv où nous faisons le tour de la question. Vous verrez ainsi la chose en pleine action.

La Tric Trac TV où l’on explique, c’est par là !

"Carcassonne, le jeu de dés"
un jeu de Olivier Lamontage et Klaus-Jürgen Wrede
pour 2 à 5 bâtisseurs hasardeux
à partir de 8 ans
chez Filosofia
Prix : moins de 15 €
Sortie : là de tout de suite

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (5)

Default
prunelles
prunelles

Je le trouve pas si mal pour un p'tit jeu... Je me laisserais bien tenter, en plus pour occuper les enfants dans le train ou au resto, c'est sympa ! Et la boîte est originale, en métal. Heu... Père-Noël ? Ah mais non, c'est trop tard, zut !

Fox62
Fox62

Je n'y ai pas joué mais aux vues de la tttv, je n'ai pas trouvé ce jeu aussi déplaisant. Bon c'est certain il ne révolutionnera certainement pas le 421 sauf peut être pour ceux qui ne savent pas lire les chiffres. Pourtant il me semble quand même que le coup du partisant peut apporter un petit côté tactique. Les catapultes auraient peut être mérité un peu plus de développement en revanche. Je me laisserai bien tenté moi.. C'est qui ton crémier qui les distribue en goodies?... Sinon pour les déçus je veux bien l'échanger contre mon colons de catane le jeu de dés.

XRippe
XRippe

Je me permets de réagir sur le "...plaira certainement..." : Le "certainement" est un poil exabusif. Le test hier chez mon dealer habituel nous a conforté dans le sentiment de la TTTV : Ce jeu est moche et sans intérêt. A tel point que le dealer en question, respectueux de ses clients, ne va pas vendre les quelques boites qu'il a reçu mais les offrir en guise goodies !

Autour d'une bière, préférez Skulls&Roses, ou King of Tokyo, ou n'importe quel jeu d'apéro, ou un bon vieux 421, plutôt que cette daube.

Je précise que je possède et apprécie Carcassone, au point d'avoir acheté la "Big box" pour tout avoir.

Et qu'on ne vienne pas me dire que c'est une appréciation subjective et que les goûts et les couleurs ludiques etc... Ce truc est une trés mauvaise exploitation d'une date anniversaire et d'une licence. Point barre.

Rosti
Rosti

Beau??? la boîte oui, les dés beaucoup moins....On est plus près de Dunkerque un jour de pluie et de Novembre que de Carcassonne...

On abuse un peu de la "licence Carcassonne..."

Manutte
Manutte

La description le dit, c'est pas un tord neurones, il est sans prétention que d'être un petit jeu "entre-deux" bien agréable. Beau, bon, pas cher que demander de plus !?