Grosso Modo Editions

Cannes : Opération protos sur le stand GROSSO MODO

Cannes : Opération protos sur le stand GROSSO MODO

Au festival de Cannes, nous mettrons en avant des prototypes de jeux. Le but étant de les confronter aux avis des joueurs. Nous souhaitons connaître vos impressions, vos remarques et autres suggestions ! Vous êtes donc tous chaleureusement invités à venir tester We want peace ! (2 joueurs) et Opération F.A.U.S.T. (3 à 8 joueurs) sur notre stand (16.03).

------------------------------------------

Des soucoupes volantes couvrent le ciel des grandes métropoles, l’Homme et le représentant des Visiteurs venus de l’espace vont entrer en contact. La paix entre nos deux mondes sera-t-elle l’issue de cet échange décisif ? « We Want Peace ! » est un jeu d’un genre totalement nouveau créé par Pierre-Yves Lebeau (Nosferatu). Présenté à Essen aux équipes de l'allemand KOSMOS (Andor, Nosferatu, Colons de Catane), cet éditeur le qualifiait ainsi : « An odd little card game about double-dealing, outguessing and kind of prisoner's dilemma ».

Default

"Celui qui veut la paix pose les armes."

Officiellement, l’objectif commun est d’arriver à faire la Paix avec l’autre joueur. Officieusement, au début de la partie, chaque joueur a tiré une carte « Objectif Secret » (parmi trois cartes: 2 « Paix » (faire obligatoirement la Paix avec l’autre, si celui-ci a également un Objectif Paix) et 1 « Guerre » (détruire l’autre).

Chaque joueur dispose d'une pile de cartes (faces cachées) constituée des mêmes cartes que celle de son adversaire mais mélangées. Un joueur joue avec les cartes Humain et l'autre avec les cartes Extra-Terrestre. Dans chaque pile, il y a des cartes PAIX (cadeaux inoffensifs) et des cartes GUERRE (Armes).

Au cours de la partie, chaque joueur se constitue une main de 5 cartes, en tirant à tour de rôle 2 cartes de sa pile (il en prend connaissance secrètement); il en défausse une (face visible) et ajoute la seconde à sa main. La main d’un joueur est toujours égale à 5 cartes.

Disposition des cartes: la nouvelle carte est placée (face cachée) à gauche des cartes alignées (= sa main), puis il défausse (face cachée) la carte la plus ancienne, située sur le côté droit.

La partie prend fin:

- soit quand un joueur propose de faire la paix et que l’autre accepte.

- soit quand un joueur déclare la guerre.

- soit lorsque les pioches sont épuisées (12ème tour)

Les Mains et les Objectifs sont alors révélés. Deux joueurs ayant chacun un Objectif Paix gagnent uniquement s’ils ont au moins 7 cartes Paix au total réparties entre leurs deux mains. Par contre, un joueur qui a un objectif Paix, et qui propose la paix à un joueur qui a un objectif Guerre, est éliminé immédiatement. En cas de conflit, le joueur qui annonce lancer une attaque, doit avoir dans sa main plus de cartes d’armes offensives que le nombre de carte d’armes (offensives et défensives) dans la main de l’autre.

Les joueurs peuvent aussi révéler certaines cartes de leur main pour activer des pouvoirs spéciaux. Enfin, un joueur n’est pas autorisé à proposer la Paix si sa main contient la carte QG (en revanche, il peut prétendre l'avoir en main même s'il ne l'a pas).

En conclusion, ce jeu propose à chaque partie un véritable défi psychologique.

Chaque joueur a intérêt à prétendre qu'il est ce qu'il n'est pas, le temps de jauger l'objectif de son adversaire / partenaire, avant de passer à l'action.

Un joueur belliqueux devra amadouer l'autre joueur en lui faisant croire qu'il veut la paix ; il devra justifier chacune de ses défausses... Un joueur pacifique devra gagner la confiance de l'autre joueur et ne se mettre en danger, en conservant des cartes Paix, que lorsqu'il aura réussi à tester sa bonne foi. Et s'il pense avoir affaire à un joueur belliqueux, il pourra l'attirer dans un piège en préparant une défense solide. Chaque partie est différente !

Default

------------------------------------------

Operation F.A.U.S.T. est un jeu de bluff et de déduction dont le thème porte sur la recherche d’œuvres d'art dérobées par les Allemands pendant la Seconde Guerre Mondiale. Un jeu qui a des similarités avec Mascarade et Complot, dont le prototype a été présenté pour la première fois à la GenCon 2014 par son éditeur & auteur américain Robert Burke (...et Kickstarté en novembre).

Default

Dans Operation F.A.U.S.T. (« Fine Art Underground: Stolen Treasures ») les joueurs vont tenter de récupérer des œuvres d’art volées par les Allemands : le premier qui récolte 1 million de dollars gagne la partie.

Au cours d’une partie, un joueur peut prétendre avoir un ou plusieurs Personnage(s) et user du Pouvoir Spécial qui lui est attribué (indiqué sur une aide de jeu et sur la carte du Personnage). Chacun des 21 Personnages (11 Résistants, 6 Espions, 4 Marchands d'art, 3 Agents double, 2 Alliés) dispose de deux pouvoirs : un régulier, et un autre à usage unique mais très puissant s’appliquant uniquement après la défausse de la prétendue carte Personnage (face cachée). Néanmoins, certains indices pourraient conduire un adversaire à déduire que vous bluffez. Il pourra vous mettre au défi pour tenter de récupérer la moitié de vos INTEL (la monnaie du jeu) et ainsi vous empêcher d’acquérir certaines œuvres d'art (ou des contrefaçons) que vous convoitez...

Operation F.A.U.S.T. est un jeu avec énormément d’interactions entre les joueurs et où les cartes changent régulièrement de mains.

3 à 8 joueurs

30 minutes

à partir de 13 ans

Une overview en anglais : www.youtube.com/watch?v=Jp8wK-pkQ2I

Default

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (2)

Default
Batman
Batman

Je ne regrette plus d'avoir laissé passé "operation F.A.U.S.T."

Merci