Button Up !, de l'explipartie

Par Anonyme

Publié le 15 févr. 2012 • Lecture 0 min. •  9292 vues

Vous ne voyez pas la vidéo ?

Les bloqueurs de pubs peuvent empêcher le bon fonctionnement du player vidéo. S'il y en a un d'installé sur votre navigateur, pensez à le désactiver.

"Button Up !" est un jeu de Bruno Cathala, mais c'est son éditeur, Monsieur Timothée, qui est venu nous expliquer la chose. Forcément, comme la règle est simple, nous avons enchainé de suite sur une partie, comme ça, en une petite vidéo, vous aurez l'explication et la partie. Oui Une explipartie en quelque sorte...

Tric Trac

Commentaires (27)

Default
Axolotl
Axolotl
C'est un jeu auquel je vais perdre... mais je devrais gagner au Blue Lion, ce qui rétablira l'équilibre dans le couple... ouf !! Merci d'oeuvrer ainsi pour la paix des ménages. Donc il va me falloir acquérir au plus vite cette pépite ;o)
leanormandi
leanormandi
j'aime beaucoup ce jeu, j'ai fait un test avec des boutons à la maison pour voir ma mère accrochait au concept, et au final nous sommes toutes les deux accro donc je vais l'acheter :) une version iPad comme pour blue lion serait sympa aussi je pense :)
stephleprof
stephleprof
merci pour cette vidéo et merci à Bruno pour ce jeu qui va encore surement plaire à ma fille.
Un grand merci au passage à Thimothée car j'ai reçu aujourd'hui les cartes de la 2eme édition de Blue Lion pour remplacer celle de la 1ere édition.
Jean_c
Jean_c
Intéressant mais pas pour moi. Je ne joue pas aux jeux ou un ordinateur ou un autiste aura vite fait de calculer les 4374 (au plus) coups possibles qui mènent aux 1680 positions finales et vous met la pâtée. A moins que je trouve l'algorithme gagnant rapidement ;-).
Bruno des Montagnes
Bruno des Montagnes
Pour noak: il n'y a "rejouage" que lorsque le dernier bouton que l'on pose est seul. Dans ce cas, si le bouton de dessous est de même couleur, tu rejoues. Par contre en fin de partie, lorsque tu poses un résidu de plusieurs boutons sur la dernière pile, il n'y a jamais "rejouage" !

Et pour le québec.. on va trouver pour sûr
naok
naok
À noter, le rictus façon Sheldon, par Monsieur Phal à 20:01, rhi-rhi !! ^^
Chdekeck
Chdekeck
Tout comme Zork83, je réside au Québec et je suis donc souvent frustré de ne pouvoir acquérir certains jeux pourtant forts intéressants. Je plussois donc l'initiative de demander à Jactalea de trouver des revendeurs locaux, comme le Valet de Coeur sur Montréal :)
naok
naok
Deux questions : Que se passe-t-il si l'on termine son coup en posant, par exemple, deux pions noirs sur une pile au sommet de laquelle se trouve le troisième pion noir?.. Et deux pions noirs sur une pile au sommet de laquelle se trouve un pion d'une autre couleur?
naok
naok
En une phrase, voilà bien le coup de maître que j'espérais de la part de Sieur Cathala, le saut quantique transformant ce que je craignais n'être (beurk, un kakemphaton!), à la lecture de la news annonçant le jeu, qu'un fichu casse-tête combinatoire à deux sur le principe minimaliste d'égrainage awéléen donnant des parties aux issues pratiquement imprévisibles à un cerveau normalement constitué, en un jeu, bien au contraire, maîtrisable et, à vue de nez, très agréable et très prenant, grâce, de fait, à ce mécanisme, anodin en apparence, qui consiste, sous certaines conditions, d'une part à pouvoir rejouer, mais surtout d'autre part à s'octroyer une chance plus importante de conclure la manche dont le dernier coup s'avère, en effet, le plus souvent, décisif et qu'il est donc primordiale de bien savoir anticiper, ce qui offre ainsi une ligne directrice au raisonnement, une base tactique simple sur laquelle s'appuyer, ainsi qu'un rythme, un peu comme le font la parité à la fin d'une partie d'Othello, ou le sente au jeu de Go, et qui, z'enfin, reléguerait PRESQUE l'aspect positionnement de ses pions z'à un rôle secondaire optionnel pour amateurs de total contrôle qui pourrait très bien, ceci dit, cultiver l'envie secrète, contrariante, et de surcroît retorse de ne laisser comme coup ultime que deux piles aussi désavantageuses l'une que l'autre à leur adversaire, rhaaa, domination ultime de la pensée pure; ouf! (Et en un mot, bravo!)
Nifish
Nifish
Bonjour à tous,
Très bien M. Phal les 5 dernières minutes pour défendre les créateurs de jeux car effectivement bon nombre de jeux pourraient ne pas être achetés et fabriqués par nos petites mains expertes, en vrac time's up, can't stop..., mais où serait le plaisir de manipuler du beau ptit matos.
Par contre je dois pousser un coup de gueule: "Bruno arrétez de créer des jeux qui me plaisent car mon banquier me harcèle :)"