Monsieur Phal

Bonne Question sur les étals

Bonne Question sur les étals

La première coédition Cocktail Games / Repos Prod vient d'arriver sur les étals. La folie des Belges à sombreros avec le savoir faire métallique du plus versaillais de nos éditeurs. Ce tour de force, on le doit à Ludovic Maublanc, l'auteur de ce ""Bonne Question", un jeu d'ambiance et de rigolade avec de la rapidité dedans.

Le jeu se compose de cartes et d'une sonnette, sonnette que l'on place au centre de la table de jeu. Les joueurs reçoivent, au hasard, une carte "réponse" comportant plusieurs mots. À son tour le joueur actif va choisir un mot sur sa carte-réponse et essayer de le faire deviner aux autres en posant une question, en faisant une phrase "indice". Pour diriger le tour, une carte "theme" est retournée, elle va imposer une direction, un environnement pour la question. Dès qu'un joueur pense avoir la réponse, il tape sur la sonnette et propose sa réponse. L'astuce, pour le joueur actif, est de se débrouiller pour que la réponse ne soit pas trop évidente parce qu'en fait, il marquera autant de point que la position du joueur qui trouve la réponse. Bon, je sens que ce n'est pas clair. J'explique mieux avec un exemple, allez.

Le mot que je veux faire deviner est "cactus", le thème est "vêtement", ma question sera, par exemple "Dans mon slip il y en a...". Un joueur tape sur la sonnette et dit "des poches" ! Perdu. Un second tape sur la sonnette et dit "des poils !". Perduuuu.... Un troisième dit "des cactus"* ! Ouiiii gagné ! Il est le troisième à répondre, je marque 3 points ! Chouette. Lui aussi, d'ailleurs, marque des points...

Là, vous avez saisi la subtilité de la chose. On doit proposer un indice, poser une question ni trop simple, ni trop compliqué...

On procède ainsi jusqu'à ce que tous les joueurs aient fait deviner, ou pas, leur mot, on redonne ensuite une carte "réponse" à chacun et on retourne une carte "thème".

Oui, mais comment je gagne ?
Durant la partie, vous accumulez des points, donc, à la fin de la partie, après plusieurs tours donc, celui qui en a le plus est déclaré "Grand Vainqueur".

Bien sûr, il faut avoir l'esprit et le jeu peut tomber à plat si, à la table de jeu, personne ne prend le principe à bras le corps pour en tirer le sel. Mais je suis sûr que si vous achetez "Bonne Question", c'est que vous savez mettre l'ambiance.

"Bonne Question"
Un jeu de Ludovic Maublanc
Pour 3 à 9 joueurs
à partir de 10 ans
Chez Cocktail Games et Repos Prod
Prix : 29 €
Sortie : là de maintenant

* Bon, pour ceux qui n'ont pas compris la référence du pourquoi cactus, il s'agit d'une chanson de Jacques Dutronc qui dit à un moment "Dans mon slip il y a des Cactus, aïe aïe aïe... ouille !". Ha, faut de la culture quand même, et de la subtilité...

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (11)

Default
kouynemum
kouynemum

pareil que Monsieur Speccy : depuis le temps que je l'attends sur les rayons de ma crémerie favorite...:oD

shix
shix

Mettre tout ça sur le dos de Jacques Dutronc c'est un peu facile !

Monsieur Phal, veuillez assumer vos penchants bizarres pour les piquants verts dans vos sous-vêtements !

Yaourth
Yaourth

Ca dépend sur quelle planète... j'en connais où c'est autorisé (voir encouragé).

sophie tout court

Est-ce du "moubourrage" de parler en bien du jeu d'un autre éditeur ???? Sinon, et bien, La Bonne Question est le jeu autour du quel j'ai passé le meilleur moment de Essen. C'est à cette occasion que j'ai appris qu"'il était interdit de stationner un vaisseau spatial dans son cul" - ce n'est pas de moi mais bien de Sanyo :). A mourir de rire.

lambeer
lambeer

faut dire que le métal coute cher... c'est clair que c'est nimp...

Pso76
Pso76

Faudrait aussi rappeller que Time's up pour des cartes, un crayon coûtait cher... et puis ils ont sorti la version plus light.. qu'on peut emporter partout... d'un prix plus correct... Sera ce le cas avec "Bonne question?"

speccy
speccy

h ben si je me suis permis de parler du prix, c'est parce que j'ai une petite expérience du coût de fabrication des jeux et que je sais que c'est un choix (assez relatif certes) de choisir le coeff multiplicateur à appliquer sur le cout de revient qui permet de fixer le prix public... donc je ne détaille pas mon calcul ici mais c'est simplement pour dire que j'étais étonné et que cet étonnement suscite une réflexion de consommateur sur "J'aime le jeu mais à ce prix , est ce que je l'achète ?".

Maintenant je ne doute pas que Matthieu d'Epenoux et le staff Repos Prod se sont posés la même question... mais peut être que la fabrication à 2 éditeurs à jouer sur le marge à dégader??

Ce sont juste des questions que je poses...

Bises.

Aurelie
Aurelie

en tant que commerçante j'ai été étonnée du prix à donner à ce jeu également, mais après vision, analyse et réflexion, c'est un peu comme qui dirai du commerce équitable ;-)

si non je ne doute pas de la qualité de ce jeu, je me réjouis de pouvoir l'essayer tout bientôt.

Monsieur Phal
Monsieur Phal

Cher Monsieur Speccy,

Il y a dans le forum un certain nombre de sujet qui explique le pourquoi du prix des jeux. Par exemple : cliquez là !

speccy
speccy

Heuuu! j'ai vu le prix et je trouve que ça y va fort pour un jeu avec des fiches questions et un petits gling gling...ça coute si cher que ça une collection de sombreros? ;-)