Bioviva ! par bioviva : 20 ans quel bel âge

Bioviva ! par bioviva : 20 ans quel bel âge
Docteur Mops

Bioviva est un éditeur français qui a toujours revendiqué le faire en local, ses goûts pour l’écologie et la conception responsable. Pour fêter leurs vingt ans d’existence, ces jeunes gens ont publié, il y a peu un jeu à leur nom. Pas l’ancien Bioviva, le jeu mais un nouveau Bioviva ! Bref c'est l'édition des 20 ans.

Comme à l’habitude, le public concerné sera familial et l’on retrouvera ici le ton habituel de l’éditeur qui arrive à faire des jeux pédagogiques qui restent des jeux. Comprenez par là qu’adultes et enfants ne se mettront pas à table seulement pour apprendre. D’autre part, si les connaissances sont au coeur de ce jeu, il ne s’agit pas ici d’étaler ce que l’on sait déjà mais de s’amuser à découvrir. Bien entendu, il y aura un score mais la victoire ici ne primera pas sur la partie.

7ae5459c9afbf2623afaff498a3cc26c90cc.png

Le jeu s’articule autour de trois principes. Pendant une phase de jeu, c’est un jet de dé qui déterminera lequel des trois principes sera utilisé.

 

Question

Le premier est bien connu de tous les joueurs puisque c’est le quizz. Le joueur actif va piocher une carte du jeu et lire la question qui y est inscrite. Ce quizz est un QCM : en fonction de la réponse qui nous parait crédible, on choisira en secret son pion A, B, ou C. La réponse est derrière la carte et donne, la plupart du temps, des explications et des éclaircissements sur le sujet.

 

Où est-ce ?

La localisation. Voilà quelque chose de plus inattendu et qui risque de provoquer autant de questionnements que de rigolades. Le plateau de jeu est constitué d’un très joli planisphère avec différents biotopes représentés. Mais pas de noms ni de frontières ! Un monde presque idéal donc.

La localisation consiste donc à savoir où, dans le monde, se trouve quelque chose. Comme les chutes du Niagara par exemple. Et puis pour être un peu plus chafouin, chaque joueur dispose d’un pion à sa couleur et d’un leurre. Vu du dessus, pas de différence ! On peut donc essayer de tromper ses partenaires de jeu en plaçant son leurre en Afrique… La solution est donnée sur forme de coordonnées XY qui permettront de trouver la bonne case sur le planisphère.

 

Quel animal ?

Enfin, l’Association d’Idée devrait être familière aux joueurs de Concept. Il va falloir faire deviner un animal avec l’aide de tuiles représentant divers symboles : cuir, peau, terre, beaucoup, comestible, nocturne, grand, etc.

On ne peut utiliser que 7 tuiles symboles pour faire deviner son animal mais on peut les placer comme on veut si cela aide à la compréhension.

Et puis pour aider, on peut utiliser le pion Loupe que l’on placera sur le planisphère pour indiquer un lieu de vie possible.

 

c0e4a20b40df2369d220bdb3a52a9b606e2b.png

 

Comme ils sont gentils chez Bioviva, ils ont aussi pensé au cas où des plus jeunes voudraient participer avec des plus âgés ou des plus savants. Les petiots disposeront de règles spéciales pour leur permettre de gagner. Pendant la phase Question, ils pourront regarder la réponse d’un joueur de leur choix (comme papa qui sait tout) avant de donner la leur (oui je fais du sexisme gratuit^^). Pendant la phase Localisation, les plus jeunes utiliseront leur pion Leurre comme une réponse valide : Ils auront donc deux réponses possibles. Dans la phase d’Association d’Idée, on permettra aux plus jeunes de mimer ou d’imiter l’animal.

 

Aplatir la boule

Notez que le plateau de jeu représente une planisphère avec une projection de Peters. Ce que nous avons l’habitude de voir est une projection de Mercator. Cette dernière à pour avantage de conserver les angles mais ne permet pas d’avoir une équivalence de taille alors que celle de Peters (ou plus exactement Peters/Gall) l’on peut se faire une meilleure idée des tailles respectives des continents. Ce qui nous permettra à l’occasion d’expliquer que pour étaler notre « boule » à plat, nous disposons de plus d’une cinquantaine de méthodes avec chacune leur avantages et inconvénient. 

 

 

Il sera certainement présomptueux de ma part de qualifier ce jeu d’intelligent. Libre à vous de donner ou pas de l’importance à la démarche éditoriale de cet éditeur. Je me réjouirais pour ma part de leur réussite dans un secteur qui n’est pas toujours évident. Toujours est-il que le slogan « Naturellement drôle » est respecté. L’évolution par rapport à son ancêtre Bioviva le jeu est notable. On pourrait juste chipoter sur l’épaisseur des jetons mais l’explication est donné dans le prix du jeu que vous devriez trouver pour moins de 30€. Un choix d’accessibilité donc.

Le ludoéducatif se porte encore donc bien et le ludo prend ses aises dans l’éducation ce qui est un vrai plus. 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (1)

Default
babaaast
babaaast
Et hop, dans la hôte du père noël pour mes petits Loupiaux, le temps qu'ils soient prêts pour Agricola. :)
Au passage ils apprécient déjà la gamme "Défi nature", très bien faite.
Continuez comme ça Bioviva, je vous souhaite au moins 20 ans de plus !