Monsieur Phal

Bauza, Cathala et le Petit Prince

Bauza, Cathala et le Petit Prince

En 1943, à New York sortait « Le Petit Prince », écrit et illustré par les aquarelles d’Antoine de Saint-Exupéry. Un conte contenant cette petite phrase qui allait marquer des générations : « S’il te plaît… Dessine-moi un mouton. ». 70 ans plus tard, un éditeur nous propose un jeu reprenant les célèbres illustrations posées sur une mécanique signée Antoine Bauza et Bruno Cathala. La grande classe.

Ludaunaute, c’est l’éditeur, a travaillé avec les deux cadors du moment. Pensez donc, un jeu avec Antoine Bauza et Bruno Cathala sur la boîte. Bon sang de pompe à meeple, ça claque. Bon, les deux gars ont une telle palette qu’avant de vous emballer il vaut mieux étudier un peu le genre sur lequel ils ont planché afin de voir si vous êtes la cible.

"Le petit Prince" est accessible dès 8 ans, pour des parties de 25 minutes. Déjà, nous ne sommes pas dans du lourd. Normal avec un thème pareil. On est devant un jeu pour toute la famille. Mais cela ne veut pas dire que c’est dénué de toute stratégie. Loin de là. Surtout quand on connaît la subtilité des deux marlous.

Nous sommes face à un jeu de tuiles, façon "Carcassonne" pour ceux qui se demandent ce qu’est un « jeu de tuiles ». C’est-à-dire que vous allez avoir des « tuiles » en carton que vous allez poser sur la table afin d’essayer de marquer un maximum de points à la fin de la partie.

Le propos, car le thème pour le coup est très présent, est de construire une planète pour le Petit Garçon. Une planète accueillante, belle où les roses, les moutons, les renards pourront être hébergé dans le bonheur, et accessoirement qui vous rapportera un max de points de victoire. Le tout avec de la finesse de tactique.

Default

Un tour de jeu est simple, le premier joueur prend autant de tuile dans la pioche que de joueur. Il en garde une, puis tend les tuiles restantes au joueur de son choix, qui en garde une, puis, ce joueur choisit un adversaire qui n’a pas encore eu de tuiles et lui tend les restantes, joueur qui en prends une puis… Oui. On draft !! Et là, je suis sur que certain on fait de petits bonds de joie. Un jeu de draft, à partir de 8 ans pour toute la famille. Miam Miam. La subtilité, c’est que le dernier jouer à avoir drafté, enfin à avoir subi la dernière tuile, deviendra le premier joueur et aura donc plus de choix le tour suivant. Malin.

Une fois que chaque joueur à sa tuile, il va la poser devant lui, pour former sa propre planète. Je vous passe les détails de règle. Oui. Parce que la règle complète est en téléchargement, qu’elle est courte et que le mieux est d’aller la lire direct. Sachez qu’une planète fait au final un carré de 16 tuiles, qu’on peut construire dans n’importe quel ordre, que les volcans ce n’est pas bien, que les baobabs peuvent mettre un peu la pagaille et que des tuiles avec des personnages vous tireront vers une stratégie ou une autre, car c’est eux qui décideront de la valeur de votre planète. Par exemple, « Le Chasseur » donne 3 points pour chaque espèce animale présente sur votre planète, « Les Businessmen » donnent 2, 3 ou 5 points pour chaque mouton à leur couleur, etc.

Une partie durera 16 tours. Rien de plus et rien de moins. D’où la durée assez courte. Juste le temps d’avoir envie d’en faire une autre.

"Le petit Prince" sera présenté au Festival International des jeux de Cannes du 1 au 3 mars 2013. Si vous allez sur le Stand du Ludonaute, vous devriez y croiser les deux auteurs. Forcément.


Pour télécharger la règle, c'est par ici !

"Le petit Prince"
un jeu d'Antoine Bauza et Bruno Cathala
Illustré par Antoine de Saint-Exupéry
Pour 2 à 5 rêveurs
à partir de 8 ans
pour des parties de 25 minutes environs
édité par Ludaunaute
Sortie prévu fin février

Toutes les images et documents sont Copyright © LPPTMSOGEX2013

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (7)

Default
Bruno des Montagnes

... et ils faut aussi savoir que les fameux fabricants allemands sous-traitent souvent une partie de la fabrication... en chine !! et du coup lorsque c'est écrit "fabriqué en allemagne", il faut comprendre "assemblé en allemagne"

Monsieur Phal

Cher Monsieur Le roi-sorcier,

Il faut savoir que les usines allemandes ont des délais de plus en plus long... Que doivent faire les éditeurs ?

Le roi-sorcier

"Made in China"... Alors que l'édition de la plupart des jeux d'école allemande reste en Europe et dans la patrie de goethe, ce dont on peut se féliciter d'ailleurs.
Une boîte française, ludonaute, alors forcément on fait produire en Chine. "Le petit Prince"... Made in China. Déprime. Les commerciaux français savent-ils faire autre chose?

zabel
zabel

Moi qui ai toujours adoré le petit prince, ce jeu me fait déjà de l'oeil. Aura-t-on droit à une TTTV pour nous décider à l'acheter ?

Kurts
Kurts

Si je peux me permettre une petite correction, le petit prince dit : "S'il vous plaît… dessine-moi un mouton"

arcaen
arcaen

Très prometteur tout cela !!!!!
A suivre de très près !
En plus j'adore le petit prince !

Eyridïl
Eyridïl

Voila qui promet ! Moi qui n'avais pas l'intention d'aller à Cannes, ça donne envie !