Attack on Titan - Le dernier rempart : Must Kill All Titans !

Attack on Titans (ou l'Attaque des Titans), si vous n'êtes pas très manga/anime, ça ne devrait pas vous dire grand chose à part peut-être les premières créatures engendrées par Ouranos et Gaïa dans la mythologie grecque !... Ceci étant, vous allez voir que ça a effectivement quelque chose à voir d'une certaine façon... à moins que vous ne soyez plus branchés astronomie mais alors vous me répondrez Saturne VI (et je vous répondrai certainement "touché-coulé) !... Ceci étant bis repetita, il y a de l'idée aussi... la même qui vient en tête si, entomologiste, vous pensez aux Titans chez les coléoptères ! Par contre, je ne peux rien pour vous si, géographe, vous pensez à un quartier de Bucarest... Bref, un Titan, c'est énorme, fort... puissant... et dans le shõnen manga écrit et dessiné par Hajime Isayama, ils sont, en plus de ça, une menace et une énigme (aussi bien quant à leur apparition qu'à leur nature réelle) pour le petit reste d'humanités subsistant encore derrière des murs d'une cinquantaine de mètres, encore insuffisant contre les titans les plus titanesques comme le Titan colossal ou le Cuirassé. Bien sûr l'humanité s'est organisé et des troupes d'élites se confrontent à cette menace pour les abattre par leur point faible : la nuque ! Et bien c'est exactement ce combat-là que vous propose de vivre le jeu éponyme à la série

3f9a27c6f35ac8aabdc0f48e65c78a5c5b81.png

Antoine Bauza et Ludovic Maublanc se sont mis aux commandes (non pas d'un Titan... quoique, allez savoir) après avoir été interpellé, amateurs qu'ils étaient du manga, sur la possibilité d'avoir la licence. Ni une ni deux, c'est ainsi (pour la version longue, détaillée et bien intéressante, c'est dans la TTTV du papotache (réservée aux abonnés jusqu'au 31 mai 2017) que nous retrouverons en juin prochain la boite qui permettra d'affronter un Titan incarné par un joueur contre de 2 à 4 héros. Deux camps donc, complètement asymétrique, pour un affrontement autour d'un bastion et d'un Titan en 3D et de belle hauteur pour des parties d'environ 30 minutes.

1c3081052eb919910535cc0e5c9423067261.png

Je veux juste que même les faibles qui se laissent porter soient considérés comme des humains

Annie, épisode 23

Une fois que tout est monté et installé (Tour à deux niveaux avec 6 canons placés ; le Titan, son socle, ses 6 plateformes et sa piste de Santé et enfin les 12 malheureux citoyens qui aimeraient bien survivre au milieu de cette apocalypse), un des joueurs choisit le Titan qu'il incarnera parmi 4 disponibles dans la boite, chacun ayant ses particularités représentées par un deck de 7 cartes. Les autres joueurs incarnant les héros, ils choisiront chacun leur avatar parmi les 8 héros disponibles et se saisiront alors, en plus de sa fiche et de ses 3 points de vie (fragile humanité), des 5 dés à sa couleur ! Et c'est parti pour un tour de combat... un tour qui se décompose en 7 étapes, relativement simple et rapide.

0d419f4226bec2289749a798dd75d57248a3.jpe

Donc c'est lui... 

c6fce3bea8c388689bab5a6eca2ec4c23cff.jpe

... contre eux !

Parmi les cartes en main (celles du tour précédent n'étant pas disponible), le Titan en choisit deux et les place, une visible et l'autre cachée (1). La menace se précise pour nos héros. Ces derniers lancent alors leurs dés, autant de fois qu'ils veulent jusqu'à s'arrêter ou avoir le résultat escompté (2). Bien sûr, il y a une face maudite... et même deux fois maudites : d'une part, le dé part alors chez le Titan et d'autre part, ce dernier pourra alors dans l'étape suivante les utiliser pour corser encore la difficulté (3) : dévorer des citoyens, se guérir, frapper les héros... Mais alors ces derniers les récupères et les lancent une fois (4)... comme ça, pour espérer encore un peu !

574f4247159a1fe65fb16193697155fd4314.jpe

 

Dans la cinquième étape, le Titan résout la carte visible puis la carte cachée, chacune pouvant être évitée si les héros ont bien planifier la défense et ont les faces de dés nécessaires. Les dés restants des héros seront alors utilisés pour se déplacer (8 niveaux différents pour arriver à la nuque du Titan), blesser le monstre ou tirer du canon (s'ils sont au bon endroit) ou encore changer ou activer leur "plan", ces cartes Tactique seules capables d'entraîner la mort d'un Titan. 

" Attends, tu veux dire que là, si nous n'avons pas autant de faces "Bouclier" que de héros, il va nous détruire un canon, bouffer un citoyen et se guérir... non mais il est complétement cheater, cet Titan et sa frénésie, là..."

 

 

3ab70e98cba5f718d70aa8e9d03e2bd2d3eb.jpe

 

Seulement, ces cartes Tactiques, il y en a 7 et 2 seulement parmi elles permettent aux héros de l'emporter... s'ils sont aux bons endroits... s'ils ont les bons dés... et encore, si le Titan est dans la Kill Zone de sa piste Santé... Bigre, il y a intérêt que le plan se déroule sans accroc ! Normalement, les cartes Tactique s'enchaînent les unes après les autres, mais heureusement, une des face du dés permet de les faire tourner plus rapidement. Question de Timing précis, donc !

"O...K... donc, là, je suis sur sa nuque, je fais deux épées, toi, sur la plus haute tour, tu fais feu des canons... et comme... aaaaahhhh mer.... credi !! Il est pas assez blessé... attends, on recommence, mais toi tu vas d'abord le blesser avant... "

 

 

La dernière étape remet tout en place ou presque, paré à un prochain tour... sauf si les 6 canons sont détruits ou les 12 citoyens dévorés voir qu'un héros se soit fait engloutir (perte de ses trois coeurs). Là, c'est perdu... enfin pour les héros, parce que le joueur-Titan, lui, généralement, entame une danse de la victoire aussi ridicule qu'énervante à base de "t'as eu du bol, c'est tout, remets-toi à table, on va te poutrer à la suivante"...

 

"Je veux l'épouser !"

Et bien une fois n'est pas coutume, c'est une bonne surprise que ce Attack on Titan. Ludovic et Antoine ont, dans un jeu rapide, réussi à cristalliser l'ambiance et en même temps l'action des moments d'attaques sur les Titans de la série : On discute stratégie entre héros, on élabore des plans qu'il faut immédiatement moduler parce que tout ne se passe pas comme prévu par les dés (parfois en étant trop gourmand) ou par l'action imprévue du Titan... du coup, on volte et virevolte autour de l'affreux (le système des plateformes est bien sympa pour visualiser tout ça) pour tempérer jusqu'à obtenir une fenêtre de tir, la tension monte et lorsque l'estocade passe, lorsque le plan se déroule sans accroc, alors on souffle et on se congratule comme des vieux briscards de guerre. 

5434da4b863dde8a320458ecdc82756d8e60.png

Alors bien sûr, c'est malgré tout léger parce que ces foutus dés ne sont pas maîtrisable "à la lettre". Certaines parties pourront être alors rapides et pliées sans que rien n'y puisse rien changer... ben c'est la vie, c'est la destinée, tout ça tout ça... Hey, les râleux, n'y jouez pas et puis c'est tout ! C'est même en fait complètement dans le thème ces combats parfois perdus d'avance où l'honneur est de résister le plus longtemps possible... jusqu'à ce lancé de dé improbable, à une chance contre un million que ça passe, où tout le monde est debout autour de la table fixé sur le cube tournoyant... si ce n'est pas de l'émotion forte et ludique ça !

32f2db371d6482dd8198b02886c76ae97efd.jpe

 

S'il peut y avoir dans le groupe un chef alpha à la grande bouche (toujours un risque lorsqu'on collabore), l'avantage ici, c'est lorsque son magnifique plan s'écroule parce que lui-même n'a pas fait les bons dés... hin hin hin ! euh... chef, oui, chef !

Bref, Attack on Titan : Le dernier rempart est un jeu bien agréable, fun et dynamique, suffisamment court pour qu'on ne lui en veuille pas d'être parfois un brin chaotique. Ça va échanger, triturer les probabilités et les plans abracadabrantesques et vibrer de concert dans une ambiance "familiale" (malgré le "thème" peut-être pour certains... d'où le 14 ans et +) où même le joueur Titan, un peu seul là-haut, a plaisir à véritablement tenter de vaincre l'adversité, se sentant fort, puissant... titanesque quoi ! 

Et puis si vous écoutez le papotache avec Ludovic et ce qu'ils ont dans la tête avec Antoine, rhôô... un mur d'enceinte complet, des attaques à plusieurs Titans et groupes de héros... Comment ? ils n'ont pas vraiment dit ça ? j'ai un peu rêvé... ma foi, qui sait ?

 

 

► La partie épique dans la TTTV...(Et ici les explications si besoin)

 




Commentaires (1)

  • Pikaraph
    Joué à Cannes et approuvé, feeling proche de l'anime, on s'y est cru à lutter contre ce p*tain de titan !
Aucune publicité commerciale, ou nom de boutique ne sera toléré dans cet espace. Nous nous accordons le droit de supprimer tout message.
Default