Atalia-jeux

Atalia : augmentation de capital: rumeurs et faits

Atalia : augmentation de capital: rumeurs et faits

Des rumeurs commencent à revenir à nos oreilles et, plutôt que de laisser circuler des versions plus ou moins fantaisistes, nous préférons communiquer sur ce qui se passe réellement chez Atalia.

En 2018, Atalia a généré un chiffre d’affaires supérieur à 1,8M€ et, comme toujours depuis sa création, il y a plus de 4 ans, avec un résultat net positif. Pour pouvoir assumer la charge de travail conséquente, la société a embauché 3 collaborateurs de plus, arrivant à un effectif de 6 personnes.

Fin mars de cette année, l’éditeur des jeux qui constituaient environ 50 % de notre chiffre d’affaires, a, sans aucun préavis, changé de distributeur. Son nouveau partenaire lui aurait proposé un chèque à 6 zéros, que nous ne pouvions pas contrer.

Face à cette situation, le 6 juin dernier, nous avons décidé de nous placer en redressement judiciaire, le temps de recevoir et lancer les nouveaux jeux que nous avions déjà signés et payés, la plupart étant en achat ferme.

 

C'est grave, Docteur ?

Un redressement judiciaire, c’est un peu comme aller voir un médecin (le tribunal de commerce) pour se faire diagnostiquer sa maladie (les raisons de la cessation de paiement) et se faire prescrire un traitement (un plan de redressement). Au bout du traitement, il y a 3 issues possibles: la mort (dépôt de bilan), un changement d’habitudes de vie radical (la vente de l’entreprise) ou, simplement, et ce qui devrait être notre cas, la guérison.
 

C'est en bonne voie, alors ?

Oui: depuis le mois d’août, nos ventes sont revenues à un niveau similaire à celui de l’année dernière.

Tric TracPuntoUnderwater Cities et, dans la gamme des jeux d’ambiance, Je n’ai Jamais et Les Gens Qui se vendent bien en effet. Dreamscape, très attendu, dont l’arrivée est proche, devrait terminer le processus d’assainissement de notre cash flow et financer ce qui reste à régler des perles ludiques à venir (CatalystMystic Vale, Loser, Roméo et Juliette, Pioneer Days, Troll Inn et Ragusa, notamment)...

 

... La suite sur le blog Atalia (cliquez ici)

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (4)

Default
Jeannot la Pinte
Jeannot la Pinte
Bon courage pour redresser la barre!
Max Riock
Max Riock
Bon courage ! Merci pour tout ce que vous faîtes pour notre passion commune !
eins
eins
La transparence… y'a que ça de vrai !
Zemeckis
Zemeckis
J'vous aime bien Atalia, et donc bonne guérison.