Asmodée relooké

Asmodée relooké
Monsieur Phal

Mon petit doigt nous l'avait dit, Asmodée ("Elixir", "Stupide Vautour", etc.) vient de refaire son site. Pour sûr, il est plus joli que le précédent. Il est plus clair, plus pratique, plus...

- Holà, tu ne lécherais pas les pompes pour avoir des jeux toi ?
- Non !

Du coup, il y a aussi des news, et ils nous annoncent "Les jeux du kangourou" pour le 26 octobre. 3 petits jeux qui tiennent dans la poche, comme le fameux "Les Loups-garous de Thiercelieux"...

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (5)

Default
Monsieur Phal
Monsieur Phal

Merci pour le lien cassé, c'est fixé...

XavO
XavO

Explication tout fait convaincante !

Il y a tant de dangers au "pas cher", et pas que dans le jeu.

XavO

Le lien vers leur site depuis Trictrac est cassé.

Docteur Mops
Docteur Mops

Asmodée vends les jeux sur leur site aux prix qu'ils conseillent de les vendre en boutique. Ceci afin de ne pas faire de concurence déloyale aux autres revendeurs.

Les revendeurs peuvent choisir de rogner leur marge tant qu'ils ne vendent pas au-dessous du prix d'achat. C'est la loi de la libre concurence.

Il semble que les prix pratiqués sur le net, soient souvent moins cher qu'en boutique pour amorcer des ventes qui restent encore très faibles.

sachant qu'un revendeur à une marge d'environ 30% pour les jeux de société, on peut donc trouver des variations si le revendeur réussit à baisser les charges qui lui incombent par ailleurs.

A chacun d'en profiter au mieux.

D'autre part si les éditeurs vendaient leurs jeux moins cher (ils le peuvent), il se couperaient de tout leur circuit de distribution qui ne pourrait pas suivre. Ce serait bête de ne plus pouvoir trouver les jeux dans sa boutique préférée !

Docteur Mops
Docteur Mops

Les prix indiqués chez Asmodée sont les prix courament pratiqués en boutique.

C'est à dire qu'il prennent dessus la même marge que les commerçants (environ 30%). Comme il produisent eux même, la marge est plus importante pour eux, mais il ne veulent pas concurencer déloyalement les revendeurs qui sont aussi les conseillers de vente.

Il est tout à fait possible que Jocade choisisse de baisser sa marge volontairement dans le but de capter la clientèle en proposant un prix plus atractif. C'est tant mieux pour les clients, mais assez dangereux pour le revendeur qui doit faire face à des charges diverses.

S'il arrive à en vendre suffisament, il pourra se rattraper sur le nombre. Mais beaucoup de société ayant misé sur ce procédé n'arrive pas à tenir le coup assez longtemps pour atteindre un seuil de rentabilité satisfaisant.

Ce phénomène de rogne de marge a été particulièrement flagrant dans le marché des cartes à collectionner.

Les clients ont pu à une époque bénéficier de réductions importantes proposées par des commerçants qui rivalisaient dans une guerre aux prix les plus bas. Après une période d'euphorie, beaucoup de ces commerçants ont tout simplement disparu, certains laissant des ardoises sévères aux éditeurs ou grossistes. Le public, a commencé à douter de l'honnêteté de certains revendeurs puisqu'ils pouvaient trouver des prix très bas. Ceux qui ne s'y prêtaient pas étaient donc des voleurs. Et là c'est l'image du produit et des professionels qui sont remis en question.

Après l'épuration naturelle des revendeurs inconséquents, les éditeurs ont tenu une réflexion simple : puisque la plupart des revendeurs étaient disposés à réduire leur marge pour pouvoir avoir la primeur de la vente; ils ont augmenté leur prix sans modifier le prix conseillé de vente.

Du coup, la marge étant plus faible, les différences de prix l'étaient aussi et l'éditeur gagnait encore mieux sa vie.

Le marché des figurines connait aussi le même genre de guerre des prix. Mais le plus souvent, il s'agit de revendeur qui pensent obtenir une meilleure part de marché grace aux ventes internet.

Beaucoup de prix bas sont affichés, mais la disponibilté est souvent aléatoire car ils ne possèdent pas réellement les stocks des produits proprosés. Ca coûterait beaucoup trop cher pour le volume réelle des ventes actuelles sur internet. Alors méfiance !

Tout le monde souhaite que le prix des jeux baissent. C'est surtout l'élargissement du marché qui permettra une baisse des prix. Les revendeurs ont une marge de manoeuvre assez étroite s'ils veulent continuer à prospérer dans le temps, seuls les fabriquants ont les moyens de faire baisser les coûts de production. Pour ça, il faut un marché puissant, des consommateurs avisés et des commerçants qui ne tirent pas trop sur la ficelle. On peut y croire, car le marché évolue. Doucement, mais il évolue.

Vivement des prix comme en Allemagne !

XavO
XavO

c'est joli mais c'est cher !

Pour voir j'ai pri un exemple (un jeu qui me tente bien pour mes neveux et niéces) : les chevaliers de la noisette.

Ca donne 145 à la sortie de l'usine Asmodée et 134 frs chez Jocade.

Il etait une fois 150 pour jocade contre 164.

Les ports sont compris. Ce qui n'est pas compris (par moi), c'est d'ou vient cette différence de prix ?

XavO

À suivre dans la rédaction...