Après Filosofia, z-man : bienvenue à F2Z

Par Docteur Mops

Publié le 13 août 2013 • Lecture 1 min. •  4843 vues

Après Filosofia, z-man :  bienvenue à F2Z

F2Z ? Un pont entre Filo et Z-Man ?

Oui assurément mais c'est surtout une toute nouvelle entité qui sera spécialisée dans le portage numérique sur tablettes des jeux de société de l'éditeur canadien, de l'Etasunien et des sociétés partenaires.

Le premier jeu de la nouvelle collection numérique n'est rien d'autre que le fer de lance de Filosofia : "Pandémie".

Default

F2Z n'est pas une extension mais une entité distincte des éditeurs associés. Elle possèdera sa propre équipe et ses propres compétences.

Parmi les prévisions de sorties, on note des extensions pour "Pandémie" mais aussi le jeu "Parade" dont la sortie française se fait attendre. Si mes infos sont bonnes, les joueurs canadiens devraient avoir la primeur de l'édition francophone suite à quelques péripéties de livraison. Tant pis pour le vieux continent mais d'un autre côté c'est toujours au Québec qu'on doit attendre alors chacun son tour pas vrai ?

Default

Dans le petit dossier de presse que nous avons reçu quelques chiffres : 19 millions d'Ipads vendus, 37 millions d'IPhones et ça juste pour le premier trimestre 2013. Avec ça ce sont près de 56 milliards d'applications qui ont été téléchargées et la projection annuelle 2013 est de 82 milliards.

On comprend la naissance de F2Z. Leur objectif ? Une petite part du gâteau ? Non, non, non ! Devenir un des acteurs majeurs du domaine ludique numérique.

Patience. Pas de date de publication de l'IPandémie à ce jour mais on devrait le savoir prochainement.


Docteur Mops

Commentaires (15)

Default
Dod
Dod

J'attends impatiemment cette version de Pandémie

Sinon, +67% de 1,6%, ça fait combien?

Fendoel
Fendoel

Au risque de contredire Mops, la situation s'améliore sur Android. Les revenus sur iOS sont tjrs 2 fois supérieurs à ceux d'Android mais ces derniers sont en forte augmentation depuis 6 mois (+67% contrairement à iOS qui fait +15%). (étude du site distimo.com)

DocGuillaume
DocGuillaume

Excellente nouvelle ! Les versions numériques viennent en véritables compléments des jeux de plateau pour le plaisir de jouer, aider à assimiler et comprendre les règles, s'améliorer et jouer avec des joueurs quand bon nous semble 24h/24h.

C'est très appréciable.

Davador
Davador

Sinon en attendant l'application officielle de Pandémie, il y a Operation Eradicate, plutôt réussi et qui ressemble très fortement à Pandémie ou bien simplement Pandemic, non officiel, moche, mais en anglais, avec toutes les règles et même des scénarios de l'extension.

Et sinon, le temps où Androïd était le système qui ne rapporte pas est révolu. On peut lire récemment sur les sites high tech, que les revenus du Google Play sont en hausse de 67% cette année. Toutes les applis sortent simultanément sur iOS et Androïd, ne restent que quelques réticences comme les jeux de plateau.

Androïd comble son retard d'applis et de revenus à vitesse grand V ! Le changement est en marche les gens !

PS : m'en fout j'ai un iPad, mais je rêve de pouvoir jouer aux mêmes jeux de société sur Androïd.

Valahuir
Valahuir

C'est logique aussi, si tous les développeurs se disent: je fais en priorité IOS parce que les applis payantes se vendent mieux là, ben on ne les voit jamais venir sur Androïd, les applis payantes, donc les gens ne payent pas, forcément puisqu'il n'y a rien à acheter.

Je rêve de pouvoir moi aussi jouer à de chouettes jeux sur Android (genre, Summoner Wars, par exemple? :p)

flolem
flolem

@Valahuir Il y a quelques jeux dispo sur Android tout de même dont une trés bonne version d'Euphrat & Tigris :)

Rodenbach
Rodenbach

Cher docteur, je me permets de relever si ce n'est une approximation, à tout le moins une erreur de formulation :

Quand vous dites "Les applications vendues sur le marché le sont à 80 ou 90% sur Ios."

Je comprends : les applications vendues, toutes plateformes confondues, le sont à 80 ou 90% sur Ios. Donc que quasiment seuls les possesseurs d'Itruc achètent des applis. Non que 80 à 90 des applis dispos sur le store sont des applis payantes ET qui se vendent.

Par contre, lorsque vous dites "Sur Android, seules 1,6% des applis sont achetées, les autres sont gratuites."

Je me permets de comprendre : Sur Android, seuls 1,6% des applis dispo sur Android sont achetées. Donc que 1,6% des applis dispos sur le store sont payantes ET se vendent.

Je vois donc mal comment vous mettez en relation ces deux infos. Par ailleurs, la plupart des applis gratuites fonctionnent avec la pub, la récupération des données personnelles, et le contenu payant, elles sont donc rémunératrices.

Et si d'aventure il y a vraiment d'avantage d'applis payantes (en proportion) sur le iStore que sur iTruc, je pense qu'on pourrait supposer que l'ouverture d'Android permet de publier des applis avec beaucoup moins de contraintes, et que cela engendrerait une profusion d'applications gratuites. Je ne fais que supposer, j'insiste ! ;)

Bref je me joins à mes camarades pour pleurer la quasi absence des éditeurs de JDS sur plateforme Android !

Docteur Mops
Docteur Mops

@Rodenbach Nul désir de nous entrainer dans un débat qui aurait mieux sa place ailleurs bien que je l'alimente ;) Ce sont des pourcentages de téléchargements dont on peut trouver quelques analyses ici et là. C'est très difficile de se sortir d'une logique de la gratuité. Du coup les développeurs qui veulent des sous vont naturellement là où en trouve. Cela ne veut pas dire que ça ne changera pas cela explique pourquoi la grande majorité travaille pour Ios.

flolem
flolem

+1 avec Sticky Fingers.

Faut arrêter avec la marque à la pomme...

Il y a peu de board game sur Android mais ils sont généralement bien portés pour les quelques élus.

Mais sinon, je trouve le visuel bien moche... et sur tablette, ok. mais sur smartphone, ça risque d'être bien petit

Modeste et Génial
Modeste et Génial

Je rejoins les propos de Sticky Fingers.

Penser que les possesseurs d'appareil Android sont, dans le meilleur des cas des radins, dans le pire des hackers, est assez réducteur, mais bon comme il fallait donner un argument à une remarque judicieuse,celui ci a été lancé.

Pour ce qui est de la compatibilité, je m'étonne que des jeux comme Candy Crush (pour ne donner que celui ci) soient jouables sur toutes les plateformes Android actuelles et sans bugs...

Harry Cover
Harry Cover

ah oui android c'est le truc incompatible 1 fois sur 2 et buggé 2 fois sur 3 ? :o)) (expérience inside)

Docteur Mops
Docteur Mops

Les applications vendues sur le marché le sont à 80 ou 90% sur Ios. Sur Android, seules 1,6% des applis sont achetées, les autres sont gratuites.J'imagine que F2Z préfère être leader sur le marché du payant plutôt que celui du gratuit. On pourrait en résumant la situation avec humour dire qu'il y a d'un côté 80% de personnes qui veulent consommer gratuitement et de l'autre 80% de développeurs qui veulent en vivre ^^