Andor ou quand Menzel ramène des cartouches

Andor ou quand Menzel ramène des cartouches
Docteur Mops

Voilà une chose qui mérite notre attention, c'est la version francophone de "Andor" sorti initialement chez Kosmos en Allemagne.
D'abord parce que Kosmos nous propose parfois de bien bons jeux mais surtout parce que ce jeu est signé de Herr Michael Menzel, un des illustrateurs du monde ludique les plus célèbre outre-Rhin et de fait de l'autre côté aussi voire même au-delà.

Je vous explique vite fait pourquoi vous n'en n'avez pas beaucoup entendu parler plus tôt parce que c'est amusant. Il se trouve que Kosmos qui est une grosse maison d'édition comparée à pleins d'autres a une politique de communication... particulière. Peut-être sont-ils un peu agacés de la présence française de plus en plus importante sur le salon d'Essen qui truste désormais le prestigieux Hall 12, toujours est-il que mon vénéré collègue monsieur Guido de Tric Trac Allemagne a reçu un amusant mail lui indiquant que la société Kosmos ne souhaitait pas communiquer avec les médias... étrangers. Forcément moi ça me fait rire mais chez Tric Trac Allemagne un peu moins.

Default


Quoiqu'il en soit, tout cela n'est pas bien grave puisque nous allons pouvoir profiter avec la complicité de Iello d'une version francophone qui va nous permettre de partir à l'aventure avec Michael Menzel.

D'abord, il vous savoir que Michael Menzel n'est pas illustrateur de jeux par hasard. C'est aussi un véritable passionné de jeux.
Voilà donc qu'il passe de l'autre côté de... ha non ici pas de caméra... Voilà donc qu'il devient auteur.

Une chose qui n'a pas forcément dû être aisé pour lui car forcément tout le monde l'attendait au tournant. Mais il suffit de jeter un œil à la liste des testeurs pour savoir que Michael est bien entouré avec un record de test du sympathique couple Inka et Marcus Brand qui n'ont pas décroché avant douze heures de jeu.

Default


Pour son premier jeu, monsieur Michael a décidé d'habiter un univers très classique médiéval-fantastique façon Œil Noir, le D&D allemand. Ce qui pourrait plus étonner c'est qu'ici point de gestion, point de Kubenbois et d'achats de pierres, blé ou autres denrées civilisatrices mais des héros et de l'aventure dans la plus grande tradition du jeu de rôle.
Et le tout coopératif en plus !

En fait, l'illustrateur le plus allemand de tous les allemands nous offre un ameritrash du plus pur jus (hormis la castagne entre joueurs et les traitres à la française). Du DeutschMüll peut-être...

Vous avez donc des fiches de personnages avec leurs emplacements d'objets et leurs caractéristiques. En début de partie tout le monde sera à la même enseigne sauf pour la capacité spéciale qui va distinguer chaque perso.

Default


Le plateau de jeu représente le château et la région avoisinante qui verra se dérouler les différents scénarios. Parce qu'il y a des scénarios et c'est bien ça l'intérêt de ce jeu.

Très malin, le premier n'est autre qu'un tutoriel comme on en trouve dans les jeux vidéos et qui va vous permettre de commencer notre première partie en sautant la phase d'explication de règles pour passer directement à l'aventure.
De fait, chaque scénario introduira de nouvelles règles dont vous n'aurez besoin de prendre connaissance que quand la situation l'exigera. Pratique.

Chaque scénario vous indiquera les positions de départ de chacun et l'objectif de la partie.
Comme dans un jeu de rôle, chaque action prendra du temps et ce temps est géré pour chaque personnage. Chaque déplacement ou action sera comptabilisé par tranche d'une heure et la mission devra se résoudre avant un temps donné.

Default


Pendant votre tour vous ferez bien ce que vous voulez mais chaque action fera avancer votre timeline personnelle et celle du jeu. Le jeu étant coopératif, certains personnages pourront avoir utilisé tout leur temps tandis que les autres pourront continuer le jeu.

Si des événements se déclenchent quand vous arrivez dans certaines zones du plateau (rencontres aléatoires) un pion nommé le narrateur avancera sur une piste spéciale durant la partie. C'est ainsi que l'on va gérer les moments clés des scénarios : arrivé sur certaines cases de cette piste, des événements se déclencheront en suivant l'ordres des cartes événements du scénario.

Default


De fait si vous ne gérez pas de denrées ce sont vos actions et la coordination du groupe que vous devrez gérer. Mieux vaut être se concerter et être équipé avant que le jeu ne monte d'un cran en difficulté.

Quand vient votre tour, votre héros aura la liberté de faire ce qu'il veut : se déplacer, combattre, déplacer le prince (un renfort), acheter du matériel et s'équiper, mettre des paysans à l’abri, utiliser du matos,...

Les créatures méchantes vilaines pas belles seront parfois gérées avec un petit système simple d'IA ou suivant les modalité du scénario.

Côté scénario justement, vous commencerez par du très basique, puis une première grande aventure, la guérison du roi, les jours de Résistance (avec les première rencontres aléatoires), le secret de la mine avec de nouvelles conditions de victoire, la colère du dragon où ça commence vraiment à chauffer et enfin l'héritage du dragon qui comme dans tout bon jeu de rôle vous proposera tout simplement de créer vos propres aventures.

Pas de grosses règles complexes, les combats, par exemple, se résolvent au dés suivant l'état de votre perso et son équipement. Cela vous donne un nombre de dés à lancer, vous gardez le meilleur résultat et vous appliquez les modificateurs. Les adversaires font de même, le plus fort inflige en dégâts la différence entre les deux résultats.

On se croirait dans un jeu des années 80 avec des règles un peu plus carrées.

Et vous savez quoi ? Du coup ça fait vraiment envie.
"Andor" choisit ouvertement le chemin du distractif et de l'histoire partagée ensemble.
Parfait pour se changer les idées et très familial pour peu que votre famille aime une petite régression geek.
Et là nous commençons à être nombreux dans cette catégorie...

"Andor"
Un jeu de rôle de plateau de Michael Menzel
Illustré par lui même (quoi aucune moquerie ? ;))
Publié chez Iello & Kosmos
Pour 2 à 4 aventuriers dès 10 ans
Tout public ou presque
Durée estimée de partie : 30 à 90 min suivant les scénarios
Disponible courant septembre dans les 40€

Default

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Andor
Andor
Par Michael Menzel
Illustré par Michael Menzel
2-4 10+ 90´
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

Commentaires (7)

Default
Harry Cover
Harry Cover

sinon ça réveille ?

ouais je sais .... ->

Rodenbach
Rodenbach

Serait-ce le jeu que j'attendais ? Je n'ai encore aucun jeu d'aventure dans ma ludo et je dois dire que s'il y a bien une chose qui me fait baver, c'est les illustrations sobres de Menzel. Pas d'effets glossy photoshop partout, pas de chevaliers dans des armures mi saint seiya mi-crustacé,pas de sorciers qui semblent sortir d'une rave party... Bref, ça sent bon le vintage de bon aloi !

AJF-43
AJF-43

Voilà une annonce qui met l'eau à la bouche...

et même remarque dépitée que Jujulianos !

Docteur Mops
Docteur Mops

Pour résumer, monsieur Guido explique qu'il a reçu une mystérieuse boîte avec des objets énigmes comme les autres journalistes allemands qui lui ont permis de découvrir peu à peu les infos sur le jeu. Une initiative que tous ont beaucoup apprécié. Je les comprend ^^

Jujulianos
Jujulianos

j'ai cru un instant avoir des petits restes d'allemand, mais à la tentative de lecture de l'article donné par Dr Mops force est de constater qu'il n'en n'est rien, j'y comprends rien 3h/semaine, 35 semaines par an pendant 8 ans pour rien.

Pour revenir au jeu ça m'a l'air sympathique

Docteur Mops
Docteur Mops

La branche germanique de TT me fait savoir que la dame de la com de Kosmos a changé et que désormais il reçoit de superbes infos via des jeux de réalité alternative. Si vous lisez l'Allemand : http://de.trictrac.net/news-andor-sucht-helden.php

Vinciane
Vinciane

Je suis très contente que Iello s'en charge. Ca me fait penser à defenders of the realm (coopératif - médiéval fantastique - "scénarisé" - accessible) et j'aime ce jeu mais avec un grand plus en FRANCAIS, je pourrai jouer avec mon gamin.

A l'aventure !!!!