Docteur Mops

Amerigo, le prochain Stefan Feld

Amerigo, le prochain Stefan Feld

Un nouveau Stefan Feld est souvent un événement qui attire l’attention des amateurs de jeux eurotrasheurs et le petit « Amerigo » ne devrait pas faire exception. Enfin je dis petit mais ne nous y trompons pas : cette fois Feld nous promet l’Amérique et il tient parole.

Default

On jette un œil ?

« Amerigo » est édité chez l’éditeur allemand Queen Games et a donc, comme c’est désormais l’habitude chez cet éditeur, fait l’objet d’un financement participatif via la célèbre plateforme américaine KS.

Le jeu se propose de nous faire endosser le costume historique de grands colonisateurs qui vont découvrir des terres sauvages vertes et grasses qui nous offriront leurs richesses tandis qu’une poignée de vilains pirates vont venir nous mettre des bâtons dans le gouvernail.

De fait, le jeu se présente comme un jeu de colonisation compétitif non guerrier.

Default

Le plateau de jeu est complètement modulable et la première chose est la découverte d’un nouvel archipel à conquérir qui sera très différent d’une partie sur l’autre. Un système de tuiles agencées façons puzzle offrira aux joueurs des séries d’îles plus ou moins vastes. Ces îles sont découpées en zones carrées sur lesquelles viendront se greffer en cours de jeu, les tuiles de développement (Villages et terrains cultivés). Là encore, on retrouvera un système de puzzle avec des tuiles façon Tétris qu’il faudra disposer de la manière la plus optimisée.

Comme dans tout bon de gestion à l’européenne, chaque joueur disposera de nombreux éléments et de son bon vieux petit plateau individuel qui lui permettra de visualiser son avancée.

Et puis l’appareillage le plus visible sera une tour de dés qui pour l’occasion sera une tour à kubenbois. Un vrai rêve pour les amateurs !

La conquête

Une partie d’ « Amerigo » se déroule toujours en 5 rounds strictement. Chaque round de jeu se décompose en 7 phases. Ça paraît déjà un peu complexe mais il n’en est rien puisqu’à chaque phase, un joueur ne peut effectuer qu’une seule action.

Default

Les Actions

Il existe 7 types d’actions possibles qui correspondent aux 7 couleurs des cubes du jeu.

Toutes ces actions ne seront pas forcément disponibles à chaque tour. La tour va permettre de connaître pour chaque round ce qu’il sera possible de faire et combien de fois.

En début de partie, on jette les cubes dans la tour. Certains en ressortiront, d’autres resteront coincés dedans.

En début de round, le premier joueur va lancer dans la tour à cubes, tous les cubes bleus qui sont à l’extérieur. Il en résultera une petite dégringolade de cubes dans le godet.

Les cubes qui apparaissent dans le godet indiquent les actions possibles du tour. Chaque couleur qui apparaît donne le droit de faire l’action correspondante.

Les actions sont quand même sujettes à des points d’action. Pour savoir combien de points il sera possible de dépenser, il suffit de compte le nombre de cubes bleus qui ont dégringolés. 4 cubes bleus apparaissent : Chaque joueur pourra dépenser 4 Points Actions par type d’action. Simple.

Un tour en bateau dans le grand bleu

En plus de déterminer le nombre de points Action, la présence de cubes bleus indique aussi qu’on peut se déplacer en mer. C’est plutôt pratique pour se rendre sur les îles puisque c’est un peu le but du jeu… L’intérêt d’aller sur une île est de rejoindre avec un de ses navires une zone qui permet d’y établir un Comptoir. D’abord c’est 3 points de Victoire et ensuite c’est obligatoire pour se développer sur l’île ensuite.

Default

Le son de la couleur du canon

Le cube noir (brrr) est celui des canons. Chaque joueur dispose d’une échelle de canons. Avoir un score de Canon va permettre de lutter contre les Pirates. Au fur et à mesure que la partie avance, on va retourner des pions Pirates qui indique une valeur. Il faudra pouvoir dépenser autant de points de Canon que cette valeur pour contrer les pirates du tour. En cas de manquement ce sont de précieux points de Victoire qui s’envoleront…

Planifions en rouge

Les cubes rouges vont permettre de piocher les terrains et les villages qui viendront se poser sur le plateau. Dans un premier temps, il faudra donc des points pour piocher ces tuiles qui rejoindront dans un premier temps la réserve de chaque joueur.

Marron progression

La progression est aussi une échelle de points du plateau individuel. Cela représente l’expérience personnelle. Sur la piste de score certaines étapes permettront de marquer des points de Victoire mais aussi d’obtenir des bonus offrant… des bonus quoi… Il en existe de diverses sortes comme des suppléments de Points Action par exemple.

Vert écolo ?

C’est avec la couleur verte que les joueurs vont pouvoir poser en jeu les tuiles d’enrichissement de Terrain sur les îles où ils disposent d’un Comptoir. Cette pose est lié à un certain nombre de règles.

Chaque tuile posée rapportera un certain nombre de points de Victoire. Ces points seront différents si l’île est petite ou grande.

Default

Le commerce c’est jaune.

En réalité il n’y a pas vraiment de commerce au sens usuel du terme dans « Amerigo » mais sur les îles sont disposées en début de partie des tuiles de Ressources.

Cela est une autre source de revenu de Points de Victoire. On obtiendra des points en multipliant les tuiles Ressources récupérées sur le plateau et les Points de Production acquis en dépensant des actions jaunes.

Et puis le blanc ?

Le cube blanc concerne ce qui est ici appelé l’action spéciale. La première possibilité est de déterminer le premier joueur. Une place souvent convoitée. Avancer sur la piste des actions spéciales permet aussi de poser son pion sur une case colorée. Avoir un pion sur une de ces cases permet de faire l’action de la couleur concernée même si aucun cube de cette couleur n’est tombé dans le godet du destin.

Et si je ne veux rien faire moi ?

Il est tout à fait possible de refuser de dépenser tous ses points Action. En lieu et place, on recevra de l’or. De l’or ??? D’abord c’est aussi une source de points de Victoire. Chaque or possédé au-delà de 12 rapportera 1 point de Victoire. On peut aussi acheter des points d’Action a raison d’un pour un.

En route vers la victoire

À la fin de chaque rounds se tiendra un comptage intermédiaire, un autre se déroulera en fin de partie. Autant dire que la course sera serrée !

Le jeu a été présenté au salon d’Essen 2013 en Allemagne. Il devrait être disponible en France pour le 8 novembre prochain mais il vaut mieux être prudent avec les prévisions de certains éditeurs. Donc aux alentours de…

Vous savez tout ou presque.


« Amerigo »
Un jeu de Stefan Feld
Illustré par on ne sait pas encore qui
Publié chez Queen Games
Distribution : Asmodee (France)
Pour 2 à 4 joueurs dès 12 ans
Public : connaisseurs
Durée : environ 75 min
Prix : dans les 50€
Disponibilité : 8 novembre 2013 …
Langue : français, allemand, anglais.


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

1Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Amerigo
Amerigo
2-4 12+ 75´

Commentaires (16)

Default
JS
JS

J en ai déjà fais 3 parties et c est du tout bon Feld !!! Il est rejouable ) l'infini avec son plateau que l on fabrique de façon aléatoire, ces cubes qui tombent ou pas de la tour et des tuiles progression et commerces qui ne sortent jamais dans le même ordre.

Il est dans mon top4 d'Essen

DocGuillaume
DocGuillaume

Les avis de Harry Cover et de Gus & Co m'ont sérieusement mis l'eau à la bouche. Je m'en vais de ce pas lire les règles en anglais. Je l'achèterai probablement si les retours sont bons car il semble avoir un goût de reviens-y que j'aime beaucoup et une certaine fraîcheur, malgré un plateau qu'il eût été facile de rendre beau simplement.

Et puis ça me permettra d'avoir un premier Feld dans ma ludothèque ;) Honte à moi, je sais...

Arbre2vie
Arbre2vie

Sur la boite c'est "Stefan" ....

Jolikiwi
Jolikiwi

Sérieux Docteur? StePHan Feld??

Harry Cover
Harry Cover

Très bon jeu voir même excellent, à confirmer sur plusieurs parties, c'est fluide, de l'opportunisme à la sauce stratégie sur les développements et l'exploration, une course pour découvrir les îles, des couts pendables sur la planification et l'aménagement de ces mêmes iles, de la lutte pour l'ordre du tour et l'exploitation des ressources. Bref, même si l'habillage graphique est terne (voir Trajan et Die burgen), ça reste neutre à défaut d'être sympa.

C'est encore un coup de maitre de M. Feld, très malin d'avoir su réellement exploiter la tour des cubes même mieux que dans Shogun car tout les résultats sont cohérents ce qui n'était pas toujours le cas dans Shogun ou Wallenstein. Les choix induits par le résultats de la tour sont souvent cornéliens, à router une réelles interaction entre les joueurs

7Tigers
7Tigers

Franchement, hormis pour les personnes n'ayant pas déjà un jeu de ce type (abstrait au thème plaqué) dans leur ludothèque, je ne vois pas trop l'intérêt du jeu...

Wraith75
Wraith75

On a déjà repéré 5 erreurs dans les règles en français, grrr...


http://gusandco.net/2013/11/03/amerigo-critique-du-jeu-errata/#comments

Kerquist
Kerquist

@Wraith75

Et pourtant, M. Poulpe d'Asmodée a signalé que Queen Games avait changé de traducteur français.

N'auraient-ils toujours pas pris le bon ?

Pour ce qui est du jeu, encore un jeu abstrait au thème plaqué, la spécialité de Feld.

Himuraken
Himuraken

tiens première fois que je vois le plateau et il me fait penser à terra mystica avec cette roue de couleurs, les même que dans TM

Broumf
Broumf

Petite erreur M. Mops. Le nombre d'actions n'est pas déterminé par le nombre de cubes bleus, mais par le nombre de cubes de la couleur la plus dégringolée.

pilavoine
pilavoine

Essayé aussi à Essen, un Feld très fluide avec de multiples possibilités. Ce fut l'achat direct pour moi.

Petits bémols par contre, le jeu est quand même très moche (bon c'est personnel) et la traduction française est plus que limite (plusieurs incohérences dans les règles obligeant à vérifier dans les règles anglaises).