Monsieur Phal

Abracada… Quoi ?, la règle en téléchargement

Abracada… Quoi ?, la règle en téléchargement

Moonster Games est comme un genre de spécialiste des jeux venus d’Asie. Du coup, rien de surprenant dans le fait qu’ils vont proposer fin mars la version française de « Abracada… What ? », le jeu de Gary Kim illustré par Marie Cardouat.

Default

Quoi ?

Avec « Abracada… Quoi ? » - oui, la traduction du titre a été simple -, nous sommes face à un jeu de déductions et de prises de risques. Le tout très familial de simple, porté par des illustrations qui adoucissent la chose. Vous voilà sorcier, au pied de la tour d’un légendaire Archimage, et vous allez vous battre à coup de sorts contre les autres. Mais je vous préviens tout de suite, ce ne sont pas des sorciers à l’air grave. Non. On est loin de Gandalf et de Saroumane. Ce sont plutôt des sorciers de conte pour enfants.

Default

Le principe.

Je ne vais pas trop m’étaler, car l’éditeur nous propose de mettre directement la règle officielle en ligne, ce que nous avons fait. Donc le mieux est d’aller lire. Oui. Bon, je vais faire un petit survol pour que vous puissiez évaluer l’intérêt que vous pourriez y trouver.

En gros, chaque joueur va avoir des « pierre magique » devant lui. L’astuce, c’est que vous voyez ce qu’il y a de proposé sur les « pierre » des autres, mais pas les vôtres. Ces « Pierre » représentent des sorts plus ou moins puissants et donc plus ou moins nombreux. Ils ont un nom et son numéroté. Plus le numéro est bas, plus il est présent, et plus on monte en force, moins il y en a…

Default

À votre tour, vous allez tenter de lancer un sort en disant son nom (ou son numéro si vous n’avez pas trop de mémoire). Vos adversaires vous diront alors si ce sort, cette « Pierre » est effectivement devant vous ou pas. Plus vous tentez un sort fort, plus vous prenez le risque qu’il ne soit pas devant vous puisque moins nombreux… Mais si le sort :

1/ n’est pas devant vous : vous perdez 1 point de vie et votre tour est terminé.

2/ est devant vous : vous le lancez et vous effectuez son effet. Ils sont divers et variés, faisant perdre des points de vies, ou en regagner… Bref, ils font des trucs. La pierre est ensuite posée sur un plateau afin que l’on puisse savoir ce qui a été lancé ou pas. Vous avez du coup le droit de retenter, mais vous devez lancer un sort égal ou plus fort que le précédent. En gros, plus vous enchainez de lancer et plus cela devient risqué… Il faut donc savoir quand s’arrêter.

Afin de vous aider à déduire le sort qu’il faut lancer, vous avez ce que vous voyez chez les autres, ce qui a déjà été lancé… et votre intuition. L’objectif étant d’éliminer l’un des adversaires en lui retirant tous ses points de vie, ce qui met fin à la manche, permet de marquer des points et de passer à la manche suivante.

Default

Oui, mais comment je gagne ?

Si, à la fin d’une manche, un joueur atteint 8 points, la partie se termine et ce joueur est déclaré « Grand Vainqueur ». Simple.

Variantes.

Il y a 2 petites variantes proposées dans le livret, l’une pour vous faciliter le jeu et une pour vous le compliquer un peu.

Infos complémentaires.

« Abracada… Quoi ? » sera présenté à Cannes par Moonster Games. Il arrivera sur les étals fin mars 2015 et coutera autour de 30€ max.

► Le mieux est d’aller lire la règle complète en cliquant ici !


Abracada Quoi ?
Un jeu de Gary Kim
Illustré par Marie Cardouat
Publié par Moonster Games
2 à 5 joueurs
7 à 700 ans
Langue de la règle: Française
Durée: 30 minutes
Prix: 30€


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (2)

Default
limp
limp

Le "4" ressemble à un "21" : s'il n'est pas trop tard, je changerai ça...

YeN
YeN

Super cette traduction, par chez nous le jeu sort très souvent (vo) et je vois que les petits trucs qui nous embêtaient ont été corrigés (la tuile 4 sur l'aide de jeu) et la piste de score qui semble différente dans les règles (pas celle que l'article montre), qui porte souvent à confusion pour les premières parties.