A la recherche de la Planète X : serez-vous le prochain prix Nobel d’astronomie ?

Par Monsieur Julien

Publié le 29 juil. • Lecture 5 min. •  3671 vues

A la recherche de la Planète X : serez-vous le prochain prix Nobel d’astronomie ?

A la recherche de la Planète X est un jeu qui sort de l’ordinaire.

On a bien vu passer Cryptide récemment mais, dans le style “jeu de déduction”, on n'a pas souvent l’occasion de voir passer des nouveautés, et surtout des nouveautés qui font le job.

 

Dans ce type de jeu, arriver à sortir du Mastermind ou de la bataille navale, ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple à faire… et pourtant, Ben Rosset et Matthew O’Malley ont réussit, d’une part, à donner du corps aux parties, mais aussi à trouver un thème qui colle parfaitement avec cette mécanique.

 

On vous en parle aujourd’hui parce qu’au début de la partie, on s’est dit que ce n’était pas pour nous. Puis, au trois quart de la partie, on s’est surpris plongés dans le jeu.

Je n’aurais jamais pensé aimer ce type de jeu !

 

Donc ça vaut le coup de vous attarder un peu sur la suite…

 

Le thème qui colle parfaitement avec la mécanique

En 2016, les orbites étranges d'une dizaine d'objets très lointains laissent penser qu'une neuvième planète encore inconnue et très massive se cacherait dans les confins du Système solaire.

 

Deux chercheurs du California Institute of Technology, qui avancent cette théorie à l’époque, estiment qu'il n'y a qu'une chance sur 10.000 pour que six astéroïdes lointains soient, par hasard, positionnés sur le même type d'orbites très allongées, toutes étirées peu ou prou du même côté...

Depuis cette découverte, les recherches sont toujours en cours...

 

Dans ce jeu de déduction édité par Renegade, vous incarnez des astronomes qui vont scruter le Système solaire à la recherche de cette mystérieuse Planète X.

 

Grâce à votre observatoire, et donc contraints par la rotationde la terre, vous allez devoir choisir des zones à explorer dans la partie observable de notre système.

Ces zones pourront être vides ou contenir un objet céleste.

 

D’après les informations sur les objets observés, vous allez réduire votre champ de recherche et éliminer des zones pour essayer de prouver l’existence de cette fameuse planète.

 

Au début, on ne sait vraiment pas où chercher dans cette immensité, et puis petit à petit, à force de découvrir des éléments, ça se précise et ça donne envie de continuer.

 

Comment ça se présente donc ?

Le jeu est constitué d’un plateau représentant le Système solaire divisé en 12 secteurs.

Au milieu, le soleil. Autour du soleil, une plaque tournante représentant la terre et les secteurs observables de notre système.

Tric Trac

Autour du plateau, il y a la piste du temps sur laquelle vont graviter vos pions, qui vont avancer d’un certain nombre de cases en fonction de vos actions.

Le tour du joueur est défini par le pion à la dernière position.

Tric Trac

Chaque joueur possède une feuille de notes à cacher derrière son paravent.

Tric Trac

Sur cette feuille, on trouve le Système solaire et ses secteurs contenant des symboles pour chaque objet céleste que l’on peut y trouver. Au fil de la partie, vous allez barrer ou entourer les objets célestes en fonction des informations qu’on vous aura donné.

On y trouve également un tableau d’indices qu’il faudra noter pour recouper les infos, et en déduire dans quels secteurs sont les objets.

 

Voilà pour le matériel de base.

 

L’application sur PlanetXApp.com

Ça y est… je sens votre déception… et oui, il y a une application.

Et à plusieurs, vous allez TOUS devoir y accéder avec VOTRE téléphone… oh je sens que la déception est encore plus grande…

Tric Trac

Vous êtes déçu, mais il n’y avait pas vraiment le choix. L’application génère une carte virtuelle des objets célestes, ce qu’il aurait été possible de faire avec des jetons, mais c’est elle qui va vous donner les indices tout au long de la partie.

Impossible de faire ça avec du matériel.

 

La seule solution aurait été d’avoir un maître de jeu, mais ça aurait été un rôle trop ennuyeux.

 

Après, l’application est plutôt bien faite. Elle propose de créer des parties multijoueurs que l’on peut rejoindre facilement avec un code unique.

Elle propose aussi un robot pour que vous puissiez jouer en solo, contre un joueur virtuel.

 

Cette application n’est pas à télécharger, et est disponible directement sur le web. Un beau gain de temps.

 

Revenons-en au jeu en lui même.

 

Les indices

Pour recouper les informations, vous allez avoir besoin d’indices dont certains vous sont donnés en début de partie :

  • On ne peut trouver qu’un seul objet céleste par secteur.
  • Dans notre système, on va trouver 2 comètes, 2 nuages de gaz, 1 planète naine, 4 astéroïdes, 2 secteurs réellement vides et la Planète X.
  • De plus, pour chaque type d’objet, on va vous donner des informations de placement, comme par exemple : Chaque astéroïde est adjacent à au moins un autre astéroïde.

Tric Trac

Au fil de la partie, vous allez accéder à d’avantages d’informations, comme le nombre d’objets dans une plage de secteurs, ou le positionnement d’un type d’objet par rapport à un autre.

 

Déroulement de la partie

Vous démarrez donc la partie avec des premiers indices déjà inscrits sur votre feuille, et des objets peut-être déjà barrés sur les secteurs de votre carte.

Tric Trac

A votre tour, si votre pion est dernier sur la piste du temps, vous allez avoir quatre choix :

  • Détecter un objet : connaître le nombre d’objets d’un certain type sur une plage de secteurs.
  • Sonder un secteur : connaître le type d’objet dans un secteur en particulier.
  • Etudier un sujet : découvrir une nouvelle relation entre deux types d’objets.
  • Localiser la Planète X : émettre une théorie sur son emplacement, et déclencher la fin de partie.

Vous allez donc vous saisir de votre téléphone, sélectionner l’action en question dans l’application, vous aurez certainement besoin de préciser un secteur, un type d’objet, etc.

Puis l’application vous donnera la réponse à ce que vous cherchez que vous allez reporter sur votre feuille.

 

Ensuite, en fonction du type d’action que vous avez effectué, vous allez déplacer votre pion d’un certain nombre de cases.

Plus vous demandez d’indices précis, et plus ça vous coûte cher.

Plus vous avancez vite sur la piste du temps, et moins vous faites de tours par rapport aux autres.

 

Pour finir, vous allez tourner le plateau de la Terre d’un secteur, re-définissant ainsi la zone observable du Système solaire.

 

Vous allez jouer ainsi jusqu’à ce que l’un d’entre vous ait localisé la Planète X, ainsi que le contenu des secteurs adjacents.

 

Mais attention, trouver la Planète X ne vous fait pas automatiquement gagner la partie !

Il y a un système de points.

La localisation de cette planète ne vous fait gagner, finalement, que 8 points.


 

Les théories

A certains moments de la partie, vous allez pouvoir émettre des théories sur la présence d’un objet en particulier dans un secteur.

 

Obtenir la validation de théories c’est, avant tout, le moyen d’avoir la certitude que vous êtes sur la bonne voie, mais aussi l’autre moyen de gagner des points.

 

Le fonctionnement des théories est un détail que vous pourrez découvrir en vous penchant sur les règles.

 

Les différents modes de jeu

Grâce à l’application, Planète X est jouable dans différents modes de jeu.

Tric Trac

Le mode solo que j’ai pu tester. Vous faites face à un robot dont les actions sont décidées par l’application.

Bien sûr, le mode multijoueurs, qui est possible jusqu’à quatre participants.

 

Mais aussi des modes de difficulté, de junior à expert, qui vous donneront des indices plus ou moins faciles en début et en cours de partie.

 

Ces modes vont vous permettre de varier les parties, et donc donner un peu de longévité au jeu.

 

 

En bref

A la recherche de la Planète X est un bon jeu de déduction, à jouer seul ou jusqu’à 4, à partir de 12 ans et d’une durée de 60 minutes.

A la recherche de la Planète X : serez-vous le prochain prix Nobel d’astronomie ?

Il a été imaginé par Ben Rosset et Matthew O’Malley, illustré par Michael Pedro & James Masino, et est édité par Renegade.

 

Il sera disponible en boutique le 27 aout 2021, et dès aujourd’hui en précommande chez Philibert pour le prix de 31,50€.







 


Monsieur Julien

Commentaires (11)

Default
Hiark
Hiark
Petites précisions (j'ai le jeu en vo depuis sa sortie en KS) : les indices sont ajustables en fonction des joueurs, on peut donc faire une partie avec un joueur qui n'en aura pas et d'autres qui en auront (ça permet d'équilibrer un peu avec des nouveaux joueurs).
On peut aussi télécharger l'appli (très bien faite), et il n'est pas nécessaire d'avoir chacun son téléphone/tablette (mais c'est beaucoup plus pratique)
Et le jeu est vraiment top ! Plutôt à jouer en mode expert (sinon, la partie est vraiment courte, en 3/4 tours on peut la plier quand on connait un peu), l'appli permet d'éviter les erreurs de fatigue/concentration que l'on peut avoir à Cryptide (où un indice faux donné par un joueur peut planter la partie)
Derfref
Derfref
À priori peu attiré... sauf qu'après lecture je suis intrigué et plutôt mis en appétit. Je crois que je vais suivre l'actualité de ce jeu avant de craquer. Merci pour cette présentation (j'aime toujours autant le style... )
Immyr
Immyr
Ouaaa planéte X.....ha! ben non, je passe, c'est pas pour moi, (j'ai cru à nouveau jeu de gestion pour Sexshop en fait...) ^^
Patishou69
Patishou69
Je lorgne sur ce jeu depuis un certain temps. Compare a cryptide est ce plus dur? Est ce interessant a deux joueurs?
jarod4as
jarod4as
Merci pr cet article !!! 2 questions !
Sur la 1 ère photos le plateau comporte 18 secteurs contre 12 annoncés ce qui m'a fait un peu buggé finalement il y en a 12 sur la dernière ! Quid de ce 18 secteurs ?
Enfin 2ème question : comme pour chocolatine et pain au chocolat , vous dites bataille navire ou lieu de bataille navale ? 😁😁😁
Monsieur Julien
Monsieur Julien
Bataille navale ?! Mais d’où ça sort ça ??! 😄
Je vais rectifier, et merci de me l’avoir fait remarquer… mais comment j’ai pu relire sans voir ça ??!

Bref, oui, pour l’histoire des 18 secteurs…
En fait, je n’en ai pas parlé, il y a un mode Expert !

En mode normal, vous jouez avec la première face qui contient 12 secteurs.
En mode expert, vous jouez avec la deuxième face, qui en contient 18… c’est donc pour ça, on n’a pas bien pris la photo 😉
Logan
Logan
Article très intéressant merci. Deux questions : 1 - le mode solo est-il vraiment intéressant ?... 2 - Le jeu n'est-il pas très brise-neurones ?
Monsieur Julien
Monsieur Julien
Alors, j’avais peur au départ que ce soit un jeu brise neurones, on voit tout un tas de paramètres à prendre en compte, mais en fait avec la prise de notes c’est assez dingue comme ça décharge le cerveau.
Après, il y a moyen de se casser un peu plus la tête en essayant de s’aider au maximum des actions des autres, noter tout ce qu’ils font et tenter des recoupements mais ça n’aide pas forcément.

Le mode solo, honnêtement je n’ai pas vraiment de moyen de comparaison, ce n’ai pas dans mes habitudes de jouer seul. Après, j’y ai joué seul pour voir comment ça fonctionnait, je me suis fait later par le bot 🙂 , j’ai trouvé la mécanique intéressante donc on y a joué à plusieurs, mais je ne me suis pas dit que j’en referais bien une tout seul.
Logan
Logan
Ok merci pour tes réponses.
Tomfuel
Tomfuel
merci pour l'article Mr Julien !
Monsieur Julien
Monsieur Julien
Mais de rien ;)