7ème Jeux en Fête

7ème Jeux en Fête
Monsieur Phal

Jeux en fête, c'est à la ludothèque de Boulogne-Billancourt, pas loin de Paris. Jeux en fête, c'est un espace famille, avec des jeux, des jouets pour les petiots, du Kapla en veux-tu en voilà, des initiations au Carrom, aux Echecs, au Go, aux Bridges... Bref des interventions du tout ludiques de Boulogne dans un esprit grand public avec un envie de faire découvrir l'univers du jeu. Et pour aider à la découverte, il y a quantité d'animateurs prêts à vous expliquer la moindre règle.
Mais pas seulement, car Boulogne, c'est aussi le conservatoire du jeu. Des milliers de jeux gardés avec amour par une équipe dévouée corps et âmes à la chose ludique. Une partie de cette équipe s'occupait de la bourse d'échange qui avait lieu pour la troisième fois. Une salle ouverte à tous qui permettait à chacun de venir vendre, échanger ou acheter des jeux d'occasion. La ludothèque en profitant pour augmenter son patrimoine, en participant activement à la chose. Il y avait là-bas, Monsieur Haffner (jeuxsoc.free.fr) et quelques doubles de sa collection, mais aussi Monsieur Françis (ludoccasion.free.fr), grand pourvoyeur de raretés s'il en est.
Deux constats sur cette bourse, des prix un peu plus élevés que les années précédentes et un public nombreux, beaucoup plus nombreux que les années précédentes. Alors, qu'en déduire ? Que le jeu de société prend de la valeur et financière et affective ? Certainement, car le public est prêt à mettre 15, 20, 30 €uros dans un jeu qui a bercé son enfance, ou une curiosité qu'il aurait envie d'essayer. Et ça, c'est bien finalement. Non ?
Bon, c'est moins impressionnant que Essen, mais tout de même... Du reste, pour discuter avec des spécialistes et des amateurs, c'est un endroit parfait. On pouvait même croiser quelques personnalités, comme Monsieur Delfanti (Full Métal Planet), Monsieur Deprade (Collection Particulière), Monsieur D'Epenoux ou Monsieur L'Homer (Contrario) ou Monsieur Bertin, l'un des plus grands collectionneurs français, si ce n'est le plus grand... Voire apprendre à jouer au "Jeu du Routard" avec les auteurs, Cécile Balaÿ et Isabelle Privé. Il y avait même des discussions sur le pourquoi du comment du prix du jeu de l'année dans les couloirs...
Ha oui, il y avait aussi le championnat de France de Diplomatie ! Une sacré ambiance. C'est un truc à voir et à entendre, surtout. Se promener autour des tables, écouter les manipulations mentales de haut vols. "Si tu me soutiens là, je te soutiens ici"... "Je lui ai dit que je le soutenais là, du coup, si tu me soutenais là, je ne le soutiens pas là, du coup je gagne ici, toi là-bas, et l'on est fait la paix là..." Bon, nous n'avons pas les résultats, juste des photos, mais ils seront disponibles sur le site officiel du tournoi www.18centres.com.
Il y restait un peu de place pour les Jeux de Rôles, les figurines, quelques (rares) joueurs de Magic...
Donc, au final, une petite promenade sympathique au milieu de joueurs, avec un plaisir certain à la conversation ou aux tests de jeux que l'on ne connaît pas. Des gens chamants partout... Mais c'est sûr, il faut oser aborder et, surtout, ne pas débarquer aux heures creuses...

Pour Tric Trac,
Monsieur Phal, reporters.
commentaires: Monsieur Phal

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Photos

Commentaires

Default

À suivre, en reportage...