4 H. Chrono. Le Temps d'un Marathon

4 H. Chrono. Le Temps d'un Marathon
Bella-Ciao

De Bellis Antiquitatis est un vieux jeu. Un jeu de figurine historique. Alors, c'est sur, c'est vieux. Tellement vieux qu'il y a un acronyme. DBA.

Il y a (presque) deux ans, nous avions tourné une vidéo pour présenter le jeu en vous disant que la règle datait d'il y a tellement longtemps que le jeu était sûrement dans sa phase finie.

Default

La vidéo – les ! - sont là :

- De l'explication, c'est par ci,

- De la partie, c'est par là.

- La fiche du jeu si vous n'aimez pas les trucs qui bougent trop vite, c'est ...

Et puis, il y a un an, la V3. On reviendra pour vous en parler du comment on joue et du comment ça marche. Un autre jour.

En attendant, vous pouvez toujours aller fureter sur le blog que nous y avons consacré.

Le BLOG avec pleins d'infos déjà présentes c'est Ici !

Default

Aujourd'hui, on ne vous dira qu'une chose : La règle est bien. Elle possède aussi ses limites. Mais on aime cette règle parce que c'est LA règle qui permet de franchir des frontières. Et comme on n'aime pas les frontières, on aime les trucs qui permettent de les franchir.

Voici une petite liste de ce que cette règle permet de franchir :

L'histoire : Cette règle permet de « revivre » des batailles historiques. De faire ses propres recherches pour peindre ses armées. Mais aussi de faire s'affronter des Aztèques contre des samouraïs ou les Peuples de la Mer...

L'argent : Une armée complète, c'est entre 25 et 75 €. Le prix d'un jeu de plateau. Et en même temps, toutes les règles antiques-médiévales utilisent le même soclage (à part pour l'escarmouche). Ca vous suffit ? C'est bien comme ça. Vous en voulez plus ? Passez à l'échelle supérieure, vous avez déjà bien commencé.

La rigueur : Le joueur de jeu d'histoire est souvent vu comme rigoureux, pas très « fantasy » ni très fantasque. On peut le dire. Il aime la rigueur. Et, à DBA, il y en a. Dans la composition des armées, dans la façon de jouer. Et en même temps le format reste léger. Comme le disait Sébastien, un joueur d'Orléans Wargame. Le paradoxe de cette règle est le suivant : « c'est la plus simple qui existe si on vous apprend à jouer. C'est la plus indigeste si vous essayez de lire vous même la règle. »

Le renouvellement : Une armée à DBA, c'est 12 plaquettes de figurines. Deux semaines tranquilles de petites soirées ou après midi pour la peindre. Vous avez envie de varier les plaisirs ? De changer de style de peinture , De style de jeu ? Changez d'armée.

Default

Le temps : Temps de jeu?1 heure, explications comprises. Temps de peinture ? Pas beaucoup, vous allez le voir. DBA, c'est le temps de l'apéro...

Alors voilà. Nous sommes nombreux à aimer cette règle historique qui se décline aussi en une version fantastique. Et nous (joueurs de DBA) avons envie de vous faire partager notre enthousiasme.

Et, à la boutique Bella Ciao, on aime aussi ce jeu. Aussi, l'idée nous est venue de, plutôt que de payer des encarts de pub, financer Tric-Trac en payant pour des faire des vidéos pour un bon jeu que nous adorons mais qui ne sera jamais vendu en tête des gondoles de GSA (Grande Surface Alimentaires).

Nous avions envie de vous dire : si vous n'avez jamais essayé de peindre des figurines, de jouer avec, venez avec nous : vous ne risquez rien sauf de vous y plaire. Vous ne risquez rien sauf le temps de peindre votre première armée.

De toute façon, faut qu'ça torche.

Monsieur Nico de Bella Ciao

4 heures. C'est le temps d'un Marathon. C'est le temps que nous nous donnons pour vous prouver qu'on peut peindre une armée complète pour DBA. Top départ à 13 heures. La vidéo est accessible en live sans abonnement.

Nous essayerons de répondre à vos questions en direct.

Bon, faire ça le jour de la remise du Spiel, c'était peut-être une excuse pour suivre la remise dans les locaux de Tric-Trac.... Aussi.
L'équipe Bella Ciao aidée de membres d'Orléans Wargame

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (1)

Default
blob
blob

Super initiative, je suis impatient de voir....