Docteur Mops

33cl de dés pour l'été : Uno Dice

33cl de dés pour l'été : Uno Dice

Tout le monde connait le "Uno". Même si le "Monopoly" reste l’icône ludique référentielle des jeux de société dans des boîtes; le "Uno" viendra pas loin derrière dans la liste des jeux connus par les gens qui ne connaissent pas les jeux.
Oui. Je sais, dit comme ça, cela parait curieux.

Ce hit des jeux classiques, qui est un habillage d'un jeux traditionnel appelé de par chez nous le "8 Américain", a subi des déclinaisons et des thématiques qu'il serait fastidieux d'énumérer ici.

Voici donc la nouvelle formule marketing de Mattel pour le Uno 2012. Il nous vient des USA où c'était le "Uno" 2011 qui nous vient des USA où se fut le "Uno" 1987 puisque c'est la date de la première version du "Uno" où les cartes sont devenus des dés.
Et puis cette version du "Uno Dice" a déjà été commercialisée mais sous la forme de vilains blisters.
Pouah ! Trop Has-been !

Default


La première chose qui saute au yeux c'est l'emballage du jeu qui prend la forme d'une canette de soda. Il faut avouer que c'est plutôt amusant. Pourquoi ne pas prendre finalement l'expression "jeu d'apéro" au pied de la lettre.

Si le "Uno Dice" vient de débarquer en français (ou cela ne saurait tarder), ce n'est pas non plus le seul à s'être fait mis en boîte puisqu'il est possible de trouver dans les pays anglo-saxons d'autres jeux ayant subis semblable mutation comme le "Skip-bo dice", "Phase 10" par exemple. La suite des canettes ne devrait donc pas tarder à envahir les super-marchés.

Afin que le monde continue à tourner rond, on retrouvera les principes habituels du "Uno" mais au lieu de d'empiler des suites de cartes avec des effets, vous ferez un chemin de dés avec des effets.

Chacun des 2 joueurs (oui deux joueurs seulement. Déjà qu'il faut se partager une seule canette) commence la partie avec 5 dés. Une fois le dernier posé, c'est la victoire. Sauf si vous avez oublié de dire Uno ! bien sûr...

À quand le "Uno" porte-clé ?
Mmmm C'est déjà fait...
Le Uno en boîte à sucre ? Déjà fait...
Le Uno électronique ? Pareil...
Pas facile la vie d'un directeur de marketing !

Bon sang ! Mais oui ! Le Uno à collectionner ! Allo Mattel ? C'est Mops à l'appareil ! Je vous appelais pour... Allo ? Allo ?

"Uno Dice"
Un jeu de personne
Illustré par Mattel
Publié chez Mattel
Pour 2 joueurs dès 7 ans
Grand Public
Disponible ou peu s'en faut un peu partout dans les 10€

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Uno Dice
Uno Dice
1-2 7+ 30´

Commentaires (4)

Default
limp
limp

Oui, en fait, nous sommes d'accord (mais je l'avais compris avant votre commentaire de news).

Je n'ai pas parler des capitaux financiers de Mattel ni de qui que ce soit, je précisais simplement que tous les éditeurs ont tendance à proposer des variations de leurs titres phares, et ce pour les mêmes raisons.

La fin de mon commentaire précédent tentait de souligner qu'à la lecture des règles de ce nouvel opus, à titre de comparaison avec ce qui sort chez certains éditeurs bien plus créatifs effectivement, bah ça ne semblait pas folichon (mais le packaging va faire que ça va s'acheter cet été. Peut être seulement un été de vie, d'ailleurs...).

Docteur Mops
Docteur Mops

Cher limp, moi j'aime bien parler de tout le monde ^^ Je ne cherche ni à charger ou décharger monsieur ou madame Mattel mais vous m'accorderez bien qu'une adaptation d'un jeu de cartes en jeu de dé même avec des variations sont bien deux jeux différents mais qui sont très loin de ne rien avoir à voir l'un avec l'autre.

Que l'adaptation de 87 et celle de 2011 soient différentes (je n'ai pas eu le temps de faire la fiche du jeu de 87) certes. Mais en regardant les règles, on voit : Un matériel répondant au même besoin, une "main" de départ de dés identique, une règle de pose similaire. Bref cela reste les règles du Uno. Quand au "Tout les autres font comme Mattel", il faudrait également relativiser. Sûr que beaucoup d'éditeur aimeraient avoir le capital historique d'Hasbro et Mattel pour de simples raisons financières. Je doute que beaucoup de petits éditeurs puissent rivaliser. De fait cela conduit à des politiques diférentes : d'une part de l'innovation et de l'inventivité dans les créations pour attirer l'attention d'un public en recherche, d'autre part de conforter ses acquis et lutter contre le vieillissement de ceux-ci. Je ne vois pas comment comparer une petite maison d'édition qui publie une extension sur un de ses titres phares et et Mattel et Hasbro qui n'ont aucun intérêts pour la création de jeux d'auteur. Chacun tient son rôle, pas de raison de cracher sur le Uno surtout quand un produit sympathique est proposé. Par contre mon boulot à moi c'est de dire que leur boulot à eux et celui des inconnus du mass market n'est pas le même. Voire de m'en amuser. Sale type que je suis.

limp
limp

A la décharge de Mattel, ce jeu n'a rien à voir avec la version de 1987 et est bel et bien la vf de la version 2011. De plus, tous les éditeurs tentent à faire des dérivés, extensions, versions électroniques ou "jeu de dés" de leurs jeux les plus vendeurs, même les éditeurs dont on aime bien parler sur nos bons sites ludiques.

Mattel fait comme tous les autres... ou tous les autres font comme Mattel, et c'est bien normal.

Après, si on doit parler de la qualité ludique du produit, en effet...

Izobretenik
Izobretenik

Ou pas.

Par contre, j'aime beaucoup le "s'être fait mis en boîte" :)