TricTrac

Avis 
171508avis
à

Secteurs

BD
Jeu >
Jeux d'extérieur >
Loisir
Sports
Jeux de Société >
Abstrait
Ameritrash
Eurogames >
Types de jeux Européan Games >
Classique
Jeux Européens
Kubenbois
Eurotrash
Figurines
Jeunesse
Jeux à deux
Jeux de cartes
Jeux de Rôle
Party-Game >
Types
Wargame >
Types de wargames >
Fantasy
Historique
Science Fiction
Jeux Vidéo >
Puzzle Game
Jeux Vidéo >
Jeux Vidéo >
Puzzle Game

Sujet de l'article

Analyse
Carnet d'auteur
Concours
Crowdfunding
Curiosite
Description
Economie
Evènement
Histoire
Information
Interview
Jeux d'ailleurs
Partie
Portail
Presse
Prévision
Prix ludique
Reportage
Review
Scoop
Sur les étals
Tric Trac
Vidéo

Type de jeu

Autres
Cartes à jouer
Casse-tête
Jeu de carte à collectionner
Jeu de logique
Jeu en ligne
Jeux à gratter
Jeux de cartes
Jeux de connaissances
Jeux de dés
Jeux de figurines
Jeux de figurines à collectionner
Jeux de guerre
Jeux de lettres
Jeux de pions
Jeux de plateau
Jeux de rôles
Livre dont vous êtes le héros

Type de public

Amateur
Casual
Geek
Passionné

de l'exterieur

Format Rédactionnel

à suivre
Article
Blog
Bloggeur
Contenu de Marque
Dépêche
Dossier
Edito
Enquête
Flash
TT Tv
TTClub
17:23
The Resistance : Avalon

The Resistance : Avalon

Par Morfal , 27 mai 2015 à 17:23
(8,00/10)
Informations sur l'auteur:
105 (7,24/10) 55 0 0 601
LG + Déduction

Dans l'esprit des célèbres loups garou, mais :
- sans élimination
- sans maître du jeu
- plus court
- avec de la vraie déduction (en plus de la tchatche)

Une mécanique bien huilée et simple d'accès en tous cas ! Un peu dur pour les rouges me semble-t-il ...

 

16:40
Mysterium

Mysterium

Par Primesinister , 27 mai 2015 à 16:40
(8,50/10)
Informations sur l'auteur:
33 (7,25/10) 92 0 0 265
Un Dixit sous amphèt' ou un fantôme sous LSD

Mysterium est pour moi ce que Dixit aurait dû être, à savoir un jeu qui sait trouver l'équilibre entre la beauté des illustrations et le caractère ludique.

Dixit est magnifique, poétique, onirique, mais sincèrement, je m'ennuie pendant une partie de Dixit...

 

Bref, parlons du Mysterium. C'est un jeu coopératif (3 à 7 joueurs, adapté pour 2) où l'un des joueurs incarne un fantôme s'adressant à des médiums afin que ceux-ci résolvent le mystère de son meurtre.

Le fantôme communique UNIQUEMENT avec les extra-lucides en leur envoyant des rêves (symbolisés par des cartes très ressemblante à celles de Dixit) dans le but de leur faire trouver chacun : un objet (arme du crime), un lieu (lieu du crime) et un personnage (meurtrier). Le fantôme pioche 7 cartes au hasard par tour et décide d'attribuer une ou plusieurs cartes à chaque médium. Inutile de vous dire que les images du fantôme ne colle pas toujours à ce que l'on doit faire deviner au médium...

 

Je possède la version polonaise du jeu et j'ai eu l'occasion de tester le proto de Libellud. Dans les deux cas, tous les joueurs se sont montrés emballés et émerveillés par la beauté des images. Autour de la table il y a beaucoup d'interactions, on rentre facilement dans l'ambiance. Les règles s'expliquent en quelques minutes pour une partie d'une 40taine de minutes.

 

Une véritable réussite!

 

 

 

15:28
Tigre & Euphrate

Tigre & Euphrate

Par Primesinister , 27 mai 2015 à 15:28
(9,40/10)
Informations sur l'auteur:
33 (7,25/10) 92 0 0 265
Tigre et Euphrate, nous étions félins pour l'autre

Qu'on se le dise, Tigre et Euphrate ne me tentait pas du tout! J'avais laissé moisir la version android sur mon téléphone pendant des années, ne dépassant pas l'étape du tuto, rebuté par la laideur des graphismes. Le jeu de plateau lui-même me semblait assez laid. Avouons que l'illustration de la boîte est plus que dépassée.

Puis au gré des mes transactions de jeux, je me retrouve avec un Tigre et Euphrate sur les bras. J'ouvre la boîte et surprise, du bien beau matériel en bois (un peu austère tout de même).

Une règle pas si compliquée (oui il faut bien différencier le conflit externe du conflit interne, la technique de M. Phal de parler d'agression et de conflit est assez maligne) mais une profondeur de jeu à s'en donner des céphalées.

Je trouve les mécanismes encore très modernes bientôt 20 ans après sa sortie. Je tire mon chapeau au Dr. Knizia pour avoir réalisé un jeu de placement qui fait la part belle aux interactions entre les joueurs.

Encore une fois, je n'aurais pas dû me fier aux apparences!

 

-publicité-
15:02
Qui paire gagne

Qui paire gagne

Par tombrady69 , 27 mai 2015 à 15:02
(9,10/10)
Informations sur l'auteur:
78 (8,61/10) 149 11 326 861
Reflexion et rigolade , voilà une paire qui gagne .

Découvert en regardant la TTTV , l'idée de base de Qui paire gagne m'a tout de suite plu . Je savais  que ce jeu allait plaire à la maison , ce qui n'est pas toujours le cas , quand j'achète un nouveau jeu . Et bien , j'avais raison , mes filles de 9 et 11ans , ma femme , ainsi que nos amis joueurs et surtout ceux non-joueurs ont tous adoré et à chaque fois que je le sors , on enchaine les parties . Il y a meme un couple de non -joueurs , comme je le disais , qui m'a demandé à sortir le jeu , alors que je n'osais meme pas leur proposer de jouer tout court . Ils avaient fait une partie avec nous une fois et avaient adoré . Alors , rien que pour cela , ce jeu vaut bien la peine d'intégrer toute bonne ludohèque .

Le moment le plus délicieux , comme certains l'ont déjà signalé auparavant , est certainement quand tous le monde explique le pourquoi de ses paires constituées . Et là , à l'écoute des argumentations , on rigole , on se moque , on rale , on est fier , on est dans des grands moments de solitude... Bref , tout ce que l'on peut rechercher dans un  party game , QPG le possède . De la réflexion , du fun et de la rigolade , c'est du tout bon .  Notre party game favori  à la maison , vu qu'on enchaine les parties et plus que par paire  .

 

 

 
14:35
Linko !

Linko !

Par tombrady69 , 27 mai 2015 à 14:35
(8,60/10)
Informations sur l'auteur:
78 (8,61/10) 149 12 326 861
Avoir un oeil de lynx .

Voilà un petit jeu de cartes bien plus malin  que son édition ne le laisse transparaitre . Un jeu de pli rapide , tactique, retors à souhait . Le but du jeu est de poser un maximum de cartes devant soi , en en ayant le minimum dans sa main à la fin de la partie . Toutes celles posées devant soi rapportent 1 point , toutes celles non posées retirent un point .

C'est simple , gentil , mais cela le devient moins , quand on sait que l'on peut voler une carte ou une série de cartes à ses adversaires , pour augmenter une de nos propres séries de cartes , pour pouvoir en  poser un maximum en une fois , mais aussi , pour ne pas se les faire voler  à notre tour , derrière ! Une partie prend fin , quand un joueur pose sa dernière carte en main . On a donc la possibilité de stopper le jeu quand on estime avoir de l'avance sur les autres joueurs , mais nos adversaires aussi . Le tout est donc de bien évaluer le moment propice pour capitaliser des points et celui pour tout stopper .

Très interactif , Linko est le petit jeu de ce printemps 2015 chez nous , jeu que j'avais acquis il y a presque un an déjà , mais que je ne découvre que maintenant.

 

 

 
14:31
Patchwork

Patchwork

Par Lapinesco , 27 mai 2015 à 14:31
(7,70/10)
Informations sur l'auteur:
132 (7,05/10) 440 0 0 1K
Le jeu de dé (à coudre)

Il est balèze ce Uwe tout de meme, non ?

 

Derrière ce petit jeu à 2, simple sans être simpliste se cache un petit bijou d'évidence ludique.

Dans patchwork, à son tour (le dernier sur la piste de temps joue, et ce tant qu'il est dernier) le joueur a 2 choix : prendre une tuile bout de tissue OU avancer sur la piste de temps.

La seconde action consiste a avancer son pion "temps" pour le mettre devant celui du collègue (et au passage gagner autant de boutons, la monnaie du jeu, que de cases parcourues).

La première, le Coeur du jeu faut bien le dire, consiste à acquérir une des 3 tuiles disponibles devant le pion commun qui va se promener de façon circulaire entre chacune des tuiles de tissu.

Pour acheter une tuile, il faut payer en boutons et en temps, puis il faut la placer de manière definitive sur son plateau individuel.

Le jeton temps du joueur active par palier des décomptes "boutons" qui sont rémunérateurs pour peu que les bonnes tuiles soient composées sur son plateau, il y a aussi des petits carrés de cuir (1*1) à récupérer, bien utile pour boucher les trous moisis de certains patchwork.

Chaque joueur terminera sa partie en arrivant au bout de la piste de temps (en general quasi en meme temps), la victoire sera alors à celui qui a le plus de boutons en main, sachant que chaque "trou" sur son plateau individuel lui coutera 2 points (d'où les scores negatives que l'on voit annoncer parfois sur le forum).

 

Rien de révolutionnaire, mais un jeu qui tourne au poil, qui plait à la majorité des gens, et un jeu au theme rafraichissant.

Il est fort de Uwe.

-publicité-
14:15
Kenjin

Kenjin

Par Lapinesco , 27 mai 2015 à 14:15
(5,40/10)
Informations sur l'auteur:
132 (7,05/10) 440 0 0 1K
Mon beau Kenjin...

Bah non en fait.

Kenjin, un jeu de cartes orienté controle de bases dans un univers feodal japonais.

 

Le jeu est full symétrique (les sets de cartes sont identiques), la mise en place est différente car le lot de champs de batailles du tour sera proposé au hasard.

 

Pour le reste c'est du assez classique, à chaque tour les joueurs vont poser une carte de leur armée, face visible ou face cache selon la carte, tout cela sera résolu en fin de manche quand les armées auront été déployées.

Les armées sont assez riches, -> comprendre plusieurs spécificités qu'il faudra apprivoiser pour bien jouer, l'iconographie n'est pas limpide, mais le tout tourne au bout de quelques tours de jeu.

Quoi de nouveau dans la masse des jeux de bluff, de guessing ? et bien pas grand chose pour moi, est ce grave ? non pas du tout.

 

Mais la variation proposée est-elle plus interessante ? et bien pour moi non pas trop, je préfère de loin un Sun Tzu, un Schotten totten (pour ne citer que les 2 references).

 
13:50
Sanssouci

Sanssouci

Par tombrady69 , 27 mai 2015 à 13:50
(9,20/10)
Informations sur l'auteur:
78 (8,61/10) 149 11 326 861
Notre favori du moment , sans aucun souci .

Encore un jeu passé inaperçu, et conseillé par mon 'crémier' préféré . Acquis presque par hasard, après une discussion sur des jeux à la diffusion confidentielle , et qui sont , malgré tout , d'excellents jeux . Jeu de placement mais aussi de déplacement ( les nobles ) , le tout avec objectifs secrets , Sanssouci fait partie de ces jeux , faciles à comprendre mais avec une richesse tactique et de nombreux choix à faire a chaque tour de jeu . Le but est de construire son jardin sur son plateau individuel de manière à remplir des lignes ou des colonnes , qui nous rapporteront des PV à la fin . L'originalité du jeu vient du déplacement de ses nobles , qui viennent visiter notre jardin au fur et à mesure de son évolution . En effet , chaque fois qu'un noble vient visiter notre jardin , celui-ci nous apportera des PV immédiats selon le niveau ou il s'arrete . De plus , des objectifs secrets , nous incitent à faire arriver ces nobles à certains endroits de notre jardin en fin de partie , nous apportant  encore , d'autres PV en fin de partie . On le voit , plusieurs paramètres  sont à prendre en compte tout au long de la partie .

Un peu de hasard , une bonne rejouabilité grace à des plateaux réversibles et des tuiles pièces de jardins , telles bosquets , kiosque , labyrinthe , espalier , fontaine seront placées de manière aléatoire , en début de partie . Le tout pour des parties ne dépassant pas les 45 minutes , Sanssouci posséde tous les atouts pour vous faire enchainer les parties  . C'est ce qui se passe , en tous cas , systématiquement ,  chez nous .

A tester , vous ne le regretterez pas .

 

 
13:43
Small World

Small World

Par Bequille , 27 mai 2015 à 13:43
(9,50/10)
Informations sur l'auteur:
1 (9,50/10) 0 0 0 0
Excellent

Et jouable avec des enfants (même si leur stratégie n'est pas fine, il est toujours possible de les conseiller car tout est visible par l'ensemble des joueurs).

-publicité-
11:59
Les Piliers de la Terre

Les Piliers de la Terre

Par Morfal , 27 mai 2015 à 11:59
(7,00/10)
Informations sur l'auteur:
105 (7,24/10) 55 0 0 601
L'âge de pierre 0

Du placement d'ouvriers, de la gestion, une course aux meilleures cartes, de la transformation de matières premières, on est dans le classique. On y ajoute un thème lié à un passionnant roman, et quelques doses de hasard :
- un événement éléatoire tiré à chaque tour ; qui peut affecter plus ou moins les joueurs. On peut se prémunir contre cet événement qu'on craint néfaste ; mais si finalement il est positif, la récompense (une ressource) est maigre.
- l'ordre de sortie des bâtisseurs est fondamental pour aller chercher les bonnes places. Et ils sont sortis du sac, au hasard. Certes, les premiers payent davantage, mais ça peut être très largement compensé par l'obtention d'une carte puissante.
- dans une moindre mesure, le dé définit à chaque tour un impôt (de 2 à 5). Parfois, ce jet de dé fait basculer une partie.

Le hasard est aussi présent dans l'âge de pierre, puisqu'on y lance des dés pour connaître le nombre de ressources récupérées, mais il colle avec le thème : plus on place d'ouvriers, plus on lance de dés. C'est un risque maîtrisé. Dans les pilliers de la terre, le hasard est moins rataché à l'histoire... Dommage.

Sinon, c'est un bon jeu bien rodé, avec une serie d'actions facile à suivre, représentées sur un plateau joliment illustré. Les 2 heures passent vite, l'aspect ludique n'est pas gommé par les imperfections mécaniques.

 
11:48
Sapiens

Sapiens

Par Lapinesco , 27 mai 2015 à 11:48
(5,50/10)
Informations sur l'auteur:
132 (7,05/10) 440 0 0 1K
Ca coince ?

Un gros buzz depuis Cannes, donc l'attente devait sans doute etre un peu trop forte. L'effet jeu de dominos me plaisait pourtant bien dans cette optique de revisite de mécanisme classique, mais je dois avouer qu'après 5 parties je suis très mitigé sur le jeu.

 

Il est beau, agreeable à manipuler, joliment illustré, bref il invite à prendre place et à pousser de la tuile.

Mais en feeling de jeu, je reste sur ma faim. Tout roule plutot pas mal, les 8 décors/effets, le double scoring, la pioche etc. mais coté plaisir il m'a manqué un truc, je ne m'y suis pas amusé plus que ça.

Je garde le jeu pour le moment, il ressortira sans doute et on verra alors si "redécouverte ludique" il y a...ou pas

 
11:47
Mythotopia

Mythotopia

Par carmen , 27 mai 2015 à 11:47
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
14 (8,48/10) 36 0 0 100
parfait

C'est un jeu de deck building de plateau, on acquiert petit à petit des cartes qui vont orienter sa stratégie.

Des conditions de victoire un peu différentes à chaque partie!

 

Plus fluide, plus dynamique que AFAOS.

Et surtout il peut se jouer à 4 joueurs, et là la diplomatie apparait.

Excellente idée que les cartes développement uniques qui vont faire se spécialiser légèrement les joueurs, cartes qui sont différentes à chaque partie, 16 parmi 29.

Règle pas très bien traduite.

Après 4 parties, un must, l'envie toujours pressante d'y jouer et ça c'est le meilleur signe qui vaut toutes les analyses du monde.

 

 

-publicité-
11:42
Tasso

Tasso

Par Lapinesco , 27 mai 2015 à 11:42
(8,40/10)
Informations sur l'auteur:
132 (7,05/10) 440 0 0 1K
Jeu noble ?

Haaa Tasso !

 

Je continue mes petites bafouilles sur les jeux Ludarden (cf Nivos pour les interessés).

 

Quand on ouvre la boite (belle) du jeu et que le materiel s'offre à nous : un beau plateau cylindrique et de grosses allumettes de bois (60 de mémoire), on se demande bien comment nos neuronnes vont être mis à contribution.

 

Et pourtant ! mais qu'eux nos mains aussi car il y'a un soupcon d'adresse aussi.

Le principe est limpide, à chaque tour le joueur (jeu jouable de 2 à 6) doit placer un batonnet sur l'environnement de jeu. Il peut le placer directement sur le beau plateau circulaire, mais aussi sur 2 autres batons déja en place, ce qui est plutot une bonne idée car j'ai automatiquement le droit de jouer. Il y a une inetressante condition, ces derniers ne doivent pas déja supports un autre baton, par contre je n'ai pas de limite à d'empilement (tant que je respecte la règle n1).

L'adresse intervient car si je fais tomber mon baton, d'autres batons (et le plateau va vite se remplir en surface et en volume) je reprends le tout.

 

Comme vous l'avez deviné, le premier à poser son dernier baton gagne la partie !

 

Tout simple et assez genial à jouer, pas si simpliste dans sa "mécanique", du Bonheur ludique !

 
11:31
Nivos

Nivos

Par Lapinesco , 27 mai 2015 à 11:31
(8,40/10)
Informations sur l'auteur:
132 (7,05/10) 440 0 0 1K
Le tangram compétitif

Nivos est la dernière creation de Ludarden (mi 2015), la petite maison de jeux de stratégie en bois des Ardennes.

 

Le jeu est en bois, fabriqué en France, bref un de ces jeux que l'on a envie sur la base du projet d'élaboration.

 

Et cela tombe bien, car les jeux Ludarden sont bons, je n'en connais que deux (Tasso et Nivos) mais on lorgne vers les 100% plaisir.

 

Le jeu se joue de 2 à 4, il se compose d'un plateau quadrille, de pieces de bois de différentes tailles (des parallélépipèdes colorés, uen vingtaine) de "troncons" de cylindre de hauteurs différentes.

Comme souvent chez eux, la règle est limpide, le sel vient du plaisir ludique à aborder la bête :)

Limpide nous disions : à son tour de jeu un joueur doit placer une pièce à lui (il y a aussi une reserve commune) sur le quadrillage du plateau de jeu (du moins au début car cela va monter), il ne peut pas la poser sur du vide, ni sur une pièce de meme couleur, ni à coté d'une pièce de meme couleur.

S'il est constraint (ou fait le choix de) monter et de "créer" un niveau il doit prendre un des troncons ( priori le plus petit dispo).

Le jeu se termine quand l'ensemble des cylindres/troncons ont été récupérés, chaque joueur empile les siens et le joueur avec la colonne la plus petite gagne :)

 

C'est simple, bien édité et le plaisir de jeu est carrément au rendez-vous !

Au dela des intentions de placer ses pieces, on se surprend à anticiper une montée (pour prendre la mini rondelle de cylindre) etc. belle belle réussite ludique.

 
10:06
Elysium

Elysium

Par rammillica , 27 mai 2015 à 10:06
(6,60/10)
Informations sur l'auteur:
48 (6,58/10) 76 0 0 384
A défaut d'un jeu épique, l'Olympe a accouché d'un jeu somme toute divertissant

♫♫♫ Elysium, Elysium
Elysium cherche-moi des poux,
Brise-moi quelques synapses,
Et frustre moi un peu
On a treize quatorze dieux dans nos Cieux ♫♫♫

 

Elysium est le dernier jeu des Space Cowboys (après Splendor et Black Fleet). pour joueurs confirmés à experts pour des durées de partie de 90 min (120 min pour une première partie avec explication de règles).

 

Face à l'engouement général et à la notoriété des éditeurs, il est particulièrement difficile de donner un avis critique à propos de ce jeu, mais je me lance. Autant le dire tout de suite, le résultat, après une partie, a été pour moi très en deça de ce que je pouvais espérer et en deça des premiers avis dithyrambiques que j'apparenteraent plus à du buzz qu'autre chose. En toute objectivité, Elysium est à mon avis un jeu solide, agréable, possédant de nombreuses qualités mais pas la GROSSE PERLE et la GROSSE BOMBE ludique pour gamer de ce début d'année.

 

Détaillons un peu les différents aspects.

 

L'aspect éditorial : (07/10)

 

C'est du solide. Incontestablement le gros point fort des Space Cowboys. Ils font le métier et ils le font bien comme d'habitude, c'est bon de le rappeler, même si ici je n'ai pas été particulièrement sublimé par rapport à leurs précédents jeux ou par rapport à d'autres éditeurs.

 

Les + :

 

  • La communication autour du jeu : le site web consacré au jeu est super bien réalisé, la règle est très bien expliquée par Mr Croc également. C'est bien que l'objet culturel "jeu" bénéficie des mêmes atouts que d'autres objets culturels en termes de communication

 

  • Un jeu fabriqué en EU (Allemagne) : c'est déjà ça !!!

 

  • La qualité des cartes : ergonomiques et très maniables (car toilées)

 

  • Les règles très bien écrites, agréables à lire avec un petit encart -'ce que vous allez oublier'- très bien pensé

 

  • L'ergonomie des cartes (les icônes et les différents effets des cartes sont clairs)

 

Les - :

 

  • Les illustrations : le fait d'avoir choisi un illustrateur pour une famille de Dieu m'est apparu un peu futile. En effet, les illustrations sont réussies mais je n'ai pas été sublimé (ni ma table de jeu non plus) par celles-ci compte tenu que c'est un des arguments marketing phares des Space Cowboys. Sans doute est-ce dû au thème hélléniste du jeu, qui a explosé dans le secteur culturel moderne et qui me laisse donc de plus en plus froid !

 

  • Les totems de couleurs n'apportent finalement pas grand chose au game play (côté matériel j'ai préféré les jetons poker de Splendor) et ne sont pas très maniables

 

L'aspect stratégique : (06/10)

 

Ah le premier jeu expert des Space Cowboys, on peut donc sans crainte mettre ses mains dans le cambouis de la carlingue sans avoir de reproches "oui mais c'est un jeu familial, tu comprends, il faut une mécanique pas trop exigeante".

Allons-y donc gaiement :

 

Pour moi, un jeu comme Elysium qui a un système de cartes avec des pouvoirs (instantanés, pouvoir à activation...) m'évoque immédiatement Magic (qui a à peu près labouré tous les sillons de ce que l'on peut faire avec un pur jeu de cartes). Comme Seasons par exemple, je m'attends donc à avoir des sensations proches avec cet illustre ancêtre (mais pas identiques). La plus-value ludique provient, pour moi, des systèmes qui sont développés autour des pouvoirs de cartes.

 

Ici, il faut reconnaître plusieurs nouveautés et spécificités appréciables :

 

  • la gestion d’achat des cartes et de prise des quêtes, emmenant pas mal d’interactions entre les joueurs, avec un système de colonne, des plus astucieux. Contrairement au classique « coût de mana », on peut incliner une colonne d’une autre couleur que celle qui est requise pour prendre une carte ou une quête

 

  • le dilemme entre garder une carte pour bénéficier de son pouvoir ou la faire passer dans son Elysium pour marquer des points (et perdre son pouvoir)

 

  • la gestion de l’argent, qui est l’unique moyen de faire passer des cartes de son domaine dans son Elysium

 

Ce que j’ai apprécié :

 

  • La tension autour de la prise des cartes et des quêtes. Même si j’ai connu des dilemmes ludiques plus difficiles dans ma vie, le choix de la colonne à défausser est assez calculatoire et demande souvent de nombreuses prises de risques. Ce système de paiement de cartes est très intéressant. C’est THE IDEA du gameplay

 

  • La possibilité de faire des « coups tactiques » bien sentis grâce aux pouvoirs de certaines cartes et à leurs enchaînements. Je parle bien de coups tactiques

 

  • Une prise en main relativement facile et une fluidité réelle dès la fin de la 1ère manche, si tenté que l’on soit un peu gamer

 

  • Les différents sets de dieux de départ proposés qui a priori (je n’ai pas testé toutes les possibilités) participent à la rejouabilité et orientent les parties selon le type de sensation recherché

 

Ce que je n’ai pas trouvé dans ce jeu :

 

  • Une bombe ludique en puissance : pas d’innovation majeure. Ok, le jeu tourne bien, il est plutôt plaisant, il a des bonnes idées mais je n’ai pas pris de claques par rapport à mon passif de joueurs. Je peux concevoir que ce jeu soit nécessaire et novateur pour des gamers plus occasionnels qui n’ont pas connu la fabuleuse richesse de Magic. Les pouvoirs des différentes cartes sont assez classiques.

 

  • Une thématique forte en lien avec la mécanique du jeu : la thématique du jeu fonctionne mais est clairement plaquée à la mécanique. Payer de l’or pour écrire des légendes ???... Mhhhh… De plus, pas vraiment de saveur concernant l’écriture des légendes : ça ressemble plus à une salade de Point de Victoires à la féta qu’une véritable construction de stratégies. Au final, c’est celui qui reconstituera le plus de familles de couleurs et/ou de valeurs et plus ou moins vite que les autres qui sera l'élu des Dieux

 

  • Des combinaisons de cartes (combos) qui feraient pâlir Richard Garfield lui-même. Plus que des combos, j’ai pu asséner des petits coups, assez plaisants mais assez peu spectaculaires

 

  • Une lisibilité stratégique claire : à part prendre au nez et à la barbe quelques cartes à ces adversaires, les faire râler avec des cartes agressives, il est assez difficile de lire le jeu adverse et de semer des embûches au bon endroit et au bon moment. De plus, le jeu est vraiment trop équilibré, encore une fois, les joueurs se tiennent en très peu de points... et il est bien difficile d’expliquer sa victoire et/ou sa défaite en fin de partie

 

  • le supplément d’âme qui en ferait pour moi un hit qui se détache de la masse des jeux astucieux et solides que l’on voit régulièrement dans nos étagères. Le timing de la partie m’a particulièrement déçu (tout ça pour ça !!)

 

  • Le système de thésauriser une carte pour marquer des points ou la garder active sur son terrain (vu dans Abyss) n'est à mon sens pas développé à son paroxysme. Je pense sincèrement qu'il y a quelque chose de super intéressant à développer derrière. Dans ce jeu, ce système me semble un peu sclérosé : il ne développe pas toute la puissance stratégique que l'on pourrait attendre.

 

Conclusion :

 

Elysium est un bon jeu mêlant opportunisme et gestion de cartes, qui ne fera sans doute pas l’unanimité dans la communauté des joueurs.

 

Il contient de très bonnes idées et des qualités indéniables, qui suffiront à ravir les néophytes (et c’est un point fort, ce n’est pas une insulte) mais qui laisseront les gamers, aux bagages ludiques un peu plus conséquent, moins enthousiastes et élogieux.

 

Elysium n'est pas à l’instar de 7 Wonders ou de Dominion une révolution ludique, juste une étoile filante. Après y avoir joué 3 fois et l'avoir expliqué 5 ou 6 fois, je ne vois plus le jeu ressortir des cartons ni aucun enthousiasme à refaire de parties. Une assez grande déception par rapport à l’attente et aux promesses.

D'un point de vue personnel, sa nomination au Kennerspiel est clairement discutable.

 

Mention assez bien (13/20)

 

 

 

 

 

-publicité-
09:45
Pandémie

Pandémie

Par stocke , 27 mai 2015 à 09:45
(9,00/10)
Informations sur l'auteur:
9 (6,56/10) 0 0 0 45
très bon jeu coopératif

J'avais déjà eu l'occasion de jouer à "L'Île interdite", et j'ai redécouvert ce jeu en beaucoup mieux : pandémie.

Vous devrez coopérer (de 2 à 4 joueurs, mais ça se joue très bien aussi en solo) pour trouver 4 remèdes avant qu'une de ces trois possibilités de défaite arrive :

- manque de temps (pioche épuisée)

- panique mondiale (+ de 8 centre d'infection détecté)

- épidémie mondiale (tous les cubes maladie ont été posés)

Pour gagner, chacun va devoir choisir un des 7 personnages possible, avec une capacité particulière : certains permettront d'accélérer la recherche d'un remède, tandis que d'autres combattent plus efficacement les maladie et permettent de temporiser, et encore d'autres qui n'ont rien à voir avec le milieu médical pourront construire par exemple des station de recherche à travers le monde...

Les parties sont assez difficiles et demandent pas mal de recul. A déconseiller donc aux plus petits. pour ma part j'en suis à une dizaine de parties et j'ai adoré ce jeu. Le hasard est un peu présent, mais cela permet du renouveau dans les parties (elles peuvent changer radicalement la façon de jouer suivant si les villes infectées sont éparpillées sur la planète, ou sont toutes concentrées au même endroit). Il faudra réussir à la fois à ne pas quitter des yeux l'objectif final (trouver les 4 remèdes), et savoir aussi gérer au fil de la partie les petites ou grosses urgences qui vont arriver en continu. Si vous perdez de vue un de ces deux objectifs, c'est perdu, et c'est ce qui est intéressant et qui va bien avec le genre coopératif : on est tout le temps amené à faire des choix.
 

 
09:27
Shogi

Shogi

Par BlackMane design , 27 mai 2015 à 09:27
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
11 (9,24/10) 58 0 2 135
"Les généraux triomphent, les soldats tombent."

J'ai découvert le Shogi il y a quelques années de celà, ayant ressentie le besoin de me remettre à un jeu typé d'echec. Il me fallait un jeu nouveau afin de commencer sur les même bases qu'avec ma compagne. Et nous voilà avec un Shogi sous le bras.

Le jeu a des similitudes avec les echecs bien évidemment, il ne se cache pas de cette qualité là, mais il dispose d'une richesse et d'une profondeur stratégique bien différente que son homologue indo-européen.

Et je parle de richesse différentes, car effectivement c'est un jeu qui ne se joue pas du tout de la même façon. 

 

 

Les différences notables:

 

1/ Le matériel.

D'apparence le Shogi peut faire moins "noble" que les echecs. Tout les pions se ressemble, chacun ayant un kanji bien à lui pour le distinguer des autres. Pas de sculptures différentes ou quoi que ce soit (ce qui fait également un coût financier relativement faible).

C'est un facteur qui est un peu perturbant au début quand on ne connait pas le japonais, mais au bout de 2 ou 3 parties, vous êtes bons!

 

 

2/ Les pièces.

Chaque pièce à un mouvement bien définie, certaines faisant écho avec les echecs, d'autres ne sont pas du tout pensé dans la même optique. Ajoutez à cela que chaque pièce peut évoluer et disposer d'un tout nouveau panel de mouvement.

Au Shogi, rare sont les pièces pouvant allez en arrière et sur les côtés, ce sont des pièces qui valent chères si vous les perdez. Heureusement vous pouvez faire évoluer vos pièces en entrant dans le camp adverse (3 premières ligne de votre adversaire). Cette règle rappelle celle des échecs ou un pion allant au fond du plateau pouvant se transformer en n'importequelle pièce. Or ici on ne se transforme pas en ce que l'on veut, chaque pièce évolue différemment. Chaque évolution se trouve au dos, il vous suffira donc de retourner sur l'autre face votre pion.

 

3/ Le parachutage.

Autre gros point de règle, chaque pièces pris à votre adversaire vous est mis de côté. Vous pouvez sacrifier un tour de jeu pour placer sous votre contrôle la pièce de votre choix que vous aviez pris précédemment pour la placer ou vous le voulez sur le plateau (avec quelques exceptions minime). Et là c'est une toute nouvelle dimension qu'offre le Shogi. Chaque pièce que vous perdez est une épine dans le pied supplémentaire pour plus tard. Et avoir un général énnemi arriver dans votre dos et tout massacrer car vos flancs étaient mal protégés n'est pas des plus plaisants.

Et bien sur, avec cette nouvelle dimension, vous ne vous défendez pas (et n'attaquez pas) de la même façons qu'aux echecs, clairement.

 

Le Shogi a vraiment beaucoup de choses pour lui, et je le pratique encore régulièrement car c'est un excellent jeu d'opposition avec lequel vous n'en avez pas fini.

 
08:52
Les Poilus

Les Poilus

Par jean francois , 27 mai 2015 à 08:52
(5,60/10)
Informations sur l'auteur:
2 (7,00/10) 607 0 1 630
on est mort a la guerre

6,5 sur 10;c'est un bon petit jeu! les bon cotés: mécanique totalement rodé,rapide,se sort facilement, thème efficace, objet de collection (illustration de tignous) ; les moins:a t'on vraiment envie d'y rejouer souvent? illustration(fonctionnel)mais moche(tignous)...   on a aimé avec ma femme,mais on le range et je pense pas le ressortir de ma ludothèque 

-publicité-
00:00
Panamax

Panamax

Par redeagle , 27 mai 2015 à 00:00
(6,30/10)
Informations sur l'auteur:
475 (6,94/10) 444 0 0 3K
Le financier du transport de dés

Panamax nous propose de prendre la place de chefs d'entreprises d'armateurs pour transporter des conteneurs, symbolisés par des dés; dans le canal de Panama.

Les actions sont relativement simples et sont aussi symbolisées par des dés :

  • Déplacer un bateau (il y a un système d'entrée et de sortie avec plusieurs choix)
  • Prendre un contrat et le charger
  • Augmenter la valeur de son action en bourse
  • Mettre un conteneur dans le train (lorsque c'est possible)

C'est assurément un jeu de gestion, car il existe 2 réserves: l'argent de la compagnie et l'argent du PDG. Seul l'argent du PDG compte pour gagner, et pour l'avoir, il faut se verser des dividendes; après avoir payé ses frais bien sûr. Chaque joueur a également un objectif secret qui rapporte des points en fin de partie.

On peut également repiocher des cartes objectifs et des cartes Capitaine (mouvements gratuits) et Ingénieur (réduction des frais ou chargement supplémentaire) lorsqu'un bateau finit de traverser le canal. Mais attention, les cartes sont placées en ordre décroissant, donc premier arrivé, premier servi !

Ce jeu possède également un côté collaboratif, puisque l'on peut charger et déplacer n'importe quel bateau.  On peut aussi acheter des actions chez les autres compagnies.

Le jeu présente donc une bonne rejouabilité,  et exploite plutôt bien le thème, mais n'est pas exempt de défauts :

La règle est un peu touffue et fourmille de petits détails, ce qui empêche de bien comprendre le jeu dès le départ (on peut aussi facilement oublier un point de règle). C'est dommage, car au final, le jeu n'est pas très compliqué.

L'ordre du tour : être dernier se révèle problématique, car il nous reste que des miettes! Exemple : le système de bonus à base de jetons.  Il est bien pensé et différent pour chaque joueur. On obtient un jeton en vidant une carte contrat. Mais il faut que la zone géographique de la carte contrat corresponde ! Et lorsqu'on est dernier joueur (même 3ème parfois) c'est difficile !

Les objectifs sont clairement déséquilibrés: certains sont faciles mais ne rapportent rien, d'autres sont superpuissants; quand ils ne sont pas pratiquement infaisables (les passagers en particulier). Le draft en début de partie ne change rien et celui qui connaît mieux le jeu gardera les objectifs les plus intéressants s'il les possède.

 

Au final j'ai une impression plutôt mitigée, notamment en raison des défauts suscités. Panamax est une découverte intéressante, mais je n'ai pas trop envie d'y revenir.

 

 

 

 

 

 

 

 
  mardi 26 mai 2015
 
23:31
Elysium

Elysium

Par redeagle , 26 mai 2015 à 23:31
(6,90/10)
Informations sur l'auteur:
475 (6,94/10) 444 0 0 3K
Magic Mythology

Elysium est un jeu de combinaisons sur le thème de la mythologie.

Il mêle effets à la Magic The Gathering et Séries de cartes, tout en ayant une bonne dimension tactique (de l'art de bien choisir la couleur de la colonne que l'on défausse et quand choisir une quête).

Il y a également de bonne idées dans les effets des cartes (Poséidon surtout car il permet d'embêter l'adversaire)

Les illustrations sont superbes et le matériel est de qualité.

Pour les connaisseurs de Magic ou autre JCE, ils seront en terrain connu, et la phase d'adaptation sera courte. Pour les autres, ce sera un peu plus difficile. Elysium est donc un jeu classique, mais efficace (sans être la révolution ludique de l'année).  Après 2 jeux familliaux, les Space Cowboys montent d'un cran et c'est assez réussi.

 
23:20
The Game

The Game

Par redeagle , 26 mai 2015 à 23:20
(7,40/10)
Informations sur l'auteur:
475 (6,94/10) 444 0 0 3K
The nervous game

Voilà un petit jeu de cartes très agréable.

Le principe coopératif rappelle Hanabi mais la comparaison s'arrête là !

Ici point d'indices, mais beaucoup de conviction pour réussir à placer sa carte (touche pas cette pile c'est à moi! ) Et à 5 ce n'est pas facile (nous avons réussi à gagner mais c'était chaud)

Le jeu est très tendu, addictif et accessible à tous !

 

Un très bon candidat au Spiel, assurément.

 

 

-publicité-
22:22
Panique aux Archives

Panique aux Archives

Par bigmanager , 26 mai 2015 à 22:22
(9,30/10)
Informations sur l'auteur:
1 (9,30/10) 1 0 0 8
Très bon jeu d'ambiance

Règle assez simple à expliquer si tous les joueurs savent compter de 1 à 10 et très amusant à essayer de faire ses petit paquets

 

Pas de quoi occuper une soirée, mais excellent jeu de début ou de fin de soirée (ou de pause au boulot, pas mal pour donner envie à des non joueurs de découvrir d'autres jeux).

 

Quelques cartes pourraient être améliorées (notamment celles qui font commencer les tas à 2 ou finir à 9, compliquée pour les cartes non encore révélées) mais pour un petit jeu pas cher (j'ai eu la chance de l'avoir neuf à 5€) c'est plus qu'honnête.

 

Je le sors régulièrement et il est régulièrement demandé par mes habitués, que l'on gagne ou qu'on perde c'est toujours un bon moment.

 
21:33
Nations : the dice game

Nations : the dice game

Par Salmanazar , 26 mai 2015 à 21:33
(8,40/10)
Informations sur l'auteur:
32 (7,91/10) 0 0 0 433
Nations : c'est toujours bon !

Inscrit sur ma wish list Essen 2014, je suis revenu avec une boite finlando-anglo-française (éditeur finlandais, règle anglishe et aide de jeu française) et bien m'en a pris.

La mécanique des dés, combinée à l'utilisation de jetons, me plait bien. Ici point de 3 lancés comme dans la plupart des jeux de dés : un seul en début de round et éventuellement des relances avec des jetons, si vous en avez. C'est hard, mais c'était comme ça dans les temps anciens.

Il existe plusieurs couleurs de dés qui connotent votre civilisation, par exemple dé rouge = dé plus guerrier.

Les dés peuvent notamment être consommés pour acheter des tuiles "progrès" qui apportent des nouveaux dés ou remplacent des dés anciens. L'astuce est que les dés fraichement acquis sont de suite disponibles dans le même round. Et hop, on peut continuer à se développer dans le même round !

 

On retrouve toutes les orientations du grand frère ( leadeurs ^^, merveilles, colonies, bâtiments, livres, famine, guerre) mais tout tourne autour des dés. Pareil mais différent ! C'est aussi plus court : 15 min par joueur.

 

Le jeu peut être comparé à Roll through the ages (RTTA) dans sa philosophie: reprise des principes d'un gros jeu de civilisation (Through the ages) avec des dés. La différence appréciable avec le petit Nations - dés est qu'on a davantage l'impression de construire une civilisation que dans RTTA.

 

Un bémol : les tuiles sont cheap niveau qualité et les graphismes sont toujours trop fades à mon goût.

 
21:04
Cyclades : C3K

Cyclades : C3K

Par Nelijah , 26 mai 2015 à 21:04
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
29 (8,05/10) 16 0 0 186
rend le jeu bien plus bourrin
les nouvelles créatures et la mécanique qui y est associée rend le jeu bien plus bourrin et axé combat ce qui ne dérange pas au contraire. Pour ceux qui connaissent le jeu, lors de son tour et peu importe le dieu que l'on vénère (sauf Apollon) on peut payer 1 po et déplacer/ faire attaquer un groupe d'unité militaire qui contient une créature egyptienne, donc on peut très bien vénérer athena et attaquer quand même ou Ares et attaquer 2,3 voir 4 fois selon le nombre de créatures que l'on a, du coup le jeu devient vite barbare :)
-publicité-
17:38
Pick Picknick

Pick Picknick

Par serraangel , 26 mai 2015 à 17:38
(7,90/10)
Informations sur l'auteur:
393 (6,94/10) 78 0 0 2K
Pagaille dans le poulailler

Une petite boîte pour un très bon petit jeu, plein d'astuce et de bluff. Il s'agit de récupérer le maximum de grains de différentes valeurs en plaçant stratégiquement ses poules, renards ou crottes de poules dans un enclos. Mais les renards se battent entre eux, mangent les poules, et les poules doivent se partager les grains, d'où négociation (ou pas) et bluff. Jeu rapide et enlevé, rythmé, interactif et pas répétitif, très bon dans ce format familial.

 
17:31
Speech

Speech

Par serraangel , 26 mai 2015 à 17:31
(4,40/10)
Informations sur l'auteur:
393 (6,94/10) 78 0 0 2K
Jeu de consommation

Une petite boîte qui renferme quelques images recto verso, qui serviront de support visuel pour se raconter des histoires entre amis, abracadabrantes ou sérieuses. Un jeu qui se consomme, qui vibre 10mns sur les papilles, et qui est vite digéré.

 
16:47
Opération Commando : Pegasus Bridge

Opération Commando : Pegasus Bridge

Par barthimeus , 26 mai 2015 à 16:47
(8,60/10)
Informations sur l'auteur:
15 (7,83/10) 12 0 0 89
Ne lâchez rien après la forêt notre objectif... oups une patrouille

Pour celles et ceux qui connaissent "Alien Menace", pas de surprise. Oui certes on reprend une affaire qui roule mais bon le travail sur la réalité (pas augmentée) mais historique est tout bonnement génial. Un jeu de face à face  non symétrique avec des anglais (les gentils) qui vont essayer de déloger les allemands (les méchants). Jouant très souvent à Alien Menace nous avons digéré la règles de jeu en 2mn pour nous consacrer aux scénarios. La mécanique est huilée, limpide, le stress permanent, la stratégie nécessaire même si le hasard des cartes tirées est toujours présent. Mais la guerre c'est moche et il suffit d'un acte héroïque pour faire pencher une bataille... Nous sommes fans et nous attendons une suite, une extension avec impatience. Il est obligatoire d'avoir ce jeu dans sa ludothèque car non seulement il est bon mais en plus il s'appuie sur une période glorieuse de notre histoire... et la boite est petite et ne prend pas de place (cf. article sur la big box smash'up). Ah si j'oubliais, la règle n'est pas des plus abordable, mais c'est histoire de dire un peu de mal de ce jeu.

-publicité-
14:17
Opération Commando : Pegasus Bridge

Opération Commando : Pegasus Bridge

Par clovis , 26 mai 2015 à 14:17
(9,60/10)
Informations sur l'auteur:
12 (6,88/10) 9 0 0 70
Bravo!

Fantastique!

Superbe jeu tactique.  Des scénarios bien léchés.  On s'y croirait!

Déroulement plutot simple, mais jeu complex.  Les illustrations sont superbes, le suspense est complet pendant la partie.  Et les choix Cornelien ("j abandonne cet assaut pour me concentrer sur l'assaut finale?" "qu'est ce qu'il peut bien avoir en main?" "Je joue ma grosse carte maintenant, mais s'il me bat sur celle ci, je suis a poil pour le prochain assaut" "a force de reculer et d'économiser mes forces je risque de lui laisser trop de cartes et de jetons pour l'assaut final") que du bon.

Un petit peu de chance (tirage des cartes, lancés de temps en temps de jetons) mais juste assez pour avoir un petit coté aléatoire.  On est pas du tout sur le gros lancé de dès la (sur une partie on peut accumuler grosso modo une dizaine de jetons qui peuvent donner un point de combat supplémentaire une fois sur deux (donc en moyenne cinq points supplementaires par partie) en sachant que pendant une partie on joue a peu pres une centaine de points d'unités)

Boite pleine a craquer.

 

Bémol design:

-les trois scénarios demandent des cartes différentes.  sur chaque carte il y a en tout petit marqué a quelle scénario cette carte convient, mais en surnombre (si on a besoin que de 4 cartes patrouille pour un scénario, les 5 cartes patrouille auront marqué P(nom du scénario)4)  ce qui veut dire qu'avant chaque scénario, il faut séparer toutes les cartes ayant un P, et ensuite compter chaque pile de cartes et enlever ceux avec un surnombre.  Cela prends quasiment un quart d'heure pour passer d'un scénario a l'autre.  Alors que de soit mettre que la lettre P sur que 4 quatre cartes aurait suffit.  Ou, ce que j'ai du faire, mettre un point de couleur different sur les cartes qui correspond au scénario (certaines cartes auront donc 1,2, ou 3 point de couleur suivant dans quels scénarios elles sont utilisées).  Super chiant.

 

Dernierement, j'ai fait quatre parties contre mon fils dans le scénario Pegasus, et j'ai essuyé 4 défaites consecutives.  Cotés trop assymétriques, ou suis je vraiment nul?  A vérifier...

NB, mon fils a huit ans :(

 
11:33
Give Me Five

Give Me Five

Par Morfal , 26 mai 2015 à 11:33
(6,10/10)
Informations sur l'auteur:
105 (7,24/10) 55 0 0 601
Funny game

Très bien pour rire et crier en famille ou entre amis. On en a vite fait le tour (le nombre de thèmes et de lettres est assez réduit). On ne joue pas pour gagner, on joue le temps qu'on veut, on enchaîne les tours, on change les équipes, on valide ou pas une réponse, c'est le bazar, mais un bazar rigolo !

 
10:51
Billard Finlandais

Billard Finlandais

Par Molmo , 26 mai 2015 à 10:51
(9,00/10)
Informations sur l'auteur:
50 (7,95/10) 153 0 4K 4K
Faire du molkky dans son salon !

J'ai découvert ce jeu lors d'une manifestation de Molkky, et je dois dire que ce jeu m'a convaincu et que c'est réellement une tuerie.

Vous aimez le molkky mais quelque fois vous vous dites que vous n'êtes pas assez agile pour y jouer correctement, le billard finlandais est là pour ça, car vous gardez le fun, mais vous êtes guidés par l'arbalète.

Et là on a un côté billard avec un système de bande bien pratique pour aller chopper des quilles qui paraissent inaccessibles, ou alors pour ceux qui maitrisent, les lobs !

 

Bref, c'est un peu cher (110€) mais c'est un bel objet, bien pensé, qui s'appuie sur un jeu qui n'est plus à présenter maintenant et qui ajoute pas mal de petites choses bien originales dues au format de l'objet ludique.

Un régal !

-publicité-
10:50
Régents

Régents

Par rox71 , 26 mai 2015 à 10:50
(7,00/10)
Informations sur l'auteur:
8 (6,00/10) 57 0 0 99
Majorité en Kilt !

Régent est un jeu de majorité assez austère mêlant beaucoup de calcul avec un peu de bluff et  de déduction. Le but du jeu est d’obtenir la majorité dans divers faction du futur conseil de régence (représenter par des pièces d’un château). Là où est la subtilité est qu’il faut pour certain pallier, avoir atteint un cap sur chaque faction.

Deux mécanismes de majorité sont assez bien pensés : la gestion d’un roi d’Angleterre qui permet d’empêcher les majorités dans la salle où il se trouve et le mécanisme de  majorité « attenante » afin de maximiser les points marqués.  

Viens se rajouter sur ce jeu purement calculatoire, une partie de bluff  et déduction. On représente en effet dans ce jeu un clan qui va tenter en secret d’influencer le conseil de régences afin d’être nommé régent. On a pour cela des cartes qui permettent des actions plus fortes que celles standards. Tous les clans n’ont pas les mêmes carte en main ce qui vas permettre aux joueurs adverse de pouvoir vous mettre en accusation (avec un gain substantielle pour eux et une perte pour vous) ou pour vous de gagner un avantage si vous les placer toutes.

Le matériel est correct (petit bémol quant à moi car il manquait un pion dans ma boite) et lisible. Le jeu est un poil long pour ce qu’il ait (surtout à 5) et inintéressant à 3. Autant la partie majorité est très agréable et très brise-neurone  autant la partie bluff (hors actions des cartes) n’apporte rien en terme ludique (à mon goût). Mais le plus gros défaut du jeu est le faite que l’on ne peut pas programmer ces actions avant son tours de jeu ce qui a l’avantage de le rendre opportuniste mais le rend surtout assez long pour les joueurs ne jouant pas (surtout si vous avez un escargot à la table de jeu).

Bref Régent est un jeu de majorité sympathique avec de bonnes idées mais aussi des lacunes qui ne laisserons personne indifférent. Je le conseille aux afficionados du genre et aux gros joueurs.

Les + :

  • Mécanisme de majorité
  • Jeu très opportuniste

Les - :

  • Long (surtout à 5) & Inintéressant à 3
  • Mécanisme de bluff et déduction
  • Impossible de programmer ces actions avant son tours de jeu
 
10:36
Smash Up : la Grosse Boîte pour Geek

Smash Up : la Grosse Boîte pour Geek

Par Yomgi44 , 26 mai 2015 à 10:36
(8,80/10)
Informations sur l'auteur:
182 (7,02/10) 63 0 190 1K
Range ta chambre !

Autant cette grosse boîte doit paraître inutile et faire rager les "vaches à lait" de tous bords, autant elle apparaît indispensable pour tout fan de Smash up qui se respecte. Pour ma part cette grosse boîte est une excellente idée et permet d'un coup de virer toutes les autres boîtes encombrantes pour tout concentrer dans quelques centimètres carrés de plaisir. On voit qu'il y a de la place pour les extensions à venir, et peut-être qu'il faudra une décennie pour remplir la boîte, et peut-être que Smash up sera tombé au fond du trou avant que nous ayons eu le temps de remplir la boîte, et peut-être que peu importe, pourvu que le plaisir de jeu soit encore là dans quelques années. La seule chose qui manque à cette boîte je trouve, c'est une carte neutre par faction afin de pouvoir tirer au sort les factions de départ. Ok on peut le faire avec une carte de chaque faction ou avec les intercalaires, oui mais le vrai geek, celui qui a acheté cette boîte, aurait aimé que l'éditeur y ait pensé. Allez, j'espère que mon message ne se perdra pas dans l'univers et que cela sera réparé dans un futur plus ou moins proche ;) Je dois y aller, j'ai piscine avec des singes cyborgs !