TricTrac

Avis 
169648avis
à

Secteurs

BD
Jeu >
Jeux d'extérieur >
Loisir
Sports
Jeux de Société >
Abstrait
Ameritrash
Eurogames >
Types de jeux Européan Games >
Classique
Jeux Européens
Kubenbois
Eurotrash
Figurines
Jeunesse
Jeux à deux
Jeux de cartes
Jeux de Rôle
Party-Game >
Types
Wargame >
Types de wargames >
Fantasy
Historique
Science Fiction
Jeux Vidéo >
Puzzle Game
Jeux Vidéo >
Jeux Vidéo >
Puzzle Game

Sujet de l'article

Analyse
Carnet d'auteur
Concours
Crowdfunding
Curiosite
Description
Economie
Evènement
Histoire
Information
Interview
Jeux d'ailleurs
Partie
Portail
Presse
Prévision
Prix ludique
Reportage
Review
Scoop
Sur les étals
Tric Trac
Vidéo

Type de jeu

Autres
Cartes à jouer
Casse-tête
Jeu de carte à collectionner
Jeu de logique
Jeu en ligne
Jeux à gratter
Jeux de cartes
Jeux de connaissances
Jeux de dés
Jeux de figurines
Jeux de figurines à collectionner
Jeux de guerre
Jeux de lettres
Jeux de pions
Jeux de plateau
Jeux de rôles
Livre dont vous êtes le héros

Type de public

Amateur
Casual
Geek
Passionné

de l'exterieur

Format Rédactionnel

à suivre
Article
Blog
Bloggeur
Contenu de Marque
Dépêche
Dossier
Edito
Enquête
Flash
TT Tv
TTClub
18:09
SOS Titanic

SOS Titanic

Par chouxrave , 28 févr. 2015 à 18:09
(3,20/10)
Informations sur l'auteur:
1 (3,20/10) 0 0 0 0
Glou, glou, glou … Pfff

Les vidéos m'avaient bien donné envie et la perspective, recommandée, de pouvoir jouer solo avait achevé de me convaincre.

J'ai donc acheté le jeu et me suis lancé à fond à peine livré.

Après une dizaine de parties j'ai noué mon gilet de sauvetage bien serré et comme la grande majorité des passagers, je me suis laissé couler dans l'eau glaciale du Labrador, frustré, navré et peut-être, certainement, très énervé. Au grand maximum, une seule fois, 26 passagers sauvés et le plus souvent, moins de 17 ! :¬(

Certes le but du jeu, sauver un maximum de passagers de la catastrophe finale, et son principe, une réussite améliorée dans laquelle on est censé pouvoir modifier ou influer sur le sort (mauvais), sont attirants, mais hélas le très mauvais sort de la pioche du personnage peut complètement plomber l'affaire. Un ou deux d'entre-eux ne permettent pas de piocher ou de récupérer de carte action ; autant dire que vouloir agir sur le hasard devient "mission impossible".

Pour autant faudrait-il rebaptiser le jeu ?!

 

Bon, après tout, malheureux au jeu, heureux en amour. M'ouais, mais moi quand je joue, j'aime bien gagner un peu et dans ce cas, réussir un peu beaucoup plus.

Alors je vais y retourner, dés fois que la chance tourne. Peut-être mettre aussi en jeu les personnages interdits en solo ; au moins pour me clamer.

18:07
Elysium

Elysium

Par LordSavoy , 28 févr. 2015 à 18:07
(7,30/10)
Informations sur l'auteur:
68 (8,35/10) 73 0 0 504
Promenade sympathique parmi les Dieux

Bilan plutot positif à savoir que j'ai aimé ce que le jeu a emprunté aux uns et aux autres notamment Augustus ( construction de famille de cartes, jetons bonus qui peuvent changer de joueurs, thème cousin, le coté Abyss pour les pouvoirs qui disparaissent une fois les transferts faits etc.

 

Le jeu est court, il faut réfléchir mais pas trop non + (à l'instar d'un five tribes je dirais mais pas +). Je placerai d'ailleurs le jeu au meme niveau grosso modo. Familial + plutot que core gamer donc si vous chercher du velu, passez votre chemin.

Confirmé qu'il faut pas en 5 tours qui passent tres vite espérer des merveilles avec la pioche et s'adapter à chaque tout en faisant au mieux, apres les cartes convoités pour compléter vos familles peuvent arriver, ça a été le cas d'ailleurs, donc voila mais gardez une chose en tete : la pioche contient 105 cartes et vous n'en étalerez que 35 à 2 joueurs ce qui fait qu même une fois que vous connaitrez bien les cartes et leurs effets, vous ne pourrez pas ancitiper leur arrivée dans la partie. Le jeu est tres rapide. (enfinà 2). Un jeu d'opportunisme, d'adaptation perpetuelle, d'observation sans relache du jeu des autres joueurs (notamment pour conserver les bonus qui peuvent changer de main) et completer avant eux les familles.


Biensur le qualifier de jeu gamer est un peu exagéré. d'autant plus que dans un jeu gamer, on s'attend à moins d'aléatoire et plus de contrôle et de pouvoir de planification.


J'ai plus eu l'impression de jouer à un jeu léger avec des vitamines en +. (j'exagère un peu sans doute)
Biensur y a du blocage et des dilemmes avec les colonnes, biensur faut reflechir pour essayer de combotter (ce qui est loin d'etre évident car en 5 tours difficile de garder beaucoup de cartes à effet continu ou activables 1x par époque, vu qu'il faut transférer à chaque tour pour esperer faire suffisamment de familles et scorer correctement).

Biensur au fil des parties et selon les configurations choisies coté familles ça va sans doute changer. Mais ça ne sent pour l'instant pas les combos de la mort qui tue. A voir...En tout cas les 8 familles offrent une bonne rejouabilité.

Donc un jeu presque tout public dirais je, de toute facon c'est à la mode en ce moment, il faut des jeux qui plaisent à un large public et se vendent (on l'a bien vu avec les as d'or 2015), un jeu qui permet de faire la passerelle entre un colt express et un aquasphere :) donc bien pour s'amuser sans trop se cramer les neurones. Expliqué en 5/10 minutes max. Mise en place 30 secondes. Ce sont des arguments intéressants pour les gens comme moi qui n'ont pas toujours 2/3h a consacrer à une partie. Un jeu bien sympathique tout de même en somme mais rien de grisant ni de novateur donc pas un vrai hit mais un jeu sympa voila tout.


Bilan si vous cherchez un jeu de cartes avec de belles illustrations,avec du challenge mais pas trop, très fluide, court, avec quelques bons ingrédients, donnez lui sa chance !

 

15:10
Acrobates

Acrobates

Par Karadoc , 28 févr. 2015 à 15:10
(5,00/10)
Informations sur l'auteur:
25 (8,02/10) 20 0 0 112
ça tient pas !!!

Eh non, ça tient pas : j'explique... La matière plastique glissante des petits acrobates vous fait croire que vous avez trouvé un compromis d'équilibre satisfaisant, et bling... ça ne tombe pas, ça glisse ! Y'a tromperie ! Blague à part, je le trouve un poil trop dur pour les petits, alors qu'il s'adresse quand même à un public très jeune... J'ai l'impression que j'ai deux mais gauches quand j'y joue ! Mais c'est peut-être ça l'intérêt et la difficulté ?

J'y jouerais bien plus souvent mais mes enfants le fuient ! Ce qui me fait retenir la note...

-publicité-
15:02
Qwirkle

Qwirkle

Par Karadoc , 28 févr. 2015 à 15:02
(6,90/10)
Informations sur l'auteur:
25 (8,02/10) 20 0 0 112
Gargl Gloups Qwirkle !

Matériel beau et solide, et le plus beau, c'est bien le déploiement des pièces colorées sur la table, au gré des ajouts des joueurs. J'aime les jeux sans plateau (avec aussi, hein...) parce qu'il procurent immanquablement ce sentiment de liberté créative. C'est le cas dans Qwirkle, dont j'apprécie la poésie et la simplicité au delà du petit coté Scrabble un peu laborieux.

Au fil du temps, ce que je trouve intéressant dans Qwirkle c'est l'effort de marquer des points sans forcément viser l'alignement de six pièces (de forme ou couleur identique) pour le bonus... C'est plus héroïque et moins opportuniste !

D'autant que le risque est grand d'attendre la pièce magique qu'on ne pioche jamais pour faire gras de points sans effort... Il vaut mieux rester à l'affût de la combi' fumante, celle que personne n'a vu, et là : Chazam !!! 12 points dans votre face...

Ha heu... Bah là je fais juste trois points pourris avec un rond bleu que je colle à deux autres formes bleues... Et en plus c'est la pièce qui manquait à mon voisin qui fait... Qwirkle ! Pfff un petit Qwirkle de naze à 12 points... Haha ! Laissez-moi rigoler... Hey mais c'était à moi de piocher, là ! Haaaa...Ha ? Ha bé non, cette pièce me sert à rien... Remarque, si elle, elle pose des verts là, à gauche de l'étoile jaune et contre le... Ha mais du coup chuis marron pour faire Qwirkle avec les trèfles, là...

Vous l'aurez compris, ça peut durer longtemps, dans la souffrance et l'insatisfaction, mais ça se maintient en terme de tension et d'intérêt. Je préfère Qwirkle au Scrabble justement parce qu'il s'affranchit des mots, ce ne sont que couleurs et formes, et curieusement je trouve que cette pirouette abstraite donne un coté plus... Méditatif ?

Familial, appris instantanément, Qwirkle est une jolie invention. Mon fils de 8 ans commence à le réclamer de temps en temps, ce qui lui donne de la valeur à mes yeux.

 
14:37
Mille Bornes - Cars 2

Mille Bornes - Cars 2

Par Karadoc , 28 févr. 2015 à 14:37
(4,60/10)
Informations sur l'auteur:
25 (8,02/10) 20 0 0 112
Hé non... Toujours pas de feu vert...

Bon, le Mille Bornes est un jeu respectable par son ancienneté et par le souvenir ému de quelques après-midi d'enfance chez mes grand-parents, quand tout le potentiel ludique du jardin et des autres activités avaient été épuisé...

On tire une carte, on en pause une, pour faire avaler à son bolide (imaginaire, hein, c'est qu'un jeu de cartes...) les 1000 km requis pour vaincre... A condition d'avoir le feu vert (son obtention ne dépend, comme les autres cartes d'ailleurs, que du hasard de la pioche)...

Vous épuiserez vite la jubilation des coup fourrés et des pannes, accidents, limites de vitesse et autres calamités que vous pourrez coller dans le jeu des adversaires, mais vos enfants seront contents d'y jouer occasionnellement. C'est toujours mieux que les petits chevaux... Ou équivalent...

Mais cette version mériterait une note encore plus basse : les cartes sont moins lisibles que sur la vieille version de mes ancêtres, un comble ! En effet, elles sont à l'effigie des personnages de Cars, le dessin animé de course automobile, et sont sensées rafraîchir le thème, or les illustrations, icônes plaquées du film, prennent toute la carte sans donner d'indication précise sur son effet, qui est rappelé par un petit symbole dans un coin (le même que dans le jeu d'origine, pratiquement)...

La voiture en plastique, à décorer avec des autocollants, ne sert à rien sinon à poser la pioche et la défausse... Tout ça est très gadget. C'est un objet de merchandising qui n'apporte rien au jeu, au contraire, il enlève le petit côté suranné et la touche d'humour que j'appréciais dans le Mille Bornes de mes aïeux... Faites plutôt une partie de Korrigans avec vos gosses !

Sauf si vous ne trouvez qu'un vieux Mille Bornes dans un tiroir chez Mamie...

 
14:19
Gagne Ton Papa !

Gagne Ton Papa !

Par Geekinstit , 28 févr. 2015 à 14:19
(9,20/10)
Informations sur l'auteur:
2 (9,60/10) 10 0 0 20
Gagne tes enfants !

Mon fils s'est fait offrir ce jeu pour Noël et je voudrais savoir comment l'en faire sortir...

Excellent jeu éducatif qui développe chez l'enfant le repérage dans l'espace, la dextérité des doigts et des mains et la motricité fine ainsi que la réflexion. Mes enfants en sont fous ! Il se font des parties endiablées et savent d'eux même adapter le niveau lorsqu'ils jouent avec le plus jeune (2ans 1/2) qui ne se laisse pas faire ! La possibilité de jouer avec un handicap permet de faire des parties père/fils sans déséquilibre et en "jouant vraiment" (pas en faisant semblant de perdre ou de gagner). Les challenges en solo sont relevés mais adaptable.

Bref un très bon jeu dans notre ludothèque !

-publicité-
14:09
7 Wonders

7 Wonders

Par Geekinstit , 28 févr. 2015 à 14:09
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
2 (9,60/10) 10 0 0 20
Une porte d’entrée...

Comme le titre de l’avis le précise, 7 wonders à été pour moi une porte d’entrée dans le monde ludique moderne. Cantonné aux monopoly,  Hôtels et autres Bonne paye lorsque j’étais jeune je n’ai pas beaucoup joué pendant la décennie qui m’à conduit de 20 à 30 ans. L’année dernière,  on m’offre 7 wonders. Rien que la lecture des règles est une révélation pour moi : je suis un joueur qui s’ignorait jusqu’alors.

Revenons-en au jeu lui-même.  Règles simples même s’il faut bien les lire pour pouvoir les expliquer le plus efficacement possible. Profondeur importante grâce à ces différents moyens de remporter la partie. A chaque partie, on peut partir sur un choix stratégique différent,  parfois on se gamelle, parfois on gagne. L’interaction est là (draft pendant lequel on peut empêcher un joueur de prendre la carte qu’il voulait, les conflits militaires), la stratégie également, et un peu le hasard.  

Bref, tous ces ingrédients en font un jeu indispensable et incontournable. Il se pourrait bien qu’après m’avoir fait revenir vers le ludique il y ramène aussi mon entourage qui, rétissent au départ, a beaucoup aimé jouer et se laissera du coup plus facilement convaincre de se lancer dans d’autres jeux modernes.

 
13:58
Timeline IV : Multi-thèmes

Timeline IV : Multi-thèmes

Par Karadoc , 28 févr. 2015 à 13:58
(6,20/10)
Informations sur l'auteur:
25 (8,02/10) 20 0 0 112
en échauffement...

Typiquement le petit jeu vite fait, pour mettre l'ambiance, en attendant de jouer à autre chose de plus prenant...

Plus on est nombreux plus ça rigole autour de la table (ou alors ça rouspète : "quoi ? 1712, la machine à calculer ??? C'est n'importe quoi, faut faire une recherche..."), et curieusement quand je le sors, comme ça, histoire de brancher les convives sur une session jeu, ils veulent rejouer à celui-là... Alors que moi je passerais bien à autre chose au bout de deux parties...

Mais si on a picolé, c'est vrai que c'est marrant et que ça met l'ambiance !

Attention donc à deux choses :

- au bout d'un moment on risque de connaître les cartes et les dates des évènements... Du coup ça peu devenir un memory au lieu d'un jeu de culture générale et d'intuition... Pour les mordus ça vaut le coup d'acquérir d'autres boîtes à thèmes, même si je recommande le multi-thème pour essayer...

- C'est un jeu : certaines dates, d'invention notamment, peuvent paraître litigieuses, mais on devine que l'auteur a parfois hésité entre la date du brevet, du prototype, de l'idée, ou de la fabrication en masse.... Ne pas se fâcher! On est bien dans l'approximatif et le prétexte à un petit moment de suspens autour de nos représentations historiques, et pas dans questions pour un champion !

Très rigolo aussi d'induire en erreur le joueur pas sûr de lui qui s'appuie sur les commentaires idiots et farceurs... Notez qu'on peut aussi avoir des moments de franche collaboration, avec une brochette de joueurs le front ridé se demandant ensemble si les frites ont été inventées après ou avant le sandwich...

Les petites cartes sont rigolotes et solides, l'idée est simple et claire... On peut choisir de jouer aussi longtemps qu'on veut si on s'affranchit de l'aspect "course" de la règle initiale... Entre joueurs occasionnels et décontractés, Timeline donnera sa petite note d'originalité à la soirée...

Au passage, un des très rare jeu auquel j'ai réussi à faire jouer mes parents...

 
12:43
Agent Hunter

Agent Hunter

Par morlockbob , 28 févr. 2015 à 12:43
(5,30/10)
Informations sur l'auteur:
534 (6,04/10) 3 0 0 3K
Un quart d'heure à tuer

les espions d' Agent Hunter ne bouleverseront pas l'équilibre de la sécurité mondiale avec leur jeu, mais pourront au moins vous distraire (si vous n'êtes que 2) pendant 15 minutes.

A.H est un jeu de déduction couplé à un petit exercice de mémoire. Il faut essayer de deviner quelles cartes ont été posées face cachée par l'adversaire.(En vrai, il faut deviner le matricule de l'agent dissimulé dans une planque gouvernementale).

A chaque tour vous faites une proposition.

Si on ne réussit pas, on reprend sa carte, ce qui donne une petite indication à votre adversaire: puisque vous l avez joué, c 'est qu'elle n'est pas sur la table... ben oui 007 !

Vous pouvez aussi vous amusez à changer de carte pour semer le doute, avec des jetons "leurre" (14h59  par exemple) qui risquent de donner des P.V supplémentaires en fin de partie.

 

Ce jeu peut aussi se jouer avec un paquet de cartes quelconque si vous voulez voir de quoi il retourne... (J'avais à l'époque traduit la règle, elle est téléchargeable sur le lien "ressources" de la fiche de jeu en vo si vous voulez en savoir plus)

 

La VF change les illustrations, elles ne sont pas forcément plus réussies que le pseudo style "comics" de la vo.

Tout cela reste bien gentil sur un thème complètement plaqué, mais permet des parties rapides, pas trop prises de tête quand vous rentrez du boulot... enfin, de mission.

-publicité-
12:11
carcassonne

carcassonne

Par tombrady69 , 28 févr. 2015 à 12:11
(8,50/10)
Informations sur l'auteur:
56 (8,72/10) 138 4 107 528
Chapeau l'Ancien !

Faisant partie de ces nouveaux joueurs ,  tombés dans la marmite ludique il y a 2 ou 3 ans environ , je ne m'étais jamais attardé sur Carcassonne . La peur d'essayer un jeu , certes , référence mais peut etre dépassé par tant de nouveautés , bonnes ou moins bonnes , qui sortent chaque jours. Et bien quelle grosse erreur ! Ce jeu est juste parfait . Rapide , fluide , tactique ,  facile à apprendre , facile à jouer , je ne vais rappeler les mécanismes , tous le monde les connait . De plus , le nouvelle édition 2014 est magnifique avec ses 2 extensions rivière et abbés . L'un des points forts de ce jeu est sa config à 2 joueurs, que je trouve , personnellement , pratiquement  meilleure que celle à 3 ou 4 . Mise en place rapide , partie jouée en 25/30 min , Carcassonne est du coup , à ma grande surprise , un des jeux auxquels , on joue le plus le soir en semaine , avec ma femme, quand on a couché les enfants . 

Donc , chapeau à ce grand jeu , pas pret d'etre dépassé , loin s'en faut .

 
11:06
Korrigans

Korrigans

Par Karadoc , 28 févr. 2015 à 11:06
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
25 (8,02/10) 20 0 0 112
Adorable féérie

Quelle joie ! Premier plaisir, celui de se retrouver autour d'un matos aussi coloré qu'un arc-en-ciel, pratique, varié et à la hauteur de l'illustration de la boîte... Ensuite, jubilation de jouer avec mes deux petits de 4 et 8 ans, mon oncle de 50 piges et mon cousin de 17. Moi j'en ai 37. Korrigan rassemble tout le monde ! Je ne crois pas avoir récemment connu cette expérience de jeu, avec une satisfaction ludique générale.

Les tours s'enchaînent bien, pas de temps mort même à cinq joueurs, c'est très rapide. La disposition aléatoire des trèfles et des menhirs garantit une bonne rejouabilité en plus de la mesure du temps symbolisée par les jetons arc-en-ciel : le chaudron d'or peut apparaître très tôt ou très tard... De plus l'interaction entre les joueurs augmente quand la partie dure, en fonction des surprises planquées sous les menhirs auxquelles les korrigans accèdent quand ils ont récolté tous les trèfles d'un champ...

Le principe adorable de choisir des petits animaux pour franchir les frontières des champs en fonction de leurs caractéristiques est très accrocheur avec les plus petits, ce qui fait que mon fils de 4 ans a immédiatement pu jouer avec nous malgré l'âge minimum indiqué (8 ans !). Bien sûr les aspects tactiques lui échappent un peu mais il joue ses tours de manière quasi autonome. Mon fils de 8 ans, lui, est comme un poisson dans l'eau... Heu, comme un korrigan dans l'herbe...

Pour autant les grands y trouveront leur compte dans les aspects un peu plus cérébraux : choix des trèfles (or ou animaux), choix des champs (retourner dans ceux qu'on a déjà visité ou trouver mieux plus loin...), prise de risque avec les menhirs, anticipation de l'apparition de l'arc-en-ciel pour se donner les moyens d'un déplacement-course en fin de partie qui permettra à ses deux korrigans d'atteindre le chaudron d'or pour les bonus...

Acheté depuis moins d'une semaine, il n'est jamais rangé, et les parties s'enchaînent même plusieurs fois par jour. Je lui prévoit une longue et joyeuse vie.

 
10:45
Taluva

Taluva

Par bunnypookah , 28 févr. 2015 à 10:45
(8,00/10)
Informations sur l'auteur:
133 (7,22/10) 53 0 0 725
Un très bon jeu qui s'abreuve avec bonheur aux sources kniziesques

Taluva est un jeu de placement qui emprunte beaucoup à la production de Reiner Knizia, Samuraï en tête ; il existe plus mauvaise inspiration. A son tour un joueur pose une tuile en jeu (composée de trois hexagones reliés par un même sommet) de sorte qu'elle partage un bord commun avec une tuile déjà en jeu. Sous certaines conditions il est possible de poser la tuile par dessus les tuiles en jeu et d'élever ainsi le niveau du terrain (et accessoirement de détruire des huttes dans l'opération). Ensuite le joueur pose un bâtiment en jeu. Soit une hutte (qui permet de commencer un nouveau village sur une tuile de niveau 1 ou d'étendre un village - auquel cas autant de huttes sont placées sur l'hexagone choisi que son niveau d'élévation), soit une tour (uniquement sur une tuile de niveau 3 ou plus et adjacente à un village préexistant), soit un temple (adjacent à un village qui occupe au moins trois hexagones). Tours et temples sont limités à un exemplaire de chaque par village. La partie se termine soit :

- quand un joueur a construit la totalité de ses bâtiments de deux types différents. Il a alors gagné la partie.

- quand la pioche de tuiles est épuisée. Le joueur ayant construit le plus de temples l'emporte. En cas d'égalité on compare les tours puis les huttes (y compris les huttes détruites en cours de jeu) pour départager les prétendants.

Taluva n'a ni la finesse ni l'épure de Samuraï mais reste néanmoins une déclinaison très réussie d'une mécanique semblable et se trouve être un jeu à la fois accessible et réfléchi.

-publicité-
10:20
Pay Dirt

Pay Dirt

Par morlockbob , 28 févr. 2015 à 10:20
(8,20/10)
Informations sur l'auteur:
534 (6,04/10) 3 0 0 3K
Et toi, tu creuses ....

Pay Dirt m’avait titillé sur son kickstarter...mais comme je n’achète pas de jeu sans les avoir essayé, j’avais fait une croix dessus...Dommage, car ce jeu de mineurs en Alaska est plutôt réussi...

Il est au final assez classique.

Il faut réussir, avec ses ouvrier (oui c est un jeu de pose) à sortir les pépites des minerais que vous allez passer au travers de différentes machines.

A chaque tour , vous pouvez acheter des ouvriers supplémentaires, de meilleures machines, des ajouts vous simplifiant la vie et du minerai normalement plus riche en or (l’aléatoire de la fouille fait que l’on a pas toujours ce que l’on escompte).

Ensuite il faut placer ses ouvriers pour faire fonctionner les machines, ou les réparer, ou alors se rendre dans le bureau des ventes pour prendre des sous (les pépites étant les PV, les transformer en sous est donc une opération délicate),(et comme celui qui a le moins de pépité a une influence sur les catastrophes, ça en rajoute une couche)

Car à chaque fin de tour, il faut faire face aux événements (machines en panne, coût de l’extraction, augmentation des salaires, perte de pépite ...) et à la chute de température qui précipite la fin du jeu.

 

PayDirt est un jeu de placement, de gestion et d’optimisation. Le but est de réduire le chemin que doit suivre le minerai avant d ‘être broyé... afin d’amener le plus rapidement possible son minerai à la transformation en pépite et donc en Pv.

Le thème (peu glamour, a priori une des raisons de sa non traduction) colle parfaitement au jeu. C’est un jeu tendu mais pas si complexe.

 

2 soucis qui peuvent vous empêcher d’y jouer : le jeu est en anglais et il y a du texte.

Le système d’acquisition des personnages/minerai/machines se fait aux enchères et ce n’est pas votre truc.

 

A essayer... pour avoir bonne mine !

 

 
10:17
Prosperity

Prosperity

Par bunnypookah , 28 févr. 2015 à 10:17
(8,00/10)
Informations sur l'auteur:
133 (7,22/10) 53 0 0 725
Un Knizia / Bleasdale qui renoue avec les meilleures réalisations du Doktor

Reiner Knizia est l'un de mes auteurs préférés mais j'avoue que j'avais abandonné le bon docteur à sa production pléthorique et inégale, et à sa propension à recycler ses meilleures idées. Prosperity, jeu de développement cosigné avec Sebastian Bleasdale chez Ystari, m'a donné envie d'y revenir. Le fonctionnement est simple : à son tour chaque joueur révèle une tuile technologie qui indique un décompte réalisé immédiatement par tous les joueurs (bilan énergétique, écologique, gain de capital, de recherche ou de prospérité - les points de victoire du jeu) puis pose celle-ci en jeu et effectue deux actions parmi quatre possibles (acheter une tuile technologie - avec un coût variable en fonction de son niveau technologique -, augmenter son niveau technologique, dépolluer ou toucher des revenus). Chaque joueur dispose de son propre plateau pour suivre son développement et y placer les tuiles technologies acquises ; les emplacements réservés à ces dernières sont limités et restrictifs (un type donné de tuile doit être placé dans un emplacement idoine et quand tous les emplacements sont occupés il faut remplacer les tuiles existantes). Chaque tuile consomme ou produit de l'énergie, pollue ou assaini l'environnement, génère éventuellement de la prospérité, de la recherche ou des revenus. Toute la finesse de Prosperity réside dans la gestion des équilibres énergétiques et écologiques et dans la capacité à limiter puis absorber la pollution (dont le niveau impacte directement sur la capacité à générer de la prospérité). Rapidement la moindre acquisition d'une tuile technologie s'apparente à un choix douloureux entre la peste et le choléra et plus la partie progresse plus un joueur se découvre contraint par les choix réalisés auparavant, le remplacement d'une seule tuile pouvant bousculer les fragiles équilibres établis. C'est là que je retrouve la marque du Knizia que j'aime : la mécanique est fondamentalement simple mais chaque décision est difficile à prendre et le moindre point de victoire compte. Sans doute pas un grand jeu, mais indubitablement un très bon jeu et c'est déjà pas mal.

 
09:24
Dead of Winter - A la croisée des chemins

Dead of Winter - A la croisée des chemins

Par Dweller on the Threshold , 28 févr. 2015 à 09:24
(9,50/10)
Informations sur l'auteur:
1 (9,50/10) 0 0 0 8
Une communauté en léger froid

 

Etant assez fan de la thématique des Zombies, le visuel très réussi de la boite, entre le comics et l'affiche de lancement d'une série ne m'avait déjà pas laissé indifférent... 

Il y a jeux de zombies et jeux de zombies. Les uns, souvent pleins de figurines font la part belle au démastiquage de mort-vivant avec tout l'arsenal de la création, Zombicide étant le plus plus représentatif de cette tendance. J'aime beaucoup Zombicide pour son côté fun, tactique et de sa cible joueur étendue allant de l'adolescent au retraité (si si) mais du fait de sa nature pleinement coopérative, une des thématiques , si ce n'est LA thématique du genre, passe à la trappe...

Je veux parler de celle des tensions générées par la vie en promiscuité dans des conditions de pression psychologique écrasante, le choc entre les intérêts personnels et l'altruisme, entre les impératifs liés à la survie et l'aspiration à préserver son humanité et sa morale... Pour cela, il y avait déjà des jeux tels que Zombie (Asmodée) ou son digne successeur City of Horror qui toutefois déséquilibrent ce rapport en penchant nettement vers l'égoïsme forcené, ces jeux n'étant absolument pas coopératifs.

Dead of Winter serait de cette famille, mais bénéficie en plus d'une très forte couche narrative. Chaque partie (nous avons du en jouer 5) nous raconte à chaque fois une histoire,  celle de ces survivants plongé au plus froid de l'hiver, terrés comme des animaux dans cette petite ville américaine assaillie par le blizzard mais également hantée par des hordes de Rôdeurs.

Ce dernier petit clin d'oeil à Walking Dead n'est pas innocent car c'est bien de cet esprit que se réclame le jeu: l'Homme est un loup pour l'Homme...

En effet,  chaque joueur poursuit un objectif personnel pour gagner (l'individualisme) que sert un objectif collectif (la nécessaire coopération) qui n'est qu'une condition sine qua non de victoire... à moins bien sûr qu'un traitre ne soit de la partie (autour d'une chance sur deux à 4 ou 5 joueurs, ce qui suffit à constamment faire planer une lourde atmosphère de suspicion autour de la table) cherchant à remplir un objectif totalement opposé à celui de la Colonie, passant souvent par la destruction du Moral de la Communauté (un moral tombant à 0 étant un des évènement mettant un terme à la partie). Le "salaud"  devra mener sa barque sans se faire repérer au risque de se faire exiler dans les faubourgs incertains, hors des murs sécurisants de la colonie.

Au delà d'objectifs variés (disponibles en mode normal ou hardcore, l'histoire se révèle par le truchement de carte dites de la Croisée des Chemins proposant des situations et des choix souvent emblématiques du genre : doit-on laisser le couple de petits vieux séniles et inconscient du drame se jouant à l'extérieur partir en espérant gagner le soleil de Miami  afin d'économiser de la nourriture, tout en sachant qu'il n'y arriveront jamais ? Passant par la rue où vous avez grandi et pénétrant prudemment dans la maison de vos parents, confronté à l'horreur, allez-vous abattre d'une balle dans la tête la parodie de ce qui fut votre père ?)

Certains déplorent à ce sujet que les conditions d'exécution de ces cartes ne surviennent pas si souvent. Nous n'avons pas senti de frustration à ce propos. Cela permet de ne pas avoir le côté un tour = une péripétie imprévisible, mais plutôt des évènements venant de temps à autre ponctuer la vie déjà bien difficile des survivants tout en présentant des situations susceptibles d'entrainer de sérieux revirements de fortune (en bien comme en mal, signalons-le).  De plus, cela évite d'avoir rapidement fait le tour des situations que propose le jeu (80 cartes pour l'instant mais le site de l'éditeur propose un éditeur permettant de créer et d'imprimer ses propres cartes voire de les mettre à disposition de la communauté.

Enfin, je recommande si vos joueurs sont dans cet esprit, de la jouer "Roleplay", c'est à dire d'incarner les personnages dans les discussions autour de la table, cela contribue énormément à l'immersion et à l'ambiance, que vous pouvez encore renforcer en passant en fond sonore une BO appropriée, comme par exemple l'excellente Bande Son créée spécialement pour le jeu par un internaute américain de BoardGameGeek (que Mr Phal me pardonne de citer la concurrence US ^_^) avec son blizzard obsédant, ses cris de corbeaux charognards, ses volets claquant au vent et bien entendu ses vagissements de zombies de temps à autres... du grand art !

Amoureux des zombies (bande de nécrophiles, va!) et des jeux (semi)coopératifs à ambiance narrative, brisez la glace et  courez dans la tempête, ce jeu est fait pour vous....

 

 

 

 

-publicité-
08:11
Minivilles Green Valley

Minivilles Green Valley

Par deckard , 28 févr. 2015 à 08:11
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
80 (8,17/10) 82 0 0 496
Il suit la règle de marina ce qui le rend parfait

Cette extension apporte son lot de nouvelles cartes, certaines assez simples, d'autres nettement plus agressives.

On voit arriver la possibilité de fermer des bâtiments adverses ce qui augmente l'interactivité entre joueur.

Il est conseillé d'utiliser la règle de l'extension marina, une règle indispensable selon moi et qui a relancé l'interêt de minivilles chez nous.

Les fans de minivilles auront besoin de cette extension, les autres vivront très bien sans, à chacun de voir.
 

 
08:07
Gaïa

Gaïa

Par deckard , 28 févr. 2015 à 08:07
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
80 (8,17/10) 82 0 0 496
Un monde à construire, ou à détruire, ou à voler...

J'ai découvert ce jeu un peu par hasard en surfant sur tric-trac et je me suis laissé tenté en achetant ce jeu.

Aucun regret en ce qui me concerne, le matériel est beau, le jeu est accessible, les règles s'expliquent très vite.

La règle de base est par contre trop simple et trop gentille et ne conviendra qu'aux enfants, ou aux mauvais perdants.

Le mieux selon moi, en tout cas c'est ce que nous avons fait, c'est de jouer directement avec la règle avancée et toutes les cartes pouvoirs en jeu.

La part de hasard est certe bien présente mais après tout c'est un jeu de cartes donc le hasard est inévitable.

Le jeu tourne bien, comptez une petite demi-heure par partie quand vous maitrisez bien les règles.

Les tours s'enchainent vite avec deux actions par joueur et par tour. Les rebondissements sont nombreux et parfois inattendus et la tension est là car on ne sait jamais ce que l'autre a en main lorsque l'on fonde sa ville et on ne sait donc pas si on gardera sa ville longtemps sous son contrôle.

 
08:01
Andor : Nouveaux Héros

Andor : Nouveaux Héros

Par deckard , 28 févr. 2015 à 08:01
(9,30/10)
Informations sur l'auteur:
80 (8,17/10) 82 0 0 496
Une bonne surprise sur le stand Iello

Je ne pensais pas trouver ce jeu, ou plutôt cette extension, si tôt mais en déambulant au salon de Cannes j'ai été agréablement surpris de le trouver sur le stand de Iello.

Ce pack propose de nouveaux personnages, adversaires, les dés qui vont avec, le tout de bonne qualité.

Avec cette extension il est possible désormais de jouer à 5 ou à 6 à Andor, ou alors de continuer à jouer de 2 à 4 mais avec de nouveaux personnages afin de renouveller l'experience.

Bref une bonne surprise qui vient embellir encore un peu l'experience d'Andor, je profite d'ailleurs de cette note pour remercier et mettre en avant la gentillesse des personnes de chez Iello que nous avons eu la chance de croiser sur le stand.

Reste à voir une chose que je n'ai pas encore testé c'est si le matos de cette extension veut bien rentrer dans la boite de base.

-publicité-
07:54
Alchimistes

Alchimistes

Par deckard , 28 févr. 2015 à 07:54
(9,60/10)
Informations sur l'auteur:
80 (8,17/10) 82 0 0 496
Racine de mandragore et bave de crapaud font un bon jeu

Un excellent jeu, acheté en VF dès sa sortie à Cannes sur le stand des très sympathiques Iello et avec une carte goodies en plus, bref la journée partait bien.

De retour à la maison, nous avons déballé l'impressionnant matériel de ce jeu, et quand je dis impressionnant c'est autant en qualité qu'en quantité, beaucoup de matériel et sans doute déjà l'un des plus beau de notre ludothèque. D'ailleurs pour un jeu contenant autant de beau matériel je trouve que le prix est plus qu'abordable.

Le plateau très bien pensé et pas trop grand fourmille de détails, les illustrations sont magnifiques, les laboratoires individuels sont parfaits, il y a même des petites boites plastiques pour ranger les jetons sur le plateau, bref du très très très beau.

La règle est accessible et très bien faite et en plus elle est assez drôle.

Il existe plusieurs aventuriers, plusieurs artéfacts mais tous ne sont pas utilisés à chaque partie ce qui devrait un peu augmenter la rejouabilité de ce jeu.

Jeu de placement, jeu reflexion, de logique, d'élimination, de bluff, il y a un peu de tout dans alchimistes et cela pour le plus grand plaisir du joueur.

Enfin un petit plus est apporté par l'application, je conseille d'ailleurs de jouer avec car sinon il faudra un joueur dédié à la remplacer et j'ai peur que ce "poste" ne s'avère plus qu'ennuyeux donc je ne pense pas me passer de l'application qui fonctionne parfaitement.

Enfin sachez qu'il faut quand même prévoir du temps quand vous lancez une partie, comptez environs 2 heures une fois que vous connaitrez tous les rouages du jeu.

 
02:05
Welcome to the Dungeon

Welcome to the Dungeon

Par AJF-43 , 28 févr. 2015 à 02:05
(9,70/10)
Informations sur l'auteur:
89 (8,01/10) 8 0 0 456
Cap' ou pas cap' ?

Très bon jeu de stop ou encore. Matériel et visuel de qualité.

Intéressant d'essayer de jauger la capacité du héros à suivre à la pile de monstres, pour décider si l'on s'arrête d'en ajouter ou pas. Très amusant de retourner les cartes du donjon les unes après les autres et de serrer les fesses en se demandant si l'on va pouvoir survivre au monstre suivant, ce qui peut arriver grâce à l'un ou l'autre des équipements restants; jusqu'au dernier monstre...

Un jeu à acheter vu sa simplicité, son prix et l'amusement qu'il procure.

 
01:23
Agent Hunter

Agent Hunter

Par AJF-43 , 28 févr. 2015 à 01:23
(2,40/10)
Informations sur l'auteur:
89 (8,01/10) 8 0 0 456
Entre -1 et +1, il y a 0

Un jeu minimaliste de bonne facture, mais qui ne m'a pas plus.

Mon problème est que la thématique est collée sur un problème de maths qui est trop apparent. Une seule stratégie raisonnable, la dichotomie (en partant de 5 ou 6); mais la chance peut la mettre en échec aussi bien !

Vraiment pas pour moi...

 

-publicité-
00:14
Sapiens

Sapiens

Par AJF-43 , 28 févr. 2015 à 00:14
(9,70/10)
Informations sur l'auteur:
89 (8,01/10) 8 0 0 456
Habilis ce sapiens...

Sapiens est une réussite. Il est beau, fluide, tourne bien et rapidement (rare jeu qui tient sa promesse en durée lors de la première partie, sans l'explication).

Au programme, choix et placement de tuiles à optimiser, un petit chouillas de pourrissage tout à fait tolérable (je suis hyper-allergique à ce type de ... ) tant il est léger, et qui peut parfois rapporter des points au joueur pourri; mais je regrette que ce soit le seul type d'interaction avec les autres joueurs. Pourtant, nos ancêtres savaient déjà que sans échanges génétiques, les clans s'affaiblissaient...

La marque s'effectue régulièrement, les écarts se faisant petit à petit.

Son seul défaut est le thème un peu "collé" à mon avis (pourquoi faudrait-il deux fois la même scène pour marquer ??) mais cela passe suffisamment inaperçu grâce à un bon choix d'illustration.

 
00:09
Sky Tango

Sky Tango

Par morlockbob , 28 févr. 2015 à 00:09
(5,00/10)
Informations sur l'auteur:
534 (6,04/10) 3 0 0 3K
Charlie

Jeu de cartes au format inhabituel et aux illustration minimalistes et épurées, les cartes formant un paysage si on les met bout a bout.. Une boîte trop grande bien évidemment pour son petit contenu.

Comment gagner ? : en faisant des suite

On peut jouer devant soi ou mettre des cartes chez  l’adversaire pour l’empêcher de faire une progression (ex : lui coller un 22 après un 5, l’empêchera de mettre des cartes entre ces deux chiffres). (vous aussi d’ailleurs).

.

Un jeu qui semble malin mais est sujet au hasard du tirage de cartes (surtout dans la distribution des éclipses (et à possibilité d’annuler les cartes ennuyeuses)et des cartes permettant de rejouer) et où on ne contrôle pas grand chose, malgré ce qu’il laissait présager.

 
  vendredi 27 février 2015
 
23:01
Cthulhu Wars

Cthulhu Wars

Par Retrogamer , 27 févr. 2015 à 23:01
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
40 (6,80/10) 88 0 0 292
Fast and furious

"Fast" comme l'apprentissage des règles. En un petit quart d'heure, vous pouvez expliquer les règles à vos partenaires. N'allez pas pour autant croire que le jeu est simpliste, c'est plutôt comme les échecs (toute proportion gardée) : très simple d'apprentissage, très long à maitriser. La courbe d'apprentissage est vraiment énorme. 

"Fast" aussi parce que les parties sont courtes : comptez 1h30 à 4. Et furieuses : on n'est pas là dans un jeu où vous aurez le temps de développer votre faction tranquillou billou, vos adversaires auront vite fait de vous ramener à la dure réalité de la vie de divinité du Mal.

 

CW n'est pas sans rappeler Chaos dans le Vieux Monde : des factions asymétriques se battent pour le contrôle de la Terre, chacun son tour, avec des conditions pour accéder à la victoire différentes. 

Alors oui, le jeu est cher. Très cher même si vous voulez les 3 factions supplémentaires, qui enrichissent sublimement le jeu. Au vu du matériel embarqué, le prix est justifié. Alors, si vous aimez les jeux de stratégie-conquête où la diplomatie (et tout ce qui va avec : trahisons, coups de pute, tractations, etc) joue un rôle primordial, et que votre porte-feuille vous le permet, n'hésitez pas, foncez!!!

 

Par ailleurs, puisque brougnouff a cité BGG comme si CW y était descendu en flèches, je vous invite à y lire cette excellente critique :

https://www.boardgamegeek.com/thread/1325176/achievement-asymmetric-gaming-and-ultimate-mythos

Par ailleurs, contrairement à ce que ce TTcien semble suggérer, le jeu y plutôt encensé, récoltant la note de 8.46/10 sur 277 avis (février 2015)...

-publicité-
20:30
Minivilles Marina

Minivilles Marina

Par Iznogoud93 , 27 févr. 2015 à 20:30
(6,80/10)
Informations sur l'auteur:
2 (7,75/10) 0 0 0 10
Augmente les possibilités, mais plus fouilli..

Premièrement je recommande cette extension. Car elle permet de renouveler et étendre les possibilités du jeu. Par contre, elle n'est pas indispensable.. En effet, le résultat de cette extension est que les parties durent plus longtemps ce n'est plus moins de 30min. Mais plutôt 45min. Et surtout c'est plus compliqué de suivre tous les faits de jeux des adversaires. Cela rend le jeu un peu plus fouilli, car il faut de la place avec la multitudes de cartes qui a augmentée. 

Plus dur aussi pour les nouveaux joueurs. 

Certains aimeront, d'autres moins. 

 
20:22
Minivilles

Minivilles

Par Iznogoud93 , 27 févr. 2015 à 20:22
(8,70/10)
Informations sur l'auteur:
2 (7,75/10) 0 0 0 10
Très simple et très fun.

Jeu de carte très fun ou l'on s'amuse a construire des bâtiments Grâce à l'argent que l'on récolte en fonction du résultat des dés et des bâtiments que l'on a. Simple a comprendre pour les petits et grands et rapide a jouer. Généralement ça ne va pas plus loin des 30 minutes de jeux.

ideal pour ceux qui ne veulent pas trop réfléchir et jouer rapidement.

 
18:59
Myrmes

Myrmes

Par Amadis , 27 févr. 2015 à 18:59
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
24 (6,88/10) 64 0 0 186
Des myriades de possibilités

En manque d'inspiration pour écrire un avis sur ce jeu, je décide de sortir la boîte que je possède depuis sa sortie fin 2012. Et force est d'avouer que cette boîte à la couverture superbe, dont les coins et tranches commencent à blanchir, renferme un cru exceptionnel qui n'a pas perdu de sa saveur.

La grande originalité de Myrmes est de proposer plusieurs strates de jeu s'articulant de façon complémentaire tout en relevant de mécaniques assez différentes :

- la première strate porte sur la gestion de sa fourmilière personnelle. Ce stade comporte ses propres enjeux et choix stratégiques consistant dans un panachage plus ou moins équilibré de la production entre des éléments qui vont permettre d'agir ultérieurement sur un plateau central et commun (ouvrières, guerrières) et d'autres éléments qui permettront d'accroître ses potentialités de production (nourrices, amélioration de sa fourmilière). Les choix opérés à ce stade influeront sur la seconde strate dans laquelle les joueurs interagiront sur un plateau commun ;

- cette seconde strate consiste dans le déploiement de ses fourmis sur le jardin central en vue d'occuper l'espace sur lequel pourront être collectées des ressources par la pose de tuiles phéromones. Là où l'interaction des joueurs était absente dans la première phase du jeu, les joueurs vont ici très vite se disputer l'espace vital nécessaire à leur développement. Il ne faut pas s'y méprendre, cette phase du jeu, loin d'être seulement la résultante de la gestion de sa fourmilière conditionnera à son tour, en fonction des ressources collectées et des perspectives de développement sur le plateau central, les choix qui seront opérés lors de la première phase.

A la fois jeu de pose d'ouvriers, de gestion de ressources et de conquête, Myrmes est un jeu multi-dimensionnel qui propose un large éventail de stratégies. Une victoire pourra par exemple se construire aussi bien sur la réalisation des objectifs déterminés en début de partie que sur un expansionnisme territorial, les façons de scorer étant multiples et bien équilibrées. Ainsi, le jeu autorise, sans peine, l'application de stratégies variées, de celles recherchant l'optimisation à travers une spécialisation dans un domaine à celles, intermédiaires, reposant sur une diversification des moyens d'action.

Myrmes s'adresse indubitablement à un public expérimenté. Ses règles peuvent sembler touffues mais elles s'assimilent plutôt bien tant les rouages du jeu s'emboîtent sans peine. Cette description incomplète et assez grossière de ces rouages est loin de rendre compte de la richesse de Myrmes qui, pour moi, n'est pas prête de se tarir de si tôt.

-publicité-
16:28
Le Dédale

Le Dédale

Par Naeko , 27 févr. 2015 à 16:28
(8,90/10)
Informations sur l'auteur:
2 (7,70/10) 4 0 0 11
Inépuisable ?

Ce petit jeu fun renouvelle le labyrinthe. Un véritable casse tête.

 

Il semble inépuisable. On peut y revenir au bout de quelques jours et devoir passer quelques minutes pour retrouver la solution du défi. Les 120 défis donnent une véritable longévité à ce jeu.

 
16:10
Amaze

Amaze

Par Naeko , 27 févr. 2015 à 16:10
(6,50/10)
Informations sur l'auteur:
2 (7,70/10) 4 0 0 11
Un classique mais sympa...

Simple... c'est ce que l'on de dit quand on voit la boîte et la règle. Quoi de plus classique qu'un labyrinthe ? Mais pourquoi pas s'y (re)lancer... Celui ci possède un classique des labyrinthes revisités : des murs amovibles que le joueur positionne en fonction du défi à réaliser et de son parcours. Quitte parfois à se coincer lui même !

Jeu solo, on passe un bon moment. Mais 16 défis, c'est rapidement expédié... Heureusement, en reprenant le jeu quelques semaines plus tard, bien que maîtrisant les règles et les contraintes, on passe encore quelques temps sur certains défis. Un bémol : les 16 défis ne sont pas croissants d'après moi... Par exemple, on trouve vite la solution des trois derniers, si on a bien compris le mécanisme des précédents.

Moins profond que le dédale,chez le même éditeur, il constitue un bon jeu de voyage, notamment puisque tout est rassemblé dans le plateau de jeu (le stylet que l'on ne peut perdre, ainsi que les défis imprimés en dessous du plateau).

 
15:43
Citadelles

Citadelles

Par eipi , 27 févr. 2015 à 15:43
(5,00/10)
Informations sur l'auteur:
53 (8,17/10) 52 0 0 321
Même le titre bluffe

Une chose est sûre, j'ai beaucoup trop joué à ce jeu à une certaine époque.

 

Ce que je lui reproche, c'est de passer pour ce qu'il n'est pas. Il se présente comme un jeu de construction de bâtiments, quand tout son sel vient de la sélection de rôles, du bluff et du guessing qui s'ensuit.

 

Donc le développement d'une ville n'est qu'un prétexte, une manière de valoriser ce mécanisme de choix de rôle. Mais du coup, pour un background, je le trouve un peu trop présent, en proportion du temps de jeu et de l'intérêt.

 

Et même si la phase de sélection de personnage est la raison d'être de ce jeu, elle peut vite s'éterniser lorsque l'on est plus nombreux, et les joueurs décrocher complètement. En tout cas, ça m'est arrivé.

-publicité-
14:26
Crôa!

Crôa!

Par Lincal , 27 févr. 2015 à 14:26
(8,40/10)
Informations sur l'auteur:
144 (6,80/10) 328 0 10 1K
Crôa moi, c'est du tout bon !

Je cherchais un jeu accessible aux plus petits (+/- 5 ans) procurant un plaisir pour les grands (voir un peu geek). Bonne pioche ! (Enfin, attention à ce que vous "piochez" quand même xD).

Le jeu est rapide, beau et simple à la fois. Il présente des situations tactiques intéressantes. Sa version mémory amène une dimension encore plus complexe. Une bonne dose de four rire pour petits et grands.

Je noterais 2 faux défauts (car le jeu se veut familial, c'est pas de la civ' !) :

- On peut avoir une "équipe" contre soit,

- Une fois mort, bah, on attend la prochaine partie.

A part cela, je recommande chaudement, un coup de coeur pour moi. Je ne le range pas dans la ludo des petits mais bien dans celle des grands :) A dégainer lors d'un apéro heavy en alcool et light en prise de tête :p


 

 
13:56
Tangram

Tangram

Par Diamant95 , 27 févr. 2015 à 13:56
(8,20/10)
Informations sur l'auteur:
15 (6,70/10) 21 0 0 92
Tangram !

Jeu de mon enfance.

J'ai adoré cette édition.

Je suis tombée dessus par hasard en lisant des avis de gens du site et ça m'a donné envie d'y rejouer.