TricTrac

Avis 
164366avis
à

Secteurs

Jeu >
Jeux d'extérieur >
Loisir
Sports
Jeux de Société >
Abstrait
Ameritrash
Eurogames >
Types de jeux Européan Games >
Classique
Jeux Européens
Kubenbois
Eurotrash
Figurines
Jeunesse
Jeux de cartes
Jeux de Rôle
Party-Game >
Types
Wargame >
Types de wargames >
Fantasy
Historique
Science Fiction
Jeux Vidéo >
Puzzle Game
Jeux Vidéo >
Jeux Vidéo >
Puzzle Game

Sujet de l'article

Analyse
Carnet d'auteur
Concours
Crowdfunding
Curiosite
Description
Economie
Evènement
Histoire
Information
Interview
Jeux d'ailleurs
Joué
Portail
Presse
Prévision
Prix ludique
Reportage
Review
Scoop
Sur les étals
Tric Trac
Vidéo

Type de jeu

Autres
Cartes à jouer
Casse-tête
Jeu de carte à collectionner
Jeu de logique
Jeu en ligne
Jeux à gratter
Jeux de cartes
Jeux de connaissances
Jeux de dés
Jeux de figurines
Jeux de figurines à collectionner
Jeux de guerre
Jeux de lettres
Jeux de pions
Jeux de plateau
Jeux de rôles
Livre dont vous êtes le héros

Type de public

Amateur
Casual
Geek
Passionné

de l'exterieur

Format Rédactionnel

à suivre
Article
Blog
Bloggeur
Contenu de Marque
Dossier
Edito
Enquête
Flash
TT Tv
TTClub
Dixit

Dixit

doh
30 juil. 2014 à 02:24
Informations sur l'auteur:
5 (6,60/10) 6 0 0 34
229 caractères
(10,00/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

il faut les extensions

Excellent jeu ! Mais sans les extensions, il s'essouffle assez vite. J'ai acheté toutes les extensions et les cartes sont mélangées. Ca fait beaucoup de cartes, mais ça me parait indispensable.

Caylus

Caylus

doh
30 juil. 2014 à 02:18
Informations sur l'auteur:
5 (6,60/10) 6 0 0 34
132 caractères
(10,00/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

La référence absolue

Un jeu dont on ne se lasse pas.

Même à 2, ce jeu est formidable.

Cependant les parties durent vraiment longtemps.

Dixit 3

Dixit 3

doh
30 juil. 2014 à 02:09
Informations sur l'auteur:
5 (6,60/10) 6 0 0 34
325 caractères
(5,90/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

mitigé

Probablement la plus belle extension en terme de graphisme. Cependant les images sont généralement trop évidentes et incompatibles. Du coup, il y a beaucoup trop de tours ou soit tout le monde trouve, soit personne. Une extension à mélanger avec d'autres pour atténuer cet effet.

Revolución!

Revolución!

doh
30 juil. 2014 à 02:02
Informations sur l'auteur:
5 (6,60/10) 6 0 0 34
191 caractères
(2,90/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

beau mais lassant

Les cartes sont superbes et très drôles, l'ambiance est géniale, mais le jeu ne prends pas vraiment. Trop de hasard, des tours trop courts, on reste un peu spectateur.

Citadelles

Citadelles

doh
30 juil. 2014 à 01:51
Informations sur l'auteur:
5 (6,60/10) 6 0 0 34
95 caractères
(4,20/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Pas vraiment mon truc

Trop de hasard et trop de bluff. Ce n'est pas le type de jeux que je préfère.

Carcassonne - Mers du Sud

Carcassonne - Mers du Sud

Pifec
29 juil. 2014 à 22:47
Informations sur l'auteur:
461 (7,60/10) 131 1 1K 4K
483 caractères
(9,40/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Extraordinaire variante du jeu de base

J'adore cette version. Elle garde le même principe que le Carcassonne de base : pose de tuiles et de partisants, mais la manière de scorer est completement différente avec le gain des poissons, bananes et autres coquillage que l'on va pouvoir envoyer en faisant du commerce. Cette nouvelle mécanique rend le jeu beaucoup moins abstrait que son illustre aîné.

Une excellente réussite, qui renouvelle bien la gamme.  

Gobb'it

Gobb'it

Pifec
29 juil. 2014 à 22:39
Informations sur l'auteur:
461 (7,60/10) 131 2 1K 4K
248 caractères
(6,40/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Ambiance rapidité et prise de décision

Un bon petit jeu qui s'emmène partout. Avec des règles un poil complexe mais qui tournent bien. Un jeu dans la même veine que le Jungle Speed ou il faut voir le coup d'oeil pour bien gobber les cartes des autres joueurs.

Canaille

Canaille

jeuxdumonde
29 juil. 2014 à 21:41
Informations sur l'auteur:
139 (7,53/10) 231 0 0 1K
1327 caractères
(9,00/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Can I?

Voilà longtemps que ce jeu trainait sur nos étagères sans nous attirer plus que ça... Je me suis enfin décidé à le tester à la vue des critiques de ce site et j'avoue que c'est une belle surprise!

Un vrai jeu de choix et de programmation pour 6 ans! Un beau challenge réussi. Bon d'accord, c'est peut-être du "six sup", à réserver à des 6 ans déjà joueurs. Du choix, de la stratégie, heureusement un zest de hasard pour permettre à nos bouts de choux d'avoir des chances de gagner, des jolies cartes avec de beaux graphismes... bref une réussite totale.

2 petits bémols qui lui coûteront la note maxi

- Une boîte très moyenne et triste, sans visuels d'une partie de jeu, ne donnant pas bien envie de l'ouvrir (quel dommage, vous rateriez quelque chose!)

- Des règles écrites avec le dos de la cuillère et difficilement compréhensibles. Un conseil, ne décortiquez pas la règle avec des enfants qui risqueraient de détester ce jeu à ne rien comprendre. Prenez le temps de la relire trois fois pour l'intégrer et faire passer le plaisir du jeu, il mérite!

Sanssouci

Sanssouci

Chabousse
29 juil. 2014 à 21:24
Informations sur l'auteur:
353 (7,07/10) 290 0 0 2K
1581 caractères
(9,00/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Notre Spiel 2014 !

Cette année, SANSSOUCI est sans conteste le jeu qui chez nous est le plus sorti en famille après SPLENDOR et BRUGES.

 

Le thème est plutôt original et ressemble à une commande de l'office du tourisme berlinois (une brochure est même fournie dans la boîte !).

 

La mécanique est addictive et tout à fait adaptée au public visé.

Le tour de jeu est très simple : on joue une de ses 18 cartes en main pour prendre une tuile parmi les 10 tuilesdisponibles, on avance un de ses 9 nobles sur son chemin et on score les Points de Victoire correspondants. Lorsque tous les joueurs ont joué leur 18 cartes, on ajoute les PV bonus et c'est fini. Simple et efficace.

Cela nous donne un jeu familial qui peut aussi plaire aux gamers :

- les choix sont limités mais cruciaux (préférer les parties à 3 ou 4, les tuiles se renouvellent plus vite)

- on construit ses routes progressivement sur le long terme sans être sûr de rien, la tension monte au cours de la partie

- la construction progressive de routes de contournement est particulièrement addictive, on ne peut pas tout faire

- le facteur chance dans la sortie des tuiles et la pioche des cartes permet à tout le monde d'avoir sa chance, à partir de 8 ans

- la durée de partie est courte

 

Bref, ce jeu nous a beaucoup plu, bravo et merci à Monsieur Kiesling !

Aux Portes de Loyang

Aux Portes de Loyang

LittleXmas
29 juil. 2014 à 18:39
Informations sur l'auteur:
102 (7,78/10) 114 0 0 749
2702 caractères
(9,40/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Plus compliqué qu'il n'y paraît

Voilà donc le glorieux prédécesseur-successeur d'Agricola... Prédécesseur puisqu'il a été conçu avant, successeur puisqu'il est sorti après.

Et, si le thème champêtre est toujours là, nous voici toutefois devant un jeu bien moins complexe qu'Agricola ou Ora & Labora. Ici en effet, nous allons nous contenter de planter des légumes et les récolter pour satisfaire des clients plus ou moins exigeants.

Cela peut donc sembler fort simpliste... mais il faut bien dire que non, en fait. J'ai d'ailleurs pu m'en apercevoir au moment où, enchaînant deux parties avec explication de règles, l'une de Terra Mystica, l'autre d'Aux Portes de Loyang, j'ai constaté une difficulté similaire dans l'explication... C'est dire.

Car dans le tour, on fait des choses bizarres. On distribue des cartes, mais qu'on va mettre tour à tour au milieu pour en prendre ensuite une du milieu et une de sa main, mais simultanément. Et c'est encore plus bizarre à 4 : le premier joueur (qui est en fait le dernier des cartes) choisit un adversaire qui va jouer le tour avec lui, mais pas le deuxième, parce que le deuxième il va jouer avec l'autre. Du coup le premier et le deuxième jouent tous les deux en premier et en simultané, en ignorant ce que font l'un et l'autre !

Ce qui m'amène à l'affirmation suivante : NE JOUEZ PAS A 4 POUR VOTRE PREMIERE PARTIE ! Pour jouer à 4, il est d'ailleurs raisonnable qu'un seul des 4 joueurs au plus ne connaisse pas le jeu, car de la sorte il est sûr de jouer son tour avec quelqu'un qui connaît.

Hormis cela, le point de complexité principal vient des assistants, qui sont des cartes nombreuses et différentes qui donnent des bonus divers. Or, comme chacun jette plein de cartes en pâture à ses adversaires, les débuts d'un joueur sont laborieux car il va devoir s'astreindre à les lire toutes, les unes après les autres.

Une fois ce cap épineux passé, le jeu se révèle au final plutôt simple mais assez long (compter 2h sauf à jouer en mode ultra-excité). La culture et la vente des légumes reste immensément jouissive, et on prend bien plaisir à pourrir de temps en temps ses adversaires grâce aux pouvoirs des assistants.

Avec encore et toujours de quoi se prendre le chou pour gagner quelques sous supplémentaires !

Timeline IV : Multi-thèmes

Timeline IV : Multi-thèmes

Monsieur Lambda
29 juil. 2014 à 15:54
Informations sur l'auteur:
8 (7,21/10) 16 0 0 71
1033 caractères
(8,30/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Bien sûr que je savais que le pulsar a été découvert un an avant l'invention de la boîte de conserve !

Mon avis concerne l'ensemble des jeux Timeline.

Ce jeu a le mérite de rester amusant tout en nous apprenant beaucoup de choses ! A 12 ans comme à 30 ou 77 ans, on est constamment surpris par la frise chronologique qui se dessine devant nous.

Ses règles ultra-simples permettent à tout le monde d'y jouer. Pour preuve : mon amie et moi avons joué avec ses grand-parents qui n'avaient alors jamais touché le moindre jeu de société. Ça leur a beaucoup plu !

La rejouabilité est, comme je l'ai déjà lu, en effet un peu limitée car on mémorise les cartes à force de jouer. Mais le jeu étant décliné en plusieurs thèmes, on varie le plaisir facilement.

J'ai été un toutefois un peu déçu par la réédition d'Asmodée et ses gros emballages carton inutiles. Mais bon ça reste de l'ordre du détail.

Service Compris

Service Compris

Monsieur Lambda
29 juil. 2014 à 15:04
Informations sur l'auteur:
8 (7,21/10) 16 0 0 71
937 caractères
(5,00/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Choucroute melba !

Il faut se le dire : ce n'est pas le jeu du siècle. C'est très hasardeux en même temps qu'arbitraire : si on a décidé que vous passeriez un mauvais quart d'heure, vous ne pourrez pas y faire grand chose. N'espérez même pas esquisser la moindre tactique, rien n'y fait !

Alors pourquoi nous amusons-nous autant à chaque repas de famille ? Les formules marrantes ("choucroute melba", "le chef est parti"...) ? Les coups de crasse gratuits ? Les surgissements ? Je ne saurais vous le dire, mais le fun est là !

Soyons honnêtes : je le sors assez rarement, et quand c'est la cas, on fait une partie, voire deux, et on passe à autre chose. Mais pour un jeu qui n'a ni queue ni tête, on passe toujours un bon moment à table, tant que l'on sait à quoi s'en tenir !

Lewis & Clark

Lewis & Clark

Monsieur Lambda
29 juil. 2014 à 14:52
Informations sur l'auteur:
8 (7,21/10) 16 0 0 71
4428 caractères
(10,00/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

L'Amérique, l'Amérique, si c'est un rêve, je rêveraiiiiiiiiiiiii

Après avoir bavé devant les TTTV, les critiques et les avis, après l'avoir attendu longtemps en boutique car victime de son succès, ça y est, je l'ai ! Et après seulement deux parties, je crois pouvoir dire que je tiens dans mes mains mon nouveau petit protégé dans ce vaste monde ludique.

La première partie : nous n'étions que deux à voguer sur les eaux, et même si j'ai perdu, même s'il était relativement facile d'optimiser sa cargaison et donc sa course, cette partie m'a laissé entrevoir toutes les promesses d'un jeu riche pour une durée de jeu plutôt raisonnable dans le genre. La mécanique se fait vite claire et limpide malgré des règles qui peuvent paraître impressionnantes (comptez 1 heure d'explications) mais qu'on assimile très vite.
Surtout, j'ai été immergé (mais sans couler) rapidement. Je me voyais naviguant aux côtés de mon fidèle compagnon Seaman, négociant avec les indiens, faisant la connaissance de Sacagawea, récoltant fourrures et vivres pour mon équipage, piquant un somme sous les pins Douglas et arpentant les montagnes sur le dos de Petit Tonnerre (oui, Yakari m'a prêté son destrier en route). Ce jeu est une véritable bouffée d'oxygène, un dépaysement total, et j'oserais même parler de poésie, si si. Toutes les cartes -superbement illustrées par Vincent Dutrait, qui porte décidément bien son nom- sont différentes et participent à cette réussite. Pour tout vous dire, ce jeu m'a poussé à me documenter plus en profondeur sur cette expédition historique qui m'était alors inconnue.

La deuxième partie, nous partîmes à trois. On sent alors la difficulté se corser doucement, les camps indiens étant parfois occupés par nos concurrents dans cette course à la gloire et les personnages du Journal de rencontres étant âprement disputés. Il faut alors adapter sa stratégie à ces événements. Les tours étaient un peu poussifs au début, le temps de comprendre tous les enjeux, puis ils sont devenus fluides et se sont enchaînés agréablement.
L'un des joueurs a opté pour la stratégie de la tortue : quitte à reculer au début le temps de bien se préparer, d'amasser des ressources et d'engager un équipage conséquent, il nous a rattrapés en un rien de temps, même si cela n'a finalement pas suffi, puisque je l'emportai d'une courte tête (ah, que j'étais fier !).

J'ai maintenant hâte d'essayer une partie à 4 ou 5, car je sens que le challenge sera alors bien relevé.

 

En résumé

Les + :

-Un thème original, pacifique - une fois n'est pas coutume - et immersif, et qui sert tout à fait la mécanique de jeu
-Des illustrations magnifiques
-Un matériel plutôt basique mais de bonne facture
-Un gameplay logique et fluide (mention spéciale au système de campement)
-Quasiment aucune place pour le hasard (peut-être le journal des rencontres, mais là aussi il y a moyen d'y remédier), on démarre tous avec les mêmes conditions
-Le challenge proposé : la recherche constante d'optimisation
-Des règles qui, malgré qu'elles s'étendent sur le papier, sont faciles à expliquer aux nouveaux joueurs

Les - :

-... franchement, je cherche encore... Peut-être les tuiles de capacité supplémentaire, qui sont peu utilisées (deux tuiles acquises en deux parties, mais l'avenir pourrait me faire mentir)

 

Au final, je pense que ce jeu, s'il n'est certes pas familial, est accessible pour un bon nombre de joueurs. Si vous aimez les jeux de gestion, ne cherchez pas plus loin : Lewis & Clark est une aventure à vivre à tout prix !

Helios

Helios

Virgio
29 juil. 2014 à 13:26
Informations sur l'auteur:
1 (1,80/10) 0 0 0 0
408 caractères
(1,80/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Un soleil trop pâle

J'avais lu les règles avant de faire une partie d'Hélios et il m'avait semblé que l'achat de personnages était primordial et bien cela s'est confirmé.

Lors d'une partie à 4 joueurs, un joueur n'a pas pu acheter de personnage et il a finit dernier.

C'est pour moi un gros point faible. Cette phase de jeu devrait être revu.

ARCHAEOLOGIA

ARCHAEOLOGIA

willowstone
29 juil. 2014 à 12:07
Informations sur l'auteur:
3 (9,07/10) 15 0 0 50
695 caractères
(10,00/10)
J'aime , 1 Je n'aime pas

Indiana Jones me voilà !

C'est un jeu qui fonctionne vraiment bien.

J'ai été séduite par le thème d'autant que j'ai une paléontologue en herbe de 7 ans à la maison.
Nous avons enfin pu faire notre première partie hier. Nous étions trois.
Et à la fin de la partie (que j'ai gagné hé hé), ma fille voulait immédiatement rejouer.

La mécanique est bien pensée et efficace.
Les objectifs secrets sont une magnifique trouvaille La carte coopération aussi.

Beaucoup de plaisir en perspective avec ce jeu, c'est certain. 
Merci à son créateur passionné.

Shabadabada...

Shabadabada...

Monsieur Lambda
29 juil. 2014 à 11:58
Informations sur l'auteur:
8 (7,21/10) 16 0 0 71
775 caractères
(1,20/10)
J'aime , 1 Je n'aime pas

Une fausse note dans ma ludothèque

J'aime bien écrire des bon gros pavés pour parler des jeux que j'aime. Ici, je vais faire court !

Pour un jeu d'ambiance, je trouve qu'il n'y a absolument pas de fun, pas de rigolades bien franches. Le peu de fois où on a sorti ce jeu ça a duré 5 minutes, 10 tout au plus avant que le soufflé ne retombe. Peut-être que ça peut plaire à un cercle de joueurs accrocs de la chanson (pourtant je suis moi-même musicien à mes heures perdues), mais même-là, où est l'ambiance ?

Et puis nul besoin de cartes dans l'absolu, on peut très bien demander à quelqu'un de dire un mot au pif.

Personnellement je n'y prend aucun plaisir.

Le lièvre et la tortue

Le lièvre et la tortue

Shamda
29 juil. 2014 à 10:12
Informations sur l'auteur:
3 (10,00/10) 0 0 0 17
537 caractères
(10,00/10)
J'aime , 1 Je n'aime pas

Un peu de sport pour cet été!

En voilà un p'tit jeu bien sympa en attendant les brochettes qui cuisent sur le BBQ!

Règles simples, il suffit juste de retenir les spécificités de déplacement des différents animaux et hop, on se lance dans cette course folle.

Ce qui me plait dans ce jeu, c'est le fait de pouvoir bluffer lors des déplacements!

Enfin, les illustrations sont très réussies, ce qui est un réel plus.

Bref, c'est un p'tit jeu bien sympa, bien réussi!

Compact Curling

Compact Curling

limp
29 juil. 2014 à 02:24
Informations sur l'auteur:
1K (7,06/10) 357 0 2K 11K
1399 caractères
(6,90/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Le Carrom du pauvre

Le Carrom est un jeu de pichenettes. Compact Curling, non.
Le Carrom est assez exigeant, tandis que Compact Curling se joue un peu plus en dilettant et reste accessible pour les enfants.

Et malgré ces nombreuses différences (sans parler des règles, bien entendu), j'ai tendance à ranger ces deux jeux dans une même famille, dans un même genre.

Un des atouts de Compact Curling est à mes yeux le fait qu'il soit facile à transporter et ne prenne pas de place chez soi, là où la taille et le poids d'un Carrom, pour rester dans la comparaison entre ces deux jeux , ne sont pas des arguments en la faveur du jeu. Mais ce n'est pas là le seul atout de ce joli jeu idéal pour l'été, car son prix est également une raison de se laisser tenter. Un Carrom coute tellement plus cher.

J'apprécie de jouer à Compact Curling et accepterai toujours une partie avec plaisir. Pour autant, je n'irai pas jusqu'à me le procurer, préférant même le Carrom que j'ai fini par ne pas conserver.

Mais si votre budget où la place chez vous ne vous permettent pas de craquer pour le billard indien ou que vous cherchiez un jeu dans le style mais facile à transporter, pourquoi ne pas craquer pour ce Compact Curling ?

Le Dédale

Le Dédale

rammillica
28 juil. 2014 à 22:57
Informations sur l'auteur:
15 (5,79/10) 56 0 0 190
1020 caractères
(8,40/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Trouver le fil d'Ariane

Premier jeu - casse tête de cet éditeur et de cet auteur dans ma collection.

 

J'avoue être séduit par cette petite boîte bleue remplie d'intelligence. Le principe de jeu est simple : un point de départ, un point d'arrivée et des flèches pour tracer le chemin. 120 défis à réaliser avec une difficulté croissante et deux types de chemin possibles (bleu et rouge).

L'idée des flèches réversible est juste très bien pensée et l'ergonomie du jeu tout autant.

Le mécanisme intellectuel à déployer ne se révèle pas si complexe et lorsqu'on l'a trouvé, le jeu devient un peu plus évident, seule 4 ou 5 défis deviennent alors vraiment ardus.

Mieux faut être logique que foncer à l'aveuglette.

Bon passe-temps transportable auquel je reviens de temps en temps avec le même plaisir.

Longhorn

Longhorn

cmsy
28 juil. 2014 à 22:07
Informations sur l'auteur:
319 (7,90/10) 298 0 46 2K
239 caractères
(7,90/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Bon jeu

Jeu abstrait déguisé. Matériel satisfaisant mais l'ensemble sort-il de l'ordinaire? Pour moi non, je préfère jouer aux différents projet GIPF ou même à Mr Jack (pocket ou pas).

Istanbul

Istanbul

FlashMcQueen
28 juil. 2014 à 20:03
Informations sur l'auteur:
141 (6,60/10) 76 0 0 941
2747 caractères
(7,60/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Pas épique ! mais plaisant ...

Istanbul est un jeu que je place au même niveau que Santa Cruz ! warum ??

On va facilement l'oublier dans son étagère, sa boîte ne va pas faire rêver, on lui préfèrera d'autres jeux si on doit choisir... MAIS si on a la bonne idée de le sortir et d'en faire une partie ... on y prend du plaisir et "au final" on se dit qu'il est bien sympa !

Je ne le revendrai pas, il ne sera pas la révélation de l'année dans mon microcosme ludique, mais il va avoir le mérite de construire sa réputation sur le fond plutôt que sur la forme !

Il sera régulièrement dans les milieux de classement en nombre de parties annuelles jouées, mais sera là sur le long terme, à l'inverse d'une bombe ludique, très fraîche, innovante, clinquante ! qui fera un buzz monstrueux, qui déchaînera les passions et dont les parties s'enchaîneront à une allure folle ... jusqu'à ce qu'elle tombe dans l'oubli au détriment de la nouvelle nouveauté plus belle, plus génial, plus ... truc quoi ! vous voyez de quoi je veux parler !?

Je n'ai pas trop aimé la règle du jeu contrairement à d'autres joueurs, elle manque de quelques précisions, ou alors c'est moi qui cherche trop compliqué et qui fait l'amalgame avec d'autres jeux.

Istanbul et son mec à la tronche de biais, ses carrioles et ses rubis ! sa fin de partie un peu abrupte et qui arrive trop vite !
Son marchand de gemmes un peu bon marché, ses marchandises rouge, bleue, jaune et verte (c'est quoi d'ailleurs la bleue ? des bijoux ?) ...

Le reste, est quand même une réussite :

- Le plateau de jeu modulable à volonté,
- Le système d'assistant que l'on sème sur les tuiles pour faire une action ici et là,
- Le membre de la famille très utile, car très mobile et "invisible",
- Les actions qui invitent à faire des paris (un jeu dans le jeu)
- Les avantages des mosquées et les cartes bonus qui accélèrent et permettent de mieux contrôler sa charrette dans le dédale de rues de la citée turque !

C'est presque abstrait, c'est très allemand ... c'est efficace.

Il y a peu d'avis, mais tous sont unanimes et plébiscitent Istanbul. Le jeu est en rupture un peu partout à l'heure où j'écris et ce depuis un petit moment déjà ! C'est que c'est du tout bon :)

ARCHAEOLOGIA

ARCHAEOLOGIA

morty
28 juil. 2014 à 17:21
Informations sur l'auteur:
12 (6,64/10) 51 0 0 157
1088 caractères
(9,70/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

très bon jeu

Testé dans un premier temps à 2 ce jeu m'a paru bon mais pas top ! Le theme est bien rendu mais a 2 pas beaucoup d'interaction et pas vraiment d'interêt ou de nécessité de partager ses trouvailles.

Quelques jours après, une partie à 4 joueurs fera grandement évolué mon sentiment vers le "tout bon". L'intéraction et la fourberie est bien présente, alors oui on pourra critiquer le fait que la chance joue un rôle très (peut être trop pour certains) important, mais finalement n'est ce pas la réalité d'une fouille?? On ne sait jamais réellement ce que l'on va trouver.

 

Bref, un bon jeu, un thème très intéressant, original et surtout bien rendu, on s'y croit vraiment. Le côté hasardeux le rend finalement plus convivial et moins froid.

Donc évidemment très bonne note pour moi, en tout cas à 4, à 2 le jeu perd baucoup de son intérêt.

De Cape & d'Épée

De Cape & d'Épée

Monsieur Lambda
28 juil. 2014 à 17:13
Informations sur l'auteur:
8 (7,21/10) 16 0 0 71
2103 caractères
(7,50/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Sans la maîtrise, la puissance n'est rien

La fourberie incarnée, ce jeu. Ou comment inverser la donne avec une seule carte bien placée.

Le déroulement du jeu est très facile à appréhender, les pouvoirs des personnages et les ordres de priorité un peu moins. D'ailleurs, ça vaut le coup de parcourir ensemble les règles avant de débuter une partie, histoire de vérifier qu'on est bien tous sur la même longueur d'ondes. En effet, il y a quelques cas de figures qui font toujours débat et la règle, un peu incomplète à mon sens, est alors l'objet de l'interprétation de chacun.

Pour le reste, les parties sont fluides, les tours rapides.

On est souvent bien content de ce qu'on a concocté à ses petits copains... avant de découvrir que l'un d'eux vous a pourri encore davantage ! Les coups de théâtre de manquent pas et c'est bien là ce qui fait l'essence du jeu. Votre voisin a joué un roi et une reine dans la colonne qui vous intéresse ? Qu'à cela ne tienne ! Jouez une carte qui annule les cartes supérieures à 10, et vous reprenez la main !

Alors oui, l'adversaire peut sembler imprévisible. Mais si on a un peu de mémoire, on sait à peu près qui a déjà joué telle ou telle carte, et on peut donc tenter de jouer en fonction.

Un bon jeu, bien équilibré et accessible, qui mériterait d'être un peu plus connu (j'ai été très heureux que ma dulcinée le trouve dans les rayons après des mois de vaines recherches).

J'ajoute que je n'y ai toujours joué que dans une configuration à 3 ou 4 joueurs et le plaisir était là. J'ai lu un avis qui disait qu'à 6 joueurs on n'avait peu ou pas d'emprise sur le jeu, et en effet j'imagine que ça doit être un peu moins marrant.

Space Alert

Space Alert

Monsieur Lambda
28 juil. 2014 à 16:41
Informations sur l'auteur:
8 (7,21/10) 16 0 0 71
2542 caractères
(8,20/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Les gars, si on est tous sur le pont... qui est en train de recharger les canons ?

"Euh, vous êtes sûrs de vous amuser, là ?". Dixit ma sœur qui nous regardait jouer une partie de Space Alert.

Bon, c'est vrai qu'on avait peut-être l'air un peu tendu, ce jour-là ! Mais vous le seriez aussi si vous reveniez d'une mission spatiale censée se passer tranquillement et qui tourne à la boucherie, que vos boucliers étaient réduits à néant par un seul vaisseau ennemi et que vous tentiez de réapprovisionner le réacteur central pendant que vos propres androïdes vous tapent sur la tête. C'est simple : 10 minutes de Space Alert, c'est aussi éprouvant qu'une bonne séance de sport ! Pour autant, on s'amuse, même si on intériorise beaucoup !

 

Les + :

-Une expérience unique qui vous garantit une bonne dose d'adrénaline, compte-à-rebours oblige
-Une rejouabilité quasi-infinie (je n'ai même pas encore joué avec les "gros ennemis" du jeu de base !)
-Enfin un jeu réellement coopératif ou chacun doit prendre ses responsabilités tout en veillant à une cohésion collective, et où personne ne vous dicte quoi faire (essayez, et vous verrez le résultat yes)
-Une immersion immédiate !
-Le livret de règles écrit avec humour
-L'apprentissage "pas à pas"
-Un sacré challenge !

 

Les - :

-La mise en place un peu longue
-La résolution finalement plus longue que la partie elle-même, bien qu'elle ne manque pas de suspense.
-Les règles fastidieuses et donc l'impossibilité d'intégrer de nouveaux joueurs avec d'autres ayant déjà de la bouteille

 

Au final, c'est un de mes jeux préférés car il procure des sensations que je ne retrouve pas ailleurs. En revanche, je ne peux pas le sortir souvent car il faut vraiment être entouré d'adeptes de ce type de jeu, et qui si possible sont déjà initiés. Résultat : j'y joue toujours avec le même cercle de 3-4 joueurs.

PS : Je vous déconseille fortement la variante dite "gardons les enfants en même temps qu'on se fait un petit Space Alert, comme ça on entendra une phrase sur trois et ce sera funky".

6 qui prend !

6 qui prend !

Monsieur Lambda
28 juil. 2014 à 15:36
Informations sur l'auteur:
8 (7,21/10) 16 0 0 71
1009 caractères
(8,80/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

La vache, c'est addictif !

Il y a dix ou quinze ans, c'était Uno. Voilà pour moi son remplaçant dans le même genre de jeu rapide et addictif !

Les manches et les parties s'enchaînent à toute vitesse sans avoir le temps de dire "meuh". On est tout content d'avoir fait un jeu blanc... avant de se prendre 30 vaches dans le museau la manche suivante !

Les règles sont simplissimes et permettent d'intégrer rapidement de nouveaux joueurs, car plus on est de fous, plus on meugle. Le nombre de joueurs influe énormément sur le déroulement des parties : en effet, les lignes se complètent bien plus vite à dix joueurs qu'à deux, et on a plus de chances d'être le dindon de la farce !

En somme, un jeu vraiment sympa, qui ne coûte quasiment rien, que l'on peut jouer pendant 10 ou 90 minutes (pour ceux qui aiment les apéros à rallonge) sans se lasser !

Glastonbury

Glastonbury

Gawou
28 juil. 2014 à 15:11
Informations sur l'auteur:
1 (7,20/10) 8 0 0 23
733 caractères
(7,20/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Sceptique puis emballée...

Je cherchais un jeu sympa, jouable à 2 mais recyclable pour des parties à plusieurs. A la lecture de la "4ème de couverture", je n'étais pas hyper partante, mais faisant confiance à l'Oya, je l'ai pris.
Première partie à 3, directement après l'achat avec le jeu de base (sans les recettes), excellente surprise. Le jeu mêle du memory, un peu de stratégie, un peu de chance, le tout agrémenté de jolis dessins, un bon jeu pour moi.

Un peu de suspens, un peu de stress, un peu de regard noir et de rigolade, parfait pour moi. 

 

Petit bémol : le prix, un peu cher pour des cartes et 4 pions... 

ARCHAEOLOGIA

ARCHAEOLOGIA

deejaydeep
28 juil. 2014 à 14:29
Informations sur l'auteur:
1 (9,30/10) 2 0 0 10
141 caractères
(9,30/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

L'art qui est au logis a... de beaux jours devant lui !

Rumble in the House

Rumble in the House

agony
28 juil. 2014 à 13:55
Informations sur l'auteur:
114 (7,88/10) 145 0 4 933
213 caractères
(10,00/10)
J'aime , 1 Je n'aime pas

Un excelent petit jeu avec du bluff

Je suis un grand fan de ce jeu. Certains pensent que la victoire tient du hasard, il y en a mais le bluff ou la sournoiserie est bien plus importante.

Un jeu rapide, simple a expliquer et très efficace !

Blueprints

Blueprints

Monsieur Lambda
28 juil. 2014 à 13:42
Informations sur l'auteur:
8 (7,21/10) 16 0 0 71
1307 caractères
(8,70/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Pourvu qu'il ne prenne pas ce dé, pourvu qu'il... et m.... !

Un autre jeu de dés ? Oui. Donc de hasard ? Oui et surtout non !

Le constat est étonnant : l'aspect tactique du jeu est proportionnel à la part de chance. Ici, vous domptez le sort à votre guise, et on ne justifie que très rarement une défaite en disant "oui mais moi je ne suis tombé que sur des 1 !". On s'adapte, on change ses plans au besoin, on prend des risques (payants ou non, c'est le lot des risques) ou on joue sobrement en espérant avoir le dessus. Mais pas que. On peut déstabiliser l'adversaire si on est un peu observateur. Certes, de ce côté la tâche est plus ardue à 4 joueurs qu'à 2 car les règles sont différentes. Mais tout aussi simples et abordables.

Et c'est là l'une des forces de ce jeu : sa simplicité et sa durée permettent de réunir tous types de joueurs sans pour autant sacrifier une certaine dose de challenge !

Un petit bémol ? Pour un jeu finalement assez familial, il manque d'une petite touche de fun.

En revanche, ne vous laissez pas rebuter par l'aspect un peu rétro des graphismes et des dés, qui cache en fait un jeu très subtil.

Rome & Carthage

Rome & Carthage

Sweet Didoo
28 juil. 2014 à 11:33
Informations sur l'auteur:
277 (5,09/10) 272 0 0 2K
3205 caractères
(7,80/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Neurones et carnage !

Cette réédition de toute beauté m'a permis de découvrir un jeu on ne peut moins remarquable ! C'est d'autant plus incroyable qu'il date tout de même des années 50 ce qui prouve qu'à l'époque déjà, on savait pondre des trucs de qualité (et pas que des monopolys...) !

Vous l'aurez compris, j'ai été agréablement surpris par une mécanique dont je n'attendais pas tant. En même temps, un jeu par le créateur du Risk ne pouvait pas être mauvais, cela aurait été force déception pour moi !

On se retrouve donc face à un jeu de conquête, à la tête d'une (ou deux) des 4 factions qui avaient alors le vent en poupe à l'époque de la "Mare Nostrum" :  romains, carthaginois, grecs et égyptiens. Chaque peuple dispose d'unités similaires, la seule différence notable étant que ces dernières ne démarrent pas au même endroit sur le plateau bien évidemment.

Le but sera d'occuper les capitales adverses voire tout simplement de réduire l'ennemi à néant. Pour ce faire, votre armée est composée d'unités fantassins classiques, de galères qui se déplacent sur les voies maritimes, de chars très rapides et d'éléphants extrêmement puissants qui dézingueront tout sur leur passage ! En plus de tout ce beau monde, vous aurez le droit, de la manière la plus sournoise, une fois par partie, de déclencher une petite trahison de l'état major chez l'ennemi ou de provoquer une soulèvement chez votre population occupée qui lynchera les unités adverses sur la place publique sans autre forme de procès ! 

Les règles du jeu sont simples (un peu moins qu'au Risk mais ça ajoute à la profondeur du jeu justement...) : il s'agit essentiellement de se déplacer et de combattre. Les batailles se règlent à l'aide de cartes et non de dés (ce qui rend le jeu bien plus tactique que le Risk) et s'accompagnent d'une petite subtilité non négligeable : la possibilité (bien utile) d'envoyer des espions pour évaluer les forces adverses avant d'engager vos propres troupes... Je n'irai pas jusqu'à dire que vos neurones seront mises à rude épreuve mais au moins vous aurez des choix stratégiques à faire et vous ne vous ennuierez pas !

Le matériel est bien joli, depuis la boîte en elle-même jusqu'aux pions en passant par le plateau et les cartes (personnalisées selon les factions). 

Le tout nous propose un jeu très agréable à pratiquer et qui ne manque pas de piquant et d'intérêt. Je le conseille donc vivement à tous les fans de jeux de conquête simples et (relativement) rapides.

30 Carats

30 Carats

Kat999
28 juil. 2014 à 11:12
Informations sur l'auteur:
39 (8,09/10) 79 0 0 390
274 caractères
(8,80/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Du bon jeu de bluff !

Le matériel est très sympa, le jeu a le gros avantage d'être jouable à 6 sans pour autant perdre en dynamique. La dimension de bluff est constamment présente ce qui rend les parties tendues et intéressantes tout le long !
 

Splendor

Splendor

Sweet Didoo
28 juil. 2014 à 10:17
Informations sur l'auteur:
277 (5,09/10) 272 0 0 2K
1527 caractères
(5,60/10)
J'aime , 0 Je n'aime pas

Pierres qui roulent (bien) !

Splendor conviendra parfaitement aux fans de jeux de combinaisons mécaniques avec un thème ultra plaqué. Le matériel est d'ailleurs très joli pour un titre qui aurait pu se contenter de quelque chose de bien moins fignolé (mais on va pas s'en plaindre non plus !).

Le but est de cumuler du point de victoire en investissant dans des cartes plus ou moins bénéfiques mais apportant toutes des revenus constants sur vos futurs achats. Vous pouvez aussi choisir de récupérer du pouvoir d'achat pour aller plus vite mais de manière non permanente... Vous pouvez enfin mettre une acquisition à venir à l'abri de la concurrence, voire ennuyer cette dernière en vous appropriant son prochain achat (que vous aurez deviné au préalable) ;-p !

Non content d'amener des points de victoire, les cartes acquises apportent également des bonus qui, combinés peuvent, eux aussi, débloquer du prestige.

En gros la mécanique est donc ultra simple : achats, combinaisons, choix d'investissement. Le tout dans des parties relativement rapides, avec peu d'interaction entre les joueurs et un thème (la joaillerie) très anecdotique. A savoir : la taille de la boîte est clairement disproportionnée par rapport au contenu...

Un jeu pour les fans du genre donc, pas incontournable mais simple à mettre en oeuvre et qui remplit son office.