TricTrac

Avis 
172827avis
à

Secteurs

BD
Jeu >
Jeux d'extérieur >
Loisir
Sports
Jeux de Société >
Abstrait
Ameritrash
Eurogames >
Types de jeux Européan Games >
Classique
Jeux Européens
Kubenbois
Eurotrash
Figurines
Jeunesse
Jeux à deux
Jeux de cartes
Jeux de Rôle
Party-Game >
Types
Wargame >
Types de wargames >
Fantasy
Historique
Science Fiction
Jeux Vidéo >
Puzzle Game
Jeux Vidéo >
Jeux Vidéo >
Puzzle Game

Sujet de l'article

Analyse
Carnet d'auteur
Concours
Crowdfunding
Curiosite
Description
Economie
Evènement
Histoire
Information
Interview
Jeux d'ailleurs
Partie
Portail
Presse
Prévision
Prix ludique
Reportage
Review
Scoop
Sur les étals
Tric Trac
Vidéo

Type de jeu

Autres
Cartes à jouer
Casse-tête
Jeu de carte à collectionner
Jeu de logique
Jeu en ligne
Jeux à gratter
Jeux de cartes
Jeux de connaissances
Jeux de dés
Jeux de figurines
Jeux de figurines à collectionner
Jeux de guerre
Jeux de lettres
Jeux de pions
Jeux de plateau
Jeux de rôles
Livre dont vous êtes le héros

Type de public

Amateur
Casual
Geek
Passionné

de l'exterieur

Format Rédactionnel

à suivre
Article
Blog
Bloggeur
Contenu de Marque
Dépêche
Dossier
Edito
Enquête
Flash
TT Tv
TTClub
16:58
Huit minutes pour un empire

Huit minutes pour un empire

Par AilSka , 4 août 2015 à 16:58
(2,90/10)
Informations sur l'auteur:
1 (2,90/10) 0 0 0 0
On s'ennuie.. pendant 10 minutes

J'ai été attiré par les promesses de ce jeu, règle simple, jeu rapide, rivalité etc..

 

Mais au final ce jeu est ennuyant, chacun va dans son coin vue, vue que la rivalité n'est pas rentable ( un autre joueur a vite fais d'aller exploiter d'autre terrains ), il y a aucun interaction entre joueurs ( à part 2 cartes.. ) et c'est CA qui manque a ce jeu, du piment, de la fourberie.

 

Ce n'est pas un mauvais jeu en soit, mais s'en n'est pas un bon pour autant, je regrette mon achat ( je n'ai fait qu'une dizaine de partie et je ne compte pas le resortir ) 

14:23
Dixit

Dixit

Par harveyfox , 4 août 2015 à 14:23
(8,00/10)
Informations sur l'auteur:
56 (7,78/10) 101 0 0 383
la poésie des billets de banque

Dixit est un des jeux que j'ai pris pour cet été 2015.

Je voulais un jeu de vacances, facile à installer, facile à jouer et sans prise de tête.

il est vrai que dixit remplit très bien tout ces critères mais arrive vite à être limité.

En effet comme j'ai pu le lire dans certaines critiques les joueurs doivent s'adapter à l'age des personnes autour de la table, on devra ainsi tempéré ses ardeurs poétiques si l'on joue avec des enfants de moins de 10ans, de plus et la je peste un peu contre le jeu, mais 84 cartes pour 25e cela reste quant meme très mini mini, à 5 après une quinzaine de partie on arrive vite à retrouver les memes cartes, donc direction le porte monnaie pour acheter une autre extension de 84 cartes + une autres et enfin une autre pour réellement avoir une plus grande profondeur de jeu et la je trouve ca assez bof bof de devoir passer encore et encore à la caisse. Oui les cartes sont belles, poétiques, grandes mais j'aurai préféré des cartes moins grandes et plus nombreuses.

alors que penser de dixit ? oui c'est un très bon jeu et tous les joueurs y compris moi ont bien aimé, mais 84 cartes c'est beaucoup trop peu ainsi il faudra prevoir 2/3 extensions à 15e en plus ce qui fait un jeu a plus de 50e, cela fait cher.

c'est marrant de parlait finance alors que ce jeu poétique n'est pas censé utilisé ce genre de theme, du coup je ne sais pas trop quel note donner ludiquement c'est 9/10, mais rapport prix/rejouabilité on est sur du 2/10, donc je mets 8 mais attention si vous achetez le jeu (je le redis) prévoyez un gros budget ....

13:52
Le Trône de Fer

Le Trône de Fer

Par PtitJu , 4 août 2015 à 13:52
(5,00/10)
Informations sur l'auteur:
2K (6,65/10) 510 3 7K 17K
Ne va pas trôner dans ma ludothèque

Les + :

Règles pas si compliquées que cela

Rendu qui plaira aux amateurs du livre

Enchères cachées pour 3 majorités

Coopération lors des attaques des sauvageons

 

Les - :

Durée des parties

Lisibilité du plateau lorsqu’il est encombré du matériel de jeu

Déséquilibre des maisons (position de départ et cartes)

Carte trop grande si l’on joue à moins de 5

Jeu trop statique (on a tendance à protéger les territoires que l’on détient)

Chaotique

Hasard des cartes événements avec, entre autres, le risque de faire une partie sans recrutement

 

Donc :

Cela manque de tension et de dynamisme. Pour amateurs du roman n’ayant pas peur du côté aléatoire du jeu

-publicité-
13:49
Jeu de Dames

Jeu de Dames

Par Jacky80 , 4 août 2015 à 13:49
(9,90/10)
Informations sur l'auteur:
1 (9,90/10) 6 0 0 7
Très bon jeu

C'est un classique et sa pratique demande des efforts pour en comprendre toutes les finesses. Il existe plusieurs variantes dite Française, polonaise, Brésilienne, Russe etc...

Les différences sont sur le nombre de cases du plateau et la modification des règles.

Le jeu de oblige à avoir de la tactique important (calcul des combinaisons) et de la stratégie, par l'occupation des cases qui change de valeur en fonction des évolutions des pions.

Les amateurs éclairés, qui jouent sérieusement, comme aux échecs, appellent les débutants des "pousseurs de bois".

L'expression n'est pas dénoué d'humour. En fait nous sommes tous des pousseurs de bois devant le champion...

 

Bonne partie

 

 

 

P.S: une partie de dames exige une durée de 4h (moyenne) pour souvent aboutir à la remise. Alors la victoire est d'autant plus savoureuse.

 


 

 
12:57
Blake & Mortimer - Witness

Blake & Mortimer - Witness

Par erg machaon , 4 août 2015 à 12:57
(9,50/10)
Informations sur l'auteur:
3 (7,17/10) 69 0 0 86
A sa droite, il a vu un 6, puis à ma gauche, un 4...!!... Répète?!

Witness présente de nombreuses qualités qui plairont à un large public.

Le jeu dure une dizaine de minutes et est surtout expliqué en moins de cinq minutes! Damned!! Voilà qui est ingénieux!

 

Cet aspect "temps" permet d'attirer un tas de personnes de mon entourage peu habitués de la chose ludique.

Le mode de jeu est en soit une découverte et les parties dépendront grandement des personnes autour de la table.

 

Il y a les cartésiens, les têtes-en-l'air, les "j'apprends tout par coeur et je réciterai tout dans la foulée" (qui s'essouflent généralement à compter du tour 3), les "je vais lui donner un mémo et ce sera plus facile" et les "c'était quoi déjà le mémo qu'il m'avait filer?...", les "je vais lui faire un résumé, ce sera plus facile pour la suite" et les "il n'a que ça comme info?", les  "je vais lui donner l'ordre comme si j'étais à sa place", suivi des "je vais lui donner l'ordre en fonction de ma place"..etc, etc...

Les parties n'en sont qu'enrichies et diversifiées!! Un réel plaisir et un jeu à essayer! Certains parleront de la rejouabilité limitée. Avec 64 missions (si ma mémoire est bonne), la durée du jeu est réellement longue et je suis loin d'en avoir fait le tour après deux mois d'acquisition. C'est sûr que si vous êtes un acharné du bulbe et que vous jouez dans la même soirée, 20 enquêtes, la donne est différente!

A noter que sur une enquête, on avait tous toutes les bonnes informations...on a quand même échoué lamentablement. Avoir l'information est une chose, savoir l'analyser en est une autre! Faites chauffer vos méninges. Si le téléphone arabe fonctionne bien, cela ne vous garantit en rien d'une parfaite compréhension de l'énigme.

Le jeu est tout de même plus riche lorsque vous vous rendez compte que vous avez des informations contradictoires et que cela coince quelque part...vous regardez alors vos amis un à un en vous demandant lequel a pu déraper quelque part et commencez à hiérarchiser vos preuves...du discernement que diable, c'est peut-être vous qui vous êtes embrouillé tout seul!!!

 

A noter également que l'on parle d'un jeu pour 4 joueurs. Après plusieurs essais, le jeu tourne très bien à 8 joueurs! Deux équipes de 4 joueurs s'affrontent simultanément, ce qui signifie que deux personnes jouent Blake, deux jouent Mortimer, etc...etc... Du coup, vous jouez en même temps, c'est encore plus fun, et ça rajoute du piment à la partie.

Totaliser le plus de points, OK, mais surtout totaliser plus de points que l'équipe d'en face, qui ne peut être que moins bonne que la nôtre, parole de Blake!!

Et quand le résultat est de 12points pour l'autre équipe et de 4points pour la vôtre, mieux vaut aimer se faire chambrer, parole de Blake...

 
11:52
Bruges

Bruges

Par Velvetlad77 , 4 août 2015 à 11:52
(8,00/10)
Informations sur l'auteur:
26 (8,52/10) 239 0 0 360
Deck au plat Pays

Bruges est un jeu sorti en 2013, année pléthorique pour Stefan Feld, qui avait en même temps sorti Amerigo et Bora Bora. Ici, il s’agit d’un jeu « familial + » mêlant intelligemment dés et cartes tirées, d’où une part incontestable de hasard, peut-être un peu moins équilibrable que dans les autres jeux de cet auteur. Le jeu en lui-même est très simple : chaque joueur dispose de 5 cartes en début de manche, on en joue 4 à tour de rôle et une fois que tout le monde a fait cela, la manche est terminée (on reste donc avec une seule carte en main en fin de manche que l’on peut conserver)

Comme à l’habitude chez Feld, les manières de marquer sont nombreuses. On peut marquer en progressant d’une marche à l’hôtel de ville sur la piste de réputation (ceci n’est pas une action mais une option suite au lancer de dés de début de manche), en construisant le canal (et plus vite de sera fait, mieux ce sera car on empoche au passage un bonus « Fontaine » pour les demies-parties complétées), on peut enfin profiter des combos de ses cartes activables à chaque tour. Mais pour cela, il faut les avoir joués et donc dépensé leur coût de pose (qu’il faudra avoir réuni), dans une maison vide préalablement construite par un ouvrier préalablement acquis. D’où les actions possibles à chaque tour : recruter 2 ouvriers de la couleur de la carte utilisée, aller chercher de l’argent pour la valeur du dé de la couleur de la carte jouée, construire une maison de la couleur de la carte jouée.

Mais attention, il faut compter avec les marqueurs de menaces. Lors du lancer initial de début de manche, tout 5 ou 6 tiré donne à chacun des joueurs un marqueur de menace de la couleur correspondante au dé. Une des actions du tour de jeu est donc de défausser un de ces marqueurs par une carte de couleur car lorsqu’un joueur réunit 3 marqueurs d’une même couleur complétant ainsi le cercle, la menace se déclenche et il se produits un truc de vraiment pas sympa, les pires étant perdre tous ses ouvriers (bleu) ou tout son argent (jaune)

Enfin, pour l’aspect majorité, il y a des jetons de marque sanctionnant la réputation à l’hôtel de ville, l’avancée des canaux et la population (nombre de personnages joués devant soi. Ces marqueurs ne sont activables que si, à un moment donné de la partie en fin de manche, on est clairement le 1er pour chacun des axes précités. Si égalité à  la 1ere place, personne ne retourne le jeton.

Le jeu se poursuit jusqu’à ce que l’une des deux pioche s’épuise trois fois (lorsqu’une des deux pioches s’épuise, on ajoute une pile de cartes mise de côté au début du jeu ; lorsque la deuxième pile s’épuise, elle n’est pas réassortie comme la première : on divise le tas de carte restant en 2 parties égales, et enfin lorsque l’une de ces deux nouvelles piles s’épuise, c’est la manche finale)

Bruges est donc un jeu intermédiaire offrant un bon package dés/deck, mais le hasard est assez présent. Je lui préfère nettement Trajan, et surtout Bora Bora

-publicité-
11:47
Castles of Mad King Ludwig

Castles of Mad King Ludwig

Par Velvetlad77 , 4 août 2015 à 11:47
(8,50/10)
Informations sur l'auteur:
26 (8,52/10) 239 0 0 360
Dédale en Montagne

Je n’ai jamais joué à Suburbia du même auteur, et honnêtement, cela ne m’attire pas car graphiquement le jeu n’est pas une réussite (...) Il en est tout autrement du jeu des Châteaux du roi Fou avec sa jolie boite Neuschwanstein ses enchevêtrements de pièces bien pensés, son système de mise aux enchères par le maître d’oeuvre (=1er joueur qui change à chaque tour), de gestion de l’argent et d’objectifs secrets qui pourront faire la différence en fin de partie.

Le corps du jeu consiste à acquérir des pièces aux enchères et à les poser sur son domaine. Chaque pièce construite octroie une récompense spéciale (non récurrente) ; par exemple, pour les pièces « jardin » (oui je sais, ça ne veut rien dire…), on a une prime de 10.000 marks, et ce n’est pas un luxe dans un jeu d‘enchères. Pour les pièces de type « activités », le bonus est de 5PV etc. Un autre aspect intéressant est que vous devez gérer les adjacences c a d faire en sorte qu’une porte se trouve devant une porte (déjà, sinon vous ne pourrez pas placer votre tuile pièce…) ET empocher les bonus de pièces qui s’accordent, OU éviter les malus des pièces qui pièces ne s’apparient pas (ex. salle d’activité et chambre).

Il y a aussi les pièces du sous-sol, un peu particulières, qui vous permettront, toutes les 2 pièces construites de choisir l’avantage procuré à la finition de n’importe quel type de pièce « du haut », tout en empochant, de plus, un bonus de 1 point pour le type de pièce figurant sur la tuile ajoutée en sous-sol.

Un 3ème axe de scoring qui n’est pas à négliger (les deux autres étant la pose directe des tuiles et les cartes d’objectifs secrets), est donné par les jetons faveur du roi. Ces jetons, disposés au centre du plateau, constituent les objectifs communs du jeu, au nombre de 4, que tous les joueurs devront s’employer à réaliser au mieux au cours de la partie. Il y a des jetons faveur de type de pièces, de superficie de type de pièce, de forme de pièce, d’argent restant à la fin du jeu etc. Pour chacun des objectifs, on procèdera au classement ; le meilleur se verra octroyer 8pts, le second 4 pts , le 3ème 2 et le dernier 1. Il faut au moins avoir un type de pièce demandé par le jeton faveur royale pour marquer par ce moyen, et les égalités sont brisées en ajoutant les primes des rangs et en la divisant par autant de joueurs à égalité.

A la fin de la partie, qui intervient lorsque la réserve de pièces à mettre aux enchères est épuisée, on procède en plus à la résolution des objectifs secrets. Les points de pose de tuile, de faveur royale et ceux rapportés éventuellement par votre objectif secret détermineront votre score final à Castle of Mad King Ludwig.

Pour la note, je suis tenté de mettre 8.5 ; le jeu est simple, graphiquement ce n’est pas pire que Suburbia, il dispose d’un un mode solo, on ne peut par contre n’y jouer qu’à 4 maxi et il n’est pas traduit ; de fait, cela ne m’incite pas non plus à lui accorder davantage. Il peut, en outre, y avoir un peu de déséquilibrage au profit de celui qui reçoit un objectif secret qui recoupe celui donné par un jeton faveur.

Une extension nommée « Secrets » est annoncée pour Essen 2015

 
11:24
Le Petit Prince

Le Petit Prince

Par bastif , 4 août 2015 à 11:24
(7,00/10)
Informations sur l'auteur:
24 (7,74/10) 50 0 15 176
Dessine.. heuu non Construit moi une planete stp !

Bon petit jeu, mécanique intéressante pour le choix des tuiles mais on essaye quand même largement de pourrir la planete des voisins ce qui peut ne pas correspondre à la thématique du jeu. Mis à part ce petit point de détail ce jeu reste très accessible et agréable.

Personnellement, je le sors que très rarement mais y joue avec plaisir quand les enfants proposent d'y jouer.


 

 
11:15
7 Wonders

7 Wonders

Par bastif , 4 août 2015 à 11:15
(8,70/10)
Informations sur l'auteur:
24 (7,74/10) 50 0 15 176
8ieme Merveille ?

Peut être pas quand même la 8ieme merveille ludique mais reste un très très bon jeu. Rapide, même à 7 joueurs.

C'est un incontournable : à avoir dans sa ludothèque. Les nombreux prix obtenus par ce jeu sont largement mérités

Chez nous il sort régulièrement pour des parties à 5. On maîtrise tous la mécanique et la partie s'enchaîne très très bien.

-publicité-
11:10
Mr. Jack

Mr. Jack

Par bastif , 4 août 2015 à 11:10
(9,00/10)
Informations sur l'auteur:
24 (7,74/10) 50 1 15 176
Et si Jack etait encore parmis nous ??

Très bon jeu.

A possèder !

Il sort régulièrement de notre Ludothèque tout comme son petit frère Mr Jack Pocket!

J'apprécie autant de jouer le rôle de Jack que celui des inspecteurs. Les parties sont courtes, la mise en place rapide, bonne re-jouabilité. On découvre plusieurs stratégies au fil des parties, on apprend à contrer son partenaire de jeu... le bluff vient pointer son bout du nez... Bref on ne s'ennuie pas.

 
10:28
Taluva

Taluva

Par Sylfraor , 4 août 2015 à 10:28
(8,60/10)
Informations sur l'auteur:
6 (7,10/10) 158 0 0 190
Simple et efficace

Ne se démode pas, se joue relativement vite sans être un jeu apéritif. A sortir régulièrement de ses étagères.

 
00:56
Boutabou

Boutabou

Par Eolindel , 4 août 2015 à 00:56
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
42 (8,34/10) 103 0 0 327
Un Must dans la catégorie jeu léger qui plait à tout le monde partout, dans toutes les configurations

Vraiment un gros coup de cœur pour ce jeu fantastique.

 

Les + :

- On enchaîne les parties avec un public ultra varié (testé du collégien à nos grands-mères respectives).

- Le nombre de joueur est illimité grâce au côté duplicate.

- La tension qui monte en cour de partie (ça couine toujours au vingtième chiffre).

- La durée ultra maîtrisée.

- Le côté calculatoire vs pifomètre.

- la simplicité éclatante du jeu.

- le matériel ultra simple.

- jamais de tirage "facile".

 

Les - :

- déplait à ceux qui n'aiment pas les chiffres

- pas forcément de vainqueur absolu, possibilité d'ex æquo.

- l'aspect potentiellement calculatoire qui peut en rebuter certain, mais les possibilités sont tellement énormes qu'on peut très bien faire sans.

- une feuille, une partie dans le jeu original, c'est un peu participer à la déforestation inutilement.

 

J'ai même vu le premier 300 après moins d'une année de jeu, mais une bonne centaine de parties tout de même. À chaque fois que je l'ai sorti, ça a été un carton !

-publicité-
  lundi 3 août 2015
 
23:26
Mix it

Mix it

Par serraangel , 3 août 2015 à 23:26
(5,90/10)
Informations sur l'auteur:
410 (6,91/10) 95 0 0 2K
A consommer tranquillement avec quelques tapas

Petit jeu de cartes espagnol idéal pour l'apéro. Il s'agit, à partir de notre carte secrète, de construire un monstre à l'aide de cartes communes à tous, chacun ayant un monstre différent à construire. Le problème est qu'il n'y a de la place que pour 2 monstres ! Chacun va ajouter une carte qui l'arrange, ou la déplacer sur l'autre monstre, celui ci étant composé de 3 cartes. Un bonus sera donné à celui qui construit son monstre sur fond étoilé.

Pas mal de chaos et de chance, léger, et sans prétention.

 
22:05
Rattus Cartus

Rattus Cartus

Par snaketc , 3 août 2015 à 22:05
(8,90/10)
Informations sur l'auteur:
3 (9,37/10) 0 0 0 14
Un petit jeu sympathique et rapide

Pour résumer fortement : il faut se positionner sur des batiments en misant un nombre de carte (un peu de bluff), le meilleur sur le batiment gagne plus de privilège. Mais tout le monde avance sur la piste du batiment de la valeur de la mise. Il est possible de jouer dans les batiments dont nous n'avons pas les cartes mais cela nous donne des rats. Et les rats peuvent tout simplement vous faire perdre la partie. Et personne ne sait au début la limite à ne pas dépasser.

Vous ajoutez à cela des cartes vous permettant de prendre des cartes à l'adversaire ou de lui donner des rats, d'attendre avant de jouer, des jokers… Peut-être un peu trop de possibilités car il n'y a que peu de tours (8 à 4 joueurs).

L'autre critique se fera sur la bonne dose de hasard dans le tirage des cartes. Par contre, les intéractions entre les joueurs sont nombreuses ce qui le rend très ludique. Il faut le comparer à Medieval Academy avec une pointe de stratégie en plus. Les règles ne sont pas très faciles à expliquer, il faut rapidement faire quelques tours de jeu et tout devient clair.

+ ludique et rapide

+ beau matériel

+ mise en place rapide

+ grosse rejouabilité

- la part de chance

 

PS : Attention aux règles sur Trictrac TV car il y a quelques erreurs (le remplacement des batiments lors de doublons, ordre d certaines actions...) donc ça donne les bases mais il faut forcément lire les règles.

 
19:05
Crossing

Crossing

Par stam48 , 3 août 2015 à 19:05
(5,60/10)
Informations sur l'auteur:
37 (7,91/10) 193 0 336 857
L'ambiance dépendra des joueurs

Crossing est un bon petit jeu d'apéro mais l'ambiance dépendra vraiment des joueurs autour de la table.

J'ai pu le tester avec différentes personnes et le ressenti est très variable. On peut passer un super moment si les joueurs ont un minimum de tchatche et tentent des bluffs comme on peut s'ennuyer ferme si on joue face à des joueurs très calculateurs qui diront alors que ce n'est qu'un petit jeu dans lequel on ne maîtrise rien...

Choisissez bien vos partenaires!

-publicité-
18:59
Parade

Parade

Par stam48 , 3 août 2015 à 18:59
(8,40/10)
Informations sur l'auteur:
37 (7,91/10) 193 0 336 857
Plus malin qu'il n'y paraît!

Sous ses allures de petit jeu de cartes et avec son thème plaqué, Parade ne semble pas payer de mine.

Et pourtant, à force de le pratiquer, on s'aperçoit que ce jeu a du "coffre". La mécanique et le twist final (quand on rajoute les cartes qu'on avait en mains à celles déjà gagnées) permettent des retournements de situations très intéressants et qui rendent les parties très tendues.

Dois-je faire l'impasse dans certaines couleurs ou au contraire en prendre un max pour ne pas trop scorer. Tout le dilemme est là.

En plus, il faut surveiller les couleurs prises par les adversaires pour veiller au déclenchement de la fin de partie. D'ailleurs les parties sont suffisamment courtes et tendues pour qu'on ait envie d'en refaire une illico pour mieux faire.

 

 
15:11
Felinia

Felinia

Par Djez , 3 août 2015 à 15:11
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
364 (6,85/10) 346 0 2 2K
A la découverte des Chamériques !

Superbe jeu que ce FELINIA, avec tout d'abord une édition qui pour moi est irréprochable : la boîte de jeu et son look rétro façon vieux livre de conte, son plateau de jeu clair et agréable, les pions et cartes plutôt jolies et fonctionnels et surtout les petits bateaux en cartons et les meeples originaux, le sac de jetons somptueux... Tout ceci forme un matériel on ne peut plus agréable à jouer !

Pour ce qui concerne la mécanique de jeu, on est tout simplement face à une merveille de fluidité : le système d'enchère est excellent, le principe d'horaire de départ des bateaux aussi, sans parler de la phase d'exploration/placement des colons qui est vraiment bien foutu. Les règles sont simples et très vite expliquée, mais chaque choix nécessite de prendre en compte tout un tas de facteurs, notamment surveiller ce que font les autres, ce qui fait qu'on est dans un vrai bon jeu de stratégie, avec de l'interaction, de l'opportunisme, du placement, du calcul, de la gestion de ressource... A tout moment on a un vrai choix à faire, et c'est hyper plaisant.

Pour finir, je dirais simplement que si la thématique n'est certes pas franchement utile pour le jeu, elle est en soit sympa (j'aime bien ce délire historico-fantastico animalier !), et a permis de se lâcher sur les illustrations et de faire un tout très sympa.

Bref, FELINIA, chat vaut le coup !

 
14:55
Pirates des Egouts

Pirates des Egouts

Par Djez , 3 août 2015 à 14:55
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
364 (6,85/10) 346 0 2 2K
Trésor en vue !

Je n'irais pas par 4 chemins : PIRATES DES EGOUTS est mon jeu de société préféré. Je trouve que monsieur Pelikan (qui avait déjà fait un boulot remarquable sur MALEDICTION! ) s'est encore une fois surpassé pour nous sortir un jeu fun et fluide mais pas bête du tout !

Tout d'abord, le matos est juste excellent. Certes, la boîte n'est pas jolie, mais quand le jeu est posé sur une table, avec toutes ces chouettes figurines, ça le fait ! Ensuite, le thème est vraiment fun, et moi en tous cas, j'adhère carrément : c'est original, ET le système de jeu reflète plutôt bien tout ça, et ça c'est cool ! Pour finir, parlons en justement de cette mécanique de jeu : elle est simple, fluide, cohérente, tout en permettant les chaffouineries en tout genre et la stratégie. Vraiment, une réussite !

Et surtout, je suis fan de toutes ces petites intentions de l'auteur pour rendre le jeu plus immersif : la règle optionnelle du recrutement est juste géniale, c'est absolument fun de jouer cette phase d'enchère pour composer SON équipage et de suite entrer dans une stratégie de "j'économise mes ressources ou j'investit dans les matelots les plus puissants possibles ?" ! Les pouvoirs des différents types de pirates sont tous très bien trouvés, et si certains sont clairement plus souvent utile (la belette est clairement un meilleur choix que l'escargot !), tous peuvent s'avérer de précieux joker si ils sont joués au bon moment ! Et puis de plus, puisqu'on a constitué notre équipage nous même, ça n'a pas vraiment de sens de s'en plaindre : si on voulait quelqu'un, fallait se donner les moyens de l'avoir ! Enfin, j'évoquerais les types de ressources à collecter, qui sont bien pensées et renforcent la tension ludique. Par exemple, le fait que les meilleures ressources, les boites de conserves, réclament d'avoir trouver un ouvre-boîte pour pouvoir les scorer, c'est juste trop bien vu comme règle !

Le fait qu'il y ait deux niveaux de jeu, un "rapide" (45-60 minutes) où tous les joueurs ont le même équipage, et un "complet" (75-90 minutes), avec recrutement des équipes, est également une bonne idée pour pouvoir adapter sa partie à son temps de jeu...

Bref, j'adore ce jeu, et je vous le recommande trèèèèès vivement !

-publicité-
14:11
Taggle

Taggle

Par serraangel , 3 août 2015 à 14:11
(6,00/10)
Informations sur l'auteur:
410 (6,91/10) 95 0 0 2K
Nawak

Le jeu débile par excellence qui consiste à proposer une réponse débile (il y en a 5 ou 6 par carte) à une question débile. Celui qui a la réponse la moins drôle ou pertinente se prend un Taggle, et à la fin celui qui a pris le plus de Taggle perd la partie. Parties jouissives pour peu qu'elles soient courtes.

 
14:08
Vendredi 13

Vendredi 13

Par serraangel , 3 août 2015 à 14:08
(3,00/10)
Informations sur l'auteur:
410 (6,91/10) 95 0 0 2K
Restons couchés

Pas vraiment convaincue par ce petit jeu de majorité qui se joue en 4 manches. Le but est de poser stratégiquement ses cartes (à partir de 14 on prend la rangée de cartes) pour soit éviter de prendre les cartes d'une couleur, soit prendre le maximum de cartes d'une couleur, car à la fin de la manche on pourra se débarrasser de ses cartes si on est majoritaire dans sa couleur. Les cartes Vendredi 13 viennent pourrir les rangées car on sera obligé de les garder de toute façon, et elles comptent double.

Je ne comprends absolument pas le thème (on se ramasse des cartes donc c'est un jeu de malchance ??), on est de plus très tributaire des cartes que l'on a en main et la stratégie me paraît bien limitée. Dans le même genre chez Knizia, je préfère de loin Robot Master.

 
14:06
Discoveries : the Journals of Lewis & Clark

Discoveries : the Journals of Lewis & Clark

Par rammillica , 3 août 2015 à 14:06
(6,00/10)
Informations sur l'auteur:
57 (6,52/10) 82 0 0 457
Labeur et découvertes : Stakhanov est du voyage

Discoveries est un jeu de dé que j'ai eu le plaisir de découvrir en avant première au FLIP (avec 3 parties à mon actif).

 

Résumé succinct du jeu :

 

Discoveries est un jeu de dé dans l'univers de Lewis et Clark, précédent jeu de l'auteur pour lequel je n'avais pas eu un gros coup de coeur mais qui était selon moi une réussite sur plusieurs points (notamment l'édition, la thématique très forte et l'originalité de la course). Plus qu'une adaptation du jeu de gestion, on est plutôt dans un nouveau jeu dans le même univers.

 

Les durées de parties sont de l'ordre de 60 à 80 minutes pour un public aguerri car le jeu présente comme son prédécesseur quelques mécanismes assez peu intuitifs.

 

Le but du jeu est de réaliser des objectifs (pris eu centre de la table) qui consistent en des mini-expéditions (via des plaines ou des montagnes) pour remporter directement des points de victoire ou faire des collections de découvertes (animaux, plantes sauvages...) qui remporteront des points en fin de partie.

 

Un autre axe du jeu consiste à "recruter" des indiens qui vont permettre d'avoir des actions beaucoup plus fortes que les actions de base surtout au niveau des déplacements et parfois sur la manipulation des dés (pose, choix de face...) qui permettent d'avoir des dés neutre gris. Il y a donc un choix à faire entre l'opportunisme de piquer des objectifs faciles et engranger des points rapidement ou préparer son armada d'indiens qui va permettre de marquer des points et de faire un gros rush final.

 

Finalement les autres actions permettent de changer la phase de dés ou de changer d'objectifs.

 

Il est très important d'étudier la règle très précisément sous peine de faire des erreurs pendant la partie qui vont tout de suite rendre le jeu bancal, j'en sais quelque chose. Sans trop rentrer dans le déroulement du jeu (parfaitement expliquer dans le manuel de règles), il faut faire attention à :

 

  • la chronologie des actions. On "charge" ces actions avant de passer à la phase des écritures (en n'oubliant pas de défausser les dés nécessaires au centre du plateau)

 

  • la chronologie du parcours : Comme dans Lewis et Clark, la mission est de faire des expéditions en suivant un trajet de bas en haut par une succession de plaines et/ou de montagnes dans une certaine chronologie qu'il faut respecter dans la résolution des ces actions. C'est sans doute ce qui est le plus difficile à assimiler.

 

Points forts :

 

  • Une thématique toujours omniprésente, et servi sur un beau plateau. Les actions sont bien reliés au thème, sur ce point on ressent les mêmes choses que dans Lewis et Clark

 

  • Quelques trouvailles bien senties :

 

  1. possibilité de charger ces actions pour préparer des tours futurs, en attendant la phase des écritures
  2. l'alternance entre les actions qui coûtent des dés que l'on perd et d'autres qui ne coûtent pas de dés
  3. la façon de réaliser les objectifs, qui rappelle la course de Lewis et Clark avec des chemins alternatifs (la plupart des objectifs peuvent se faire suivant deux chemins différents)

 

  • Un travail éditoriale dans la même veine que le précédent, si on aime l'aspect graphique et iconographique du premier, on aimera celui de Discoveries, rien à dire chapeau !

 

  • un jeu équilibré (objectif immédiat, objectif final "nombre d'indiens" et collection de cartes), on est dans du classique et efficace

 

  • la possibilité de manier ces dés pour diminuer le côté hasardeux

 

Points Faibles :

 

  • Je reprochais une certaine laboriosité du système de jeu de Lewis et Clark. Avec Discoveries, c'est encore pire. On lance beaucoup, beaucoup, beaucoup trop de dés (des brouettes entières), on fait énormément d'actions pendant la partie (50-70 au bas mot par joueur pour un jeu d'une heure c'est énorme). D'où une impression de labeur, de longueur, et de langueur, on rame, on rame pour faire un objectif et on finit par s'ennuyer et attendre avec bonheur la résolution du dernier objectif. C'est le principal reproche que j'aurais à faire et que j'ai pu ressentir à ma table de jeu. Beaucoup d'actions et de pose de dés pour pas grand chose au final.

 

  • Beaucoup trop de cartes et d'effet différents qui, vont dire certains, participent à la rejouabilité mais qui selon moi encombrent trop la partie et qui brisent le rythme et les combos possibles, tellement nombreuses que l'on s'y perd. En plus, ces cartes sortent toujours de manière complètement aléatoire, ce qui brise à peu près toute la réflexion et les plans que l'on peut avoir : pour un jeu qui mise sur la planification c'est très antinomique  (l'idée d'utiliser les eux côtés des cartes m'a régulièrement brisé la stratégie de manière complétement random)

 

  • Une interaction qui se révèle faible : Ok on peut piquer des dés et des objectifs aux autres mais c'est tout. Je n'ai joué qu'à 3 ou 4 : sans doute est-ce mieux sur ce point à 2 (vu le choix trop grand de cartes, j'ai des doutes !!)

 

  • le système de jeu qui privilégie toujours les planificateurs à long terme de chemins très long (avec un petit bonus quand on réalise deux objectifs le même tour) que les opportunistes qui tentent de faire le maximum de chemins en un minimum de temps. En celà, on retrouve à mon sens les travers de Lewis et Clark. La tortue gagnera doublement par rapport au lièvre (décompte des indiens + gros rush de fin).

 

  • la présence des dés qui ne m'a pas convaincu, à part les lancer et suivre les faces, je n'ai pas trouvé d'intérêt car on peut difficilement "les faire vivre".

 

  • Pas de réelle profondeur tactique et de richesses stratégiques, on recrute généralement 3-4 indiens et on se contente de choisir les objectifs que ces indiens nous permettent de faire. Pour le reste, on a la tambouille de points de victoire habituel (immédiat, collection et fin de partie). 

 

Bilan :

 

Discoveries, par son thème et finalement par les ressentis assez proches avec Lewis et Clark va sans doute plaire aux aficionados du premier opus. En celà, Cédric Chaboussit a une patte d'auteur et un fil conducteur. Il présente une petite dose d'originalité dans le paysage des jeux de dés qui résident principalement dans la réalisation des cartes objectifs. Cet auteur maîtrise également bien son sujet en terme de gameplay car le tout ets bien huilé.

 

Cependant, il ne m'a pas conquis, car j'ai encore plus ressenti les défauts que je trouvais à son prédécesseur (surtout au niveau de l'arrivée des cartes). Beaucoup trop laborieux (pas en terme de règles mais en terme d'actions et de temps de jeu)

 

En bref, que l'on ne se méprenne pas, Discoveries est un bon jeu qui fonctionne bien, assez exigeant mais beaucoup trop laborieux et comme dirait les américains totalement "funless". A réserver pour les stakhanovistes du lancer de dé, moi je passe mon tour.

 

 

J'ai eu plus l'impression de faire des devoirs que de prendre du plaisir en jouant. Dommage. A tester toutefois.

 

 

-publicité-
13:11
Himalaya

Himalaya

Par erg machaon , 3 août 2015 à 13:11
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
3 (7,17/10) 69 0 0 86
Les sommets ennivrants

Un jeu au top, qui n'a pas pris une ride et avec un mécanisme très prenant. Une claque ludique même!

Le jeu est facilement expliqué et saura séduire les joueurs moins avertis. Pour ma part, un classique, que je ressorts très souvent avec toujours beaucoup de succès!!

 

 
13:06
Lords of Xidit

Lords of Xidit

Par erg machaon , 3 août 2015 à 13:06
(2,00/10)
Informations sur l'auteur:
3 (7,17/10) 69 0 0 86
Himalaya vs Lords of Xidit

Habitué et grand fan du précédent jeu Himalaya, j'attendais beaucoup de cette réédition nommée Lords of Xidit.

Peu habitué à émettre mon avis sur ce site, je me lance contre - car c'est bien d'un contre qu'il s'agit - cette sortie.

1. Je ne comprends pas du tout la volonté de l'auteur de changer de thème. Beaucoup de jeux se ressemblent, par les mécanismes parfois, mais également par le thème abordé. A mon sens, le thème est un des éléments clés du jeu et se doit d'être immersif. Le public touché est-il plus grand avec le thème nouvellement présenté? Sans doute, mais cela ne me convient pas.

J'aime initier des non-joueurs aux plaisirs ludiques. Dans Himalaya, nous traversions des montagnes pour récupérer de l'orge ou du thé, aidés de nos yacks. Nous étions loin des thèmes habituellement rencontrés. Avec ce nouveau jeu, j'explique à mes amis que nous sommes dans le royaume fantastique de Xidit et que nous devons relier les villages avec nos Idrakys pour recruter des unités et combattre des êtres maléfiques...Nous y perdons en saveur et retombons dans une trame classique.

 

2. Les avis sont également dithyrambiques sur le graphisme proposé. Je conçois que le travail est soigné, mais nous y perdons énormément en lisibilité! Le matériel est maintenant abondant, ce qui amène beaucoup de manipulation. Le jeu prend une place énorme sur la table, ce qui rebute là encore le chaland! Les couleurs choisies sur le plateau sont peu lisibles pour mes petits yeux et les informations importantes sont noyées dans une masse graphique.

Le plateau de jeu aurait également pu être plus petit! Un exemple. Pourquoi créer trois pistes de scores pour l'Influence, la Renomée et la Richesse, en y associant également plusieurs pions pour le décompte des points, plateau de scores qui ne servent qu'en fin de partie? Ne peut-on chacun compter ses points dans la première catégorie, en éliminer un, puis compter dans la deuxième catégorie, etc.. comme cela se faisait (très bien) dans Himalaya?

Il y a maintenant trop d'informations visuelles et trop de pions à manipuler. La mise en place du jeu en est autrement plus longue. Certains diront que Himalaya nécessitait un dépoussiérage et je le conçois. Toutefois, nous passons d'un jeu intelligemment épuré et accessible à un tout autre jeu, qui lui, l'est moins, accessible.

 

3. Pour le reste, les règles restent quasi-identiques (à noter tout de même une explication bien compliquée des colosses!). Nous noterons quelques améliorations par-ci, par-là, qui sont tout à fait transposables au jeu d'Himalaya si vous le possédez. Pour ma part, c'est le pli que j'ai pris et Lords of Xidit a vite fait été revendu après seulement deux parties.

 

Je trouve qu'Himalaya et Lords of Xidit (je n'évoque pas Marchands d'Empire, n'ayant jamais eu l'occasion de l'essayer) sont deux jeux bien différents. Cela nécessiterait même peut-être deux fiches distinctes dans Tric Trac. Car finalement, la note attribuée à Lords of Xidit bénéficie grandement des notes attribuées (positives comme négatives je le conçois) à Himalaya...

Mon avis est sans doute grandement conditionné par les attentes que j'avais placées dans cette édition. Sans doute est-ce mon principal problème: de le comparer avec son illustre prédécesseur.

 
11:10
Perudo

Perudo

Par aleph71 , 3 août 2015 à 11:10
(7,00/10)
Informations sur l'auteur:
11 (8,50/10) 374 0 0 431
Jeu de bluff ?

Malheureusement il y a toujours une personne autour de la table qui n'apprécie pas ce jeu (à commencer par ma femme) donc il reste souvent au fond de mon armoire. D'ailleurs au premier abord en lisant les règles je n'étais pas réellement enchanté : les jeux de hasard ne sont pas mon fort. Cependant Perudo n'est pas (ou très peu) un jeu de hasard : c'est avant tout un jeu de statistique et de bluff (faire croire aux autres que nous avons de nombreux dés d'une valeur afin de les pousser à surenchérir et donc à se tromper). Seul petit bémol, très vite il n'y a plus de suspens car celui qui a bien calculé et a assez rapidement le plus de dés devient le seul à pouvoir maitriser les enchères. Un très bon jeu au demeurant, bien moins aléatoire que le poker.

-publicité-
11:04
Gaïa

Gaïa

Par harveyfox , 3 août 2015 à 11:04
(9,00/10)
Informations sur l'auteur:
56 (7,78/10) 101 0 0 383
tu seras dieu mon fils ....

Gaia est une petite perle ludique. il possède tout ce qu'il faut la ou il faut.

Déja le matériel qui est de très bonne qualité (cartes épaisses, tuiles cartonnées épaisses, meeple gonflés, ...), les illustrations sont également très colorées, très belles.

le gros plus de ce jeu ce sont à la fois la simplicité des règles, la profondeur et tactique qu'elles apportent, et la rapidité des parties (45minutes à 4 joueurs au début puis 30minutes)

Dans Gaia nous sommes des dieux qui tentons d'imposer notre peuple sur la terre que tous les joueurs vont créer (des océans, plaines, marécages, ....). Le 1er joueur qui pose ses 5 meeples sur les villes créées ou sur les objectifs communs a gagné.

Deux règles sont dispo, 1 familial ou il n'y à pas de coups fourrés, et une autres ou tous les mauvais coups sont possibles.

le jeu est très bien dosé et a de nombreuse qualité au niveau gameplay, un peu de chance, de la réflexion, de l'opportunisme, des coups fourrés, ...

il recèle une bonne dose d'interactivité entre les joueurs, quant au hasard il est présent (heureusement) mais est limité, on perd a Gaia lorsque l'on a été moins opportuniste que les autres ou que l'on a été moins bon.

Un très très bon jeu tactique qui convient à la fois dans un cadre familiale, pour les gamers, les joueurs occasionnels, ou nouveau joueur, ... bref c'est un jeu qu'il faut essayer absolument c'est du très bon et pas cher, allez y.

 

 
09:35
Medina

Medina

Par Frère Tuck , 3 août 2015 à 09:35
(7,50/10)
Informations sur l'auteur:
4 (8,43/10) 1 0 0 69
Allons voir mes dunes à Médina

Ça raconte quoi ?

Tu es un riche habitant de Médina et tu participes à la reconstruction de la cité. Tu as soif de palais, de commerce et de fortifications.

Ça marche comment ?

Comme un jeu de pose avec un petit effet « stop ou encore ». Le but principal est de s’approprier les palais les plus spacieux.

À chaque tour de jeu, les joueurs réalisent deux actions parmi :

  1. Agrandir un palais non achevé. Chaque joueur dispose de 6/5 pièces (pour 3/4 joueurs) de chacune des 4 couleurs de palais, et doit les poser sur une case libre orthogonalement adjacente au palais de même couleur en cours de construction. On ne peut pas en commencer un nouveau tant que le précédent n’est pas acquis par un joueur.
  2. Acquérir un palais, ce qui entraînement automatiquement son achèvement. Chaque joueur dispose de 4 toits à poser sur chaque type de palais (on ne peut acquérir deux fois la même couleur de palais). Un palais acquis ne peut plus recevoir de nouvelles pièces.
  3. Construire une étable. Chaque joueur dispose de 4/3 étables qui doivent être adjacentes à un palais (achevé ou non) mais pas adjacentes à une autre étable.
  4. Attirer un marchand. Chaque joueur dispose de 8/6 marchands qui doivent être posés à l’une des extrémités dès qu’une file de marchands est constituée, ou bien, n’importe où, si les deux extrémités sont bloquées. De plus, un marchand ne peut pas être posé si cela implique qu’il soit adjacent à 2 autres marchands (au lieu d’1).
  5. Ériger un mur. Chaque joueur dispose de 10/8 murs qui doivent être placés sur les bords du plateau, en partant des tours (les angles).

Les points sont acquis de différentes manières :

  1. 1 point par pièce et par étable dans les palais contrôlés, ainsi que par marchands et murs adjacents à ces mêmes palais.
  2. Bonus (entre 1 et 4 points) pour le dernier palais relié à chacune des 4 tours, pour le palais le plus grand de chaque couleur, pour les palais faisant face à la fontaine.

Dès qu’un joueur a tout placé, il s’arrête de jouer, jusqu’à ce que tous les joueurs en arrivent au même point.

Ça vaut quoi ?

C’est un jeu de placement sympathique et subtil mais assez déroutant. Certaines règles renforcent de manière assez bienvenue la thématique du city builder à l’orientale. Ainsi, les palais doivent être construits de manière à laisser une rue praticable entre chaque édifice, afin que les marchands puissent circuler dans la ville, ce qui avec la dernière édition du jeu, donne au matériel un aspect très agréable au regard. De même, il est possible grâce aux palais violets, de gagner le droit de faire des « pauses thé », matérialisées par des jetons qui permettent de passer (et donc de temporiser) quand c’est utile.

Néanmoins, on hésite encore dans la proportion de maîtrise et de chaos que l’on peut attendre du jeu. Pour un jeu de pose plutôt « réflexif », on effectue quand même pas mal d’actions soit par défaut, soit en mode « on verra bien ce que ça donne… », ce qui nuit un peu au plaisir qu’on prend à y jouer. Et du côté de la rejouabilité, il semble que les parties amènent assez logiquement à se structurer de plus en plus selon un schéma en deux phases : l’une où l’on pose petit à petit toutes les pièces, et l’autre où l’on s’empare des derniers palais et où chacun tente de rentabiliser les siens. Deux bémols à un jeu intéressant et bien réalisé (mis à part les paravents BEAUCOUP TROP petits) qui, sans être La Mecque du city builder, procure à chaque joueur une étape rafraichissante dans son parcours ludique.

 
00:52
Kabuki

Kabuki

Par Nicowa , 3 août 2015 à 00:52
(8,30/10)
Informations sur l'auteur:
65 (7,63/10) 122 0 0 504
Tu bluffes Kabuki!! Y dit qu'il a pu d'genou...

Petit jeu de mémoire, de bluff et d'ambiance. Très simple, s'explique très rapidement. L'ambiance dépendra forcément des gens présents autour de la table.

Au niveau illustration, c'est du Naïade et ça se voit. Si on aime le thème, on accrochera forcément au illus.

Une découverte sympa qui sortira pas très souvent, mais longtemps.

-publicité-
00:19
Tales of Arabian nights

Tales of Arabian nights

Par Jones , 3 août 2015 à 00:19
(9,00/10)
Informations sur l'auteur:
157 (7,19/10) 114 0 1 976
Le bac à sable des mille et une nuit

J'aime les jeux qui racontent une histoire et là je suis servi !

Alors oui, le récit de votre personnage est plutôt décousu mais après tout c'est l'aventure ! Quoi de plus normal que de se marier avec une princesse puis d'aller taper un djinn avant de récupérer un sabre magique et après avoir arrêté un voleur sur un marché !

J'aime aussi les jeux où l'on sent tape un peu de savoir qui a gagné : encore servi :)

On aimerait avoir plus le temps d'explorer de nouvelles contrées mais il faut toujours qu'un petit malin ait suffisamment de points pour gagner : quel rabat-joie, pffff

J'aime les jeux bac à sable où l'on module à loisir : bon bin... servi !

Trop long ? On diminue les conditions de victoire.

Un joueur galère sur un statut ? Bah, virez le, ou intégrez un paiement en fortune ou points de victoire.

Manque de role-play ? Un petit tour sur BGG et le tour est joué. Une jolie variante "Les maîtres du destin" est fort bien faite.

Ce jeu ne peut pas faire l'unanimité tant il est hors-normes, mais avec une table de joueurs qui se prennent au jeu, on passe un excellent moment sans prise de tête, sans calcul et sans voir le temps passer. Un conseil : à pratiquer en espaçant un peu les parties pour que la magie opère à chaque fois.

Ravi que ce jeu fasse partie de ma ludothèque :)

 
  dimanche 2 août 2015
 
19:50
7 Wonders : Leaders

7 Wonders : Leaders

Par superboss2000 , 2 août 2015 à 19:50
(9,30/10)
Informations sur l'auteur:
2 (9,30/10) 11 0 0 28
amplificateur de plaisir

Leaders, c est pareil en mieux. voila ce que j attend d une extention: ameliorer les possibilites sans changer le mode de jouer. Je n ai pas encore jouer aux autres extentions, mais j ai presque peur d essayer par crainte d etre deçu. 

Ce nouveau draft des cartes leaders avant le draft habituel, vous guidera peut etre un peu plus sur la strategie a suivre pour essayer de cumuler plus de points victoire a la fin. les nouvelles guildes (au nombre de 4) raffraichissent les possibiltès de combinaison violettes..la nouvelle merveille Rome s 'integre parfaitement aux autres..enfin bref que du bon. un temps d'adaptation est forcément nécessaire a la comprhension des nouveaux symboles et possibilitès, mais c est vite absorbé par les joueurs du jeu de base. commencer directement avec cette extention pour quelqu'un n'ayant jouer serait surement confusionnel..

Bravo Antoine Bauza, encore une fois, c est dans le mille...

 
19:49
Ascension : la renaissance de Vigil

Ascension : la renaissance de Vigil

Par Ssugoer , 2 août 2015 à 19:49
(7,90/10)
Informations sur l'auteur:
2 (8,15/10) 41 0 0 51
[Avis jeu à 1 joueur uniquement] - Bien, les nouveautés. Pas terrible, les nouveautés.

J'ai profité du "mois de l'Ascension" (pour reprendre le titre d'une news TricTrac), en faisant l'acquisition groupée des Âmes déchainées et de la Renaissance de Vigil pour le prix d'une seule boîte.

Du coup, j'ai découvert et testé ces deux "blocs" en même temps, sans a priori particulier sur l'un ou l'autre. Honneur aux anciens, j'ai d'abord fait mon apprentissage sur les Âmes déchainées, partant du principe que Vigil était une version +++. Dans les faits, si Vigil apporte bien son lot de nouveautés (enfin, surtout UNE nouveauté), il fait également passer à la trappe certains mécanismes des Âmes déchainées pourtant fort sympathiques...

Alors évolution ou régression ? Les deux, mon capitaine !

 

Les ajouts/évolutions :

Le truc en plus dans Vigil, ce sont les cartes Trésors/énergies, qui ouvrent de nouvelles possibilités dans le jeu, puisqu'elles activent des effets supplémentaires, pour tous les héros et artefacts qui en bénéficient. Du coup, c'est assez fun, ça donne un petit côté Super Saiyen aux cartes de notre main, qui se découvrent de nouvelles capacités. Et sachant qu'un même lot de cartes Trésors peut énergiser toute une main (c'est un effet de seuil), ça devient vite un déchainement d'effets et pouvoirs.

 

Les éléments en moins/régressions :

- exit les cartes évènements, qui modifiaient temporairement les règles et pouvaient redonner un avantage ponctuel.

- suite logique, exit le Fanatique, qui coûtait plus cher à éliminer que le cultiste, mais rapportait un trophée lié à l'évènement.

- exit les nombreux combos : Vigil est beaucoup plus limité de ce côté-là, puisque le jeu s'articule autour des Trésors. Résultat, on court après pour en avoir un maximum, et être certain d'énergiser ses héros/artefacts dès que possible.

- exit les possibilités d'épurer son deck. Enfin, il subsiste bien quelques cartes qui permettent de bannir, mais c'est vraiment anecdotique par rapport aux Âmes déchainées.

 

En conclusion... A choisir, lequel des deux ?

Perso, je dirais les Âmes déchainées : plus de possibilités, plus de finesse, davantage de deck-building (et pour un jeu de deck-building, c'est quand même un sacré atout, non ?).

Dans Vigil, on récupère un max de cartes, on choppe toutes les énergies possibles et on bourrine. C'est une version gros-bill, comme on dit.

Est-ce que Vigil est raté pour autant ? Non, il est simplement brut de décoffrage. Et du coup, plus facile d'accès à mon sens (enfin bon... C'est Ascension. C'est facile d'accès de toutes façons...). Notamment, dans les Âmes déchainées, on avait vite fait de passer à côté d'un effet, de louper un combo, d'oublier d'intégrer les règles de la carte évènement, etc. Pas que ce soit très compliqué, mais c'est surtout la chronologie de déclenchement qui demandait un minimum d'attention, dès lors qu'on déclenchait de gros combos.

Vigil, de ce côté, c'est la plage : on pioche de jolies cartes, on énergise, et on envoie du pâté. C'est marrant, mais je pense qu'on s'en lasse plus vite.

Un mot sur le packaging :

Même grosse boîte que pour le bloc précédent. Même thermoformage perfectible. Changement de plateau de jeu, qui gagnent quelques couleurs au passage, c'est plus zoli. Quelques cartes pour lesquelles le découpage n'est pas centré (le cadre noir est tout fin d'un côté, tout large de l'autre...)

Ah, et les règles sont toujours très simples, mais toujours pas forcément très claires, c'est énervant.

Un TricTracien pose la question dans le forum : impossible de comprendre combien de cartes Trésors il faut intégrer dans le jeu par défaut. C'est tout con, mais c'est énervant. Du coup, j'ai testé en laissant 30 cartes de côté. Avec cette configuration, on a du mal à énergiser bien comme il faut ; on a le sentiment qu'il manque quelque chose. Mais en intégrant toutes les cartes Trésors, là ça devient carrément du grand n'importe quoi. On passe son temps à énergiser/piocher des cartes, c'est super bourrin. Du coup, je suis revenu à la config de départ, mais le doute subsiste... J'irai voir les règles anglaises à l'occasion, j'y verrai peut-être plus clair...

-publicité-
19:46
Colt Express

Colt Express

Par limp , 2 août 2015 à 19:46
(8,30/10)
Informations sur l'auteur:
1K (7,06/10) 388 0 2K 11K
Son nom est "Colt Express"...

Colt express est très joli et bigrement efficace. Ses règles sont vite assimilées, même pour un non-joueur et le ludique prend le pas sur tout le reste.

Superbement thématisé, on pourrait craindre un engouement allant piano du fait des possibilités d'actions restreintes, mais le jeu tient finalement la route. On reparle de la partie sur la fin, tout comme on donnerai son avis sur un bon film de Sergio Leone. Et comme des extensions vont venir pimenter tout ça, le plaisir devrait perdurer et peut être même décupler.

Seul petit  hic : certains des cactus ne peuvent être utilisés car les encoches pour y placer les socles ne sont pas assez profondes.

Ah, et si comme moi vous vous êtes procuré le "plateau de jeu" (en papier), vos parties n'en seront que plus immersives...

 
18:08
Le Cercle des Fées

Le Cercle des Fées

Par Nelly , 2 août 2015 à 18:08
(6,50/10)
Informations sur l'auteur:
168 (7,87/10) 10 0 0 846
mignon et intéressant

dans la mesure où ce jeu allie dessin (une certaine précision du geste est requise), observation et interprétation, et aussi coopération. En revanche, il ne s'adresse qu'aux jeunes enfants et aura sans doute une durée de vie un peu limitée en famille. En revanche, il est bien apprécié en ludothèque de prêt