TricTrac

Avis 
173343avis
à

Secteurs

BD
Jeu >
Jeux d'extérieur >
Loisir
Sports
Jeux de Société >
Abstrait
Ameritrash
Eurogames >
Types de jeux Européan Games >
Classique
Jeux Européens
Kubenbois
Eurotrash
Figurines
Jeunesse
Jeux à deux
Jeux de cartes
Jeux de Rôle
Party-Game >
Types
Wargame >
Types de wargames >
Fantasy
Historique
Science Fiction
Jeux Vidéo >
Puzzle Game
Jeux Vidéo >
Jeux Vidéo >
Puzzle Game

Sujet de l'article

Analyse
Carnet d'auteur
Concours
Crowdfunding
Curiosite
Description
Economie
Evènement
Histoire
Information
Interview
Jeux d'ailleurs
Partie
Portail
Presse
Prévision
Prix ludique
Reportage
Review
Scoop
Sur les étals
Tric Trac
Vidéo

Type de jeu

Autres
Cartes à jouer
Casse-tête
Jeu de carte à collectionner
Jeu de logique
Jeu en ligne
Jeux à gratter
Jeux de cartes
Jeux de connaissances
Jeux de dés
Jeux de figurines
Jeux de figurines à collectionner
Jeux de guerre
Jeux de lettres
Jeux de pions
Jeux de plateau
Jeux de rôles
Livre dont vous êtes le héros

Type de public

Amateur
Casual
Geek
Passionné

de l'exterieur

Format Rédactionnel

à suivre
Article
Blog
Bloggeur
Contenu de Marque
Dépêche
Dossier
Edito
Enquête
Flash
TT Tv
TTClub
09:49
Defenders of the Realm: The Dragon Expansion

Defenders of the Realm: The Dragon Expansion

Par jquelin , 2 sept. 2015 à 09:49
(8,30/10)
Informations sur l'auteur:
111 (7,72/10) 286 0 95 983
Pour les hard-fans de DotR

Les + :

  • Plus de variétés dans les généraux et les minions - attention, le jeu est bcp plus ardu
  • Les agents qui proposent d'augmenter sensiblement la difficulté
  • La règle des royal blessings
  • Les scénarios proposés

Les - :

  • Les cartes qui n'ont pas de symbole d'extension pour les différencer du jeu de base
  • Les figurines des dragons qui ne sont pas au top
  • La règle 5-6 joueurs qui doit dénaturer le jeu en le rendant trop long
09:42
Defenders of the Realm: Hero Expansion #2

Defenders of the Realm: Hero Expansion #2

Par jquelin , 2 sept. 2015 à 09:42
(9,00/10)
Informations sur l'auteur:
111 (7,72/10) 286 0 95 983
Plus de variétés dans les héros

Les + :

  • Une rejouabilité accrue pour varier les équipes de héros
  • Des pouvoirs sympathiques et bien différenciés

Les - :

  • Figurines moyennes, comme le reste de la gamme
-publicité-
09:41
Defenders of the Realm: Hero Expansion #1

Defenders of the Realm: Hero Expansion #1

Par jquelin , 2 sept. 2015 à 09:41
(9,20/10)
Informations sur l'auteur:
111 (7,72/10) 286 0 95 983
Plus de variétés dans les héros

Les + :

  • Une rejouabilité accrue pour varier les équipes de héros
  • Des pouvoirs sympathiques et bien différents
  • J'adore le chaos wizard !

Les - :

  • Figurines moyennes, comme le reste de la gamme
 
09:38
Defenders of the Realm - The Barbarian

Defenders of the Realm - The Barbarian

Par jquelin , 2 sept. 2015 à 09:38
(8,90/10)
Informations sur l'auteur:
111 (7,72/10) 286 0 95 983
Plus de variété dans les héros : envoyez la baston

Les + :

  • Une rejouabilité accrue pour varier les équipes de héros
  • Des pouvoirs bien sympathiques qui envoient du lourd pour gérer les minions

Les - :

  • Figurine moyenne, comme le reste de la gamme
 
  mardi 1 septembre 2015
 
21:21
Queen's Architect

Queen's Architect

Par Potrick , 1 sept. 2015 à 21:21
(5,00/10)
Informations sur l'auteur:
3 (7,00/10) 97 0 367 530
Plutôt déçu

Après une partie à 4 joueurs, je suis plutôt déçu...

Les +
maxi-fluide
règle assez simple
une combinaison assez originale de mécanismes bien connus

Les -
mécanique un poil alambiquée
peu d'interaction
graphisme (des goûts et des couleurs)
rien pour le faire sortir du lot

Contrairement à ce que je supposais (à tort), ce n'est pas un familial +, mais un jeu pour gamers, en format moyen

A essayer donc, pour vérifier si il frappe votre endroit sucré

-publicité-
21:13
Northwest Passage

Northwest Passage

Par BSI40 , 1 sept. 2015 à 21:13
(8,20/10)
Informations sur l'auteur:
105 (7,44/10) 0 0 0 533
Bloqué dans les glaces

Etrange jeu qu'"Expedition northwest passage"  (ENWP), accueilli favorablement il y a deux ans par les joueurs mais qui n'a pas percé et est aujourd'hui tombé dans l'oubli.

C'est un jeu de déplacement/pose de tuiles plutôt déstabilisant. A première vue vous avez l'impresssion qu'il s'agit d'une course mais rapidement vous comprenez qu'il n'est pas indispensable d'arriver au Northwest Passage mais qu'il est en revanche très important de récupérer sur le trajet des jetons (cairn, inuit, détroit...) présents sur les tuiles, posées par vous ou les autres joueurs. Vous découvrez alors une interaction potentiellement très forte en particulier à 3 ou 4 joueurs car on peut venir vous chiper la récompense convoitée.

Vous pouvez accélérer vos actions mais cela s'avère couteux et vous  risquez de le payer en fin de tour, vos adversaires s'échappant.

Un système de rotation du soleil transforme très astucieusement le plateau en gelant une grande partie de ce dernier, vous obligeant à quitter votre navire pour utiliser un traineau. Mais attention à anticiper le dégel pour ne pas vous retrouver prisonnier sur la banquise, incapable de rejoindre le bateau.

Au fil des parties on découvre que le jeu regorge de mécaniques ludiques variées et relativement originales et qu'il est particulièrement difficile à maitriser. Les paramètres à prendre en compte sont nombreux et fluctuants (sortie des tuiles et tactiques adverses en particulier). Sous des abords de jeu familial il est très exigeant et pourrait plaire à des joueurs expérimentés.

Je suis habitué à jouer à des jeux considérés comme relativement difficiles (Agricola, Myrmes, Lewis et Clark...) mais dans ces jeux l'interaction et l'aléatoire sont plus limités et les perspectives évaluables à moyen terme. ENWP pour être optimisé demande un travail d'adaptation peu évident.

Le thème de l'expédition est très bien rendu en particulier grâce au principe de rotation solaire. Le matériel est adapté et de bonne qualité. Les règles sont claires, précises et les parties durent environ une heure.

ENWP me semble faire partie des jeux de plateau les plus innovants et originaux de ces dernières années (son auteur Y Tourigny a montré avec l'excellent "Blueprints" qu'il était un authentique créateur qui ne se contente pas de recycler de vieilles idées). Rien que pour cela le jeu mérite sa chance et peut plaire. Mais il me semble trop technique pour un public familial et pas assez maitrisable pour des amateurs de jeux à l'allemande. Ce positionnement délicat est sans doute la cause de son relatif insuccés.

 
20:39
Pandémie : Le Remède

Pandémie : Le Remède

Par BSI40 , 1 sept. 2015 à 20:39
(8,40/10)
Informations sur l'auteur:
105 (7,44/10) 0 0 0 533
Plus rapide mais aussi efficace que son grand frère

De même qu'avec "Roll through the ages" Matt Leacock avait réussi à proposer un bon jeu de développement/civilisation à base de dés, jouable en 30 min, il réussit ici à créer un coopératif rapide et efficace lui aussi à base de dés.

En reprenant l'univers de son désormais classique 'Pandémie' (les joueurs incarnent des spécialistes médicaux qui s'associent pour limiter les propagations de maladie et trouver des remèdes) il propose un jeu facile à installer, à expliquer et rapide à jouer sans enlever la tension qui fait tout le sel de ce type de jeux.

La représentation des maladies par des dés de couleur est une excellente idée. Le remplacement (par rapport à "Pandémie") du plateau de jeu figurant une carte du monde par 6 continents isolés rend le jeu moins immersif mais plus adapté au principe des dés.

Comme toujours chez Leacock (Ile interdite, Désert interdit) les mécanismes ludiques sont simples et redoutablement efficaces rendant le jeu accessible dès 8/10 ans.

Le challenge est aussi relevé qu'avec le Pandémie original et de bons  choix tactiques, adaptés au tirage des dés, augmenteront vos chances de réussite.

"Pandémie le remède" est un très bon jeu qui peut intéresser aussi bien les amateurs du "Pandémie" de base que des novices désireux de découvrir l'univers des jeux coopératifs.

 
20:28
Gravity Maze

Gravity Maze

Par BSI40 , 1 sept. 2015 à 20:28
(7,10/10)
Informations sur l'auteur:
105 (7,44/10) 0 0 0 533
Original et réussi dans son genre

Les casse-tête en  trois dimensions sont rares et Gravity Maze propose sur ce créneau des défis intéressants plus ou moins complexes.

Le principe est simple : il faut construire un itinéraire de descente pour une bille à partir de trois données de base : emplacement et hauteur de la bille au départ, emplacement de la bille à l'arrivée et les éléments de structure à utiliser. Les éléments de structure sont des tuyaux disposant de différentes entrées et sorties sur plusieurs niveaux. il faut donc les raccorder efficacement entre eux pour conduire la bille jusqu'à l'arrivée.

Une bonne représentation dans l'espace est nécessaire. J'ai vu des joueurs plutôt à l'aise sur les casse-tête plus classiques (style Brains) éprouver les pires difficultés dès les premiers niveaux alors que d'autres franchissaient les obstacles avec aisance. 

C'est là le principal atout de Gravity Maze : proposer une expérience nouvelle dans ce type de jeux.

Le matériel est solide et adapté et il y a suffisamment de défis (60) pour garantir une bonne rejouabilité.

Les amateurs de défis solitaires. peuvent s'intéresser à ce jeu réussi.

-publicité-
20:18
Le Seigneur des Anneaux, le Jeu de Batailles

Le Seigneur des Anneaux, le Jeu de Batailles

Par diego6887 , 1 sept. 2015 à 20:18
(7,20/10)
Informations sur l'auteur:
1 (7,20/10) 19 0 0 19
Bien tres bien mais trop cher

Alors je vais essayer d'être le plus synthétique possible.

J'aime beaucoup ce jeu même si les occasions d'y jouer sont rares, et oui on rentre dans une des défauts les plus majeur à savoir que pour y jouer cela nécessite d'avaler une quantité impressionnante de règles. Du coup y motiver un néophyte est plus dur que de demander un prêt à une banque.

Les point forts de ce jeux :

- Univers inspiré dans les premiers temps des films de Peter Jackson, mais aussi de l'univers décrit dans les livres de Tolkien

- Design et qualité des figurines incomparable avec ce qui existe dans le marché. Même des figurines collector de collection vendu aux fans font pâle comparaison face à un Aragorn très bien peint et mis en scène sur son socle.

- Jeu passionnant à qui connait les règles

- Une foule de scénarios possibles directement tirés des films et des livres.

- Idéal pour les peintres patients, les bricoleurs du dimanche (décors), et les collectioneurs ainsi que les joueurs voulant testé un jeu d'une rare complexité.

- La joie d'écraser son ennemi avec son armée qu'on a sélectionné, qu'on a peint... Enfin bref c'est la notre et rien que la notre ^^

 

Maintenant les points faibles :

- Les règles sont très difficile à assimiler, il vous faudra quelques parties de chauffes avant d'être roder et de tester d'autres unités avec d'autres capacité.

- La difficulté de rassembler des joueurs, et oui pour ma part je pourrais prêter une armée à un joueur mais c'est pas le cas de tout le monde

- Les cercles de fans et de joueurs sont pour ma part un poil trop renfermer sur eux mêmes. j'ai eu une désagréable expérience en allant jouer à l'association la plus proche. Je les ai trouvés hautain et suffisant. (mauvaise expérience perso bien sur)

- La fragilité de certaines figurines. Je ne compte plus le nombre de fois que j'ai recollé la queue de ce satané mumakil

- Et le plus important de tous, C'EST TRES TRES TRES CHER!!!! Grosso modo, compter un Smic voire plus pour vous faire une armée bien fournie avec du choix de troupes, héros, monstre. Rajouter le prix de la peinture et des pinceaux  (eh oui c'est pas gratos), Encore en plus le petit matériel afin d'embellir socle, table de jeu etc, Les outils type pinces colles etc. Et bien sur le livre de règle plus tous les livres d'armées pour y jouer et connaître sa faction ou celle adverse.

 

Bref vous l'aurez compris pour jouer à ce jeu il faut beaucoup de patience pour y jouer, pour faire son armée etc. Beaucoup de sous (trop) surtout que Games Workshop à le chic pour augmenter ses tarifs régulièrement. Mais si vous arrivez à dépasser tout ça vous vous trouverez devant Le jeu le plus fidèle sur l'univers de Tolkien, d'une complexité ajoutant au plaisir de jeu, et la joie d'avoir une belle armée à exposer chez vous. Enfin mon conseil serait si vous ne savez pas quoi faire un weekend, trouvez un joueur et essayer avant de vous lancer dedans.

 
20:18
Scotland Yard

Scotland Yard

Par BSI40 , 1 sept. 2015 à 20:18
(4,20/10)
Informations sur l'auteur:
105 (7,44/10) 0 0 0 533
Peut-être pour 5 ou 6 joueurs, sinon....

Découvert cet été au hasard d'un gite de vacances, Scotland Yard est un vieux jeu (30  ans) qui a fait l'objet de nombreuses rééditions, la dernière en 2014, et qui a plutôt des avis positifs sur Tric Trac même de la part de joueurs réputés exigeants.

La déception a été à la hauteur de notre attente. Nous étions 4 (3 contre 1) et nous avons joué 5 parties au total. Très honnêtement les trois poursuivants n'avaient aucune chance de rattraper le fuyard sauf erreur manifeste de ce dernier ou concours de circonstances miraculeux. Le jeu à 4 n'a pas d'intérêt sauf peut-être pour des enfants mais les moins de 10 ans risquent de se tromper dans la transcription de leur parcours et fausser le jeu.

A trois paradoxalement, les deux poursuivants prenant deux personnages chacuns, la chasse est un peu plus équilibrée (4 contre 1) mais la configuration est moins conviviale.

Peut-être que le jeu est bon à 5 ou 6 mais même si c'est le cas cela limite incroyablement son utilisation.

De même une adaptation des règles à 4 (en limitant certains atouts de Mr X (double déplacement, déplacement masqué...) peut sans doute rééquilibrer le jeu mais je doute que le public familial visé se lance dans ses expérimentations.

Au final nous avons été déçus par cette découverte tardive et un peu accablé de voir ce jeu très moyen réédité et proposé dans la grande distribution au détriment d'excellents jeux comme Augustus, Minivilles ou Takenoko.

 
19:19
Mundus Novus

Mundus Novus

Par rhossito , 1 sept. 2015 à 19:19
(8,40/10)
Informations sur l'auteur:
202 (6,81/10) 32 0 0 1K
Course à la victoire très sympathique

Mundus Novus est une pure course à la victoire, et comme c'est souvent le cas dans ces jeux là, la fin de partie viens bien plus vite que l'on ne croit. À partir de là il faudra choisir la stratégie (parmi de nombreuses possibles) la plus efficace à court terme pour triompher de vos adversaires. Pourtant c'est vrai que l'on est tenté de récupérer beaucoup de cartes développement pour devenir de plus en plus puissants. Mais le piège est bien là, il faut vraiment optimiser ses coups pour atteindre les 75 pièces de la victoire avant les autres.

Tous ça est très bien fait et toujours superbement illustré par la patte de Vincent Dutrait.

Le seul reproche que je me permettrai de faire dans ces lignes, c'est que plusieurs cartes développement m'ont paru bien moins inintéressantes que d'autres. Au point où je me suis demandé si elles n'étaient pas carrément inutiles. Mais n'ayant fait qu'une seule partie je dis ça de façon complètement interrogative.

En tout cas, ce Mundus Novus que je sais adapté d'une des phases de jeu de Mare Nostrum (auquel je n'ai pas encore eu le plaisir de jouer), ma beaucoup séduit.  

-publicité-
17:35
Myrmes

Myrmes

Par chevelu60 , 1 sept. 2015 à 17:35
(7,80/10)
Informations sur l'auteur:
49 (8,67/10) 67 0 0 309
Très bon jeu mais...

Ce n'est pas LE jeu!

Déjà niveau matos, c'est vraiment superbe et bien fourni!! C'est de loin, à mon avis, le jeu le plus beau et coloré de chez Ystari!! Un bon mélange équilibré de carton, de bois et de plastique! Les icônes sont vraiment claires et compréhensibles une fois les règles expliquées.

Parlons-en des règles justement! Le livret est très illustré et bien aéré, sa lecture est relativement agréable MAIS manque quand même de petites précisions quant à certaines actions (je vous laisse consulter la FAQ de ce jeu sur le forum Tric Trac).

Malgré ce petit écueil, le jeu s'explique relativement vite. Un bon point!!

 

Qu'en est-il du jeu après ce petit topo? Et bien c'est juste un jeu de gestion basique...

Evidemment, pour celles et ceux qui n'ont jamais touché à un jeu de ce type, c'est soit intéressant ou bien carrément "chiant"! Pour les autres, il n'y a vraiment pas de quoi fouetter un chat! C'est de la pure optimisation où il n'y a quasiment pas de hazard! Vos actions dépendront uniquement de celles de vos adversaires! Je trouve qu'il lui manque ce tout petit rien non identifié qui aurait pu faire de lui un grand jeu!!

 

En résulte un jeu au thème superbement bien rendu, aux parties pas trop longues pour un jeu de ce genre mais aux mécaniques pas franchement innovantes...

 

A essayer avant d'acheter...

 
16:57
Call to Glory

Call to Glory

Par Controlatort , 1 sept. 2015 à 16:57
(7,00/10)
Informations sur l'auteur:
27 (7,40/10) 90 0 0 227
Simple et sympa

Call to Glory n'est pas le jeux du siècle, sans doute comme le dise certain s'inspire t'il d'autre jeux, mais comme je ne les connais pas je ne prendrai pas ces remarques en compte. Pour les points positifs; sa simplicité même en jouant avec les deux variantes bonus du jeux, bien jouable à deux et je n'ai pas encore essayé à 3 ou 4 joueurs, plus on augmente le nombre de participants et  moins il faudra étaler de familles, matériel (boîte et cartes) de bonne qualité au graphisme réussi, même si effectivement la boîte pourrait être réduit de moitié (Mrs les éditeurs soyez écologiques et pensez à la place que peut tenir une ludothèque dans une maison, si c'est pour nous faire avaler la pilule du prix, ceci est mesquin).

Pour le négatif le thème japonisant n'est là que pour faire joli mais je dirai que c'est le cas de plus d'un tiers des jeux du marché. Après tout l'excellent Lords of Scotland aurait aussi bien put se nommer Lords of Papu, Lords of India avec des dessins adaptés ou Crazy Chicken s'appeler Crazy Cows.

Bref pour 19 euros un bon petit placement pour qui n'a pas de jeux de ce type et qui incite à la revanche.

 

 

 
16:35
PitchCar

PitchCar

Par rhossito , 1 sept. 2015 à 16:35
(8,90/10)
Informations sur l'auteur:
202 (6,81/10) 32 0 0 1K
Pourquoi grandir ?

PitchCar est un jeu de pichenette très simple et fait avec du bon matos pour un plaisir maximum. On a la possibilité de construire de nombreux circuits différents, et il existe même plusieurs extensions pour les édifier sur deux niveaux et avec de longues lignes droites entre autres.   

Et bien qu'il semble plus s'adresser au jeune public, il divertira autant les grands pour peu qu'ils aiment retomber en enfance. Ce qui par définition je pense, est le cas de la plupart des amateurs de jeux de société. laugh

-publicité-
15:57
Lancaster

Lancaster

Par Frère Tuck , 1 sept. 2015 à 15:57
(9,30/10)
Informations sur l'auteur:
25 (8,52/10) 33 0 0 215
Où l'on chambre des Lords

Ça raconte quoi ?

Tu es un seigneur féodal de l’Angleterre médiévale. Tu as soif de pouvoir, de gloire et de faveur royale.

Ça marche comment ?

Très thématique ce jeu : on commence par envoyer nos fidèles chevaliers faire le sale boulot, ensuite on parlemente, pour finir on se remplit les poches. La féodalité dans toute sa grandeur.

Vas-y Mickey, fonce dans le tas !

On va donc envoyer des chevaliers (des tuiles carrées de notre couleur, de puissance 1 à 4) soit dans les provinces anglaises (sur le plateau de jeu), soit dans les combats contre les Français (représentés par une carte tirée au début de chaque gros tour, indiquant la puissance de l’ennemi et les points de pouvoir en jeu), soit dans son propre château (sur son plateau personnel). Les provinces rapportent des ambassadeurs (qui eux-mêmes rapporteront (beaucoup) de points de pouvoir en fin de partie) et divers bonus en fin de gros tour. Les combats rapportent des bonus immédiats aux joueurs qui s’y engagent en premier. S’ils sont victorieux, ils se partageront les points de pouvoir. S’ils sont vaincus, leurs chevaliers sont faits prisonniers. Envoyer ses chevaliers nettoyer les latrines du château est l’option des loosers : cela rapportera un bonus assez restreint en fin de gros tour.

Je crois qu’il faut recentrer le débat.

Comme nous le savons tous, les Anglais sont, depuis la Magna Carta de 1215, les inventeurs du principe de consentement à l’impôt et par la même occasion du parlementarisme. Une fois débarrassés de leurs bourrins de chevaliers, les joueurs vont donc pouvoir parler « intérêt ahum général ahum » entre gens civilisés qui s’y connaissent. Trois lois sont proposées à chaque tour, chaque joueur doit voter pour ou contre, en ajoutant éventuellement des votes supplémentaires pour chaque soutien utilisé (chaque cube en bois dépensé). Ces soutiens sont acquis soit par les ambassadeurs récoltés dans les provinces, soit par des bonus de province. Si la loi est approuvée, elle remplace la plus ancienne, de sorte qu’il y a trois lois en vigueur tout au long de la partie (trois cartes lois sont piochées aléatoirement au début de la partie).

Et le pognon bordel ?

Une phase de gain clôt l’exercice. Rien de spécial à ce sujet. Il est possible, entre autres, d’agrandir son château, d’augmenter la puissance de ses chevaliers, d’en recruter de nouveaux. Et bien sûr, on engrange de la thune (qui sert essentiellement, pour 3 pièces d’or, à cumuler ambassadeur et bonus de province lorsque l’on contrôle une province), des soutiens, et même des écuyers qui viendront aider nos bourrins à ... bourriner encore plus.

La traduction des règles fut visiblement très laborieuse, leur compréhension l’est donc d’autant. C’est d’autant plus dommage que le jeu propose par ailleurs un ratio [complexité des règles / profondeur de jeu] très satisfaisant – c’est même son atout majeur. Une version avec correctif est présente sur ludism : http://regle.jeuxsoc.fr/lanca_rg.pdf

Ça vaut quoi ?

C’est franchement un jeu très agréable à découvrir, et à jouer ; il y apparemment débat pour savoir s’il est aussi agréable à rejouer, mais je gage qu’il recèle un gros potentiel.

L’imbrication thématique / mécaniques de jeu est très bien menée. On a de l’area control avec les provinces et du farming avec l’amélioration du château et la gestion de la troupe des chevaliers et de leurs écuyers. C’est déjà très bien et il y a bien plus !

La manière dont on peut éjecter un chevalier d’une province est génératrice de nombreux renversements de situations et d’effets en chaîne imprévus. Un joueur n’a qu’à envoyer une combinaison de chevalier et d’écuyers plus forte que celle déjà placée pour renvoyer le chevalier adverse dans son château et ses écuyers dans l’autre monde (la réserve commune). Cela signifie que le chevalier évincé pourra revenir dans la partie, soit avec des renforts, soit en s’en prenant à plus faible que lui, et ainsi de suite jusqu’à épuisement des troupes.

Les combats contre les Français ont avec l’extension testée (Lancaster – Heinrich V) une mécanique proche du semi-coopératif très sympa puisque les joueurs qui n’ont pas pris part à un combat perdu sont sanctionnés par une colère du roi (des points en moins à la fin de la partie). Cela incite à tout un tas de fourberies qui réjouissent, bien entendu, la Loy morale.

Le bluff est particulièrement mis à contribution, aussi bien dans la phase proprement politique lors du vote des lois, que lors du placement des chevaliers dans les provinces (le nombre d’écuyers dont dispose un joueur pour prêter main forte à l’un de ses chevaliers est secret).

Notons que la qualité du matériel est au rendez-vous (sens du détail pour les tuiles d’amélioration du château par exemple) et l'extension vient compléter un jeu déjà riche.

 
15:34
Descent : Voyages dans les Ténèbres ! (Seconde Edition)

Descent : Voyages dans les Ténèbres ! (Seconde Edition)

Par rmiroy , 1 sept. 2015 à 15:34
(8,40/10)
Informations sur l'auteur:
1 (8,40/10) 3 0 0 0
Un bon jeu accessible aux joueurs débutants comme expérimentés

Je ne comprends pas que ce jeu ai une si mauvaise note sur ce site. Ce jeu est plus fluide et facile à mettre en place que la V1.

La V1 était un très bon jeu mais très lourd à mettre en place ce qui le fermait à des joueurs expérimentés.

La V2 est loin d'être parfaite certes mais a le mérite de rendre beaucoup plus fluide et facile à démarrer une partie. J'ai fait le test avec des joueurs qui n'avaient jamais joué à ce type de jeu et sous réserve que le maitre du mal ne soit pas mauvais, ce jeu est extra.

 

Sur le net, on lit beaucoup d'avis indiquant que le maitre du mal est trop désavantagé, mais je pense que ces personnes ne savent tout simplement pas jouer un maitre du mal. De mon côté, même face à une équipe de joueurs expérimentés, je devais me limiter pour ne pas leur rouler dessus systématiquement... et c'est là que le jeu est bon, sous réserve que le maitre de jeu le soit aussi... Si comme moi vous envisager une campagne de Descent V2, comme un bon scénario de film ou de JdR, vous vous arrangerez pour que vos joueurs rencontrent un challenge haletant et élevé au fur et à mesure de la campagne et petit à petit, deviennent plus puissant pour atteindre le sommet lorsqu'il arrive enfin à botter le cul du big boss comme dans un film (Après si vous êtes méchant, vous pouvez facilement leur rouler dessus 100 % du temps mais vous perdrez vos joueurs rapidement).

Les figurines sont belles et comme à son habitude FFG n'est pas avare sur la quantité de jetons... seul bémol le fait de remplacer les Boss et lieutenants par des jetons pour vous poussez à acheter l'extension correspondante.

 

Je conseille fortement ce jeu sous réserve que vous disposiez d'un petit groupe de joueur disponible pour se lancer dans une longue campagne sur plusieurs séances de jeux.

 
14:40
Dragon'net

Dragon'net

Par claraquentin , 1 sept. 2015 à 14:40
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
1 (10,00/10) 0 0 0 0
Excellent !!!

Ce jeu est génial il a un système permettant beaucoup de possibilités malgré le peu de cartes existantes, la personnalisation des héros par l'équipement, les monstres et les alliés favoris donne vraiment une impression de jeu de rôle.

Même si il est vrai que la qualité du dessin des cartes est très inégal je trouve l'univers bien fait et accrocheur

Son plus gros défaut est surtout d'être quasiment introuvable aujourd'hui donc si certains sont intéressé par des échanges ou pour me revendre leurs cartes je suis preneur yes

Contactez moi à clara.quentin@hotmail.fr

-publicité-
13:50
La Granja

La Granja

Par Faboo , 1 sept. 2015 à 13:50
(9,60/10)
Informations sur l'auteur:
1 (9,60/10) 0 0 0 5
Un beau jeu à découvrir!

La Granja présente une richesse qu'il est difficile d'appréhender dès la première partie (qui risque de comprendre quelques petites erreurs de règle... heart ).

C'est un plaisir de voir sa ferme s'agrandir, ses capacités de production s'accroître, ses petits cochons se reproduire... Les mécanismes de jeu traduisent assez bien ce sentiment.

Les choix pour marquer des points sont multiples. Cette première partie m'a immédiatement donné envie d'en faire une nouvelle pour affiner ma stratégie.

Un beau jeu à découvrir!

 
13:39
Descent : Voyages dans les Ténèbres ! (Seconde Edition)

Descent : Voyages dans les Ténèbres ! (Seconde Edition)

Par lhqb , 1 sept. 2015 à 13:39
(2,30/10)
Informations sur l'auteur:
3 (7,00/10) 64 0 0 82
Voyage dans les ténèbres et pourra même sombrer dans l'oubli...

Avis vraiment mitigé sur la chose... Autant j'ai accroché sur la V1 autant la V2 me laisse perplexe.

Ok c'est plus court, ca c'est pas un mal. De belles figurines, bien relooké par rapport a la V1 ... Mais alors pourquoi cette note ?!!!

En fait ce sont les règles et surtout l'orientation du style qui change... On est beaucoup moins sur du dungeon crawling. Les objectifs de scénario ont pris une place centrale dans le jeu, si bien que l'on se focalise dessus au détriment du combat (qui lui n'apporte rien puisque les heros ne peuvent pas mourir et les monstre reviennent eternellement via un système de "renforts"). Il peut même arriver que héros et monstres se cotoient sans se taper dessus!  ... Et quand on achète Descent c'est pour vivre une aventure épique, pas pour faire une course à la montre à remplir des objectifs (il y a des jeux 100 fois mieux pour ca).

 

Un adorateur de la V1 trés décu

 
13:38
Reliques & Co.

Reliques & Co.

Par Lapinesco , 1 sept. 2015 à 13:38
(7,90/10)
Informations sur l'auteur:
138 (7,05/10) 462 0 0 1K
A reluquer de plus près !

Je copie/colle ma bafouille du forum, feignasse que je suis.

 

Petite/moyenne boite de 20€, un plateau de score (et réceptacle des cartes plongée) assez fin, des dés (7 de mémoire), des jetons dollars, des cubes et des cartes.

Les cartes : le set de 4 pour chaque joueur, les 6 communes (dont les 4 musées) et celles à acquérir (une trentaine sur 5 rangées : A/B/C/D/E).

Le premier arrivé à 20 de réputation déclenche la fin de partie (à la fin du tour), on ajoute les points de majorité sur les 4 musées et pouf on a un vainqueur.

Le jeu est très agréable à jouer (une unique partie pour le moment), très familial, entre Minivilles (même si les cartes ne sont pas déclenchées par les jets, cela m'y fait penser dans le développement de l'expédition) et Praetor.

Un jeu de dés très sympa, on lance ses dés (3 aux départs, il faudra faire évoluer et/ou acquérir d'autres cartes pour monter) que l'on peut ensuite affecter, à ses cartes (4 au départ donc) ou aux communes.
Les points de réputations s'obtiennent via plusieurs moyens : la plongée (de plus en plus chronophage en dés/grosses valeurs, j'ai beaucoup aimé), l'achat de cartes (chaque carte donne des points), l'évolution de cartes (les retourner pour les passer en niv2), le positionnement de cartes dans son expédition (certaines cartes donnent des PV selon les cartes adjacentes).

L'argent est une belle contrainte, car il est important pour acheter des cartes, et les faire évoluer, pour en récupérer : la carte commune (mais c'est du best effort) mais surtout la vente (aux musées et sur une autre carte commune).

Pour vendre il faut avoir des trucs à vendre : 4 types de reliques, 2 que l'on peut récolter avec notre set de base (les parchemins et les os), 2 pour lesquelles il faudra acquérir l'expédition qui va bien (les gemmes et les statues sacrées).
La récolte se fait comme les autres actions, j'affecte le dé qui va bien (chiffre exacte, un "2" par exemple, ou chiffre minimum "3+") et je pose un de mes cubes sur la carte.

Bref, un petit jeu de développement très sympa, on sent monter la puissance de notre expédition : plus d'aventuriers (de dés donc), plus de possibilités de jeu (cartes évolueés plus puissantes et plus permissives) et des effets ++ (relancer un dé, payer moins cher, gagner plus en vendant, etc.), la mécanique est simple mais pas simpliste, il y a de vrais choix, d'axes à se donner.

Il faut surveiller les autres car les points de fin de partie sont attribués au joueur majoritaire sur chaque musée (en nombre de cubes), donc une bonne vigilance est de mise, et la prise des premières positions (vente d'1 relique) peu rémunératrice reste une bonne option à long terme.

De même que son 8minutes revisitait habilement en light la majo/expansion, ici sur un format plus lourd (plus long surtout, partie de 40mn à deux je crois) il arrive à faire un jeu qui tourne tout seul, intéressant et très agréable à jouer.
 

-publicité-
12:37
Rummikub

Rummikub

Par serraangel , 1 sept. 2015 à 12:37
(8,00/10)
Informations sur l'auteur:
412 (6,92/10) 96 0 0 2K
Je bloque là...

Une variante du rami mais avec des chiffres, qui a l'air simple au premier abord mais se révèle diablement prise de tête plus la partie avance. Les combinaisons sont multiples et très subtiles par moment. A ne pas prendre comme un simple jeu familial, même s'il peut se jouer dans ce mode !

 
12:33
Aquaretto

Aquaretto

Par serraangel , 1 sept. 2015 à 12:33
(7,90/10)
Informations sur l'auteur:
412 (6,92/10) 96 0 0 2K
Pingouins, orques, otaries, ours polaires etc

Aquaretto est très proche de son grand frère Zooloretto à quelques différences près, mais l'impression générale reste la même. Il s'agit toujours de faire des familles d'animaux les plus grandes possibles, d'acheter des extensions, de gérer au mieux les camions et de pourrir les autres. On a ici en plus, à partir de 5 animaux identiques, un meeple que l'on pourra placer stratégiquement pour qu'il rapporte des points bonus à la fin de la partie. On est également plus libre de placer ses animaux, et il faut savoir gérer ses sous en achetant ou vendant des animaux.

Toujours aussi familial, accessible même aux plus jeunes, mignon et de format court, avec un minimum de stratégie, à avoir dans sa ludothèque sans hésiter.

 
12:13
Lutèce

Lutèce

Par tapimoket , 1 sept. 2015 à 12:13
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
54 (9,33/10) 122 0 0 610
Petit mais Bon

Lutèce est un subtil mélange de jeu de gestion, de majorité, d'enchères et de bluff. Les règles sont très simples à assimiler et c'est ce qui fait son charme. Il vise, de ce fait, un large public que vous soyez novice ou pas. 

Le principe consiste à acquérir des cartes "peuples" et "bâtiments" pour les assembler ensemble afin d'obtenir des majorités ou des combinaisons qui apporteront des points. Pour obtenir ces cartes, on effectue un choix secret sur lesquels, on peut enchérir... A cet instant, on ne sait pas encore les personnages et les bâtiments choisis par les autres... On a des doutes...on rêflechit, on mise, on bluff.. Parfois à tort... 

 

Il faudra donc faire les bons choix, savoir se retenir sur ses dépenses, bluffer correctement.

 

Enfin, Lutèce est superbement illustré.

 

Un petit jeu très sympa

 

-publicité-
11:44
Le Trône de Fer - JCE

Le Trône de Fer - JCE

Par morlockbob , 1 sept. 2015 à 11:44
(6,50/10)
Informations sur l'auteur:
705 (6,16/10) 3 0 0 4K
Adieu...bonjour

Alors que la nouvelle version revue, corrigée, simplifiée, est sur le point de montrer son nez, la vieille version devient financièrement abordable (a 12 e le paquet pour environ 54 extension/ajout de cartes ça commençait a faire mal).La totale montait à 650 e.Là, on brade les stocks...

Des cartes il y en a , a part la piste des titres, ce sont dizaines( des centaines !) de cartes qu’il va falloir intégrer dans votre deck afin de pouvoir vous battre et vous défendre contre les autres.

3 attaques aux résultat différents suivant les couleurs.

Sans rentrer dans les détails, le jeu est à la fois simple, j attaque/je défends, je gère mes forces...et complexe de part sa quantité de personnages/lieux...

La piste des titres est une trouvaille fort utile pour rééquilibrer les partis en présence, ou faire quelque coups bien sentis, en s’appuyant sur vos complots (sorte d’évènements)

Règles simples mais qui prendront toute leur ampleur en connaissant parfaitement les cartes (siennes et adverses)

Et des cartes, il y en a des dizaines....des centaines.

Un jeu qui va demander beaucoup de temps pour l’appréhender et l’apprécier à sa juste mesure.

Perso, pas envie de me lancer la dedans... 

 

 
11:41
Les Aventuriers du Rail : The Dice Expansion

Les Aventuriers du Rail : The Dice Expansion

Par morlockbob , 1 sept. 2015 à 11:41
(4,30/10)
Informations sur l'auteur:
705 (6,16/10) 3 0 0 4K
les aventuriers du fric

Vous trouvez le jeu de base trop compliqué, cette extension vous conviendra parfaitement. Elle simplifie (trop ?) la mécanique de pioche de cartes et accélère le rythme de la partie. Plus besoin de réellement réfléchir, on lance les dés et on essaie d'optimiser le tout pour réaliser une action. Cela aide pour les grands parcours mais accentue la part de hasard.

Le matériel comprend quelques dés et un magnifique gobelet... pour 20 euros.

bof

 
11:38
Perplexus Epic

Perplexus Epic

Par morlockbob , 1 sept. 2015 à 11:38
(7,00/10)
Informations sur l'auteur:
705 (6,16/10) 3 0 0 4K
comme son nom l indique

Je ne l aime pas trop..de part ses couleurs froides en premier lieu...ça ne me donne pas envie d y aller.

Ensuite il est vraiment difficile, malgré ce que certains ont appelé « des points de sauvegarde », ce qui vous permet de recommencer à d’autres endroits que le départ.

Le souci avec ce genre de jeu est qu’il doit vous persuader que le difficulté peut être vaincue, sinon vous vous lassez.

C’est un peu le cas ici. Il faut une vraie motivation pour aller jusqu’au bout.

Frustrant donc...

-publicité-
10:55
Peloponnes

Peloponnes

Par Frère Tuck , 1 sept. 2015 à 10:55
(9,20/10)
Informations sur l'auteur:
25 (8,52/10) 33 0 0 215
Splendeurs et misères des cités grecques

Ça raconte quoi ?

Tu es à la tête d’une civilisation grecque à la fin de l’âge du bronze. Tu as soif de croissance démographique, d’aménagement du territoire et de gestion des risques.

Ça marche comment ?

Comme un jeu à l’allemande avec des enchères à un tour. Chaque joueur a un départ spécifique en termes de ressources, thunes, population et revenu initial. Le but du jeu est d’avoir le score le plus élevé au bout des 8 tours de jeu, mais attention, on retiendra le plus faible parmi deux décomptes finaux : 

  1. Points des bâtiments et des terrains + (thune/3)
  2. Population x 3. 

L’essentiel du jeu consiste donc dans la construction et dans la maîtrise de la démographie. À chaque tour, on pioche autant de tuiles que de joueurs, tuiles accessibles aux enchères, et on pioche pour la rangée « Conquête » autant de tuiles qu’il faut pour qu’il y ait 5 tuiles révélées au total. Le 1er joueur a alors 3 possibilités : 

  1. Enchérir : il place son jeton couleur et au moins autant de thune qu’indiqué à côté de la tuile convoitée. 
  2. Conquérir : il acquiert directement la tuile de son choix dans la rangée « Conquête » à condition de payer 3 thunes de plus que le coût indiqué. 
  3. Faire fructifier son capital : il touche 3 thunes mais ne construira rien ce tour-ci. 

Les joueurs suivants peuvent faire de même, mais ils ont en outre la possibilité de surenchérir. Dans ce cas, le joueur précédent a le choix : 

  1. Modifier sa cible : à condition d’avoir auparavant misé assez pour pouvoir payer le coût minimal (ou le coût et le surcoût de la conquête). 
  2. Se retirer et toucher 1 thune en compensation pour ce lamentable foirage. 

Car, oui, ce sont bien des enchères à un tour. Il vaut mieux y réfléchir deux fois avant de miser. Une fois les achats effectués, on détermine le nouvel ordre du tour : de la plus forte à la plus faible enchère.

On peut alors construire. Il y a deux types de tuiles : 

  1. Les bâtiments. Ils nécessitent des matériaux de construction. 
    1. On peut et on veut les dépenser : on gagne immédiatement le bonus immédiat et on bénéficiera de son revenu et de son éventuel bonus. 
    2. On ne peut ou ne veut pas les dépenser : on place l’une de ses thunes dessus, on gagne le bonus immédiat, mais on ne profite ni de son revenu ni de son éventuel bonus tant qu’il n’est pas construit. 
  2. Les terrains. Ils ne nécessitent pas de matériaux de construction. Par contre, à part pour le 1er terrain, ils doivent être construits « en domino », c’est-à-dire qu’ils doivent avoir au moins une production (bois / pierre / blé) commune avec le terrain précédent. Si on se rend compte après l’avoir acheté que ce n’est pas le cas, le terrain est défaussé définitivement. Et il n’y a pas de compensation, parce que là c’est un foirage vraiment trop honteux.

On peut ensuite toucher les revenus du tour, d’où un petit moment de poussage de marqueurs sur son plateau individuel mais si vous aimez jouer à Through The Ages, vous trouverez que c’est un tout petit moment.

On retourne enfin 2 jetons Désastre. Tous les désastres se produiront au cours de la partie, et se réalisent dès qu’on révèle le 3ème jeton du Désastre en cause (2 x 8 tours de jeu = 5 Désastres x 3 jetons + 1 jeton « pas de désastre »). Les désastres sont loin d’être négligeables : 

  1. Tremblement de terre : on doit payer 1 bois + 1 pierre par bâtiment, ET perdre les bâtiments pour lesquels on ne peut ou ne veut pas payer. 
  2. Tempête : on doit payer 1 nourriture et 1 thune par terrain, ET perdre les terrains pour lesquels on ne peut ou ne veut pas payer. 
  3. Sécheresse : on perd un tiers de sa nourriture (le blé). Arrondi au supérieur (t’as cru que c’était un jeu facile ??)
  4. Peste : on perd un tiers de sa population. Même remarque que précédemment. 
  5. Déclin : on perd 10 biens de luxe. 

Les biens de luxe sont obtenus dès que l’on dépasse le maximum de l’une des pistes de ressources : 10 pour le bois et la pierre, 13 pour le blé. On peut ensuite se servir des biens luxueux comme bonus à raison de 2 pour 1 ressource ou 1 thune.

Des bâtiments permettent d’éviter les désastres. Ils n’ont pas besoin d’être achevés pour que le joueur bénéficient de cette protection.

Des terrains comportent un symbole « Tour d’approvisionnement ». Il faut alors dépenser 1 blé / population et payer le coût de construction des bâtiments achevés (auquel cas on récupère la pièce qui était dessus). On perd autant de population que le déficit en blé, on défausse les bâtiments qu’on ne peut pas construire.

Ça vaut quoi ?

C’est un jeu de gestion qui permet de remplir très densément un laps de temps trop court pour la plupart des vrais jeu de gestion / civilisation. Les mécaniques sont nombreuses, mais assez simples à appréhender. La difficulté n’est pas dans la complexité des règles, mais bel et bien dans la gestion. Il faut prévoir à la fois les désastres et les tours d’approvisionnement (2 en cours de partie + 1 en fin de partie). Le risque de finir avec un score ridicule de 0 ou 1 est bien réel, d’où une pression assez forte tout au long de la partie.

 
09:24
Flick'em Up !

Flick'em Up !

Par Dorianys , 1 sept. 2015 à 09:24
(7,50/10)
Informations sur l'auteur:
1 (7,50/10) 0 0 0 0
Bang Bang (My Baby Shot Me Down)

Une boite superbe ( a 60 euros heureusement) les batiments sont chouettes le reste est basique

Thème immersif ( un petit Morricone ou un album de Caléxico et des chemises a carreaux et c'est parfait  ) 

On retrouve vraiment son ame d'enfant avec ce jeu et l'idée des scénarios est bien vu 

Bref on s'amuse bien et on on en refait une avec plaisir ( surtout qu'il est simple de se faire des scénarios donc la rejouabilité est bonne) ca fait du bien entre deux jeux plus long ou stratégique .

Juste un petit conseil  mettre de la poudre à  carrom (billard indien) pour que ca glisse mieux et etre plus précis.

 
01:53
CLINIC

CLINIC

Par Xavierécolo , 1 sept. 2015 à 01:53
(7,60/10)
Informations sur l'auteur:
134 (7,59/10) 130 1 14 820
Très bon jeu, qui aurait gagné à avoir un éditeur professionnel

Inspiré de Theme Hospital pour celles et ceux qui ont connu (sans les maladies bizarres, cela dit), Clinic vous place à la tête d'un Hôpital et vous confronte à des choix de gestion : construction, placement des différents modules de l'hôpital, recrutement, gestion des compétences, gestion de l'aggravation du cas des malades non soignés, gestion des places de parkings (à ne pas négliger).

 

C'est vraiment un très bon jeu de gestion, à ne pas mettre entre toutes les mains certes, mais qui devrait ravir les personnes à la recherche de défis de gestion.

 

Dommage que l'auteur se soit édité lui même. La rédaction des règles est en effet parfois un peu ambigüe ou pas très pédagogique et va entraîner des discussions sur leur interprétation, ce que des parties tests avec des publics différents (ou l'expérience d'un éditeur professionnel) auraient dû éviter. Le matériel aurait pu aussi être meilleur, surtout pour le prix. Le jeu est quand même livré dans une boîte à archive ou à pizza, la gélule (qui aurait pu être sympa) est en fait de taille normale ; un éditeur aurait pu obtenir un prix du fabricant permettant un meilleur matériel (et un intérieur facilitant le rangement vu l'importance du matériel de différentes catégories) pour ce prix.

-publicité-
  lundi 31 août 2015
 
22:13
Give Me Five

Give Me Five

Par Blackssad , 31 août 2015 à 22:13
(5,90/10)
Informations sur l'auteur:
33 (6,63/10) 82 9 470 764
Have fun

"Un pyramide en une brique", bref des règles ultra-simples et des parties rapides.

Après, comme beaucoup de jeux d'ambiance, ça prend ou ça prend pas... Tout dépend des joueurs autour de la table. Le jeu peut être parfois un peu répétitif, du coup la rejouabilité est un peu limité mais si on décide juste de se marrer un peu entre amis, et bien on se marre. :)

 
21:47
Chocolate Fix

Chocolate Fix

Par Blackssad , 31 août 2015 à 21:47
(6,40/10)
Informations sur l'auteur:
33 (6,63/10) 82 1 470 764
Bon appétit, bonne reflexion

Un petit jeu de logique sympa, tout beau et qui donne faim. Les mécanismes de logiques s'apparentent un peu à ceux du sudoku mais sans les chiffres. Le jeu est très agréable, il comble aisément un petit moment de creux au cours d'un voyage en train par exemple (surtout grâce à son sac de transport), mais sa durée de vie est assez faible car il n'y a pas beaucoup de niveaux et même si la difficulté est bien croissante, seuls les deux ou trois dernières cartes donnent vraiment à réfléchir.