TricTrac

Avis 
169816avis
à

Secteurs

BD
Jeu >
Jeux d'extérieur >
Loisir
Sports
Jeux de Société >
Abstrait
Ameritrash
Eurogames >
Types de jeux Européan Games >
Classique
Jeux Européens
Kubenbois
Eurotrash
Figurines
Jeunesse
Jeux à deux
Jeux de cartes
Jeux de Rôle
Party-Game >
Types
Wargame >
Types de wargames >
Fantasy
Historique
Science Fiction
Jeux Vidéo >
Puzzle Game
Jeux Vidéo >
Jeux Vidéo >
Puzzle Game

Sujet de l'article

Analyse
Carnet d'auteur
Concours
Crowdfunding
Curiosite
Description
Economie
Evènement
Histoire
Information
Interview
Jeux d'ailleurs
Partie
Portail
Presse
Prévision
Prix ludique
Reportage
Review
Scoop
Sur les étals
Tric Trac
Vidéo

Type de jeu

Autres
Cartes à jouer
Casse-tête
Jeu de carte à collectionner
Jeu de logique
Jeu en ligne
Jeux à gratter
Jeux de cartes
Jeux de connaissances
Jeux de dés
Jeux de figurines
Jeux de figurines à collectionner
Jeux de guerre
Jeux de lettres
Jeux de pions
Jeux de plateau
Jeux de rôles
Livre dont vous êtes le héros

Type de public

Amateur
Casual
Geek
Passionné

de l'exterieur

Format Rédactionnel

à suivre
Article
Blog
Bloggeur
Contenu de Marque
Dépêche
Dossier
Edito
Enquête
Flash
TT Tv
TTClub
19:12
De Vulgari Eloquentia

De Vulgari Eloquentia

Par bunnypookah , 4 mars 2015 à 19:12
(8,50/10)
Informations sur l'auteur:
137 (7,20/10) 53 0 0 735
L'éloquence est peut être vulgaire mais pas le jeu

De Vulgari Eloquentia, qui tire son titre d'un texte de Dante Alighieri, est un jeu atypique. Si sa filiation avec le jeu de gestion à l'Allemande ne fait aucun doute il s'en distingue par une personnalité hors du commun et une générosité ludique un peu brouillonne mais indéniablement passionnée et qui ne laissera pas indifférent. Son originalité s'exprime dès son thème - l'utilisation à l'écrit de la langue vulgaire dans l'Italie médiévale - et l'envie évidente de lui laisser présider à tous les aspects du jeu, en particulier l'identité graphique et la mécanique ludique. Il en résulte un foisonnement de détails qui rend le jeu difficile d'approche, à la fois par manque de lisibilité immédiate (l'iconographie et la nature des actions proposées n'ont rien d'évident à mémoriser) et sur la durée d'une partie (plusieurs filières de jeu sont possibles et il est difficile d'appréhender a priori leur validité). Mais c'est cette richesse - à peine entachée de petites imperfections qui contribuent paradoxalement au charme du jeu - qui fait tout l'intérêt de De Vulgari Eloquentia, au prix d'une courbe d'apprentissage plus longue qu'à l'ordinaire. En particulier trois idées très séduisantes se trouvent au cœur du système :

- chaque joueur dispose à son tour de cinq jetons pour jouer ses actions. Mais contrairement à un jeu de pose d'ouvriers standard seules les ressources sont limitées puisque le joueur suivant reprend du plateau les cinq jetons pour les utiliser lui-même à son tour. Les emplacements disponibles permettent en fait de limiter le nombre d'actions d'un même type qu'un joueur peut réaliser dans son tour (et de prendre en considération une éventuelle majoration du coût).

- chaque joueur incarne un personnage qui se déplace en Italie. Certaines des actions du jeu sont ouvertes ou fermées selon la région dans laquelle on se trouve. Et certains événements particuliers - connus par avance - prendront place à un tour précis dans une région spécifique. Comme se déplacer consomme des jetons d'action il est donc nécessaire d'anticiper au mieux son itinéraire tout au long du jeu.

- les joueurs commencent comme simples marchands mais peuvent choisir en cours de jeu d'entrer dans les Ordres, d'abord comme Frère puis comme Cardinal, le choix étant irrévocable. Chaque rôle dispose d'avantages spécifiques (et parfois interdépendants, en particulier en ce qui concerne la richesse) et d'une condition particulière - plus ou moins difficile à satisfaire - pour marquer des points de victoire en fin de partie. A cela il faut ajouter qu'il existe de nombreux moyens de marquer des points de victoire en cours de jeu et que le jeu propose un équilibrage complexe entre ces différentes filières et les ressources et moyens dont disposent les joueurs en fonction des rôles qu'ils occupent.

Ce dernier aspect contribue à mon sens à faire de De Vulgari Eloquentia un jeu passionnant et à part, qui mérite que l'on s'investisse dans des règles touffues et pas nécessairement présentées de la manière la plus judicieuse qui soit et que l'on fasse abstraction du matériel peu lisible.

19:01
Pecking Order - Le Roi du Perchoir

Pecking Order - Le Roi du Perchoir

Par EngagelejeuQuejelegagnE , 4 mars 2015 à 19:01
(8,50/10)
Informations sur l'auteur:
3 (9,20/10) 23 0 0 31
Poids plume.

Acheté genre trois euros dans un magasin de déstockage.

Une boite quasiment vide: quelques cartes à jouer très petit format et un grand plateau en carton.

Des illustrations agréables.

Une règle simplissime, aucune préparation.

Après plus d'une quinzaine de parties, je trouve que ce jeu fonctionne formidablement.

Il est à la fois tendu et reposant. Je pioche une carte et décide quel perchoir investir (ou tenter de conquérir), pas de risque, donc, de se faire des noeuds au cerveau, mais une grande composante de bluff et un bon petit suspense à l'idée que son épervier puisse se faire becqueter par un jaguar à l'affut ou voler dans les plumes par le phoenix des hôtes de ce bois.

 

Bref un jeu extremement accessible et rapide.

Un regret : un plateau souple et une boite 5 fois plus petite auraient permis de l'emporter partout...

 

 

 

 

18:55
Maître Renard

Maître Renard

Par Yzarc , 4 mars 2015 à 18:55
(8,50/10)
Informations sur l'auteur:
287 (7,75/10) 150 0 0 2K
Que ce jeu est joli ! Que ce jeu me semble beau !

Les + :

  • Règles et parties rapides,
  • Pour les plus petits comme pour les plus grands,
  • Des animaux/objets bien distincts et pourtant pas si facile que cela à trouver,
  • Aussi bien de 2 qu'à 4 joueurs.
-publicité-
18:27
Myth

Myth

Par Dec , 4 mars 2015 à 18:27
(8,20/10)
Informations sur l'auteur:
1 (8,20/10) 6 0 0 9
jeu tres plaisant (je ne le lache plus)

Arioch a bien résumé la situation au niveau du fonctionnement du jeu.

Il y a (eut) des soucis de livraison (n'ayant pas encore tout reçu moi-même à ce jour).

 

Pour les regles, les traducteurs du forum ont fait un merveilleux travail sur le V1 et une V2 des regles viens d'etre mise en ligne par megacon.

 

Pour l'instant je dois me contenter de jouer avec presque que la boite de base mais depuis que je l'ai je n'ai pratiquement sorti que ce jeu.

 

Après une douzaine de soirée, le plaisir ne faiblit pas.

 

La durée étant un problème pour nous (nous jouons principalement a 2) car nous jouons en semaine, nous avons trouvé la solution en mode histoire de découper chaque acte en 2 ou 3 en fonction de l'heure de fin prévue de la soirée: nous finissons une tuile et nous notons l'état d'avancement pour pouvoir reprendre ou nous en étions. Ca marche parfaitement

 

Je suis tres content de ce jeu,et je ne regrette a aucun moment mon achat et je suis pret a rempiler avec la sortie des extension :)

 
18:03
Elysium

Elysium

Par olwyn , 4 mars 2015 à 18:03
(9,20/10)
Informations sur l'auteur:
5 (7,24/10) 68 0 0 90
un vrai coup de coeur

un vrai coup de cœur pour ce jeu. Du matériel excellent et bien travaillé, une boite pour tout rangé comme il faut même avec les protèges cartes et surtout une mécanique superbe. On sent le soucis du détail apporté par les Space Cowboys et je dis chapeau messieurs.

 

Le principe est d’acquérir des cartes de différents dieux afin de profiter de leur pouvoir et ensuite de les transférer dans notre elysium afin qu’elles rapportent des points en fin de partie. Oui mais voilà, les pouvoirs peuvent se combiner entres eux et entres les autres cartes du même dieux mais on ne peut pas toujours prendre les cartes que l’on veut. De plus, il faut savoir à quelle moment on perd le pouvoir pour faire scorrer la carte. Sachant qu’il faut faire certaines combinaisons pour rapporter plus de point et qu’il faut le faire avant les autres pour avoir un bonus. Sachant aussi qu’à chaque tour, il faut acquérir 1 quête sur les 4 actions qui sont à notre disposition et que si on ne le fait pas car nos petits copains nous en ont empêchés ou ont pris la quêtes que l’on convoité, bien on subit un malus. De bon choix cornélien à faire tout au long de la partie.

 

Un jeu d’une heure avec une excellente rejouabilité puisque l’on joue avec 5 des 8 familles disponibles e qi laissent une combinatoires entres les cartes de folie.

 

Bref un must have en ce qui me concerne. 

 
17:49
Les Poilus

Les Poilus

Par olwyn , 4 mars 2015 à 17:49
(5,60/10)
Informations sur l'auteur:
5 (7,24/10) 68 0 0 90
Sympathique mais sans plus

Un petit jeu sympathique sur le thème de la guerre. Une petite ambiance de coopération mélée avec du stop ou encore. Je me défausse d'une carte de plus ou je me retire. Certaines cartes sont quand même catastrophique et il faut à tout pris permettre à son propriétaire de s'en défausser. Les illustrations ont leur style et il faut aimer mais le jeu est assez tendu pour les 2 parties que j'ai pu faire.

Par contre il y a des erreurs d'impression sur le tirage. les soutiens à gauche sont beaucoup plus nombreux que ceux à droite (3 contre 7 de mémoire au lieu de 5/5 prévu par l'éditeur). Les règles sont aussi mal expliqué et heureusement que lors du festival, nous avons eu droit à l'éditeur qui est venu à notre secours.

-publicité-
17:39
Limes

Limes

Par Lapinesco , 4 mars 2015 à 17:39
(7,00/10)
Informations sur l'auteur:
123 (7,03/10) 423 0 0 1K
En solo ou pas, un petit jeu très sympa

Premier constat : pas d'inspiration pour une vanne en titre d'avis.

 

Mauvais signe ? bon signe ?

Dans la boite (trop grande pour ce qu'elle contient) on trouve des cartes, 2 série de 24 et des meeples (de 2 couleurs).

Le but du jeu avoir le plus de point, encore ?, yep mais c'est dans le comment que vient le sel.

 

Le sel donc, le joueur (et le second, s'il existe, qui jouera en miroir du premier) pioche la première carte de son paquet (chaque carte a un numéro, donc le second joueur, s'il existe et est toujours là depuis tout à l'heure, fouille son paquet pour choper la même) et la pose sur son terrain de jeu (qui in fine fera 4 cartes sur 4 cartes), il peut ensuite poser un meeple sur un des 4 quadrants de la tuile (il y a 4 terrains possible : pré, tour, lac, foret, mais une tuile peut avoir 2 "quarts" de lacs par exemple). Par la suite chaque carte piochée viendra s'adosser à l'existant (pas de diag et limite du carré de 4 par 4), et il pourra toujours poser un meeple sur un des terrains de la nouvelle carte (s'il lui en reste), il pourra aussi déplacer d'un terrain un meeple existant.

Une fois le carré formé, c'est la fin et on compte les points, celui qui a le plus de meeple gagne.

Nan je déconne c'était pour voir ceux qui suivaient.

Donc à la fin on procède au scoring, pour chaque meeple placé (en principe les 7 sinon vous avez merdé) on regarde sur quel terrain il est positionné et on score en fonction (un peu comme les dés de couleur pour Blueprints).

Donc sur un champ, c'est la taille de mon champ qui donne le nombre de PV, chaque case champ au contact orthogonalement incrémente mon score, donc un gros champ donne plein de point

Sur un lac, on compte le nombre de cabanes en bordure de mon lac, donc un grand lac c'est bien mais, mais un grand lac avec plein de cabanes c'est mieux.

Sur les forets, c'est plus subtil, on compte le nombre de territoire différents qui bordent mon territoire foret, donc une grosse foret par plein de territoire c'est bien, surtout si ces derniers ne forment pas de grands territoires.

Enfin les tours/montagne, qui au passage compte toujours pour un territoire (par quart de tuile), c'est encore différent (je vous laisse la surprise).

 

Au final le ou les joueurs on construit ce grand paysage de 16 tuiles, les mêmes mais bien entendues pas placées au même endroit, et pas peuplées identiquement des meeples.

Très agréable, entre le casse-tête et le petit jeu de plateau, j'aime beaucoup !!

 
17:38
kumo-hogosha

kumo-hogosha

Par jeuxpart'age , 4 mars 2015 à 17:38
(7,30/10)
Informations sur l'auteur:
2 (8,65/10) 9 1 1 22
Je te pousse, tu me pousses!!!

J'ai testé le jeu festival du jeu de cannes 2015, et après une bonne partie de presque une heure (où j'ai fini par m'incliner)je peux dire j'aime bien!!

La mécanique est sympa, avec une équipe de sumo ninja fou et quelque actions simple du style : courir, bloquer, saisir, projeter et déplacer le kumo, il faut arriver à pousser le kumo(une sorte de menhir) chez son adversaire, le tout sur une arène carrée que l'on doit faire pivoter de 90°!  

Par moment, on arrive à quelques coups identiques entre adversaires il faut arriver a créer un décalage et prendre le dessus!!


 

 
17:35
Kenjin

Kenjin

Par Yzarc , 4 mars 2015 à 17:35
(8,50/10)
Informations sur l'auteur:
287 (7,75/10) 150 0 0 2K
Faudrait savoir avec Kenjin, c'est le Japon ou l'Andalousie ? [Je sors ...]

Les + :

  • Règles simples et facile à expliquer,
  • Les illustrations,
  • Le système de deck équivalent sans système de pioche,
  • La disposition aléatoire des terrains et le renouveau à chaque partie,
  • Tactique et bluff à la fois,
  • Le système de jeu à 3 joueurs créant du 1 vs 1 vs 1, sans système d'alliance.
-publicité-
17:18
Deal Gentlemen Collectionneurs

Deal Gentlemen Collectionneurs

Par jeuxpart'age , 4 mars 2015 à 17:18
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
2 (8,65/10) 9 0 1 22
Oeil pour oeil, deal pour deal

Un bon petit jeu, ou il faut se mettre d'accord en moins de 10 seconde, super efficace, ça donne lieu a des "la prochaine c'est pour toi.... ou pas....."!!

 
17:03
Munchkin

Munchkin

Par eipi , 4 mars 2015 à 17:03
(1,00/10)
Informations sur l'auteur:
58 (7,91/10) 52 0 0 346
Jeu ou objet ?

Bon.

 

Les petits dessins sont très sympathiques. Les références, les mises en situations, sont plutôt drôles et on prend plaisir à les découvrir.

 

Mais là est le hic. Une fois qu'on les a découvertes justement, le jeu n'apporte pas grand chose en terme de plaisir. D'ailleurs il n'apporte pas grand chose non plus pendant la phase de découverte. Pas plus, en tout cas, que si on prenait le paquet de carte pour les lire une à une.

 

Durant une partie, je m'ennuie. Je ne comprends rien à ce qu'il se passe et me retrouve la plupart du temps à jouer au hasard. En plus, je suis souvent tenté de manger mes points de niveau. Bah oui, ceux-ci ne sont pas fournis dans la boîte, alors on prend ce qu'on a sous la main. Et souvent, ce qu'on a sous la main, ça se mange. Faut dire, ça occupe.

 

Alors, jeu ou objet ? En tant qu'objet, il mérite assurément plus que ma note. Mais en tant que jeu...

 
16:45
Piratatak

Piratatak

Par azds , 4 mars 2015 à 16:45
(6,20/10)
Informations sur l'auteur:
23 (5,84/10) 66 4 83 299
Don't stop

Dans Piratatak, chaque joueur doit rassembler dans sa main une famille de 6 cartes composant un navire d'une couleur donnée, pour se faire, il prend dans la pioche autant de cartes qu'il veut et que ces cartes peuvent être :

- une carte de la famille de son navire,

- une carte d'une autre couleur de navire,

- une carte pièce d'or, permettant, contre 3 pièces d'or, l'achat de cartes navires aux autres joueurs,

- une carte pirate, qui met fin à votre tour, et qui vous oblige à défausser 3 cartes de votre main, sauf si vous disposez d'une :

- carte canon pour neutraliser un pirate,

 

Les cartes sont épaisses, assez grandes (entre le standard et le tarot il me semble – à vérifier) avec des illustration stylisées très colorées qui généralement plaisent beaucoup aux enfants.

 

Le mécanisme du jeu est extrêmement simple et comme les cartes ne posent aucun problème de lisibilité, ce jeu peut être jouée (même n'importe comment!) dès 4 ans.

De plus, ce jeu propose une dynamique appelée « can't stop » dans les milieux autorisés, ou « stop ou encore » dans les milieux autorisés francophones à savoir que le joueur peut répéter une action autant qu'il veut, sachant que cette action aura pour résultat aléatoire : soit de le faire avance sur le chemin de la victoire, soit de le faire reculer (et accessoirement lui faire passer la main au joueur suivant).

 

Il y a donc un petit côté très stimulant à trancher entre risque et prudence : pousser sa chance encore une fois ou au contraire capitaliser ses gains ; les jeunes enfants sont très sensibles à ce genre de tension et de prise de responsabilité.

Par la suite, ils apprennent à arbitrer ce risque en fonction des cartes déjà sorties de la pioche et donc des probabilités de ce qu'ils vont piocher.

 

Alors peut-être qu'un jour, cela les conduira à être interdits de casinos mais les aidera à obtenir leur doctorat de tapeur de carton.

D'ici là, ils auront compris que Piratatak est fondamentalement déséquilibré et que dans 99 % des cas, il n'y a aucune raison de s'arrêter de piocher.

Mais avant d'en arriver là, ils se seront probablement beaucoup amusés avec Piratatak et auront l'âge de passer à autre chose.

 

Du point de vue de l'adulte, le jeu est rapide, sans temps mort et la mise en place prend 1 minute : le temps de mélanger la pioche, bref c'est indolore.

-publicité-
16:30
Le lièvre et la tortue

Le lièvre et la tortue

Par Vial , 4 mars 2015 à 16:30
(8,20/10)
Informations sur l'auteur:
8 (9,34/10) 15 0 0 41
Mais pas si vite...

Je l'ai découvert avec ma femme et mon fils de 6 ans et nous avons tous les trois accrochés !

Matériel de très bonne qualité... petit bémol les pions "+2" ne se voient pas forcement sur le parcours.

En ce qui concerne le jeux, le mode APPRENTIS ravira les enfants qui feront tout pour amener leur animal sur la plus haute marche du podium, les autres trouveront que le tirage des cartes fait que tel ou tel animal sera avantagé ou pas.

C'est pour cette raison que l'autre mode de jeu devrait les ravir, chaque animal à un déplacement particulier et il faudra être plus malin que ces adversaires pour jouer au bon moment les cartes faisant avancer ces deux animaux et se débarrasser de celles pouvant aider les autres joueurs !

 
16:17
Res Publica Romana

Res Publica Romana

Par indiana , 4 mars 2015 à 16:17
(2,00/10)
Informations sur l'auteur:
16 (7,93/10) 112 5 367 551
il est là sur l'étagère mais on y joue jamais

voilà, je crois que le titre résume tout.

trop compliqué , si on s'y met ça peut aller mais on y joue pas

c'est un bon jeu mais on y joue pas

beau matériel mais on y joue pas

 

  et si on jouait à res publica ??

tu te souviens des règles ?

euuhh un peu

et si on jouait à autre chose  ?

ok

 
16:16
La cigale et la fourmi

La cigale et la fourmi

Par Vial , 4 mars 2015 à 16:16
(8,50/10)
Informations sur l'auteur:
8 (9,34/10) 15 0 0 41
Stratégie & Bluff

Dans ce jeu au matériel de qualité (même si j'aurais un reproche à faire sur les jetons de pari qui ne sont pas régulier), deux modes de jeux nous sont proposés (voir trois si nous comptons la variante pour le mode HIVER).

Le mode AUTOMNE permettra aux plus jeunes ou aux joueurs occasionnels d'apprendre les règles de bases pour ensuite sauter le pas et jouer au mode HIVER... lorsque celui-ci sera aussi acquis, vous pourrez ajouter les cartes INSECTES pour ajouter un peu de piment à vos parties.

Dans tous les cas, il faudra jouer malin pour que le joueur ayant le rôle de fourmi ne devine facilement ce que vous souhaitez faire et ne vous chipe les cartes CHEMIN tant convoités !

A trois ou quatre joueurs, les fourmis rouges entrent en action, cela ne bouleversera en rien le jeu, mais permettra de changer celui qui jouera le rôle de la CIGALE, si celui-ci a des dont de voyance...

-publicité-
16:10
Lapin & Magicien

Lapin & Magicien

Par indiana , 4 mars 2015 à 16:10
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
16 (7,93/10) 112 0 367 551
je lance mon sort : "pense pense pense"

génial offrez le à votre enfant dès 3 ans.

 

parents joueurs n'hésitez pas. vous tenez la carte et il refait l'image

bonne rejouabilité avec du très facile facile moyen et difficile

 

 
16:03
Fresco : Expansion modules 4, 5, and 6

Fresco : Expansion modules 4, 5, and 6

Par indiana , 4 mars 2015 à 16:03
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
16 (7,93/10) 112 0 367 551
peintre et vitrier!!!

sur les 3 modules

extension sur les vitraux : excellentgénial, ça demande plus de réflexion au niveau de la gestion et de la stratégie super super

 

extension sur la dorure : super également le choix et et être opportun est encore plus important

 

extension fontaine : inutile euuhh c,'est même très nul!!!!!

 

bilan : indispensable si vous avez fait le tour de fresco

 
14:45
Bourricot

Bourricot

Par rhossito , 4 mars 2015 à 14:45
(2,00/10)
Informations sur l'auteur:
164 (6,49/10) 30 0 0 879
Plus un jouet qu'un véritable jeu de société pour enfant

Tout comme les indémodables Pic' Pirate et Docteur Maboul, Bourricot fait partie de ces jeux pour enfants que l'on trouve par palettes dans les grandes enseignes du jouet. Et je trouve que c'est bien là leur place tant ces titres lorgnent plus du côté du joujou que du véritable jeu de société pour enfant. Alors certes nos tête blondes vont s'esbaudir quelques minutes avec, mais pas beaucoup plus.


Le vrai problème de Bourricot, c'est que les plus jeunes enfants ne peuvent pas réenclencher l'arrière train de la mule tout seul. Du coup c'est rapidement relou pour l'adulte a qui est échue la tâche, vu que le jeu n'a aucun intérêt passer l'âge de l'innocence.
 

-publicité-
14:44
Les Demeures de l'Épouvante

Les Demeures de l'Épouvante

Par bunnypookah , 4 mars 2015 à 14:44
(6,50/10)
Informations sur l'auteur:
137 (7,20/10) 53 0 0 735
Un jeu boiteux mais sympathique, qui pourra trouver une béquille de fortune en la personne du Gardien

Avec les Demeures de l'Épouvante FFG resserre le cadre et convie les investigateurs d'Horreur à Arkham dans une unique - et luxueuse ! - demeure. Et accouche au passage d'un étrange rejeton dont l'intérêt se révèle très variable d'une partie à l'autre, un peu à l'instar d'un Betrayal at House on the Hill. S'il est perfectible (le jeu ne parvient pas à trouver un équilibre satisfaisant entre l'intérêt ludique et le dispositif narratif), le bébé de Corey Konieczka a néanmoins le mérite de se forger une identité propre, et d'essayer de moderniser la mécanique de jeu héritée de la gamme cthulhesque dont il est issu (certaines idées seront d'ailleurs reprises dans les Contrées de l'Horreur).

- détail sympathique : la boîte est lestée de 32 figurines (plutôt réussies pour ce qui est des créatures, un peu moins pour les investigateurs). Le reste du matériel est impeccable, comme c'est généralement le cas chez FFG.

- les parties sont désormais scénarisées, ce qui implique l'usage d'un matériel propre à chaque scénario en plus d'une grosse base commune. L'objectif, louable, est d'offrir des parties plus variées mais il n'est que partiellement atteint en raison de l'écriture assez rigide, qui suppose un déroulement idéal qui ne sera pas forcément celui de la partie. Si la trame déraille la logique des événements disparaît, les investigateurs progressent sans but bien identifié et la narration prend l'eau.

- le jeu n'est plus totalement coopératif : un joueur assure le rôle de Gardien et joue pour le jeu. A titre personnel je n'aime pas trop ce dispositif, qui est à double tranchant. Au pire le Gardien joue son tour en ricanant tout seul, parfois en hésitant longuement, et les autres joueurs se désintéressent de ce qui se passe ; l'ambiance en prend alors un sacré coup. Au mieux le Gardien assure la narration et comble les insuffisances du scénario ; l'ambiance peut dans ce cas devenir assez géniale.

- l'idée des puzzles est originale et plutôt plaisante à l'usage, même si elle n'est pas totalement aboutie (la difficulté est un peu trop variable en fonction de la pioche et le principe se révèle lassant une fois le plaisir de la découverte passé). L'incertitude apportée par la gestion de la magie est également intéressante : les conséquences du lancer d'un sort figurent au verso de celui-ci et ne sont pas connues au préalable par l'investigateur. Après chaque lancer le sort est rebattu avec les autres sorts du même nom et une nouvelle carte est piochée.

Les Demeures de l'Épouvante peut offrir une expérience de jeu vraiment réussie mais à la double condition que le Gardien s'efforce de jouer son rôle en contribuant de son mieux à l'ambiance (et non avec l'idée qu'il joue contre les autres joueurs) et de jouer avec parcimonie, en faisant de chaque partie un événement en soi, pour conserver une certaine fraîcheur et ne pas épuiser une mécanique ludique pas totalement convaincante (et que la répétition guette en plusieurs endroits). Enfin il faudra que le hasard s'en mêle pour que les événements se mettent en place de manière idéale et suscitent la dramaturgie indispensable à une partie mémorable.

 
13:59
Loony Quest

Loony Quest

Par Frenchcrusader , 4 mars 2015 à 13:59
(6,80/10)
Informations sur l'auteur:
299 (6,42/10) 20 0 0 2K
Un gros buzz pour un jeu original

Jeu d’ambiance faut pas chercher la stratégie. C’est marrant on peut se faire des crasses entre joueur, le système est original, plaisant.

Par contre pas mal d'interprétation ou plutôt de discussion concernant le succès des missions (froler un mur c'est toucher ou pas? ne aps entourer toute la fleur c'est bon ou pas?)

Bonne découverte.

 
13:57
Minuscule

Minuscule

Par Frenchcrusader , 4 mars 2015 à 13:57
(6,60/10)
Informations sur l'auteur:
299 (6,42/10) 20 0 0 2K
J'avais peur du buzz

néanmoins c'est un bon jeu pour des enfants de 6 à 10ans.

Pas compliqué à expliquer, un peu de tension, c'est plaisant.

-publicité-
13:55
Elysium

Elysium

Par Frenchcrusader , 4 mars 2015 à 13:55
(7,10/10)
Informations sur l'auteur:
299 (6,42/10) 20 0 0 2K
Un bon jeu malgré un gros buzz

Joli, assez cours et facile, l’explication par contre n’apparait pas comme évidente, en plus il y a pas mal de texte sur les cartes.

Néanmoins on comprends vite, c’est plaisant il faut choisir (plutôt renoncer).

Les différents sets de cartes doivent pouvoir permettre de renouveler les parties.

 
13:53
Dungeon Lords

Dungeon Lords

Par voxmetalis , 4 mars 2015 à 13:53
(6,80/10)
Informations sur l'auteur:
26 (7,06/10) 46 0 0 176
Qui à cassé ma porcelaine de dungeon ?

DUNGEON LORDS est un jeu avec une phase que j'aime beaucoup et une deuxième phase plus laborieuse.

La première phase est une phase de programmation pour construire son dungeon. La mécanique est sympa et plaisante. Plaisir d'autant plus important que le thème est bien rendu.

Par contre la deuxième phase, celle de l'attaque des héros est plus laborieuse, car le risque d'erreur est grand. Un oubli est vite arrivé et après les trois parties que j'ai faite j'ai toujours un sentiment de chaos durant cette phase. Mais globalement c'est un bon jeu.

 
12:02
Un Monde Oublié

Un Monde Oublié

Par Turalion , 4 mars 2015 à 12:02
(7,80/10)
Informations sur l'auteur:
3 (7,83/10) 7 0 0 22
Un jeu qui ne doit pas rester oublié

Ma communauté de joueurs et moi même ne sommes pas de grands fans de jeux de placement d'ouvriers, nous n'avions pas accroché sur des titres telles que "Dungeon Petz" Ou "Myrmes". C'est donc avec un peu d'appréhension que nous avons testé "Un monde oublié".

 

Les règles sont claires et on comprend facilement le déroulement d'un tour et les mécaniques de placement d'ouvrier (nous avions un néophyte dans ce type de jeu). Le décompte des points est également intuitif et il n'est pas nécessaire de faire plusieurs parties pour savoir orienter sa stratégie.

Bien que les règles s'assimilent plus rapidement que d'autres jeux de cette catégorie, la profondeur d'"Un monde oublié" n'est pas pour autant moins importante. Très rapidement on sera amené à réfléchir chacun de ces coups afin de ne pas gaspiller nos précieux ouvriers, se retrouver à cours d'or et anticiper les actions de nos adversaires pour les gêner.

 

Au final, nous avons pris plaisir à jouer à "Un monde oublié". Le seul reproche que nous ferions à se jeu est sur le matériel qui fait un peu "cheap" et au packaging qui n'offre que quelques sachets pour ranger les différents pions et paquets de cartes.
 

-publicité-
11:36
Black Fleet

Black Fleet

Par phil78 , 4 mars 2015 à 11:36
(5,60/10)
Informations sur l'auteur:
152 (6,64/10) 115 0 0 873
ca fait plouf au final..

Certes c'est un beau jeu, le matériel est de qualité, mais il n'est pas le seul dans le genre..Jeu familial d'ambiance ? Peut être mais avec des petits enfants et là les parties sont trop longues. On s'amuse certes , l'interaction est bien là, presque trop tant ça devient vite chaotique et incontrôlable. Les règles sont simples et claires, mais à la longue les tours de jeu sont un peu répétitifs.

Ce jeu est l'archétype de l'achat  "coup de coeur " mais dont on peut très vite se lasser. 

 
11:22
Mythotopia

Mythotopia

Par Joker75 , 4 mars 2015 à 11:22
(9,20/10)
Informations sur l'auteur:
400 (7,14/10) 399 0 1 3K
Du mythe à la réalité

Un peu vendu comme une prolongation de A few acres of snow, je trouve que mis à part le concept commun de deckbuilding avec une carte géographique, les sensations de jeu sont assez différentes, ce qui est une bonne nouvelle si vous aviez peur de faire doublon.

Le concept de deckbuilding est lui-même ici très très générique. Evidemment, les joueurs construisent leur "deck" eux-mêmes, mais on est assez loin d'une construction à entrées complexes à la façon de Dominion, pour citer le jeu actuel qui fait référence en la matière. On peut écarter certaines cartes et acquérir quelques unes supplémentaires, mais pour arriver au final à un deck avec une latitude bien moindre. Pour exemple, les decks auront approximativement entre 7 et 20 cartes, contre de très très peu et plusieurs dizaines à Dominion.

Pour marquer des points, il y a en gros 3 façons: la conquête, la construction et l'achat. Et on construit son deck en fonction  de la manière dont on pense pouvoir le mieux scorer  entre ses 3 façons, sachant qu'avec la règle de base, on a un deck de départ imposé qui va souvent guider la meilleure stratégie à suivre. A tel point que, les stratèges un peu aguerris préfèreront certainement assez vite drafter les "cartes-provinces" à la mise en place, car cela donne un contrôle à la fois sur le deck de départ et sur le positionnement tactique sur la carte.

Lors de la mise en place, associé à l'attribution des provinces de départ, le tirage des différentes cartes actions et cartes à points assure un bon renouvellement des parties.

On a sans cesse un sentiment de frustration du fait de ne pas pouvoir faire les actions souhaitées au temps T; l'ajustement de son deck à sa stratégie est progressive. Mais la sensation générale est malgré tout plaisante. La réserve de cartes joue comme une annexe de sa main, et permet de programmer ses actions-clés sur plusieurs tours de manière plus contrôlée. La durée des parties est parfaite; on a à la fois une sensation de développement, mais sans longueurs.

Beaucoup le disent: la fin prévue par la règle ne fonctionne pas vraiment; je souscris. Des variantes acceptables circulent. Néanmoins, j'ai un peu peur que malgré ses fins inventives, l'issue ne se joue encore sur des circonstances favorables ou défavorables tant les positions avant le rush final risquent d'être serrées si les joueurs jouent bien  leur partition et ré-équilibrent les forces: un tirage de cartes, une position dans le tour, une négociation fallacieuse, voire un bon vieux kingmaking. Cependant, une variante toute simple permet d'éviter ces écueils: cacher les points gagnés.

Avec ces quelques petits ajustements (draft, fin de partie modifiée, PV cachés), ce jeu a tout pour devenir un classique du genre. Pas loin même d'être un must.

 

 

 

 

 
10:14
Sapiens

Sapiens

Par Takumi , 4 mars 2015 à 10:14
(8,50/10)
Informations sur l'auteur:
28 (7,53/10) 185 0 5 353
Domino Days

Voilà un jeu vraiment original basé sur le principe des dominos. On ne peut poser une tuile qu'à côté d'une tuile ayant le même symbole. Le parallèle s'arrête là par contre. Une fois une tuile posée on active un pouvoir et on score. Et c'est là le sel du jeu, les pouvoirs permettent d'avoir une forte interaction entre les joueurs en les bloquant ou en scorant grâce à eux. D'autres actions permettent de scorer sur plusieurs plans et d'obtenir des actions supplémentaires. Sans compter qu'on ne score en fin de partie que sur notre pire échelle et que le matériel est vraiment magnifique. Et on obtient là, un jeu très réussi avec une saveur de reviens-y après chaque partie.

-publicité-
10:07
Metal Adventures

Metal Adventures

Par Takumi , 4 mars 2015 à 10:07
(7,90/10)
Informations sur l'auteur:
28 (7,53/10) 185 0 5 353
Pirate de l'espace

Un avis après deux parties de jouées qui confirme l'impression de la première. AM est un excellent jeu d'aventure spatiale où on bluffe, négocie, trahi tout le long de la partie. Le jeu mêle tout un tas de mécaniques différentes et d'actions variées. A son tour, on peut voyager dans l'espace pour combattre des vaisseaux ennemis, les autres joueurs, piller des planètes, et commercer. Le matériel est vraiment beau et bien pensé. Le seul reproche que je ferai au jeu est qu'il dépend vraiment des joueurs autour de la table car l'ambiance reste un facteur important. Et surtout le jeu peut paraître un peu long quand on attend son tour.

 
09:53
Crabz

Crabz

Par morlockbob , 4 mars 2015 à 09:53
(6,70/10)
Informations sur l'auteur:
537 (6,05/10) 3 0 0 3K
t en pinces pour moi ?

Sous ses dehors mimi avec ses crabes souriants, CRABZ est un jeu tactique et abstrait, dans la lignée de "Spitz/Battle sheep" ou encore "Pingouins"

sur un plateau (un peu fin) de jolis pions de bois de couleurs variés vont tenter de se manger, isoler les adversaires. 

leur différence de taille sera leur nombre de cases de déplacement. Les plus épais de déplacent de 3 cases etc... et évidemment les petits ne peuvent attaquer les gros.

Quand un joueur ne peut plus se déplacer, il a perdu.

bref, pas forcément original, mais pas forcément facile.... pour les grands et les moins grands

Pour se creuser les méninges entre deux châteaux de sable

 
09:17
La Chasse aux Gigamons

La Chasse aux Gigamons

Par NicoG , 4 mars 2015 à 09:17
(8,60/10)
Informations sur l'auteur:
8 (8,07/10) 110 0 0 149
Un mémorymon sympa !

Si il fallait commencer par le petit point négatif, je parlerai de ces petits pieds en carton pour les Gigamon... je les trouve tout sauf pratiques et ils ne stabilisent que très mal nos grosses bestioles. C'est d'autant plus dommage que le carton est de qualité et bien épais et qu'on aurait pu faire de chouette socles en supprimant ces deux petites tuiles vierges qui se servent pas à grand chose :-)

Pour le reste, le matériel est impeccable et très agréable à manipuler. La boite est sympa. La règle est uniquement utile pour les pouvoirs, peut être que ca aurait été bien de fournir 4 petites aides de jeux pour les rappeler à distribuer à chacun. Les pouvoirs sont variés et bien pensés.

Le petit de 7 ans a adoré les premières parties faites avec lui, donc mission remplie. Cela renouvèle pas mal le Mémory en y ajoutant un soupçon de fun et de tactique pas désagréables. 

-publicité-
03:45
Corto

Corto

Par EngagelejeuQuejelegagnE , 4 mars 2015 à 03:45
(9,80/10)
Informations sur l'auteur:
3 (9,20/10) 23 0 0 31
Des aventures... De l'or, des morts et des amis.

Moult parties jouées, essentiellement à 3 joueurs.

Une adaptation très réussie et fidèle de la mythique bande dessinée.

 

Raspoutine et ses pulsions meurtrières.

Corto et son charisme à toute épreuve.

Et l'Or ! L'or qui échappe bien souvent à ceux qui le convoitent.

 

Le matériel est magnifique.

Le livret de règles complet et limpide aide à se mettre dans l'ambiance.

Le système des plateau d'aventure original assure une très grande re-jouabilité ainsi qu'un semblant de contrôle de la pioche.

Un jeu de placement et d'analyse, opportuniste et sans pitié; une certaine courbe d'apprentissage et des écarts de points parfois impressionnant à deux joueurs.

Les mauvais perdants pourront toujours incriminer le hasard, dans la fumée d'un fin cigare, une sillouhette à casquette répondra:

"Je n'ai pas dit que je voulais faire quelque chose pour vous... Pour ma part, vous pouvez allez au diable !"

 
00:25
Elysium

Elysium

Par bacco , 4 mars 2015 à 00:25
(8,20/10)
Informations sur l'auteur:
367 (7,51/10) 239 0 3 2K
un jeu allemand mais français

Bon, un accroche contradictoire, mais qui dit un peu tout sur ce jeu.

 

Mécanismes bien étudiés et ficelés, le jeu fonctionne bien, il est tendu et intéressant, avec une bonne frustration qui s'installe pour vouloir faire beaucoup; mais pas possible... Il faut gérer au mieux l'instant.

 

Pas mal, vraiment!

 

défauts mineurs, un graphisme un peu trop chargé qui fatigue un peu après une heure de jeu, un manque de rythme qui dégonfle un peu. Mais bon, il s'agit d'une première partie