TricTrac

Avis 
165641avis
à

Secteurs

Jeu >
Jeux d'extérieur >
Loisir
Sports
Jeux de Société >
Abstrait
Ameritrash
Eurogames >
Types de jeux Européan Games >
Classique
Jeux Européens
Kubenbois
Eurotrash
Figurines
Jeunesse
Jeux à deux
Jeux de cartes
Jeux de Rôle
Party-Game >
Types
Wargame >
Types de wargames >
Fantasy
Historique
Science Fiction
Jeux Vidéo >
Puzzle Game
Jeux Vidéo >
Jeux Vidéo >
Puzzle Game

Sujet de l'article

Analyse
Carnet d'auteur
Concours
Crowdfunding
Curiosite
Description
Economie
Evènement
Histoire
Information
Interview
Jeux d'ailleurs
Partie
Portail
Presse
Prévision
Prix ludique
Reportage
Review
Scoop
Sur les étals
Tric Trac
Vidéo

Type de jeu

Autres
Cartes à jouer
Casse-tête
Jeu de carte à collectionner
Jeu de logique
Jeu en ligne
Jeux à gratter
Jeux de cartes
Jeux de connaissances
Jeux de dés
Jeux de figurines
Jeux de figurines à collectionner
Jeux de guerre
Jeux de lettres
Jeux de pions
Jeux de plateau
Jeux de rôles
Livre dont vous êtes le héros

Type de public

Amateur
Casual
Geek
Passionné

de l'exterieur

Format Rédactionnel

à suivre
Article
Blog
Bloggeur
Contenu de Marque
Dépêche
Dossier
Edito
Enquête
Flash
TT Tv
TTClub
12:21
Abyss

Abyss

Par Grovast , 30 sept. 2014 à 12:21
(5,20/10)
Informations sur l'auteur:
364 (6,17/10) 167 0 542 3K
Entre deux eaux

Comme largement entrevu avant même la sortie du jeu, Abyss met à l'honneur les illustrations d'un Xavier Colette décidément toujours au top. Ce résultat final méritait largement le teasing effectué par l'éditeur. Abyss est un beau jeu, et sa dominante sombre plonge parfaitement dans l'ambiance.

Deux petits bémols viennent tout de même ternir un bilan matériel au dessus de la moyenne :

  • les cartes alliés transférées au conseil viennent recouvrir et donc masquer la couleur de leur tas, ce qui oblige à les décaler de l'emplacement prévu (pinaille).
  • gros raté sur la coquille en plastique : si l'intention était bonne, cet ajout visiblement de dernière minute s'avère particulièrement pénible. On passe son temps à demander à ses adversaires combien de perles ils ont.

Au niveau mécanique, les principes de féderer les alliés et du conseil sont assez bien vus. Ce dernier notamment donne à réfléchir avant d'explorer trop (sauf pour les joueurs qui s'en foutent et font ainsi parfois un double cadeau à leur voisin de gauche : un 5 à 1 perle plus un gros tas au conseil...).
Je suis par contre moins convaincu par la mécanique de "combat" de monstres, dont la subtilité éventuelle me laisse froid.

Le jeu tourne, mais manque parfois de rythme. La faute à cette exploration un peu lourde et particulièrement hasardeuse.

Quelques pouvoirs de seigneurs sont intéressants, malheureusement on peine à avoir véritable une ligne directrice en début de partie, puisqu'on ne connait pas grand chose de la suite : quels lieux vont sortir ? quels seigneurs vont arriver après ? On en est donc réduit à une vision à court terme. Essayer d'avoir tel seigneur. Et advienne que pourra ensuite.

En milieu de partie, des choix s'ouvrent enfin : retarder ma troisième clé pour profiter un peu plus de mes pouvoirs en cours, ou vite m'assurer de tel lieu, qui vient - enfin - d'être révélé ? Rusher les clés pour espérer avoir au moins deux lieux, ou se contenter d'un seul et faire du point direct avec les Cultivateurs ? Thésauriser pour attendre un de ces seigneurs multicolors qui devrait bien finir par sortir ?

Au niveau des lieux, je reste dubitatif. Je les trouve assez peu inventifs, lisses, tous équivalents ou presque. J'aurais aimé plus de surprises, plus de possibilités de choix marqués, plus déterminants au niveau du score.

Enfin et surtout, l'envie de rejouer peine à se faire sentir. Le côté répétitif y est certainement pour beaucoup, en plus de l'impression d'en avoir fait rapidement le tour.

Peu thématique malgré son habillage remarquable, Abyss est donc un peu longuet à mes yeux par rapport à son niveau d'opportunisme assez élevé.
Il ne fera donc pas date chez moi. J'y rejouerai si on me le propose, mais pas trop fréquemment (et uniquement s'il n'y a pas mieux à la table d'à côté).

09:45
Dominant species

Dominant species

Par salouma , 30 sept. 2014 à 09:45
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
32 (8,57/10) 26 0 0 208
Adaptation, survie, domination.

Cela faisait bien longtemps que je lorgnais ce jeu du coin de l'oeil et grace a la bourde d'un ami lors d'une commande sur internet le voici en ma possession et en Francais s'il vous plait.

Visuellement, le jeu parait tres abstrait et fait mal a la tête rien que de le regarder. Des cubes, des cônes et des cylindres de differentes couleurs disposés sur des tuiles hexagonales représentant les Biomes (Terrains) et sur le coté un grand tableau  énumérant les 12 actions disponibles pour la lutte acharnée qui se prépare. Car oui, lutte acharné il y aura....

Dans Dominant Species nous allons nous affronter sur 2 domaines principalement. La majorité numérique de notre espece sur chaque terrain ce qui nous permettra de scorer en fonction des tuiles que l'on évaluera et la dominance de notre espèce c'est a dire être l'espèce la plus adaptée ce qui nous permettra de pouvoir choisir et jouer les cartes Dominance.

Le jeu est au final assez simple dans son explication et nous somme revenu que tres peu dans le livre de règles.

3 phase bien distinct. Une phase de programmation, une de résolution des actions et une de refresh. C'est fluide, ca tourne bien même si le jeu a un penchant pour l'analysis paralysis car il n'est pas aisé lors de la premiere partie de voir toutes les conséquence que peuvent engendrer certaines actions.

Sous son air de jeu "allemand" abstrait nous avons un jeu très immersif de part sa mécanique, avec une interaction direct entre joueurs très prononcé. La lutte pour la domination est constante et ce jusqu'à la fin du jeu.

Les retournements de situation sont légion et il faudra réellement s'adapter en permanence pour ne pas être viré de la carte.

Au final ce jeu m'a laissé une tres bonne impression, j'avais un peu peur des calculs de domination et que le jeu soit trop prise de tête mais il n'en ai rien. Attention on reste quand même sur un jeu pour joueur aguéris ne serais ce que par sa durée.

Notre premiere partie a durée 4h à 4 joueurs, explication des règles comprises. Il me tarde la prochaine.

08:36
Super Farmer Rancho

Super Farmer Rancho

Par Belboudin , 30 sept. 2014 à 08:36
(9,40/10)
Informations sur l'auteur:
239 (7,48/10) 194 0 17 2K
Beau, rigolo, intelligent...

Voila un vieux jeu avec une histoire (crée durant la seconde guerre mondiale par Karol Borsuk) qui a été réédité avec bonheur.

Les illustrations sont parfaites pour un jeu d'enfant (si j'étais éditeur français j'irais le signer rapidement ^^) : colorés, amusantes, les animaux sont migggggggggnons :)

Pour le principe général du jeu il faut acheter gérer sa ferme en achetant des pâturages pour accueillir ses animaux (lapins, moutons, vaches et chevaux). Les pâturages les moins chers sont les plus éloignés de la ferme, et les plus proche de la forêt ! Et évidemment depuis la forêt peut venir des loups et renards qui viendront manger les animaux. Le tout est teinté d'une bonne pointe de hasard vu qu'il faut lancer des dés pour savoir ce que l'on produit, mais les enfants se prennent facilement au jeu.

On peut juste lui reprocher une durée un peu longue avec des touts petits (3/4 ans) mais pour des 5/8 ans c'est parfait. Et puis rien que pour la qualité du matériel, des illustrations et l'histoire qu'il y a derrière cela vaut l'achat :)

-publicité-
08:31
Minivilles Marina

Minivilles Marina

Par Abedijah Jones , 30 sept. 2014 à 08:31
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
106 (8,13/10) 56 0 214 866
Ou comment relancer le jeu

Cette extension arrive à point nommée et relance mon intérêt pour Minvilles! Deux points importants, l'arrivée de nouvelles cartes et une mise en place différente qui boulverse toute les stratégies de la version de base.

 
  29 sept. 2014
 
22:39
Camel Up

Camel Up

Par philmarie , 29 sept. 2014 à 22:39
(6,10/10)
Informations sur l'auteur:
43 (8,25/10) 299 0 0 856
En fin de soirée.

Vainqueur du Spiel des Jahres 2014, Camel Up se range dans la catégorie des jeux familiaux. Doté d’un matériel très attractif et d’une règle très simple pouvant être acquise en quelques minutes, le jeu sera facilement sorti en fin de soirée avec des amis ou en après-midi avec des enfants (jusqu’à 8 joueurs). Laissant une très grande place au hasard, Camel Up est un jeu de course et de paris dont les déplacements des chameaux sont régis par des tirages de dés. En fonction de l’avancement de la course, on pourra parier sur le vainqueur, le dernier ou les deux. Le jeu se déroule en plusieurs manches, jusqu’à ce qu’un des cinq chameaux passe la ligne d’arrivée. A son tour de jeu, une action parmi quatre est à choisir : 1) Prendre une tuile Pari-Manche, qui permettra de miser sur le chameau vainqueur de la manche - 2) Placer sa tuile Désert sur le parcours, permettant ainsi de modifier le déplacement des chameaux. - 3) Prendre une tuile Pyramide pour déplacer un chameau ou un groupe de chameaux. - 4) Parier sur le vainqueur ou le perdant de la course en jouant une de ses cartes Pari-Course. Chaque pari gagné permettra de remporter des livres égyptiennes, qui pourront être perdues en cas de pari mal estimé. Au terme de la course, le joueur vainqueur sera celui qui aura gagné le plus d’argent. Camel Up est un petit jeu pouvant être très sympathique si l’ambiance autour de la table est légère et joyeuse. Le hasard, déterminant, laisse peu de place à la stratégie et les retournements de situation seront fréquents. Et si, par malchance, on perd un peu de sous au début de la partie, il sera très difficile de revenir dans la course. Au final un bon petit jeu sympathique qu’on sortira si l’ambiance s’y prête.

 
19:41
CardLine Animaux

CardLine Animaux

Par KOLAN , 29 sept. 2014 à 19:41
(8,10/10)
Informations sur l'auteur:
108 (7,69/10) 70 0 0 685
tres jolies illustrations et bien pour les enfants

tres jolies illustrations et bien pour les enfants

-publicité-
19:39
Minivilles Marina

Minivilles Marina

Par KOLAN , 29 sept. 2014 à 19:39
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
108 (7,69/10) 70 0 0 685
indispensable

extension  indispensable pour minivilles

 
19:17
Robin

Robin

Par meliadus94 , 29 sept. 2014 à 19:17
(4,00/10)
Informations sur l'auteur:
222 (6,17/10) 0 0 0 1K
le butin de robin est dans le dessin pas dans la mécanique .....

Petit jeu de cartes et de collection de familles assez classique.

Chaque joueur est représenté par un meeple a sa couleur sur une case de la forêt de sherwood. Chacun son tour piochera et éventuellement défaussera des cartes en fonction de la case où il se situe. Une fois cela fait il joue une carte spéciale ou propose aux autres joueurs à l'échange face visible une carte de famille de sa main. En effet, il s'agit de réunir dans sa main 7 cartes d'une même famille. Les joueurs qui souhaitent participer à l'échange posent une carte face cachée devant eux. Les cartes sont révélée et le joueur actif décide avec qui il fait l'échange, il est obligé d'échanger. Si personne ne veut faire l'échange, il conserve sa carte devant lui. A ce moment il fait l'effet soit de sa carte soit de la carte échangée, en général c'est avancer et / ou reculer un ou plusieurs meeple sur la piste de la forêt pour le faire changer de case et ainsi lui faire piocher et défausser plus ou moins de cartes, chaque case ayant une valeur différente.

La subtilité vient du fait qu'aléatoirement en début de partie, sont placés sur chacune des 6 cases de la forêt une tuile représentant l'un des 6 symboles. Il complète la collection de 7 cartes nécessaires pour gagner, cela signifie qu'à la fin de son tour, un joueur avec 6 cartes de la même famille en main et ayant son meeple sur la case forêt ayant le 7° symbole déclenche la fin de partie.

Pour moi c'est la seule partie stratégie bluff, ne pas montrer rapidement quelle est sa collection pour tenter de se faire placer sur la case bonus nécessaire pour gagner.

Un petit jeu de cartes aux graphismes très jolis mais qui manque de nouveautés et je pense de rejouabilité (simple placement des tuiles, pioche des cartes pour sa main). Je lui trouve un côté trop aléatoire et hazardeux, malgré le déplacement des meeples et le choix des échanges qui peuvent s'avérer infructueux si personne n'est intéressé.

 
19:08
Abyss

Abyss

Par rhossito , 29 sept. 2014 à 19:08
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
179 (5,50/10) 28 0 0 978
Excellent

Le très productif Bruno Cathala et son comparse Charles Chevallier nous ont livré  ici une perle :)

Les mécaniques sont rafraichissantes et assez novatrices, mais surtout elles s'imbriquent parfaitement pour une fluidité jouissive. Les tours de jeu sont en effet rapide et l'interactions entre les joueurs bien présente.

Le thème du jeu est très plaisant, et pour le côté immersif, le fait d'avoir remplacé les sempiternelles pièces d'or cartonnées par des jolies perles (on dirai des vraies) est une excellente idée.

Quand aux illustrations de Xavier Collette, elles sont juste sublimes.

Bref que du très bon dans ce jeu dans lequel on a envie de se replonger rapidement :)

Une remarque cependant, n'y a t'il pas trop de niveau (6 en tout) sur la piste de menace sachant que l'on arrive très difficilement à dépasser le deuxième? Après je n'y ai joué qu'à quatre, alors peut-être qu'à deux...

-publicité-
18:33
Rush n' Crush

Rush n' Crush

Par Horatio , 29 sept. 2014 à 18:33
(7,30/10)
Informations sur l'auteur:
11 (9,15/10) 52 0 1 217
Fun, rapide et brutal !

Voilà qui résume parfaitement les sensations autour du jeu. On n'est pas dans un Car Wars de Steve Jackson, certes, mais les sensations sont similaires. De quoi se mettre en jambe avant d'attaquer un plus gros jeu, en début de soirée.

Seul bémol, la petitesse des voitures.

 
18:31
Sid Meier's Civilization - Le Jeu de Plateau

Sid Meier's Civilization - Le Jeu de Plateau

Par Horatio , 29 sept. 2014 à 18:31
(9,50/10)
Informations sur l'auteur:
11 (9,15/10) 52 0 1 217
Du grand art au service d'un grand jeu !

Adapter un monument ludique comme Civilization me semblait relever de la gageure. Et pourtant, FFG a relevé le défi de main de maître. Je passerais, évidemment, sur la qualité du matériel – irréprochable comme d'habitude – pour m'attarder sur le gameplay.

Intuitif une fois les règles assimilées, complet. On retrouve parfaitement les sensations du jeu PC : expansion, construction, gestion des ressources, armées.

Les phases de blabla entre joueurs, de bluff, d'alliance et de trahison ajoutent un plus par rapport à la version informatique, où on est tout seul dans son coin. Évidemment, il faut compter entre 3 et 4 heures pour une partie, et, surtout , une grande table car le jeu prend beaucoup de place.

Mais, sincèrement, au delà de la phase d'apprentissage, on est en présence d'un grand jeu.

 
18:08
Felinia

Felinia

Par darkgregius , 29 sept. 2014 à 18:08
(5,80/10)
Informations sur l'auteur:
130 (7,53/10) 103 0 0 943
Un seul défaut mais quel défaut!

Felinia,une île habitée par des hommes félins, vient d'être découverte par l'homme.Et de cette prise de contact,un processus d'échange se met en place entre les 2 peuples.En échange de production humaine dont ils sont friands,les féliniens acceptent l'installation de comptoirs sur leurs terres.En quête de richesses et de gloire,les joueurs sont en concurrence pour profiter de cette opportunité commerciale.Encore faut-il mettre la main sur les marchandises convoitées.Le jeu se présente donc en 2 phases distinctes.La première,consiste à obtenir dans différents marchés,les produits à expédier et à les charger sur des bateaux au départ.Leur acquisition,se fait par une phase d'enchère qui a bon goût de ne pas s'éterniser et se montre de plus très astucieuse.La seconde,est donc la construction des fameux comptoirs sur Felina. Dans cette phase plus classique,les joueurs devront se placer judicieusement et obtenir majoritairement le soutien des personnes influentes de l'île.C'est sur ces 2 conditions(placement et  majorité)que les joueurs vont scorer.Vous l'aurez donc compris,c'est en vous projetant sur cet objectif,que vous devrez gérer la phase d'enchère initiale.Autre chose à prendre en compte,c'est le tempo du jeu.Les bâteaux ont des conditions de départ bien précises(d'horaire et de chargement),générant un rythme qui est bien évidemment influençable par les joueurs. Mécaniquement donc,Felinia se montre particulièrement rodé.Sur l'aspect,Matagot est rarement pris à défaut et on sent sur Felinia,cette volonté de proposer du materiel de qualité dans leurs jeux.Ici,bateaux en 3D et sac en velours font plaisir à voir,mais un détail vient gâcher la fête...le choix des couleurs.Certaines, sont vraiment très proches.Pour ceux qui souffrent de difficultés à différencier certaines couleurs, c'est particulièrement handicapant et frustrant.Alors,j'aime beaucoup ce jeu,mais c'est quand même là un défaut inexcusable.

-publicité-
17:27
Time Masters

Time Masters

Par meliadus94 , 29 sept. 2014 à 17:27
(3,00/10)
Informations sur l'auteur:
222 (6,17/10) 0 0 0 1K
loin de renouveler le genre

J'ai enfin pu tester ce jeu de deckbuilding, après dominion, thunderstone, nightfall, eminent domain, ascension, star trek qui sont les autres auxquels j'ai pu m'essayer voilà mon ressenti :

Comme d'habitude il faut trouver les combinaisons qui s'enchaînent bien, cependant on aimerait à la fin de chaque tour vider sa main de cartes et ne pas conserver ce que l'on possède. On se retrouve des tours à ne pas jouer pour récupérer ses ké. Les graphismes n'en déplaise à certains sont répétitifs et laids de mon point de vue, je suis plus sensible à du thunderstone ou du nightfall.

J'adore les jeux de deckbuilding, il est de loin celui qui m'a le plus déçu, une fois la partie terminée (et des fois on aimerais que ça s'accélère car on peu s'ennuyer) je n'ai pas eu envie d'en enchaîner une autre.

 
17:05
Minivilles

Minivilles

Par KOLAN , 29 sept. 2014 à 17:05
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
108 (7,69/10) 70 0 0 685
Petit mais Costaud!

Avis après 23 parties dont une dizaine avec l’extension Marina (2, 3 et 4 joueurs)
Au début je ne voulais pas acheter ce jeu car à la base les jeux avec trop de hasard ne me plaisent pas. Et bien j’ai fini par craquer  et j’avoue que c’est le jeu que je sors le plus en ce moment car on peut le sortir avec tous types de publics et avec le même engouement.
Beaucoup de hasard mais aussi beaucoup de plaisir et d’ambiance autour de la table. Il y a plusieurs jeux de ce type qui sortent en ce moment (bâtisseurs, splendor…) et je trouve celui-ci bien meilleur car avec pleins d’interactions et surtout beaucoup plus amusant à jouer.
Après je dirais que ce jeu a pris une autre dimension avec l’extension Marina que je trouve pour le coup indispensable avec les nouvelles cartes et la variante qui apporte une énorme renouvelabilité des parties.
Sans l’extension certaines stratégies prenaient le pas (j’ai gagné pratiquement toutes mes parties en jouant qu’un dé) et les parties à deux étaient vraiment nulles.
Avec marina même si le jeu est un peu plus long , il est aussi beaucoup plus plaisant avec maintenant beaucoup plus de possibilités et les stratégies avec deux dés beaucoup plus fortes. Le jeu est aussi très bien maintenant à deux joueurs.
Conclusion : Un jeu rapide, facile à sortir, avec de l’ambiance, un zest de stratégie (même si les dés parfois ne sont vraiment pas en notre faveur), c’est pour moi dans sa catégorie un Top et un jeu à emmener partout !

 
17:00
The Manhattan Project

The Manhattan Project

Par KOLAN , 29 sept. 2014 à 17:00
(9,10/10)
Informations sur l'auteur:
108 (7,69/10) 70 0 0 685
Une Bombe!

Avis après 5 parties (2, 3 et 5 joueurs)
Les+ :
-Un thème très bien rendu à travers la mécanique du jeu.
-matériel de bonne qualité
-Toutes les extensions disponibles surtout avec les nations et les personnages
-plaisir de voir ses actions démultipliées au fur et à mesure de la partie avec ses bâtiments.
-Le plaisir d’aller espionner  chez les autres
-tout le timing à maitriser entre poser ses techniciens et savoir quand les reprendre.
-Les parties à 2 joueurs très tendues et beaucoup plus contrôlables.
 
Les - :
-se faire pilonner tous ses bâtiments ( j’ai fini une partie avec tous mes bâtiments explosés, ce qui ne m’a pas empêché de gagner d’ailleurs car heureusement il y a l’espionnage J)
-se faire prendre un super bâtiment sous le nez
-se faire espionner par les adversaires
 
Conclusion :
Après une première partie désastreuse où j’étais fatigué et n’avais pas trop apprécié le jeu, j’ai heureusement eu l’occasion d’y rejouer et de découvrir tous le plaisir de l’espionnageJ.
J’avoue que c’est la configuration à 2 joueurs qui m’a le plus conquis, car plus maitrisable et surtout sans effet de kingmaking avec un joueur qui t’explose tous tes bâtiments.  De toute façon justement entre les pouvoirs des bâtiments, l’espionnage, l’aviation il y a plusieurs moyens de se retourner.
J’ai gagné une partie  à 5 avec toute une stratégie basé sur l’espionnage par exemple. Je dirais que dans ce jeu et ce que j’aime bien c’est qu’il faut maitriser l’art du timing de pose et récupération de ces techniciens  au bon moment. Quand on y arrive bien c’est un vrai plaisir. De plus pour une fois le thème n’apparait pas plaqué pour un jeu de gestion. Un must donc pour moi !

-publicité-
16:30
Minivilles Marina

Minivilles Marina

Par Quilicus , 29 sept. 2014 à 16:30
(8,90/10)
Informations sur l'auteur:
44 (7,92/10) 149 3 1K 2K
Pas de routine dans la marina.

Si le jeu de base Minivilles est résolument familial, l'extension Marina vient apporter une touche plus joueuse.

Elle casse la routine qui peut s'installer à la longue dans les parties de Minivilles. Il y a bien sûr les nouveaux monuments et bâtiments qui permettent de varier les tactiques, mais c'est surtout la mise en place des bâtiments de départ qui change la façon de jouer : leur tirage aléatoire en nombre limité oblige à s'adapter en permanence à l'offre. Plus de stratégies prédéfinies : il faut faire preuve d'opportunisme et le timing devient plus important dans la mesure où on n'est jamais sûr de revoir rapidement un bâtiment convoité.

Cette extension donne réellement un nouveau souffle au jeu en le rendant plus imprévisible et plus tactique. La rejouabilité s'en trouve grandement augmentée.

Bien sûr, on peut appliquer la règle de mise en place avec le jeu de base, simplement il n'y aura pas la variété apportée par les nouvelles cartes.

Pour moi, maintenant, une partie de Minivilles c'est avec Marina !
 

 
16:26
Five Tribes

Five Tribes

Par KOLAN , 29 sept. 2014 à 16:26
(7,40/10)
Informations sur l'auteur:
108 (7,69/10) 70 0 0 685
Awalé Awalé

Les + :
- Détournement de la mécanique de l’awalé intéressante
-plateau modulable et meeples placés au hasard permettant à chaque partie d’être différente
- Règle à 2 joueurs qui offre la possibilité de jouer 2 fois de suite et donc de mieux optimiser ces coups.

-Trouver des bons coups avec les assassins!
 
Les - :
- le prix pour un matériel de qualité mais sans être transcendant non plus ! (comparé à Abyss par exemple que je trouve beaucoup plus beau et  avec une super qualité d’édition)
- Très mécanique et thème plaqué
- lecture difficile du jeu surtout au début avec tous les meeples.
- prise de tête et grand risque d’analysis paralysis si l’on veut s’assurer à chaque fois du meilleur coût sans offrir de bonnes opportunités aux autres après.
- tout le monde marque des points dans tous les sens, sans savoir vraiment combien chacun à de points (mauvaise surprise possible à la fin)
 
Conclusion :
Je dirais que intellectuellement parlant la mécanique avec cette reprise de l’awalé me titillait pas mal. Cependant je trouve au final que le jeu  est  un peu trop touffu poussant à l’analysis paralysis (même si au fil des parties on lit les coups importants plus rapidement). Un jeu donc pas si évident à sortir que çà avec mes cercles de joueurs, car trop opportuniste pour des joueurs aguerris et un peu trop prise de tête pour des joueurs plus occasionnels ou dans un cadre familial.

 
15:50
1944 : Race to the Rhine

1944 : Race to the Rhine

Par Blackrad , 29 sept. 2014 à 15:50
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
10 (7,30/10) 36 0 0 123
Un jeu qui a atteint son but

La ligne de réapprovisionnement qu'on retrouve dans les wargames, mais souvent succinctement (un passage libre) est ici le cœur du jeu.

Reprenant un contexte historique souvent mal connu, on est à la place de généraux qui doivent surveiller leur jauge d'essence, leur munitions et leurs rations tout autant que les énemis.

tout cela se fait avec des regles simples, chaque région que l'on délivre nous apporte son lot d'impondérables, parfois positifs, parfois négatifs. Plus on s'approche d'Allemagne et plus il devient difficile d'avancer car les troupes que l'on rencontre ne sont pas des unités en fuite. Plus on s'éloigne de nos dépôts initiaux, plus la logistique est contraignante également.

On peut même tenter son "opération Marketgarden" en pariant sur une opération aéroportée comme les anglais ont pu le faire (Arnhem, un pont trop loin...).

Difficile de classer le jeu, kubenbois dans un contexte de jeu d'histoire sur carte... 

 

 

 

-publicité-
15:15
NANOBYE

NANOBYE

Par Gehenne , 29 sept. 2014 à 15:15
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
1 (10,00/10) 1 0 0 17
Un jeu de cartes qui réunit toute la famille

NANOBYE est un jeu de casino qui ne se prend pas au sérieux. Les manches sont rapides, les règles ultra simples et tout le monde s'y retrouve. Les joueurs de poker expérimentés appliqueront leurs recettes traditionnelles (bluff, stats..) les enfants et les adultes non rodés aux plaisirs de Las Vegas feront confiance à leur instinct avec autant de réussite !

 
15:00
Minivilles

Minivilles

Par Quilicus , 29 sept. 2014 à 15:00
(7,60/10)
Informations sur l'auteur:
44 (7,92/10) 149 12 1K 2K
Au village sans prétention...

Un jeu de dés, donc de hasard, où si je fais un bon tirage je gagne et quand je fais un mauvais tirage je perds ?
C'est plus subtil : sa chance, on la construit. On peut chercher LE coup de la mort qui tue ou bien diversifier ses valeurs pour toucher un peu tout le temps. On va aussi orienter sa tactique en fonction des cartes des autres joueurs (on aura moins tendance à accumuler si plusieurs cartes rouges ou violettes sont présentes).


Minivilles n'est pas un jeu stratégique. Minivilles est un jeu avec un peu de tactique, un peu d'opportunisme et ce qu'il faut de chance pour rendre tout ça rigolo : il faut faire des choix et savoir s'accommoder du tirage des dés.
De plus, il est très accessible : facile à expliquer et à comprendre, assez rapide à jouer, on enchaîne les parties.
Les illustrations sont jolies, ce qui fait au total de Minivilles un jeu très agréable à jouer, avec une ambiance bon enfant.


Si je devais mettre un bémol : on peut finir par prendre des tics de jeu et se laisser enfermer (par facilité) dans une seule façon de jouer, ce qui est dommage. Mais ça tombe bien, ce principal défaut est gommé par l'extension Marina, mais ça c'est une autre histoire...

 

 
13:22
Kingsport Festival

Kingsport Festival

Par redskin , 29 sept. 2014 à 13:22
(5,40/10)
Informations sur l'auteur:
2 (4,75/10) 0 0 0 23
Kingsburg 2: c'est pas le festival...

Kingsburg est un jeu assez simple que je sors souvent notamment avec des joueurs en herbe. Ceci ne me semble pas possible avec Kingsport. Déjà le thème est pas super accessible et assez abstrait, et le jeu est assez complexe et pas très fluide je trouve. Il faut penser à un tas de trucs que permettent de faire nos bâtiments invoqués, qui interviennent aux différentes phases de jeu, et l’absence de plateau personnel fait qu’on oublie souvent de faire un truc, même après plusieurs parties.

Les démons à invoquer me semblent assez déséquilibrés, bien souvent on en invoque qu’un seul avec ses trois dés, tant les petits sont BOF, sauf s’ils sont éventuellement boostés par le scénario.

 

 

Les – par rapport à Kingsburg

Le thème ?

Finalement 5 ressources à gérer, ça complexifie nettement (3 couleurs de cubes, + la magie, + la santé mentale)

Une stratégie OP qui rapporte pas mal en construisant deux bâtiments qui combotent

On marque peu de points, assez frustrant

 

 

Les + par rapport à Kingsburg

Le thème ?

Cartes Scénarios, Evènements, Festival

Action bonus X

-publicité-
12:30
Abyss

Abyss

Par Pifec , 29 sept. 2014 à 12:30
(6,30/10)
Informations sur l'auteur:
465 (7,59/10) 132 0 1K 4K
Un jeu profond?

Ce qui frappe d'abord c'est les illustrations. Les cartes sont sombres, le plateau est sombre ca donne une ambiance très particulière qui sied bien au thème du jeu. 

 

Ensuite, la mécanique est très bien pensée avec plusieurs choix possible lors de son tour.  Maintenant, il a plusieurs défaut: Les thème et la mécanique ne sont pas vraiment en accord (n'importe quel thème marcherait) ; parfois le jeu est un peu lent : il ne se passe pas grand chose pendant plusieurs tours.

 

Au final on a un jeu très bien réalisé et très bien équilibré. On passe un bon moment mais il lui manque un petit truc en plus qui en ferait un must.

 
12:20
Splendor

Splendor

Par Pifec , 29 sept. 2014 à 12:20
(8,10/10)
Informations sur l'auteur:
465 (7,59/10) 132 10 1K 4K
Splendide!

Splendor est un bon jeu comme je les aime. Il est simple, vite expliqué, mais très subtil. Les parties sont courtes mais très  tendue. C'est enjeu essentiellement tactique où ce que font les autres  beaucoup d'importance. Mais les cartes de haut niveau et les cartes nobles ajoutent une dimension stratégique qu'il ne fait pas ignorer sous peine de laisser beaucoup de plumes.

 

Le jeu est magnifiquement illustré ce qui ajoute beaucoup de charme et contribue a son immersion. 

 

Une vrai réussite, beaucoup de plaisir.

 
11:58
Koryŏ

Koryŏ

Par Pifec , 29 sept. 2014 à 11:58
(8,80/10)
Informations sur l'auteur:
465 (7,59/10) 132 5 1K 4K
Extrêmement subtil et original

Koryo est un petit jeu de carte relativement simple mais à la mécanique plutôt original. Tout est basé sur la notion de majorité et la partie va se déroulée autour de ce thème central: être majoritaire dans l'un des 9 types de carte et le rester jusqu'à la fin de ma partie.

 

Les pouvoirs de chacun des types sont très différents et offrent plusieurs stratégies possibles.  De plus les cartes évènements permettent de rendre le jeu plus agréssif et de contrer la stratégie adverse. Il faut faire très attention à ce que pose les adversaires pour bien évaluer sa position et prendre les bonnes décisions.

 

Au final on a un jeu très original et très subtil. IL faut bien sentir ce qui se passe pour faire les bons choix au bon moments. Seul petit bémol, parfois on attend en vain), la bonne carte pour notre stratégie: la part de hasard n'est pas totalement négligeable 

-publicité-
11:21
Kobayakawa

Kobayakawa

Par Dés en mousse , 29 sept. 2014 à 11:21
(7,10/10)
Informations sur l'auteur:
2 (6,15/10) 72 0 0 158
Kobaya... kwa?

Kobayakawa (bon courage pour le prononcer pendant l'explication des règles) est un petit jeu de bluff très sympa qui fait penser au poker. Ses jetons en métal alourdissent la boîte, mais quel plaisir de les manipuler ! On a l'impression de se retrouver dans la cours des grands et de jouer à quelque chose de sérieux.

 

Agréable, facile à sortir, rapide, il a tout de même quelques défauts qui le laissent parfois dans la ludothèque :

  • A six, quelqu'un avec des cartes moyennes pendant toute la partie pourra ne jamais parier. Il fera office de plante verte et ne trouvera que peu de plaisir au jeu.
  • La première phase est bien trop courte, elle laisse un petit goût d'inachevé.

 

 
10:36
Splendor

Splendor

Par Imar , 29 sept. 2014 à 10:36
(8,90/10)
Informations sur l'auteur:
30 (7,17/10) 2 0 0 159
C'est Splendide !

Je ne vais pas faire très long car tout a été dit, mais pour moi c'est un très bon jeu de cette année.

Le principe est très très simple, la règle s'apprend en 5 minutes, et pourtant, on peut progresser à chaque partie.

Sur un concept très simple, l'auteur a su proposer un jeu qui propose une courbe d'apprentissage importante.

Le thème est absent mais on le pardonnera sans mal car le jeu vaut vraiment le détour pour les amateurs de jeu de cartes à combo/mécaniques.

C'est le type de jeu dont je pourrais faire 200 parties sans jamais me lasser, un grand bravo !

 
10:28
Black Fleet

Black Fleet

Par Imar , 29 sept. 2014 à 10:28
(5,20/10)
Informations sur l'auteur:
30 (7,17/10) 2 0 0 159
Un jeu familiale avec un thème immersif

Dans Blackfleet, chacun joue 2 bateaux : un marchand et un pirate. Ces bateaux se déplacent sur une carte des mers ; les marchands doivent acheminer des marchandises d'un port à un autre (je récupère du vert dans le port vert je le vends x pièces dans le port bleu ou je récupère du bleu que je vais aller vendre x pièces dans le port jaune, etc...).

Une dynamique commerciale très très simple mais qui fonctionne.

A côté de ça, on a nos pirates qui peuvent voler des marchandises aux marchand (mais pas aux autres pirates). Chaque fois qu'un pirate sans marchandise se retrouve à côté d'un marchand, il lui vole une marchandise. Ensuite, il peut aller l'enterrer sur des iles prédéfinies de la carte pour récupérer de l'argent.

Enfin, il y a deux frégates qui sont déplacées par tous les joueurs (elles n'appartiennent à personne en particulier) qui vont dégommer les bateau pirates et servent donc à "protéger" la route de vos marchands.

On déplace ces bateaux avec des cartes (on en a 2 en main en général) et on en choisi une. Ces cartes indiquent combien de cases peuvent faire les bateaux à ce tour.

Et il y a aussi des cartes d'évènements qui apporte un bonus quand elles sont jouées.

Le but est de pouvoir acheter des développements (comme dans un minivilles) qui vont de 5 à 14, jusqu'à pouvoir payé la rançon de la fille du gouverneur qui coûte 20 à la fin de partie.

Le tout est très simple et rend assez bien le thème.

 

Hélas, parce qu'il y a un hélas, le tout est aussi trop simple. Le jeu est très très casual. Les developpements sont choisis au hasard en début de partie et vous pouvez vous retrouver avec des trucs ultra synergiques ou des trucs pas bien du tout. Résultat, vous partez soit avec un avantage soit avec un désavantage. Pareil avec les cartes de déplacements ou les cartes d'évènement.

Bref, c'est de la chance au tirage car au niveau des choix... il n'y en a pas. En gros, il y a toujours un bon play à chaque tour, on est jamais torturé entre deux stratégies. En gros, si tout le monde optimise ses coups (ce qui n'est pas très difficile quand on est entre joueur habitué à joué), le gagnant est presque (enfin j'exagère un peu quand même ^^) déterminé en fonction du tirage de départ.

 

J'avais beaucoup aimé Splendor (le premier jeu de l'éditeur) alors je me suis jeté sur Blackfleet à sa sortie. Et c'est ma première erreur car le jeu n'a clairement pas le même publique. Splendor proposé des choix et de la stratégie en construisant son moteur de jeu, là c'est carrément plus aléatoire en fonction du tirage.

Bref, le jeu n'est pas mauvais en soit. Mais ce n'est pas un jeu pour moi. Je le proposerai plus à des non joueurs car la règle est très simple. Mais à mon avis, après mes 3-4 parties, il va finir à prendre la poussière sur une étagère.

 

Les + :

_Matos au top (pièces en fer, bateaux très jolis...)

_Règle ultra simple

_thème bien rendu

_Très accessible

 

Les - :

_Le prix est élevé (50 euros) pour le type de jeu et on sent qu'on paye un peu la qualité du matos

_Manque de stratégie, et de choix cornéliens

_Illustration des cartes un peu fadasse selon moi (mais les goûts et les couleurs...)

_Chance au tirage omniprésente
 

Au final, c'est un jeu qui plaira surement à des joueurs moins hardcore que moi et c'est tant mieux car le travail fait par l'éditeur est de qualité.

 

edit : je voulais mettre 6 au jeu mais avec la reglette ce n'est pas simple de savoir exactement combien on met :)

-publicité-
10:03
Five Tribes

Five Tribes

Par morlockbob , 29 sept. 2014 à 10:03
(6,10/10)
Informations sur l'auteur:
390 (6,00/10) 0 0 0 3K
Je suis un peu ballonné là....

Ceux qui ont joué a « Longhorn » savent déjà à moitié jouer a F.T , puisque , si ma mémoire est bonne, c’est bien créant FT que l’auteur a initié LH en partant des mêmes principes.

On garde ici le principe de l’awalé et, comme chez les cow boys, on fini sa course en prenant une couleur se trouvant sur une tuile.

Ici les tuiles ont des effets, les meeples ont des pouvoirs, on peut acheter des djinns qui ont des pouvoirs (sorte de bonus de fin de jeu), on peut aussi collectionner les symboles pour marquer à la fin (cf symboles « stone age »)

 

On pourra la jouer calculatoire avec « anticipation des mouvements possibles sur 3 tours »(bonne chance) ou correctement en essayant juste de ne pas laisser un meeple seul sur une tuile, proie facile pour le joueur suivant, et en se fixant un ou 2 objectifs.

A la fois bien gérer ses déplacements, ses majorités, ses prises de tuiles, les ressources, les esclaves, les djinns, tout en essayant de bloquer les autres ou du moins ne pas leur donner une ouverture, ça fait beaucoup. Ajoutons une bonne dose d’opportunisme et nous aurons un panorama général de ce jeu.

Five tribes est bien pensé,  je lui reproche un côté « en fait un peu trop » (la piste de position ne génère pas une lutte à mort et sert surtout en fin e partie/les djinns permettent de donner une direction au joueur, mais ne servent pas forcement le propos) et TOUS ces pouvoirs...  (c’était tentant de multiplier les effets car le jeu en offre la possibilité), cela freine mon plaisir.

­

 

« Longhorn » était un jeu simple ; 5 tribes est plus complexe (inutilement complexe) et, pour ma part, à la limite de l’indigeste.

J’attends donc la formule intermédiaire.

 

Sinon encore un bel objet de la part de DOW, qui soigne ses produits et on apprécie : meeples, palais ou palmiers, tuiles et superbes illustrations des génies, tout cela contribue au confort de jeu...

 
08:49
Five Tribes

Five Tribes

Par jalpes , 29 sept. 2014 à 08:49
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
15 (8,25/10) 60 0 0 232
Grand jeu dans une durée contenue

J'apprécie en ce moment les jeux qui peuvent se jouer en une heure à deux avec une bonne profondeur de jeu.

Five Tribes répond entièrement à ces critères.

Il y a énormément de façons de marquer des points et lorsqu'on repère un coup intéressant, il faut savoir miser la somme nécessaire pour que le coup reste rentable. De plus, lorsqu'on joue à deux on peut s'arranger pour miser et enchainer deux coups, ce qui est redoutable.

La fin de partie peut apporter des supprimes avec le décompte. On peut croire avoir beaucoup d'avance car nous sommes bien positionné sur les tuiles mais un autres joueur va nous rattraper par les vizirs par exemple.

 
08:45
Abyss

Abyss

Par KOLAN , 29 sept. 2014 à 08:45
(7,40/10)
Informations sur l'auteur:
108 (7,69/10) 70 0 0 685
beaucoup de hasard dans les Abyss

Ce qui m'a attiré tout de suite dans ce jeu, ce sont les illustrations et l'univers plutôt original dans un jeu de société. Une première partie avec les explications de Mr Cathala lui même m'avait ensuite convaincu de mon achat. Cependant après une dizaine de parties , j'avoue être beaucoup plus septique car le hasard est très présent et finalement il est difficile d'avoir le contrôle sur le déroulement du jeu, rendant le jeu très opportuniste. Je pense que sans les illustrations ce jeu serait passé beaucoup plus inaperçu car la mécanique du jeu n'a rien d'exceptionnelle et laisse trop la place au hasard. Un peu décu donc ne trouvant pas tant de profondeur que ça à un jeu qui en faisait rêver un peu plus! Cela reste quand même plaisant à jouer avec pas mal d'interactions et de rebondissements, tout en étant assez rapide !

-publicité-
05:29
Souk

Souk

Par TROULULU , 29 sept. 2014 à 05:29
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
50 (8,15/10) 61 0 0 383
Un petit jeu de qualité

Souk est un jeu de la gamme "jeu de poche de Bombyx (Bâtisseur, Noé). Dans une boite métallique, on a un plateau et des cartes. J'ai eu l'opportunité de faire plusieurs parties à 4 joueurs lors d'un salon et mes partenaires comme moi ont été ravis.

Le jeu est simple à expliquer mais bien conçu et permet de bluffer, de ruiner les plans adverses, le système de mise aux enchères ouvertes pouvant également permettre à un joueur de rattraper son retard lors d'une manche.

Pour conclure, je dirais tout simplement qu'essayer ce jeu m'a donné envie de l'acquérir très rapidement.

Autre avantage : les parties sont courtes, on peut les enchaîner.

 

 
  28 sept. 2014
 
23:48
Kingsport Festival

Kingsport Festival

Par morlockbob , 28 sept. 2014 à 23:48
(6,00/10)
Informations sur l'auteur:
390 (6,00/10) 0 0 0 3K
Tu l as dans le Chtulhu...

Dis comme ça, "Kingsport festival", ça fait quand même course nautique, voir Woodstock maritime, non ?. Non. Que voulez-vous je suis inculte (tiste) car, bien sûr, tout le monde aura reconnu la référence à l’écrivain de Providence et ses petits copains aux yeux persans, tapis dans l’ombre et qui n’attendent qu’une chose : venir frapper à la porte de notre monde.....(en plus c’est écrit sur la boîte)

Kingsport Festival, c’est donc le 3671243 ème retour de Chtuhulu

 

J’aurais bien aimé ne pas faire la comparaison avec Kingsburg et regarder ce jeu d’un oeil neuf,mais c’est difficile tant le copier/coller (assumé d’ailleurs) est présent.

Dans kingsburg, on place des dés sur un plateau central pour obtenir des ressources , actions... et on construit ses bâtiments sur son plateau individuel. Ici les joueurs se déplacent tous sur le plateau central pour explorer des lieux (cf/construire des bâtiments) (ce qui parfois nuit à la lisibilité de l'endroit) et on place les dés pour réaliser ses actions sur des plateaux individuels : les grand anciens.

Même mécanique (placer des dés sur des plateaux pour obtenir des ressources), lieux et pouvoirs similaires (la mairie pour ajuster ses dés cf/le marché), combat contre des créatures à intervalles réguliers (cf /fin de saison)....

 

Mais y a quand même du neuf, nom d’un yoP sogoth !

Oui. L’ajout de sorts, de points de magie et de santé mentale sont désormais à prendre en compte (avec plus ou moins de pertinence).

Placer ses dés et récupérer des "  " ou "  " coûtent des points de santé mentale (pas vraiment catastrophique d’en perdre car aisé à regagner),augmente votre jauge de magie qui vous permettra d’effectuer des sorts.

Les sorts, c’est le point vital de cette nouvelle version...c’est là que se trouvent les ajustements des dés, les bonus contre les créatures, les « plus » en tous genres...Ne pas s’en préoccuper vous condamne, en plus de la damnation éternelle, à la dernière place du peloton...

 

Le thème de CHtulhu est plaqué (Star Wars ou les zombies auraient aussi bien fait l’affaire (et pour un même bonheur merchantile), la jauge de santé mentale est là car elle fait partie du cahier des charges mais est anecdotique et le plateau emprunte à celui d’ « horreur à Arkham » (lieux reliés entre eux)...

 

A part relancer un produit (kingsburg) sans prendre trop de risque (Chtulhu), il n’y a pas de réelle manoeuvre créative dans ce remake.

 

Nous étions (autour de la table) d’accord pour dire que nous préférons garder notre « Kingsburg » que de l’échanger contre ce Kingsport (clarté du plateau/une utilité « limitée » des ajouts(sorts etc..)...ou peut être parce que nous sommes des vieux cons)...

 Pour ceux qui sont jeunes et rebelles, un essai s'impose néanmoins, les mécanismes ayant fait leurs preuves.