TricTrac

Avis 
172789avis
à

Secteurs

BD
Jeu >
Jeux d'extérieur >
Loisir
Sports
Jeux de Société >
Abstrait
Ameritrash
Eurogames >
Types de jeux Européan Games >
Classique
Jeux Européens
Kubenbois
Eurotrash
Figurines
Jeunesse
Jeux à deux
Jeux de cartes
Jeux de Rôle
Party-Game >
Types
Wargame >
Types de wargames >
Fantasy
Historique
Science Fiction
Jeux Vidéo >
Puzzle Game
Jeux Vidéo >
Jeux Vidéo >
Puzzle Game

Sujet de l'article

Analyse
Carnet d'auteur
Concours
Crowdfunding
Curiosite
Description
Economie
Evènement
Histoire
Information
Interview
Jeux d'ailleurs
Partie
Portail
Presse
Prévision
Prix ludique
Reportage
Review
Scoop
Sur les étals
Tric Trac
Vidéo

Type de jeu

Autres
Cartes à jouer
Casse-tête
Jeu de carte à collectionner
Jeu de logique
Jeu en ligne
Jeux à gratter
Jeux de cartes
Jeux de connaissances
Jeux de dés
Jeux de figurines
Jeux de figurines à collectionner
Jeux de guerre
Jeux de lettres
Jeux de pions
Jeux de plateau
Jeux de rôles
Livre dont vous êtes le héros

Type de public

Amateur
Casual
Geek
Passionné

de l'exterieur

Format Rédactionnel

à suivre
Article
Blog
Bloggeur
Contenu de Marque
Dépêche
Dossier
Edito
Enquête
Flash
TT Tv
TTClub
10:11
Halli Galli Extrème

Halli Galli Extrème

Par famip , 2 août 2015 à 10:11
(9,90/10)
Informations sur l'auteur:
30 (8,56/10) 38 0 0 184
Rapide tu seras, rapide tu gagneras…

Un jeu de rapidité, fun qui a eu beaucoup plus de succès par chez nous que jungle speed safari.

Idéal avec de jeunes enfants.

10:07
Shamrock

Shamrock

Par famip , 2 août 2015 à 10:07
(9,70/10)
Informations sur l'auteur:
30 (8,56/10) 38 0 0 184
Une pointe de hasard avec une pointe de stratégie.

Un bon petit jeu assez rapide.

Les pièces représentent des couleurs de cartes : pique, cœur, carreau et trèfle. Les pions sont en sécurité lorsqu'ils sont sur une flèche de même dénomination ( les atouts)

Sous un aspect original, Shamrock (edité en 1983) ressemble en fait beaucoup au principe du Backgammon. Le tablier de jeu est rond et les pions se poursuivent afin de capturer l'adversaire.

Le but du jeu est d'être le dernier en lice, après avoir capturé et déposé en prison tous les pions adverses.

Le jeu se joue avec des dés , le hasard est donc bien présent , cependant les cases d'atouts et les différentes possibilités offertes par les lancés de dés rendent ce jeu stratégique pour un bon moment ludique.

09:56
Minivilles Marina

Minivilles Marina

Par famip , 2 août 2015 à 09:56
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
30 (8,56/10) 38 0 0 184
Nouvelles cartes = nouveaux combos.

Nous avons beaucoup aimé le jeu de base minivilles.

Avec l'extension Marina, le jeu offre plus de possibilités, plus de combos. En bref, un jeu familiale malin. Des parties assez rapides.

 

-publicité-
02:21
Andor

Andor

Par Lililice , 2 août 2015 à 02:21
(9,00/10)
Informations sur l'auteur:
194 (6,86/10) 300 0 521 2K
Mais.... la mécanique est super !

Depuis un bon moment que je me disais qu'il faudrait que j'essaie ce jeu, en me disant que ça pouvait être sympa sans plus vu ce que j'en avais entendu dire. D coup je ne me pressais pas et je lui ai souvent profiter d'autres jeux. Et finaaindre. Alors oui, par lement, j'ai enfin pu y jouer. J4ai fait pour le moment 2 série de partie, une fois légende 1 et 2, une fois légende 1, 2 et 3.

Le  côté narratif avec des évenements qui arrivent au fur et à mesure est nettement moins subit que ce que j'aurais pu croire. Alors oui, on se dit quand même que si on avait su avant on aurait pu optimiser un peu mieux mais rien de trop gênant non plus. Oui, il y a pas mal d'aléa qui peut probablement changer assez considérablement la difficulté de la mission. Pour un coop, personnellement ça ne me gêne pas. Et puis bon, la fois où on a perdu la légende 2 on a clairement identifier certaines erreurs.

La gestion du timing est très amusante, il faut en faire le minimum mais le nécessaire quand même. C'est un peu calculatoire, il faut bien l'avouer, mais de manière assez agréable, avec de l'astuce à avoir et qui prête à discussion : on demande sans arrêt aux autres de confirmer si le plan qu'on a en tête marche bien. Du coup le côté coop où on communique (surtout qu'il faut vraiment être parfaitement d'accord pour se coordonner) est bien présent, avec des joueurs de niveau similaire. Il parait par contre difficile d'intégrer des nouveaux joueurs à des légende un peu avancées, et le fait que certains joueurs connaissent les objectifs (et certains éléments de règles) et pas les autres induit l'effet néfaste de celui qui sait commande les autres.

 

Le côté "tutoriel" de la légende 1 est vraiment déroutant : ça ne sert pas à grand chose de réfléchir et d'avoir une technique, on essaie et on voit ce qui se passe. C'est inhabituel et ça me tentait très moyennement mais finalement ça marche plutôt bien (bon, même si pour les actions de bases du genre découvrir le brouillard se ressourcer au puits, se déplacer, aller au marché je pense que des règles aurait largement suffit, ça se justifie pour moi à partir du combat). Du coup on a fait notre première partie entre débutants qui découvraientai super hate  complètement sans avoir jeté le moindre coup d'oeil aux règles et ça passait en fait plutôt bien.

 

'ai super hâte de pouvoir faire les scenars suivants. Et j'ai l'impression qu'à partir de la légende 2, je jeu est relativement rejouable, en tout cas on peut rejouer les légendes que l'on connaît sans qu'elles perdre tout leur interet (j'accepterais encore volontiers une ou deux partie de légende deux, et plus de légende 3, et si ça continue comme ça c'est chouette)

 

A noter quand même : l'installation est un peu pénible, et parfais le calcul des dégâts aux combats aussi.

 
01:46
Piratoons

Piratoons

Par Yzarc , 2 août 2015 à 01:46
(8,50/10)
Informations sur l'auteur:
303 (7,75/10) 148 0 0 2K
Un subtil mélange de majorité-rapidité, d'enchères et d'optimisation.

Les + :

  • Le mélange de plusieurs mécanismes différents par différentes phases,
  • Manches chronométrées qui rend le jeu assez dynamique,
  • Le plateau-coffre pour révéler toutes les tuiles d'un coup,

Un jeu en simultané, chronométré mais basé sur de la majorité rend Piratoons à la fois très familial par ce côté rapide mais n'en reste pas moins pour joueurs par son côté optimisation et ses différents points de victoire. Un agréable mélange dynamique que l'on voudrait voir plus souvent.

 
01:26
Cubulus

Cubulus

Par Yzarc , 2 août 2015 à 01:26
(8,00/10)
Informations sur l'auteur:
303 (7,75/10) 148 0 0 2K
Pur jeu abstrait en 3D

Les + :

  • Règles simples et rapides à expliquer,
  • La qualité du matériel pour jouer,
  • Se joue sur 6 faces en même temps, ce qui modifie complètement le type d'analyse classique sur un seul plateau,
  • Peut se jouer à 2 OU 3 joueurs, ce qui est assez rare pour ce type de jeu et qui mérite d'être souligné !!!
-publicité-
  samedi 1 août 2015
 
17:38
Le Labyrinthe Magique

Le Labyrinthe Magique

Par Joyland , 1 août 2015 à 17:38
(7,90/10)
Informations sur l'auteur:
17 (6,88/10) 39 6 219 345
Le jeu qui rend ma-boule

Un jeu de mémoire sympathique.

Le matériel est de bonne facture.

Je le trouve pour ma part un poil répétitif et aussi un poil longuet.

En effet j'y joue principalement avec mes enfants qui ont 4 ans, 5 ans et 8 ans et au bout d'un moment ils commencent tous à s'agiter, la partie leur semblant s'éterniser. En tout cas c'est mon impression.

Donc au lieu des 5 tokens pour gagner mieux vaut si on joue avec des petits se limiter à 3 ce qui est bien suffisant, à moins d'avoir à la table un champion de ce jeu et qui gagnera ses 5 tokens en un rien de temps ;) ce n'est pas le cas chez moi :(

 
17:15
Splendor

Splendor

Par Lililice , 1 août 2015 à 17:15
(4,30/10)
Informations sur l'auteur:
194 (6,86/10) 300 0 521 2K
PAs désagréable mais...

Ce jeu a de nombreux fans, et parmis eux, de nombreux amis à moi. Moi, je n'en fais pas partie. J'ai trouvé le jeu pklutôt agréable avec des choix intéressants à faire et une interaction un peu subtiles mais je ne m'amuse pas beaucoup en jouant, je n'arrive pas à être contente de mes bons coups, ni à m'impliquer franchement dans la partie. Comme c'est fluide et légèrement calculatoire en général l'ambiance autour de la table et calme et concentrée. Pour moi, ce n'est pas assez léger et court pour un peu de ce genre (j'aime bien  certains petits jeux - de cartes typiquement - tactique où on joue sans se prendre la tête), et pas assez profond/costaud (même si je ne doute pas que des bons stratèges y joueront bien mieux que moi, côté impressions/style de jeu). J4ai aussi tendance à trouver que les parties se ressemblent et manquent de sel. 

Dans l'absolu c'est un pas mal sans plus pour moi mais je commence à en avoir marre de me retrouver à y jouer presque toutes les semaines. Mais on comprend, c'est un des jeux les plus réussis de la gamme reflexion calme aux règles simples en 30 min qui ne soit pas du placement, gamme assez peu pourvue. Mais gamme que je n'aime pas plus que ça. 

 
17:02
Râ

Par Lililice , 1 août 2015 à 17:02
(9,10/10)
Informations sur l'auteur:
194 (6,86/10) 300 0 521 2K
Enchères original

Un bon jeu d'enchères matiné de stop ou encore assez original tout en restant simple. Les règles sont abordables mais le principe légèrement tordu permet aux gros joueurs (en tout cas à moi) de bien s'y amuser également. Le format rapide (30 min. environ) en fait un bon jeu de fin de soirée. Il y a de vrais choix interessants à faire et aussi pas mal de hasard et de suspens, donc si vous êtes allergique aux jeux où ce n'est pas forcément le meilleur qui gagne passé votre chemin. Je l'avais découvert et plutôt apprécié il y a une dizaine d'années. En y rejouant récemment avec une culture ludique beaucoup plus solide, je l'ai trouvé raffraichissant. Je n'ai pas l'impression qu'il ait été détroné par un jeu plus récent.  Les graphismes egyptiens simples sont plaisants. 

-publicité-
16:52
Quarto!

Quarto!

Par Squell , 1 août 2015 à 16:52
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
4 (8,50/10) 0 0 0 20
La Classe !

3 minutes pour apprendre et un temps infini pour maitriser. 

Partie en 5 /10 minutes ...La classe internationale tout simplement.

Merci Monsieur Blaise Muller d'avoir eu l'idée.

 
16:46
Settlers : Naissance d'un Empire

Settlers : Naissance d'un Empire

Par alloleo , 1 août 2015 à 16:46
(9,00/10)
Informations sur l'auteur:
6 (6,95/10) 42 0 0 85
Une petite perle ludique

Des parties qui ne sont pas répétitives et une belle immersion pour cette version de The Settlers. un grand dec de cartes qui permet de varier les parties et le jeu est d'une fluidité incroyable, meme a deux joueurs. finalement on retroue les plaisirs d'un jeu de gestion a l'allemande mélangé a un jeu de cartes bien réfléchi et bien pensé. autant dire que cet opus est une petite perle ludique

 
16:02
Lords of Waterdeep

Lords of Waterdeep

Par Samy974 , 1 août 2015 à 16:02
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
336 (8,04/10) 533 0 451 3K
Un jeu interactif !

 

 

 

 

 

Le jeu en lui même est assez classique dans ses mécanismes puisqu'il reprend pas mal d'ingrédients de Caylus comme :

* pose d'ouvrier

* construction de bâtiment avec revenu pour le propriétaire lorsqu'un adversaire se place sur ledit bâtiment 

* bataille pour être premier joueur

 

 La grande différence entre Caylus et LOW ce sont les cartes Intrigues qui vont être jouées pour pourrir un adversaire ou au contraire lui faire un petit cadeau. Il sera possible aussi de pourrir une case action ou au contraire de la rendre plus attrayante. Ces cartes sont très variées surtout avec l'extension qui est pour moi quasi indispensable (gestion des crânes et de la corruption)

 

le jeu est très simple dans ses règles ainsi que l'anglais sur les cartes à condition de maîtriser un peu le vocabulaire technique de tout jeu de plateau.

 

 

-publicité-
15:36
Viticulture

Viticulture

Par axel grenoble , 1 août 2015 à 15:36
(9,30/10)
Informations sur l'auteur:
30 (8,50/10) 680 0 3 860
A consommer sans modération

Joueur et amateur de vin ce jeu devait être mien ( au même titre que vinhos et autres )

Après une dizaine de partie mon enthousiasme est intact.

Très très bon jeu de pose d'ouvrier  avec ces fameuses cartes visiteurs qui viennent mettre le bazar dans toute notre belle programmation.

A la première partie ca couiné fort autour de la table sur la puissance de ces cartes

Trop forte, déséquilibre tout, gros bill etc...

Et puis,.. et puis au fil des parties les choses se clarifie, s'équilibre... alors oui ces cartes sont très puissante et influe vraiment sur le déroulement du jeu, mais si cela est déroutant pour un pur jeux de pose d'ouvrier et bien justement ... c'est déroutant mais une fois que l'on a pigé le coté indispensable de ces cartes et bien les actions permattant de les piocher prennent toute leur place ...

Un jeu que je recommande , mais en sachant que on ne devras pas se contenter d'une partie pour en saisir tout le sel.

 

Axel

 

 
14:49
Le Petit Chaperon Rouge

Le Petit Chaperon Rouge

Par Nicowa , 1 août 2015 à 14:49
(9,80/10)
Informations sur l'auteur:
64 (7,62/10) 121 0 0 497
Chapeau Chaperon!

Purple Game fait fort avec ce jeu!

C'est certainement celui qui, pour l'instant, nous raconte le plus une histoire de la gamme. Le loup qui indique un mauvais chemin au Chaperon rouge pour arriver plus vite chez mère-grand et zou la course est lancé!

Au niveau visuel, ce jeu est très bien fait. Les illustrations de Jérémie Fleury (Alias Trèfle Rouge) apporte vraiment un coté sympa au jeu. Les personnages sont magnifiques, les clins d'oeil aux autres jeux de la gamme sont présents. Et les 4 arbres ne servent pas à rien, ça apporte encore un petit plus à l'immersion. Le jeu, une fois installé, est vraiment superbe.

Au niveau mécanique maintenant, c'est à mon sens le jeu où la différence entre les 2 niveaux proposés, comme dans tout les jeux de la gamme, est la plus marquée.

Dans le premier mode, purement coopératif, les joueurs se battent contre la pioche, pas de pouvoir spéciaux. Et ça doit très bien fonctionner avec les plus jeunes! Prise de risque, stop ou encore, déduction... Très efficace! Il suffit de choisir si on continue la cueillette en retournant une carte, dont la valeur ne doit pas dépasser le nombre de cartes déjà visibles. Sur chaque carte, des jetons nous permettant d'avancer sur le plateau ou des cailloux ne comptant pas, révélés uniquement quand on arrête volontairement la cueillette. Très simple donc, plus on tire de carte, plus le risque de perdre son panier est grand, mais plus on avancera. Vu qu'à chaque fin de cueillette le loup avance d'une case. Que ce soit une cueillette réussi par les joueurs ou interrompue par le loup.

Pour les plus grands et les adultes, on peut passer au semi coop, tous contre le loup et surtout le loup contre tous! Un joueur incarne le loup, les autres joueurs incarnes différents personnages (Pierre sans le loup, Le Bucheron, le Petit poucet ou le chasseur) avec chacun un pouvoir spécial assez fort. Mais attention!!! Quand on utilise notre pouvoir, on retourne la carte et elle donne accès à un pouvoir pour le Loup! Et si le loup utilise se pouvoir, on la repasse face personnage, ainsi de suite. La prise de risque est d'autant plus grande et peut se payer cher, d'un coté comme de l'autre!
Le loup quant à lui gère à la fois le parcours de cueillette et les jetons laissés sur ce parcours! Ce qui ajoute directement un coté bluff et double guessing très important qui pimente et rythme le jeu, mais attention de ne pas trop en dire, le loup a de grandes oreilles et n'est pas sourd, il vous écoute, juste là derrière l'arbre! Tout ça en fait un excellent jeu pour ado/adulte!

Un joli jeu, coop ou semi coop. Avec 2 modes aux sensations très différentes mais qui tournent toutes les deux très bien. Et surtout très équilibré. Les parties se finissent généralement avec le Loup et le Chaperon rouge très proches de la maison de Mère-grand.
Attention toutefois, un loup qui maitrise le jeu peut surclasser ses adversaires si ils sont débutants. La variante avancée demande 2-3 parties pour en comprendre les subtilités.
 

 
14:37
Zombicide

Zombicide

Par Charybde , 1 août 2015 à 14:37
(1,90/10)
Informations sur l'auteur:
1 (1,90/10) 4 0 0 9
BOF

Le jeu est desservi par ses règles, qui, afin de gérer les zombies et de gonfler la difficulté du jeu, nuisent à l'immersion. Au final, le gameplay est très moyen, super répétitif, le roleplay est inexistant et après 4 parties interminables, je me dis que ce jeu c'est juste de belles figurines avec des règles à écrire soit même. 


Sérieusement, je me demande comment on peut pondre ce système de priorité ridicule, le split monstre complètement injustifiable (si c'est pour faire ça, autant faire jouer les zombies par un MJ...) et comment on peut penser que rajouter une étape "fouille" va enrichir le porte-monstre-objectif.


Je ne vais pas faire la liste de tout ce qui est incohérent dans ce jeu, ça a déjà été fait par d'autres, mais ne vous fiez pas à la (trop) bonne note de ce jeu, il est moyen, au mieux. Les zombies ont le vent en poupe mais remplacez les par des gobelins et vous avez un jeu qui n’intéresserait pas grand monde.
 

-publicité-
13:18
Viticulture

Viticulture

Par Zul , 1 août 2015 à 13:18
(6,00/10)
Informations sur l'auteur:
128 (8,31/10) 199 0 0 878
viticulture: prométeur mais au final ne laisse rien en bouche!

c'est un jeu classique de pose d'ouvrier qui est plutôt bien ficelé. L'idée d'avoir deux temps dans chaque tour (été/hiver) avec des actions différentes permet de bien réfléchir à l'utilisation de ces fameux ouvriers. Mais les cartes et surtout la puissance de certaines vient à mon avis ternir un jeu prométeur. Si on ne tire pas des cartes adéquats ou que votre adversaire tire une très forte... tant pis pour vous et votre stratégie... Il aurait été intéressant de pouvoir doser le pouvoir des cartes et surtout leur utilisation en les rendant payante. Les plus fortes étant plus onéreuses que les plus faibles... Là c'est une chance au tirage, sinon tant pis...

Dommage car le jeu aurait pu être excellent!

 
12:33
Dragon Run

Dragon Run

Par Simmael , 1 août 2015 à 12:33
(7,30/10)
Informations sur l'auteur:
2 (8,05/10) 2 0 0 13
Dragon semeur de troubles

Alors je ne vais pas expliquer les règles elles sont simples la vidéo à ce sujet remplie bien son office.

Je vais plutôt dire ce qu'il faut avoir pour apprécier ce jeu qui n'est pas à mettre entre toutes les mains.

 

D'abord ce qui donne une impression étrange mêlant fun, satisfaction et frustration :

c'est que certains pouvoirs de héros semblent très forts par rapport à d’autres et que le Dragon qui tue en 2 coups (si pas de soins entre temps) sorte de façon aléatoire et donc imprévisible ou prèsque. Tout cela donne un sentiment très inégal et selon la situation certains joueurs se foutent totalement de tomber sur le dragon car ils ont un pouvoir qui va les remettre d’aplomb ou les bonnes potions tandis que d'autres le redoutent comme la mort et finissent par ne plus jouer ou ne plus pouvoir jouer... le juste milieu ne semblant pas exister soit c'est l'allégresse soit c'est l'angoisse qui empêche le jeu car le coté aléatoire ne permet d'avoir le contrôle de la situation et chez certains joueurs cela se traduit par un désintérêt total. Au final chez ces derniers l'angoisse devient ennui et ils retournent les cartes sans réfléchir ça passe tant mieux sinon tant pis, je ne peux plus avancer ? Ok j’attends mon prochain tour et je recommence. C'est le dragon qui sort ? Ok ben voila j'attends la prochaine partie... Ou pas. Et c'est ça qui va plomber le jeu pour certains.

 

Ce qui est paradoxal c'est que c'est justement ce coté anarchique et plus ou moins déséquilibré qui est censé donner du sel au jeu et avec certains joueurs ça marche naturellement avec d'autres moins. C'est pour ça que j'aurai tendance à dire que joueur au jeu ne suffit pas et qu'il faut jouer avec les joueurs. Il faut qu'autour de la table il y ait de l'ambiance il faut des interactions entre les joueurs et que des boutades soient lancées sinon la mayonnaise aura du mal à monter.

Chez nous c'est assez simple les joueurs étant souvent les mêmes on se connaît bien et certains se trimbalent une poisse de tout les diables et ont tendance à tirer le dragon dès le début de la pioche au moins 1 fois par partie (surtout quand c'est moi qui mélange allez savoir pourquoi) donc on charrie on balance des vannes en mettant la pression on fait tourner le « mélangeur » pour que chaque joueur s'implique et au final on ressasse le passé et les précédentes parties en ressortant l'historique de chaque joueur et en lui disant "tu sais c'est Lucas qui vient de mélanger tu devrais faire gaffe :P" ou encore "la dernière foi que t'as tenté ça après tu embrassais le sol je sais pas si c'est une bonne idée"...

Au final la moindre carte retournée devient un enjeu et c'est ça ce qui est important ne pas juste retourner les cartes mais donner du sens à ce geste et faire monter la pression avant.

 

Mais ce n'est pas simple selon les profils de joueurs, et certains n'aiment tout simplement pas le hasard à ceux là je ne dirais qu'une chose ne prenez pas Dragon run il n'est pas fait pour vous.

Si le rire et la détente ne prennent pas le dessus au final ça sera l'anarchie et les parties sembleront se répéter car en définitive on fait la même chose donc il y a indéniablement un coté lassant qui peu apparaitre si une fois de plus autour de la table on ne fait que retourner bêtement les cartes.

 

Mon avis peut sembler assez mitigé car le jeu a fonctionné avec certaines personnes et moins avec d'autres, mais malgré tout chez nous c'est systématiquement le jeu qui ouvre le bal (à la demande de la majorité des joueurs) en début de soirée ou d'aprèm avant de se lancer dans d'autre jeux plus velus et plus exigeants. Il marche très bien mais surtout il marche car les joueurs ne se prennent pas la tête et car il y a des rires à profusions autour de la table (ainsi que beaucoup d'amuse-gueules ;P).

 
09:30
Agricola

Agricola

Par bouby29 , 1 août 2015 à 09:30
(6,60/10)
Informations sur l'auteur:
23 (7,76/10) 33 0 0 132
Le top du jeu de gestion qu'on m'a dit

J'ai acheté Agricola car j'en lisait beaucoup de bien un peu partout, mais également du mal. Donc je voulais me faire ma propre opinion.

Au final je suis agréablement surpris car le thème accrocheur et la partie light des règles m'a permis de faire jouer des personnes novices du gros jeu.

J'ai également fait quelques parties avec les règles complètes et cela donne toute sa saveur au jeu !

 

Pourtant, ma bonne impression est mitigée par le total manque d'interaction : je dis ça dans le sens où j'ai fait des parties en groupe ET en solo et pour moi, c'était exactement la même chose. Ce qui me fait dire qu'il y a quand même de la froideur dans ce jeu.

Au final :

- Pour se triturer les méninges et tenter de scorer OUI

- Pour l'ambiance NON

Le jeu ne va bien entendu pas rester au placard car il est très bien. Mais ne sortira pas trop souvent pour éviter l'over dose

-publicité-
09:22
Archipelago : Solo Expansion

Archipelago : Solo Expansion

Par bouby29 , 1 août 2015 à 09:22
(2,90/10)
Informations sur l'auteur:
23 (7,76/10) 33 0 0 132
Dur et abrupt

J''adore Archipelago qui est pour moi un très bon jeu sur lequel je passe toujours de très bons moments. J'ai acheté l'extension pour pouvoir y jouer toujours plus souvent ^^

 

Mais hélas, les sensations n'ont rien à voir... Bon ok, ça j'aurais pu m'en douter. Et surtout, quelle difficulté dans les scénario pour atteindre la médaille d'or. Dans certain, c'est carrément impossible à moins de tirer la bonne carte au bon moment + les bonne tuiles. Ca fait beaucoup.

Il y a beaucoup de scénario ce qui est bien mais je n'ai pas du tout envie de les refaire cent fois avant d'avoir la bonne combinaison de chance...

Au final, je ne joue à cette extension solo que très rarement. Les rares fois où cela m'arrive c'est avant une grosse partie à plusieurs (avant que les convives arrivent) pour me remettre un peu dans le bain des règles

 
09:22
La Chasse aux Gigamons

La Chasse aux Gigamons

Par daone , 1 août 2015 à 09:22
(9,60/10)
Informations sur l'auteur:
2 (9,80/10) 0 0 0 0
Très bon jeu de memory.

J'ai hésité avant de l'acheter, je l'ai vu au festival des jeux à Cannes mais n'étant pas fan de memory alors j'ai attendu.

Et je n'aurai pas dû, les nouvelles idées de ce memory m'ont réconcilié avec le genre.

Idéal pour jouer avec les enfants même jeunes, les règles sont simples et efficaces.

 
09:17
Elemon

Elemon

Par daone , 1 août 2015 à 09:17
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
2 (9,80/10) 0 0 0 0
Vraiment excellent.

J'ai fait comme d'autres joueurs, après la chasse aux gigamons, je cherchais un autre jeu pour pouvoir m'amuser avec les enfants.

Après une vingtaine de parties à 2 ou à 3, je peux vous dire que tout le monde adore, le nombre d'actions possible à chaque tour vous permet de réfléchir à la meilleure stratégie à adopter. On peut y rejouer sans se lasser.

Mes enfants ont 6 ans et demi et se débrouillent à merveille, peut-être trop même :)

Donc, allez-y les yeux fermés, ce jeux est excellent !

Si vous avez quelques doutes sur les règles, j'ai découvert le site web http://www.elemon.fr avec sa FAQ très intéressante.

Quelques reproches mineurs, la boite dont les espaces de rangements sont mal conçus pour les gigamons, ils ne rentrent pas sans forcer.

Le dé en mousse, rigolo au début mais nous avons préféré un vrai dé qui roule mieux.

Les quelques fautes de frappe dans la notice.

-publicité-
08:08
Lords of Scotland

Lords of Scotland

Par TROULULU , 1 août 2015 à 08:08
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
85 (8,70/10) 96 0 0 534
Enthousiasmant !

Une centaine de cartes d'écossais en kilt divisés en clans compose ce jeu. Suivant leur emplacement, ces cartes peuvent avoir différents rôles. Le jeu se divise en manches et il ne faut jamais négliger d'anticiper d'une manche à l'autre.

Le matériel est de qualité et la taille de la boite est adaptée. Malgré des règles facilement assimilables, ce jeu a une profondeur et demande du temps avant d'être maîtrisé : la rejouabilité est donc là.

 

Note : même si le titre se  prête à jouer avec un petit whisky (à consommer avec modération), restez à l'eau si vous voulez pleinement profiter des finesses de cette perle.laugh
 

 
04:53
carcassonne

carcassonne

Par Jakeblues66 , 1 août 2015 à 04:53
(4,70/10)
Informations sur l'auteur:
6 (7,10/10) 29 0 0 59
C'est pas beau de vieillir

Un avis qui arrive après de nombreux autres a-t-il encore de l'intérêt.

 

Tout le monde, ou du moins, celui qui a un minimum de connaissance du jeu de société actuel, connaît Carcassonne.

Une règle simple, qui s'explique en une dizaine de minutes, des parties rapides grâce à son mécanisme régulier : je prends une tuile où se trouve uniquement ou ensemble, une route, un bout de ville, un champ, un cours d'eau,...je colle cette tuile à une tuile déjà sur la table pour peu que les connexions correspondent, puis je décide si je place un des mes meeple sur la tuile que j'ai déposée, pour en faire un voleur (sur la route), un chevalier (dans le bout de ville), un fermier (dans le champ) , un moine (dans un monastère),...

Le gros défaut de ce jeu, en ce qui me concerne, c'est qu'après avoir joué de nombreuses parties, on comprend que la stratégie repose énormément sur la chance de tirer la tuile qui nous arrange et la chance que les adversaires ne tirent pas une tuile qui viendrait annihiler nos efforts.

Combien de gens n'ont pas pesté à passer des tours et des tours à essayer de terminer leur ville pour finir par avoir un joueur adverse qui arrive à s'intercaler dedans sur l'entrefaîte...

Pour un jeu qui se vend comme jeu de stratégie, ben en fait, c'est un peu raté puisque l'on contrôle honnêtement très peu de choses.

 

Finalement, le succès de Carcassonne doit beaucoup au fait d'être un ancêtre du renouveau ludique de ces dix quinze dernières années.

Carcassonne aurait-il eu un succès aussi retentissant s'il était sorti maintenant. Rien n'est moins sûr et le fait de le trouver en première ligne des grandes surfaces de jouets (ou grande surface tout court), là où avant se trouvaient les "monopoly" et les "destins" pose question.

 

Bref, un jeu qui a (vite) vieilli mais qui se vend toujours bien parce que la copine de la soeur de mâchin l'a acheté pour le petit neveu de sa grand-tante qui l'a trouvé "geniââââââl"

 

Et comme dirait la voix off des Mystérieuses Cités d'Or : "Au revoir...A bien-tôt!" 

 
02:41
Viva Topo !

Viva Topo !

Par Joyland , 1 août 2015 à 02:41
(8,20/10)
Informations sur l'auteur:
17 (6,88/10) 39 5 219 345
Chat ché chouette ;)

Très joli jeu pour enfant. Le plateau est très joli, coloré. Les petites souris trop mignonnes dixit mon loulou de 4 ans.


Pas mal de hasard avec le dé mais un brin de stratégie tout de même : on s'arrête au logis pour grapiller un petit fromage et se sauver des griffes du chat où on continue pour aller jusqu'au Pays de Cocagne et avoir le super méga fromage ?


La tension est à son comble au second tour du chat qui avance plus rapidement en croquant les pauvres souris qui ont le malheur de se trouver sur son chemin ;)
 

Un jeu très sympa pour les petits et qui reste amusant pour le/les parents :) 

-publicité-
  vendredi 31 juillet 2015
 
22:26
Welcome to the Dungeon

Welcome to the Dungeon

Par TS Léodagan , 31 juil. 2015 à 22:26
(7,70/10)
Informations sur l'auteur:
206 (6,94/10) 424 0 15 2K
Translamelioration of Mandom

J’ai adoré Dungeon of Mandom, la version originale, japonaise, de ce petit jeu de bluff et de stop ou encore. Encore un jeu minimaliste du soleil levant qui soulevait mon enthousiasme. Sous son graphisme simpliste et design en rouge et noir qui exhibait aussi un peu de blanc, se cachait un jeu de fourbes où les croches-pattes et les glorioles s’enchainaient à un rythme soutenu.

Mais que dire de sa traduction ? Si je regrette un peu la refonte graphique, le jeu a tellement gagné en saveur ! D’un guerrier héros déjà efficace, Iello nous en offre 3 de plus avec un équipement aux petits oignons pour chacun qui renouvelle très franchement le jeu.

La base reste la même : un jeu de bluff et de stop ou encore qui emprunte beaucoup au magnifique Skull (‘n Roses). Ici il y a un thème : un aventurier qui doit affronter un donjon. Le héros part avec un équipement qui le protège des monstres qu’il pourrait y rencontrer, équipement représenté par un ensemble de tuiles. Les Monstres sont représentés par des cartes. A son tour, le joueur a le choix entre piocher une carte et l’ajouter au donjon, piocher une carte et la mettre de côté en défaussant une tuile d’équipement, ou passer. Quand tous les joueurs sauf un ont passé, le joueur restant part affronter le donjon avec le héros, le peu d’équipement qui n’a pas été écarté et les monstres dans le donjon. Ces équipements permettent soit d’augmenter la santé du héros, soit d’éliminer certains monstres sans les compter. On compare ensuite la santé cumulée à la valeur des monstres : si la santé est supérieure, le joueur remporte 1 carte victoire, sinon, le joueur perd 1 vie. Chaque joueur ayant 2 vies, la victoire va soit au joueur remportant 2 points de victoire, soit au dernier joueur en vie.

Le bluff est la clé pour tromper le bête jeu de probabilité. « Robert a passé, donc ça se trouve il a laissé le dragon et il pense qu’avec 6 points de vie, on y passe. Mais Gérard a surenchéri donc peut-être qu’il a mis que des petits monstres et il pense que l’épée vorpale suffira contre le gros monstre de Robert… J’y vais ou pas ? » Alors que Robert a peut-être juste joué d’instinct et que Gérard n’a fait que surenchérir… Le jeu permet suffisamment de zones d’ombres pour que le pari ne soit jamais sûr, et que les pièges soient utiles.

Pour les amateurs de bluff, donc, ce jeu marche super bien. Il est beau, pas cher, familial. Bref il est super. Il ne souffre que d’une chose : la concurrence de Skull (‘n Roses) plus pur mécaniquement, et plus immédiat. Mais pour les amateurs du genre, le doublon n’est pas déraisonnable.

 
22:24
Kingdom Builder

Kingdom Builder

Par TS Léodagan , 31 juil. 2015 à 22:24
(8,40/10)
Informations sur l'auteur:
206 (6,94/10) 424 0 15 2K
A travers le désert et au-delà…

Certains anciens se souviendront avec délectation de Durch die Wüste/ A Travers le Désert de Reiner Knizia. Quand Donald Vaccarino décide de faire un jeu de placement, il révolutionne le jeu de son ainé.

Au placement qui contraint les autres sur un plateau commun, le cadet ajoute des pouvoirs récupérables sur le plateau, des cartes Objectifs variées qui modifient les vecteurs de points de victoire, des plateaux amovibles qui renouvellent le terrain de jeu, et des cartes terrain qui contraignent notre placement à notre tour. Tout cela en modernisant la rythmique du jeu en supprimant le principe de manches pour fluidifier les parties.

Pour ceux qui ne connaissent pas  Durch die Wüste, je vais clarifier un peu la chose : A son tour, le joueur pioche une carte qui lui indique 1 type de terrain. Il doit placer 3 maisons sur le plateau de jeu en respectant 2 règles : chaque maison doit être posée sur un hexagone du plateau de même type que la carte, chaque maison qui peut être posée à côté d’une maison de même couleur doit être posée à côté d’une maison de même couleur. Le but du jeu est de faire un maximum de points et 3 cartes Objectifs sont dévoilées en début de partie pour désigner ce qu’il faut faire pour faire des points : relier deux lieux pour 4 points chacun, faire la ligne la plus longue pour 2 points par maison, construire à côté des montagnes pour 1 point la maison…

La règle est tellement simple qu’on peut l’expliquer directement en lançant la partie. La fluidité du jeu est remarquable. Et le renouvellement des parties est assuré par la multitude de configurations plateaux (donc pouvoirs) + cartes. J’ai compté plus de 400 000 configurations possibles, sans compter les extensions.

Si le jeu est relativement abstrait, il passe très bien en famille avec ses règles simples, ses parties courtes mais variées, son interaction bien présente, et son matériel plaisant. Ses défauts tiennent à son abstraction, et à la qualité médiocre de la traduction des règles, Queen Games oblige. (A se demander si Google ne ferait pas mieux…)

Dans le registre Aventuriers du Rail ou Carcassonne, Kingdom Builder est un jeu familial particulièrement réussi dont l’extrême rejouabilité et le plaisir de jeu procuré feront un futur classique indémodable. Un must have !

 
22:21
Crossing

Crossing

Par TS Léodagan , 31 juil. 2015 à 22:21
(7,70/10)
Informations sur l'auteur:
206 (6,94/10) 424 0 15 2K
Pour un grand public averti

Difficile de s’y retrouver dans les notations de mes confrères Trictraciens ! Il faut dire que Crossing est un jeu qui divise, et qui divisera notre petite communauté. Il faut dire que le Trictracien moyen n’est clairement pas le public visé par ce jeu et je vais vous conter pourquoi.

Crossing est un jeu d’ambiance. Le principe est simple : il faut collectionner des gemmes pour gagner des points. Parmi les 4 types de gemmes, 3 valent 1 point mais 5 si on les combine ; le 4e vaut 2 points l’unité. Récupérer le plus de gemmes et dans les bonnes combinaisons est donc essentiel.

Or les gemmes poussent sur les champignons. Tout le monde sait ça ! Et la cueillette se fait sur un nombre de champignons inférieur d’1 au nombre de joueurs. Cqfd il arrivera que plusieurs joueurs désignent le même champignon. Dans ce cas, personne ne récupère les gemmes dessus. Seuls les joueurs qui auront désigné seul un champignon récupèreront lesdites gemmes dessus. Or le panier d’un joueur est tout aussi accessible à l’adversaire, et au prochain tour, le panier peut aussi êre désigné, avec les mêmes règles de partage. Rentrer son panier à la maison et protéger ses gemmes coûte un tour, pendant lequel  les adversaires peuvent continuer à cueillir…

Le jeu repose donc sur du guessing de « je sais que tu veux du bleu et que j’ai du bleu dans mon panier et que donc tu pourrais vouloir me le piquer, mais que parce que tu sais que je vais compter là-dessus, tu te tourneras vers le lot de gemmes blanches, ce qui me laisserait le champ libre pour le champignon avec des gemmes jaunes et bleues… »

Donc voilà, on a un jeu d’ambiance entre le stop ou encore et le guessing du plus bel effet pour la famille. Et ça marche parfaitement bien avec des enfants, en famille, voire avec grand-maman. Qui en redemandent.

Mais ça marche moins avec des geeks. Le geek a vu que 3 éditeurs ont été en coédition pour le faire. Le geek a vu que Space Cowboys était du nombre, sauf que les briscards de l’espace se sont planqués sous le nom JD éditions pour ce jeu (et pour le futur Twinz) et que ce n’est pas un hasard. Parce qu’en effet, ils ont dû se dire que leur nom inciterait un public qui n’était pas la cible à s’intéresser à ce jeu, et sans doute voulaient-ils éviter ce qui se passe maintenant : de la confusion.

Le geek cherchera dans Crossing un fond de jeu qui n’y est pas. Ici on s’amuse sans se poser de question. Le guessing a des limites que les situations qu’offre Crossing dépassent allègrement. Et pour cela, le geek risque de passer à côté de l’esprit foutrak du jeu. Crossing est un excellent jeu grand public, le geek doit en être averti.

-publicité-
22:19
En Route vers les Indes

En Route vers les Indes

Par TS Léodagan , 31 juil. 2015 à 22:19
(9,30/10)
Informations sur l'auteur:
206 (6,94/10) 424 0 15 2K
Quelques cubes de finesse dans un monde brut.

En Route vers les Indes/ Sails to India est un jeu venu du soleil levant édité dans la gamme mini de Iello. Contrairement à Héros à Louer, son prédécesseur dans la gamme, ou Welcome to the Dungeon, le numéro 4, il ne s’agit pas ici d’un « petit » jeu. Sails to India est un jeu de gestion poids moyen avec un matériel minimaliste, une sacré performance pour un rapport densité/ prix assez imbattable.

Dans Sails to India, vous êtes un Vasco de Gama en mousse à la recherche de la renommée sur la route des Indes. Vous dirigez des bateaux, commercez dans les comptoirs, construisez des places-fortes, érigez des églises, établissez des commerces, développez des technologies et découvrez de nouveaux territoires inexplorés. Tout ça en 28 cartes et quelques cubes (9 par joueur) et disques (4 par joueur).

Toute la subtilité du jeu tient à la gestion des cubes qui servent à la fois de bateaux, de compteurs d’argent, de compteurs de points et de marqueurs de propriété. Or vous ne commencez qu’avec  2 marqueurs, et vous ne pouvez en avoir plus qu’en dépensant 1 action et 1 richesse, ce qui coûte cher quand un tour de jeu consiste en 2 actions. Les marqueurs acquis auront par contre toujours une utilité et abandonner une position pour utiliser un marqueur ailleurs est toujours possible. Ainsi une fois votre richesse dépensée, votre compteur devient immédiatement un bateau.  A l’inverse quand vous vendez des marchandises avec vos bateaux, il peut arriver de devoir sacrifier un bateau pour en faire un compteur d’argent ou de score.

Le jeu s’avère donc un peu casse-tête, tant les choix dans l’utilisation des cubes s’avèrent parfois cruels. C’est aussi ce qui amène à envisager différentes stratégies pour une optimisation des actions toujours plus fine face à des adversaires toujours plus ennuyeux.  Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les 12 technologies suffisent à varier les options et la rejouabilité est bien là. J’en suis à 10 parties depuis 3 mois et je ne m’en lasse pas du tout.

Si Sails to India n’est pas un jeu qui paie de mine, derrière son minimalisme se cache un grand jeu de gestion qui vaut vraiment le détour, surtout à ce prix. Pour moi, ça a été le coup de foudre du printemps 2015. Si vous avez une tendance un peu kubenbois, ne passez pas à côté de ce grand jeu dans une petite boite.

 
22:16
Orléans

Orléans

Par TS Léodagan , 31 juil. 2015 à 22:16
(9,00/10)
Informations sur l'auteur:
206 (6,94/10) 424 0 15 2K
Un fermier, un artisan et un chevalier, je pose mon comptoir chez Tric Trac

Etait-ce prédestiné ? Le jeu de la ville de TT devait-il obligatoirement être un kubenbois ? Sans doute un peu quand même…

Orléans est donc un jeu de gestion, dans la catégorie placement d’ouvriers, avec un mécanisme central de bag building. Que l’on joue avec des jetons (version originale) ou des meeples (fan kit), l’élément central du jeu reste le grand sac noir dans lequel nous plongeons nos mains à chaque début de manche. Il y a 7 types d’ouvriers dans ce jeu dont les moines jokers (qui valent pour n’importe quel autre ouvrier au moment où on le place) qui vous permettront de réaliser des actions si les 1 à 3 emplacements sous l’action sont recouverts par les ouvriers correspondants. Les actions se divisent en 3 catégories : les actions de déplacement et positionnement de comptoirs sur une carte commune de la région d’Orléans, les actions de récupération d’ouvriers et les actions de charité (qui permettent de se débarrasser d’ouvriers pour une contrepartie en points).

Comme souvent le but est de faire le plus de points lors des 18 manches d’une partie ( !). Et pour cela les stratégies sont variées, sachant qu’une pièce vaut 1 point, que les marchandises (acquises grâce à la carte) valent de 1 à 5 points chacune, que les œuvres de charité rapportent des pièces et qu’un savant calcul du nombre de citoyens (acquis essentiellement en récupérant des meeples et en charité) + le nombre de comptoir x le niveau de savoir (acquis en récupérant des érudits) rapporte normalement le plus de points. Donc la carte, les ouvriers et la richesse sont 3 axes stratégiques majeurs, bien secondés par une multitude de variations.

Là où le bag building diffère de celui d’Hyperborea par exemple, c’est l’accessibilité de l’action de défausse qui permet de beaucoup mieux contrôler le panel de ses ouvriers et la spécialisation ou reconversion de son pool d’ouvriers est beaucoup plus souple. Par contre, ici, les ouvriers utilisés sont systématiquement remis dans le sac et la pioche aléatoire peut se montrer chagrine envers les maudits du hasard. Néanmoins, la fluidité des manches une fois que l’on a compris le jeu rend le jeu plus fun et dynamique que son concurrent Hyperborea.

Là encore, la rejouabilité repose assez sur le choix des stratégies et l’acquisition des bâtiments. Sauf qu’il y en a beaucoup moins que dans Hyperborea. Ca n’empêche que le jeu est riche et que la fluidité mécanique en rend l’usage légèrement plus agréable. Intrinsèquement, Orléans s’avère suffisamment varié pour proposer des dizaines de parties sans effet de lassitude.

Côté matériel, par contre, le jeu est un peu cheap avec beaucoup de carton et pas de bois. La couverture n’est pas forcément très séduisante, non plus qu’un univers rapidement oublié. Pas de doute, le thème n’est pas l’argument majeur du jeu, ni son matériel.

Pour ma part, ayant beaucoup d’affection pour le genre kubenbois, je suis complètement séduit par la mécanique du jeu et j’enchaîne les parties avec un plaisir égal. Le fan kit s’est d’ailleurs avéré un investissement obligatoire pour sublimer le jeu avec des meeples et rajouter quelques bâtiments aux effets sympathiques. Un excellent jeu.

 
22:12
Hyperborea

Hyperborea

Par TS Léodagan , 31 juil. 2015 à 22:12
(7,90/10)
Informations sur l'auteur:
206 (6,94/10) 424 0 15 2K
Du rififi chez les Kubenbois

La couv’ d’Hyperborea est trompeuse. Vous y voyez des Elfes, des Nains, des Mages […] prêts à en découdre ? Et pourtant, ce n’est pas un jeu de fig, ni de confrontation directe…  enfin pas vraiment.

Hyperborea est un jeu de bag building : en gros ce que l’on peut faire à son tour est essentiellement lié à l’utilisation de kubenbois de 6 couleurs différentes dont la combinaison permet de réaliser des actions. Ces actions sont classées en 6 catégories : mouvement (conquête parce que les hexagones sur lesquels on est présent en fin de partie rapportent des points), baston (parce que nos victimes rapportent des points), recrutement (parce qu’il faut des troupes pour se mouvoir ou taper), pouvoir (parce qu’il faut des cubes pour faire des actions et que ça rapporte des points), richesse (parce que l’or compte comme des points en fin de partie), savoir (parce qu’avoir plus d’actions disponibles mieux et moins cher, c’est bien et qu’en plus ça rapporte des points de victoire). A ça s’ajoutent des actions que nos troupes peuvent activer sur les hexagones qu’ils occupent.

Le bag building repose sur un système de deck avec peu de possibilité d’épuration. En gros, chaque cube qui vient gonfler votre sac risque de vous rester toute la partie. Or, les actions utilisées ne sont plus accessibles avant le reset, soit l’utilisation du dernier cube du sac et la remise dans le sac des cubes utilisés. Il faut donc bien gérer l’évolution de votre panel de cubes pour vous en sortir correctement, tant en nombre qu’en variation de couleurs.

Dans l’idée, ça marche très bien. Les cubes déchets quand vous prenez une carte est aussi un ajout malin qui complète très bien le système de jeu. Ca fait d’Hyperborea un jeu riche et original, un peu prise de tête, et avec une énorme rejouabilité. Surtout qu’on peut y jouer en complète asymétrie, chaque peuple offrant 2 variations de pouvoirs qui peuvent renouveler fortement les situations de jeu.

Mais il y a quelques défauts. Le premier concerne l’équilibre des règles asymétriques. Clairement, ces pouvoirs ont été équilibrés pour des configurations 6 joueurs et ne sont praticables qu’à partir de 4 joueurs. A moins, il vaut mieux utiliser les règles paritaires pour éviter que le vainqueur ne soit désigné au moment du choix initial du pouvoir. Le pouvoir Bleu notamment est alors monstrueux.

Le second concerne le rythme du jeu. La jaquette et l’apparence conquête/ confrontation incitent à attendre du jeu plus de dynamisme et de combat (sans dé). Or le cœur du jeu n’est pas que là, et si la confrontation fait souvent pencher la balance pour la victoire de l’un ou l’autre, les combats décisifs arrivent tard dans la partie. Et les parties sont un peu longues, même à 1 contre 1.

Cela place le jeu dans un entre-deux qui peut rebuter pas mal de joueurs. Pas complètement Kubenbois parce qu’on ne peut pas jouer dans son coin, pas complètement conquête parce qu’on peut gagner sans beaucoup cogner… Un peu des deux, et un peu d’aucun.

Personnellement, j’y vois une agréable passerelle qui propose une multitude de choix intéressants, souvent renouvelés par le panel des cartes accessibles en cours de partie. Le jeu a été une très bonne surprise et un gros coup de cœur en début d’année. Mais je lui trouve trop de défauts pour lui accorder une meilleure note…

-publicité-
15:32
Voyage autour du monde

Voyage autour du monde

Par Sweet Didoo , 31 juil. 2015 à 15:32
(5,00/10)
Informations sur l'auteur:
390 (5,58/10) 341 0 0 2K
It's a beautiful world !

Un jeu qui a un intérêt ludique assez limité mais une dimension éducative non négligeable. Le but est d'apprendre les noms et situations des villes à travers le globe; le tout est d'ailleurs porté par un matériel très esthétique : la carte du monde est vraiment belle et les illustrations des différents points d'intérêts sont magnifiques.

A noter: il s'agit du seul jeu, à ma connaissance, où l'on bousille sciemment le-dit plateau de jeu puisqu'il faut y planter des petits drapeaux dessus... Oui, vous avez bien lu j'ai écris "planter" car les drapeaux sont équipés d'une petite pique. Ce qui m'amène à me demander d'ailleurs si c'est bien sérieux de faire jouer des gamins avec ça :-)) ! En tout cas, je garde un souvenir ému de ce titre qui nous plaisait beaucoup étant gosses...

 
15:26
Loup Garou Pour Une Nuit

Loup Garou Pour Une Nuit

Par serraangel , 31 juil. 2015 à 15:26
(2,80/10)
Informations sur l'auteur:
407 (6,93/10) 94 0 0 2K
AaaaAaahHHhouuuUuuuUUu

Une version rapide des Loups pour ceux qui sont pressés. Du coup l'esprit même du jeu est remis en question, car il s'agit bien avant tout, dans les Loups Garous, de passer un temps fou à s'expliquer, convaincre, pleurnicher, se plaindre, accuser, torturer mentalement les ennemis potentiels. Ici point de négociations ni de calomnie, mais juste de la devinette, le tout à la va vite pour ne pas dire torché. Absolument pas convaincue.