TricTrac

Avis 
171428avis
à

Secteurs

BD
Jeu >
Jeux d'extérieur >
Loisir
Sports
Jeux de Société >
Abstrait
Ameritrash
Eurogames >
Types de jeux Européan Games >
Classique
Jeux Européens
Kubenbois
Eurotrash
Figurines
Jeunesse
Jeux à deux
Jeux de cartes
Jeux de Rôle
Party-Game >
Types
Wargame >
Types de wargames >
Fantasy
Historique
Science Fiction
Jeux Vidéo >
Puzzle Game
Jeux Vidéo >
Jeux Vidéo >
Puzzle Game

Sujet de l'article

Analyse
Carnet d'auteur
Concours
Crowdfunding
Curiosite
Description
Economie
Evènement
Histoire
Information
Interview
Jeux d'ailleurs
Partie
Portail
Presse
Prévision
Prix ludique
Reportage
Review
Scoop
Sur les étals
Tric Trac
Vidéo

Type de jeu

Autres
Cartes à jouer
Casse-tête
Jeu de carte à collectionner
Jeu de logique
Jeu en ligne
Jeux à gratter
Jeux de cartes
Jeux de connaissances
Jeux de dés
Jeux de figurines
Jeux de figurines à collectionner
Jeux de guerre
Jeux de lettres
Jeux de pions
Jeux de plateau
Jeux de rôles
Livre dont vous êtes le héros

Type de public

Amateur
Casual
Geek
Passionné

de l'exterieur

Format Rédactionnel

à suivre
Article
Blog
Bloggeur
Contenu de Marque
Dépêche
Dossier
Edito
Enquête
Flash
TT Tv
TTClub
20:18
Colt Express

Colt Express

Par nd-yag , 22 mai 2015 à 20:18
(8,40/10)
Informations sur l'auteur:
17 (6,78/10) 21 0 0 114
Samuel colt avec des pincettes

J'étais tenté depuis la TTTv. Le prix de Cannes a emporté mes dernières réserves (j'en avais pas tellement en fait). Je l'ai acheté chez mon revendeur habituel. La météo annonçait un week-end pluvieux. J'avais fait le plein de Ketch'up et de plats mexicains... Bref, tout allait bien.

je me doute bien que l'édition d'un tel jeu a du être un sacré tour de force. Et il aurait été fort dommage de renoncer. L'économie du jeu a du commander certains choix car la maison est plutôt sérieuse. Mais faut-il pour autant ne rien dire ? Disons qu'aucun des défauts ci dessous ne m'a empêché de beaucoup m'amuser en famille dans des parties très proches de l'univers de Lucky-Luke.

Gros doigts ... prendre des gants ! :

Le montage du matériel. Oui, j'ai des gros doigts, Oui, je ne sais pas très bien m'en servir ! et alors ?! j'ai envie de dire !!! Bon, blague à part, j'ai bien failli bousiller deux wagons dès la phase de montage. Si j'insiste sur ce point, c'est pour éviter la mésaventure aux futures acheteurs. Les pâtes cartonnées sont fragiles et ne passent pas toujours bien dans les fentes ad-hoc mon capitaine ! Sachez le donc, et rangez vos bambins les plus agités à l'écart, sauf à courir le risque de devoir jouer avec des boîtes d'allumettes grand format qui feront le même usage, mais en moins "zoli".

Les cartes me semblent également fragiles. Le rangement n'est pas hyper optimisé. Il y des cases pour les wagons ? Ok. Mais tous les petits objets et les meeples se rangent où ? On les pose en tas à coté, dessous et dessus la loco ?

Ce qui est vraiment bien ? : le coeur du jeu pardi ! et aussi les illustrations, la maquette graphique, la (les) mécanique(s), tout le reste quoi. Oui, c'est un très chouette jeu !

Je ne vais pas vous refaire les règles, allez voir la TTTV. Je craignais que l'aspect "jouet" l'emporte sur le plaisir du jeu. Il n'en a rien été. Nous avons enchaîné les parties avec beaucoup de plaisir. Et nous en ferons d'autres, assurément.

C'est drôle, fluide, très léger. Les enfants à partir de 5 ans peuvent jouer sans contrôler. Les adultes peuvent essayer de contrôler un peu (pas mal en fait si on reste concentré), en évitant les cartes qui peuvent décaler les programmations les plus judicieuses. A ce titre, certains hors la loi sont redoutables car leur atout consiste justement à introduire du chaos.  

On rêve d'une édition avec les Dalton !

Du bon fun donc, à condition d'avoir des mains délicates !

 

17:22
Sapiens

Sapiens

Par PetitRenne , 22 mai 2015 à 17:22
(9,30/10)
Informations sur l'auteur:
8 (7,66/10) 138 0 66 296
Farandole préhistorique

Sous ses aspects familiaux (règles simples, illustrations cartoon, faible durée des parties), Sapiens cache bien son jeu : pour gagner, il faudra sacrément surveiller les plateaux des voisins, manier opportunisme et coups de p..., et savoir mettre en place des belles combos.

Bien sûr, on peut aussi jouer en dilettante, et se croire aux dominos... mais gare au retour de gourdin !

C'est frais, c'est rapide, c'est malin et facile à sortir... où comment faire du moderne avec une mécanique préhistorique !

16:38
Mascarade

Mascarade

Par AlBert38 , 22 mai 2015 à 16:38
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
1 (10,00/10) 0 0 0 0
Stratégie et Bluff !

Ce jeu est tout simplement aussi simple que génial !

La mécanique est bien on ne peu plus simple : vous échangez (ou pas) votre carte avec les autres joueurs et vous affirmer (avec certitude ou en bluffant) quel est votre personnage pour amasser de l'argent. Chaque configuration de cartes personnage change complètement la partie et votre stratégie pour la remporter.

Le jeu est très accessible avec les personnages de bases, même pour des joueurs occasionnels, plus on est nombreux plus sa se complique et rien n'empêche de rajouter des personnages au centre de la table pour accroitre la difficulté (il faut cependant respecter un équilibre entre les personnages qui font entrer l'argent sur la table et ceux qui le font circuler).

L'extension est réservé quand à elle, à un public averti qui a l'habitude des jeux à personnage à pouvoir(s) (le grand joueur de Citadelles par exemple vont adorer les nouveaux personnages). Je déconseille l'usage des personnages de l'extension avec des personne n'ayant jamais jouer au jeu de base au moins un ou deux fois.

 

La possibilité de jouer de 2 à 13 joueur est un gros plus c'est sûr, même si je trouve que le jeux prend tous sont intérêt entre 5 et 9 joueurs (en dessous c'est trop rapide, au dessus on attends trop notre tour et il est difficile d'établir une stratégie sur plusieurs tours)

-publicité-
14:58
Vérone

Vérone

Par manu0801 , 22 mai 2015 à 14:58
(6,70/10)
Informations sur l'auteur:
219 (6,74/10) 153 1 341 2K
Intrigues à Veni... Verone

Petit jeu de placement de cartes/coups de p... à emporter partout. Les règles sont rapidement assimilées, même si un premier tour de jeux est consacré à la lecture de chaque carte à pouvoir.

Tour après tour ça se fluidifie, et on tente de nouvelles combinaisons, on garde telle carte en main au cas où... Et on peste contre un dernier coup de théâtre qui nous fait dégringoler en points de victoire... On s'amuse, on rigole, mais j'ai peur qu'au bout de 4 ou 5 parties le charme s'évanouisse.

Le minimaliste n'exclu pas la profondeur d'une mécanique de bluff mais ça devient plus compliqué de renouveler ses parties.

PS : Jolies illustrations de cartes!

 

 
13:24
Reef Encounter

Reef Encounter

Par Pifec , 22 mai 2015 à 13:24
(6,70/10)
Informations sur l'auteur:
491 (7,61/10) 139 2 1K 4K
Lourd et complexe

Reef encounters est un jeu au thème très original : la croissance des coraux. Le principe est sympa et le jeu a une très belle profondeur et stratégique. On a pas mal de choix, il est important de bien regarder tout ce qui se passe sur le plateau et autour. Il y a une forte interaction ou l'on peut attaquer ses adversaire et se défendre.

Maintenant, en 2015, 10 ans après ça sortie le jeu a un peu vieillit. Au niveau des illustrations bien sûr mais pas seulement... D'abord les règles sont extrêmement longue indigestes et mal écrites. Ensuite, la mécanique n'est pas très intuitives. Il est difficile de comprendre suite aux explications des règles comment on peut gagner à ce jeu. Ainsi la courbe d'apprentissage est très longue ce qui fait que c'est loin d'être un jeu pour tout le monde. Ensuite, c'est difficile de savoir si on est devant ou pas. Enfin, les interactions des différents plateaux et entre les joueurs sont très nombreuses et pas forcément très lisibles : pour bien jouer il faut prendre le temps de bien tout analyser ce qui peut être très long. 

Bref, un jeu comme on en fait plus. 

 
13:07
Aqua Romana

Aqua Romana

Par Pifec , 22 mai 2015 à 13:07
(7,30/10)
Informations sur l'auteur:
491 (7,61/10) 139 2 1K 4K
Calculatoire

Je viens de jouer à Aqua Romana et j'ai bien aimé. Les règles sont simples et faciles à comprendre.

D'une - point de vue mécanique, les choses sont simple: on choisit une couple ouvrier/architecte et on fait l'action correspondante. Malheureusement, les choix sont parfois très limités ce qui nuit à la profondeur stratégique du jeu.  De plus, les actions engendrent de grosses modifications, ce qui rend le jeu un peu chaotique. 

Enfin, le thème n'est pas du tout rendu. C'est un jeu très abstrait, où l'on fait son réseau en essayent de bloquer celui des autres.

Au final, Aqua Romana est un jeu plaisant, simple et assez tactique. Je trouve cependant, qu'il manque un peu de profondeur stratégique et que thématiquement, il est très froid. 

-publicité-
11:44
Mystère à l´abbaye : Les Chroniques d'un Pélerin

Mystère à l´abbaye : Les Chroniques d'un Pélerin

Par ppmax , 22 mai 2015 à 11:44
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
1 (10,00/10) 29 0 0 31
Extension plus dispo mais...

L'extension n'est plus achetable directement dans la boutique de Days of Wonders, mais il suffit de leur écrire un petit mail pour qu'ils vous l'envoient (contre le réglement des frais postaux).

 

L'extension rajoute des nouvelles cartes, mais je dois dire que je ne fais plus la différence entre les cartes du jeu de base et celles de l'extension.

 
11:32
Carrom

Carrom

Par Austyn , 22 mai 2015 à 11:32
(10,00/10)
Informations sur l'auteur:
7 (8,54/10) 12 0 0 42
Incontournable !

Tombé dessus par hasard sur la toile, j'ai longuement regardé des démonstrations vidéo avant d'investir dans "ze modèle" de la fédération, monté sur pieds avec son couvercle qui le transforme en table basse. Tout ça pour vous dire qu'il trône dans le salon et que la bête intrigue ! En effet il à fait de nombreux adeptes.

 

Jeu d'adresse classique, on rentre les jetons de sa couleur avec le palet sur sa ligne, on ajoute à ça une dose de nuances (ne pas chevaucher le point rouge, les pénalités, la reine à confirmer avec un autre pion). On a un jeu plutôt fin !

La meilleure configuration reste à 4 joueurs, belle ambiance assurée. De quoi lancer des petites soirées sur le thème !

Bref, simple efficace, bel objet, mais attention, il prends de la place ;) !

 

 

 
11:24
Artificium

Artificium

Par Ratikuss , 22 mai 2015 à 11:24
(9,00/10)
Informations sur l'auteur:
2 (8,05/10) 1 0 0 6
Simple et efficace

Ce jeu est un petit jeu de gestion sans prétention, simple, amusant et efficace. 

Ce que j'aime dans ce jeu :

  •  les cartes, elles sont bien illustrées et de bonne qualité : même matériaux que les cartes d'UNO donc s'use très peu.
  • Les ressources, un seul pion permet d'être de l'argent, de la nourriture, etc.. c'est astucieux.
  • Le rangement, on peut secouer la boite et tout reste en place.
  • le coté "bluff" et "poker" lors de la phase de jeu, où on joue nos cartes faces cachées.
  • Le hasard qui peut être arrangé, par la phase marché où on peut changer nos cartes.
  • La durée de jeu, à 2 joueurs ça dure 15-20min, et c'est bien assez. Cela permet de faire plusieurs parties pour prendre sa revanche immédiatement.
  • La stratégie, qui faut revoir au fil du jeu suivant les actions des adversaires et vos ressources restantes. C'est ce que j'adore d'ailleurs, il faut se creuser les méninges pour pouvoir assurer ces coups malgré les coups bas de l'adversaire. Je précise d'ailleurs que les coups bas des adversaires ne vous empêchent pas de gagner systématiquement, il suffit de s'y préparer ou bien changer sa stratégie.

Ce que j'aime moins :

  • le premier tour de jeu, peu amusant et trop limité à mon goût.

 

Pour conclure, je conseillerai ce jeu aux personnes qui aiment prévoir leur action et bluffer, comme le jeu Citadelles.

-publicité-
10:40
Timeline I : Inventions

Timeline I : Inventions

Par avianey , 22 mai 2015 à 10:40
(2,30/10)
Informations sur l'auteur:
4 (6,12/10) 8 0 0 24
Pas très ludique

Bon, j'ai fait une partie et je ne me suis pas amusé... On a effectivement un peu l'impression d'être a l'école. Les interactions sont ennuyeuses, lorsque l'on joue avec quelqu'un qui connait déjà la majeur partie des cartes. Le renouvellement fait penser aux achat in-app et on se sent obliger d'acheter toutes les variantes et extension pour continuer à s'amuser... Par rapport à d'autres jeu de carte d'ambiance et d'apéro, Timeline ne fait pas le poid.

 
08:37
The Game

The Game

Par PtitJu , 22 mai 2015 à 08:37
(8,00/10)
Informations sur l'auteur:
2K (6,67/10) 502 2 7K 16K
Ne vous arrêtez pas aux illustrations

Les + :
Règles simples et vite expliquées

Parties rapides

Coopératif

Pas si évident de tout poser

 

Les - :
Qu'elles sont lugubre ces cartes !

Etre obligé de jouer sur un tas « réservé »

Alors, de ce côté, je monte mais si j'ai une carte de valeur inférieure de 10 par rapport à la carte visible, c'est bon aussi et de l'autre côté, c'est le contraire … pas évident de s'y retrouver


Donc :
The Game est un peu dans la même veine que Qwixx (du même auteur et chez le même éditeur), un jeu rapide, dynamique, agréable et où l'on a envie d'en refaire une autre partie tout de suite. Vielen Dank Thomas für das Geschenk

 
02:26
Escape - La malédiction du Temple

Escape - La malédiction du Temple

Par Jakeblues66 , 22 mai 2015 à 02:26
(7,00/10)
Informations sur l'auteur:
5 (7,58/10) 0 0 0 20
"Dr Jones, I Presume?"

Qui n'a pas vibré dans le premier quart d'heure du film "Les Aventuriers de l'Arche Perdue" quand Indiana Jones essaie de s'échapper du temple enfoui dans la jungle en faisant fi de moultes flèchettes et pièges retors.

"Escape : La malédiction du temple" s'inspire sans aucun doute de cette scène.

Pour résumer le jeu, on considère que les joueurs (entre 1 et 5 maximum) en sont arrivés au moment où il faut se barrer du temple mais probablement concentré à éviter les pièges ou à soupeser le sac de sable pour emporter le trésor, ils ont oublié où se trouvait la sortie. 

Les joueurs vont donc repartir depuis leur salle centrale et explorer les salles connexes, trouver la sortie et en chemin, activer des gemmes qui permettront d'ouvrir la porte de sortie...et tout cela avant que le temple ne s'effondre.

Pour représenter cette course contre la montre, le jeu représente le temple sous forme de tuiles carrées regroupées face cachée. La tuile de sortie est placée aléatoirement parmi les 5 dernières tuiles du tas.

Avant de commencer la partie, un nombre de gemmes à utiliser dans le temple est déterminé selon le nombre de joueurs en lice.

Pour pouvoir explorer le temple, les joueurs disposent chacun de 5 dés ayant 2 symboles "Indy courant", 1 symbole "Torche", 1 symbole "clé", 1 symbole bénédiction/masque d'or et 1 symbole malédiction/masque noir.

Pour pouvoir dévoiler une tuile et la placer sur l'un des côtés de la tuile où l'on se situe, il faut obtenir avec les 5 dés au minimum 2 symboles "Indy". Pour se déplacer sur cette tuile, il faut obtenir avec les dés la combinaison de 2 symboles  indiqué sur cette tuile avec les 5 dés.

Dès qu'une combinaison est obtenue, les dés peuvent être réutilisés totalement.

Sur certaines tuiles, il sera possible d'effectuer une action spécifique permettant de déposer les gemmes. L'objectif étant de se débarrasser ainsi du maximum de gemmes possibles étant donné que la combinaison de sortie du temple sera basée sur le nombre de gemmes dans la réserve. 

Un symbole "Malédiction" empêche de relancer le dé et un symbole "Bénédiction permet de récupérer jusqu'à 2 dés bloqués.

La petite originalité est qu'ici, il n'y a pas de tours de jeu, tout le monde joue en même temps...et le plus rapidement possible.

En effet, le temps de jeu est rythmé par une bande son de 10 minutes sur un CD fourni dans la boîte. A la fin de la bande son, si tous les joueurs n'ont pas réussi à s'échapper du temple, celui-ci s'effondre/se ferme et les joueurs ont perdu (même s'il n'y a qu'un seul joueur enfermé).

Pendant ces 10 minutes, il est permis de dialoguer pour s'accorder sur les tâches à accomplir. Il est également possible de s'entraider quand plusieurs joueurs sont sur la même tuile (par exemple, en utilisant une de ses bénédictions obtenues sur 1 dé pour annuler 2 malédictions chez 1 de ses camarades).

En général, une partie se présente comme un joyeux bordel de lancer de dés, de cris et d'appels au secours.

 

L'un des gros points noirs pointés par les détracteurs de ce jeu concerne la possibilité de tricher (consciemment ou inconsciemment). En effet, cette mécanique de lancer de dés non stop et très rapidement fait que l'on se concentre principalement sur son personnage. Il est donc possible qu'un camarade de jeu triche en réutilisant des dés bloqués ou en rectifiant ses dés pour obtenir la bonne combinaison de dés requise.

Et cela est effectivement possible.

Mais à son avantage, ce jeu présente des règles simples (5 minutes suffisent à expliquer la règle), est très court ce qui est idéal avec des enfants de moins de 10 ans et a un petit côté party-game festif. Et même si le jeu est léger au niveau tactique, je peux vous assurer que sans un minimum de coordination, vous allez foncer droit dans le mur (du temple).

Enfin, le jeu de base contient un livret ajoutant des variantes "trésors" et "malédictions" impactant le jeu en avantages ou inconvénients, par exemple en octroyant un symbole bonus pour une combinaison à obtenir ou à l'inverse, en forçant un joueur à lancer ses dés, déplacer son bonhomme, piocher une tuile avec une seule main, l'autre étant posée sur sa tête.

 

Bref, un jeu simple, facile d'accès , court, idéal en famille, basique mais finalement amusant et c'est tout ce qu'on attend en général) d'un jeu de société.

Vous ferez une partie ou deux avec des enfants ou des amis, un après-midi de pluie puis rangerez la boîte pour la ressortir peut-être un autre jour de pluie.

 

A bientôt

-publicité-
  jeudi 21 mai 2015
 
22:51
Vendredi

Vendredi

Par Jakeblues66 , 21 mai 2015 à 22:51
(5,50/10)
Informations sur l'auteur:
5 (7,58/10) 0 0 0 20
Islander : il ne peut en rester qu'un (sur l'île)

Au premier abord, je n'avais pas compris le fonctionnement du jeu. Peu habitué à des techniques de Deckbuilding en cours de partie, je me suis proprement vautré sur ma première partie.

Un jeu minimaliste, avec une mécanique assez bien rôdée.

Grosso modo, le jeu met en place une série d'épreuves que Robinson doit passer pour devenir plus fort et pouvoir vaincre des pirates en fin de partie. Le modus operandi est à peu près le même : perdre certaines épreuves pour éliminer de son deck de combat des cartes faibles ou néfatses afin de pouvoir remporter plus tard des épreuves plus dures et ajouter celles-ci, une fois vaincues, comme force de votre deck de combat.

Un jeu court, efficace mais dont il reste pour moi un côté aléatoire assez poussé, dans la mesure où, même avec un deck de combat bien agencé, un agencement des cartes de combats menant à un tirage de grosses cartes sur le premier pirate peuvent faire capoter la partie.

Niveau rejouabilité, si le jeu peut se jouer de multiples fois, le mécanisme est similaire à chaque partie. On rejoue juste pour des questions de scoring.

En résumé, c'est du niveau d'une patience ou, sur ordinateur sous windows, d'un démineur ou freecell. Pas plus, pas moins.

 
19:07
Saint Pétersbourg

Saint Pétersbourg

Par Velvetlad77 , 21 mai 2015 à 19:07
(9,00/10)
Informations sur l'auteur:
19 (8,53/10) 234 0 0 329
Rapide et accessible au plus grand nombre

Saint-Petersbourg est sorti pour la première fois en 2004, à cette époque je ne « grenouillais » pas encore dans la sphère des jeux de société modernes. Au fil des rééditions proposées, je me procure ce que j’ai loupé durant ces années d’ignorance ludique, et St Pé fait partie de cette catégorie. Un kickstarter, une réédition, et hop, je l’ai commandé. Depuis lors, non seulement, je ne le regrette pas, mais j’encourage très chaudement mon entourage à se procurer cette perle.

St Pé c’est de la bombe : voilà un jeu de plateau mais pas que, un jeu de cartes, mais pas que, les tours sont rapides, les règles précises et illustrées ; ce n’est pas trop difficile à expliquer, ni à jouer, et en plus nous avons droit à des modules supplémentaires dans la nouvelle édition, combinables au jeu de base au gré des humeurs, sans oublier la possibilité de jouer à 5. Que demander de plus ?
St Pé, c’est à mon sens une excellente option pour se mettre le pied à l’étrier dans l’univers des jeux de plateau car il y a une dimension stratégique sans ressentir de lourdeur calculatoire ou organisationnelle à son tour de jeu.

Il se trouve ça et là des détracteurs sur la toile pour affirmer que les nouvelles illustrations ne sont pas réussies. Je réponds qu’il s’agit au mieux d'une question d’habitude, au pire d'une question de goût en tout cas, n’exagérons pas : elles ne sont pas non plus repoussantes même si le résultat de ce mix photo/dessin est un peu bizarroïde, j’en conviens. Personnellement, si je ne m’étais fié qu’aux illustrations, je n’aurais jamais joué par exemple à M..aW.s ni à V.n..t. ;)

 
19:01
The Manhattan Project

The Manhattan Project

Par Velvetlad77 , 21 mai 2015 à 19:01
(9,00/10)
Informations sur l'auteur:
19 (8,53/10) 234 0 0 329
Tout simplement excellent !

The Manhattan Project est un jeu de placement d’ouvriers, sorti en VO en 2012 et en VF en 2014.
Il s’agit d’un jeu au thème décalé puisqu’il propose de participer à une course à l’armement atomique, mais très agréable tant l’éventail des possibilités est énorme ; non seulement en terme stratégique (je peux jouer agressif pour détruire les bâtiments adverses et les rendre inopérants, je peux jouer l’espionnage pour mobiliser mes ouvriers dans les bâtiments adverses, bloquant ainsi l’accès aux propriétaires effectifs, je peux jouer l’embauche à outrance pour avoir beaucoup de personnel à affecter lors de mon tour…) mais aussi en terme de modules supplémentaires (Nations, Fusée, Personnalités, Bombe H) qui garantissent un bon renouvellement de l’expérience de jeu tout en orientant la stratégie globale (un peu comme les aménagements mineurs dans Agricola)

En fonction de l’avancement de la partie, plusieurs joueurs peuvent se liguer contre celui qui est en tête pour l’empêcher de l’emporter trop vite. Dans M.P, il faut savoir gérer ses ressources atomiques, humaines, mais aussi le tempo (savoir quand je dois jouer pour me développer ou quand je dois jouer pour bloquer un autre). La disponibilité de l’argent est assez tendue, il faudra donc veiller à s’en procurer tôt dans la partie en achetant un bâtiment qui en rapporte (car il sera activable à chaque tour) par opposition aux cases de revenus à disposition sur le plateau central dont la disponibilité est incertaine [une particularité de M.P est qu’on ne peut placer qu’un seul de ses ouvriers lors de son tour sur le plateau central]. Il faudra enfin calculer le moment propice pour récupérer l’ensemble de ses ouvriers (qui déclencheront le rappel des ouvriers neutres, laissant ainsi libre d’accès certains bâtiments, à leur propriétaire ou aux espions). Pour mémoire, il s’agit d’une « course » donc le 1er joueur réussissant à construire (tester) et faire péter sa bombe empoche des points bonus. Pas tellement par rapport au 2ème mais assez nettement par rapport au dernier.

Ce jeu s’adresse à un public déjà familiarisé aux jeux de stratégie, qui comme moi apprécient l’interaction car il y en a plus qu’à l’accoutumée comparativement aux jeux de la même catégorie, tout en étant capables d’une certaine abstraction par rapport au thème. Compter 2h de jeu à 4, ce qui est raisonnable. J’ai été tout à fait convaincu par cette expérience ludique et suis fort aise que l’éditeur français nous ait gratifié de tous les modules pour le prix d’un jeu de base. De ce fait, j’accorde sans sourciller la note de 90%, les deux bémols que je relève étant le cynisme du thème et la taille du jeu qui aurait pu être un chouilla plus grand.

-publicité-
18:57
Megawatts

Megawatts

Par Velvetlad77 , 21 mai 2015 à 18:57
(8,00/10)
Informations sur l'auteur:
19 (8,53/10) 234 0 0 329
Ca turbine

Megawatts est un jeu sorti pour la 1ère fois il y a 15 ans, et celà se sent.
Si l'on aime Megawatts, ce n'est résolument pas pour son graphisme qui date des années 80, ni pour ses règles [inutilement?] alambiquées qui varient en fonction de la carte géographique utilisée, du nombre de joueurs, voire de l'édition jouée (2001, 2004, 2008), non, Megawatts est captivant par son interaction, rare dans ce type de jeu et l'imbrication des phases dans le thème. Vous devez acheter des centrales aux enchères, de plus en plus performantes, pour alimenter un réseau de villes, de plus en plus étendu. Pas de points de victoire dans ce jeu, la seule condition de fin est d'atteindre un réseau électrique constitué d'un nombre de villes précis en fonction du nombre de joueurs. On est bel et bien dans une course au développement et non pas dans une chasse aux combos / bonus de contrat ou collection réalisés.


Mis à part ces déceptions mineures, le jeu est bien pensé puisque successivement on acquiert une centrale, on achète ensuite le combustible ad hoc (phase de ressources), puis on agrandit son réseau (phase construction) et enfin on encaisse des élektros (la monnaie du jeu) lors de la phase de "bureaucratie" en brûlant le combustible. Les élektros capitalisés permettront lors du tour suivant d'acheter d'autres centrales, d'autres combustibles ou d'agrandir encore son réseau. Attention toutefois à certains "pièges" car toutes les améliorations doivent être plus ou moins réalisées en même temps: si je ne mise que sur l'agrandissement du réseau, construire ne me coutera pas très cher, mais je ne pourrai pas alimenter mes villes et donc je n'aurai pas de revenu (On touche un revenu déterminé par le nombre de villes alimentées, il faut donc réunir les 3 éléments: centrale, combustible en quantité suffisante et villes occupées). Si j'achète des centrales trop vite, j'aurai de quoi produire mais je n'aurai plus assez d'argent disponible ni pour acheter les combustibles ni pour étendre mon réseau. Si j'achète trop de combustible, il sera stocké, voire parfois perdu si je change de type de centrale (on n'est autorisé qu'à en avoir 3 au maximum devant soi). Megawatts est donc résolument un jeu d'optimisation, à la fois stratégique (sur la carte pour entraver le développement des autres joueurs) et opportuniste (pour le choix du type de centrale à acquérir de préférence pas le même que les autres pour se garantir des combustibles à moindre coût). Comme dans la vraie vie, il faudra à un moment donné faire évoluer qualitativement ses centrales pour que l'énergie coûte moins cher et approvisionne davantage de villes. Il existe des centrales (vertes) qui n'utilisent pas de combustible, elles sont donc très prisées.
L'ordre de tour à Megawatts est un peu une supercherie dans ce sens où c'est le dernier joueur qui est avantagé; en effet, le dernier joueur paye moins cher ses ressources et la construction de ses maisons puisqu'il les achète en 1er. En fait, il s'agit plus d'un rééquilibrage pour remettre dans la course qui se trouve distancé.


Bref, Mégawatts c'est de la belle mécanique, un thème présent; il se joue à 6 et on ne s'endort pas en dépit de la bonne dose de concentration qu'on doit déployer. Par contre, sa relative laideur et sa fin de partie qui tombe comme un cheveu sur la soupe ne me convainquent pas de lui accorder davantage que 80%. A réserver aux amateurs de jeux comptables (on est constamment en train de compter ses billets de type Monopoly pour savoir ce qu'on peut se permettre) qui acceptent toutefois une certaine part de hasard (tirage des centrales lors de la phase d'enchères)

 

 
13:31
Ici Londres

Ici Londres

Par Frenchcrusader , 21 mai 2015 à 13:31
(6,50/10)
Informations sur l'auteur:
310 (6,42/10) 20 0 0 2K
bonne surprise

Ca évoque dixit, au final c’est plus simple/rapide tout en conservant le fun.

Certes les illustrations sont un peu plus désuètes.. mais bon

 
13:24
cuatro

cuatro

Par Frenchcrusader , 21 mai 2015 à 13:24
(5,90/10)
Informations sur l'auteur:
310 (6,42/10) 20 0 0 2K
Correct

Jeu moche mais assez marrant. Système de yams dans lequel on doit se placer sur un plateau sur des cases en fonction de son résultat  avec pour objectif de faire un ligne. Les autres concurrents peuvent évidemment reprendre la case en faisant un meilleur résultat

-publicité-
13:23
Arboretum

Arboretum

Par Frenchcrusader , 21 mai 2015 à 13:23
(4,70/10)
Informations sur l'auteur:
310 (6,42/10) 20 0 0 2K
moueff

Pas transcendant. Ça m‘a paru obscur à l’explication, dans la pratique ce n‘est pas si compliqué mais ca reste « curieux ». Ce jeu n'est  pas pour moi car orienté ni fun ni gestion . Les illustrations m’apparaissent comme standards sans plus.

 
13:22
Sapiens

Sapiens

Par Frenchcrusader , 21 mai 2015 à 13:22
(7,30/10)
Informations sur l'auteur:
310 (6,42/10) 20 0 0 2K
Pas mal

Ca évoque un domino amélioré mais c’est bien plus prise de tête. Au final c’est assez plaisant avec un minimum d’interraction et de crasse pour rendre ca rigolo.

Assez joli en plus.

 
12:32
Sauve qui peut

Sauve qui peut

Par serraangel , 21 mai 2015 à 12:32
(4,90/10)
Informations sur l'auteur:
391 (6,94/10) 77 0 0 2K
Si vous m'épargnez, je vous fais un gateau au chocolat...

... voilà en gros ce qui résume à mes yeux ce jeu de fourbe, à savoir essayer de négocier tout ce qu'on peut pour ne pas se faire sortir du bateau et se noyer sous les regards de contentement. Un jeu uniquement basé sur du vote et de la négo, pour savoir quel bateau avancera, quel bateau prendra l'eau, et qui se noiera. Pas fan de ce genre de jeu, qui peut dégénérer pour peu que certains joueurs prennent la mouche. Mais dans le genre, il faut bien avouer que c'est un bijou !

-publicité-
10:36
Alchimistes

Alchimistes

Par Morfal , 21 mai 2015 à 10:36
(6,50/10)
Informations sur l'auteur:
101 (7,28/10) 55 0 0 586
Chauffe cerveau !

Je sors très partagé de cette expérience !

D'un (mauvais) côté :
- le jeu est assez lourd dans la profusion de règles à appréhender initialement,
- le rythme du jeu est assez haché, avec de nombreux temps morts, de longs moments de réflexion (les miens et ceux des adversaires),
- et il est assez frustrant que la partie se termine alors qu'on n'a pas terminé ce qui me semble être le coeur du jeu : la résolution de chaque ingrédient

Par contre :
- le matériel est spendide, le thème génialement rendu et hyper présent
- l'idée de base de l'enquête est terriblement innovante !!
- quel plaisir que cette petite appréhension avant que l'application smartphone nous donne le résultat...
 

J'aurais aimé un jeu davantage centré sur l'enquête principale, avec moins d'artifices autour et d'obstacle pour tester des mélanges... Mais ça reste une énorme découverte ludique !!

 
03:08
Sid Meier's Civilization - Le Jeu de Plateau

Sid Meier's Civilization - Le Jeu de Plateau

Par Djinn42 , 21 mai 2015 à 03:08
(7,80/10)
Informations sur l'auteur:
44 (8,61/10) 64 0 1 460
C'est bon mais c'est long

Grand fan du jeu vidéo j'ai apprécié la version plateau : on retrouve pas mal de principes de base avec la convivialité d'un jeu autour d'une table. Il y a pas mal de simplifications mais des nouveautés propres à la version plateau qui sont bien sympas.

Par contre que c'est long. Une partie à 3 joueurs nous a pris 5 heures. On a passé un bon moment mais c'est bien trop long. Les règles ne sont pas trop compliquées, il y a une certaine profondeur stratégique mine de rien. Mais deux heures suffiraient pour ce genre de jeu.

Côté stratégie on doit se concentrer sur un ou deux axes de développement à priori pour espérer s'en sortir.

L'équilibre est pas évident et pourtant la partie s'est terminée sur le fil. Pas mal de hasard dans le tirage des cartes, mais rien de trop embêtant puisque tout le monde a accès aux cartes "Culture". Les effets sont variés.

Une bonne rejouabilité selon le choix des civilisations de départ, les merveilles et les cartes "Culture".

Niveau matériel un gros plus à la partie graphique. Les illustrations issues du jeu vidéo sont sympas. Par contre il y a une foule de petits jetons en carton. On aurait aimé des petites figurines, au moins pour les villes des joueurs. C'est pas toujours évident de retrouver les villes sur le plateau.

 
  mercredi 20 mai 2015
 
22:04
Africana

Africana

Par Docteur Jones86 , 20 mai 2015 à 22:04
(8,30/10)
Informations sur l'auteur:
22 (7,35/10) 4 0 0 109
Voyage en Afrique

Ici c'est clairement le concept des Aventuriers du Rail qui est repris. Cependant le jeu ne manque pas d'originalité. Si de prime abord les règles semblent compliquées, elle se révèlent rapidement très fluides et dévoilent toute la richesse du jeu. La réflexion et une bonne stratégie sont important pour venir a bout de l'aventure. Le jeu est magnifiquement illustré et nous plo,ge dans l'ambiance.

-publicité-
22:00
Templar

Templar

Par Docteur Jones86 , 20 mai 2015 à 22:00
(8,40/10)
Informations sur l'auteur:
22 (7,35/10) 4 0 0 109
La chasse aux trésors est ouverte!

Un jeu fort sympathique dans une ambiance façon "Le nom de la rose". L'idée de base est bien trouvé et offre des parties plus stratégique qu'il n'y parait. Templar demande beaucoup de réflexion, jouer ses cartes au bon moment, placer ses trésors au bon endroit et bien choisir quel trésor il faut cacher avant un autre. Ca rend les parties passionnantes. Les plateaux de jeux sont bien illustré, par forcément super beau mais assez pour nous plonger dans l'ambiance. La qualité du matériel est plutôt bonne.

Idéal en famille ou entre amis.

 
21:54
Pandémie : Au Seuil de la Catastrophe

Pandémie : Au Seuil de la Catastrophe

Par Arathelis , 20 mai 2015 à 21:54
(9,20/10)
Informations sur l'auteur:
41 (7,54/10) 47 0 12 278
Au seuil de la perfection !

Presque que des + !

- Une Nouvelle maladie : la maladie violette

- Des épidémie renforcées, dite "souche virulente"

- 5 nouveaux rôles "normaux"

- 1 nouveau rôle "spécial" de traitre, le Bio terroriste, permettant de jouer à 5

- 1 carte d'Epidémie normale supplémentaire, permettant de jouer des parties "légendaires" avec 7 Epidémies

- Les nouveaux évènements, plutôt sympas

 

Pour le plaisir, même si ça apporte pas grand chose au jeu : les 5 boîtes de pétrie.

 

Le  - :

- Le prix élevé, qui correspond au prix de la boîte de base alors que le matériel se résume à  une trentaine de cartes et un livret de règles.

 

Au final, cette extension de Pandémie permet de renouveler complètement le plaisir du jeu avec de nouvelles variantes passionnantes. En fait, grâce à cette extension, on a plusieurs jeux en un.

 Indispensable pour tout fan de Pandémie !!!
 

 
18:31
King & Assassins

King & Assassins

Par BSI40 , 20 mai 2015 à 18:31
(6,80/10)
Informations sur l'auteur:
79 (7,50/10) 0 0 0 402
Original, sympathique mais très aléatoire

"King and Assassins" est un jeu agréable et original, jouable dès 8/10 ans pour des parties rapides (entre 10 et 20 minutes).

Les règles sont claires, le matériel est bien adapté et de bonne qualité; le jeu, un peu cher (30 euros), est produit par une jeune maison d'édition française. C'est un jeu asymétrique pour deux joueurs exclusivement. L'un des joueurs incarne "le roi et les gardes", l'autre "les villageois". Au milieu des villageois se cachent 3 assassins, connus seulement du joueur les manipulant. Le roi et son escorte doivent traverser indemnes (le roi doit sortir vivant) cette petite foule pour accéder à la sortie.

Il faut 2 ou 3 parties dans chaque rôle pour prendre la mesure du jeu, en particulier des déplacements, différents suivant les personnages (roi/garde/villageois/assassins). Sur la  boite de jeu est écrit "jeu de stratégie". A mon avis il est plutôt question ici de tactique mais surtout de bluff et d'opportunisme.

Le jeu est malin et l'ambiance autour de la table agréablement (légèrement) tendue. Mais le jeu a un gros défaut : le déséquilibre entre les deux rôles.

Pas tant au niveau des chances de victoire, même si avec deux joueurs de force égale le rôle du roi est plus délicat, mais au niveau de l'intérêt.

En effet l'assassin peut utiliser les 15 villageois pour bluffer, installer des embuscades. il choisit le moment pour se dévoiler et attaquer les gardes ou le roi. Il planifie ses actions et élabore et modifie ses plans. Rôle dynamique plutôt amusant.

Le roi, lui, n'a qu'une chose à faire : avancer vers la sortie, sans s'attarder. Seuls les gardes ont des initiatives à prendre. La principale et essentielle est d'entraver (arrêter) un villageois. Il y a 7 cartes qui permettent cela et elles apparaissent aléatoirement (une carte sur deux en moyenne). Si le roi veut espérer sortir vivant il est indispensable qu'il entrave au moins un villageois/assassin. S'il en entrave deux avant d'être attaqué, il est à peu près sûr de gagner. Une fois que l'on a repéré les trajets les moins risqués (ne pas raser les toits!) il faut donc simplement espérer entraver les bons (mauvais!) vilageois et comme, sauf à jouer contre un enfant de 6 ans, vous n'avez pas d'indice tangible c'est le hasard qui décide grandement des chances du roi. Le rôle du roi présente peut d'intérêt ludique.

Cette part aléatoire très forte rend le jeu immédiatement accessible et plaisant aux joueurs occasionnels mais empêche de s'y investir plus avant à la recherche d'une hypothétique stratégie.

Un jeu sympathique mais qu'il faut aborder comme un divertissement léger.

-publicité-
18:28
Le Voyage de Marco Polo

Le Voyage de Marco Polo

Par lepatoune , 20 mai 2015 à 18:28
(7,80/10)
Informations sur l'auteur:
176 (7,63/10) 125 0 145 1K
le dernier Dé-Khan

Rien de bien révolutionnaire de prime abord dans ce marco Polo

un système de choix d'actions via un lancé des dés, des sousous et des ressources à gogo (miam des chameaux) des actions qui font transformer des PV en ressources (quoi encore), des actions spéciales ou y a que nous qu'on peut s'y mettre, des objectifs secrets..

Et pourtant la mayonnaise prend ... et plutôt bien même

Le choix permanent entre courir sur le plateau pour atteindre Beijing (et remplir ses objectifs de ville) ou prendre le temps de choper des ressources et remplir des contrats marchands et vraiment tendu et bien rendu.

le côté asymétrique des persos donne un plus (au moins si on a perdu c'est parce-que son perso est tout pourri)

De très bonnes sensations dans le choix du placement des dés (des combinaisons sont demandées sachant que la valeur de l'action choisie est basée sur la valeur du plus petit dé déposé).

quelques légers bémols toutefois: une fin de partie ou on est dans l'optimisation pure, et ou on frôle l'analysys paralysys pour 1 ou 2 points

de ce fait je crains que le jeu  ne soit trop long à 4 joueurs (juste joué à 2 ou 3 ) avec des temps d'attente terrible sur la fin.

L'interaction est bien présente avec la pose des dés mais il est quand même difficile de bloquer un joueur (on a toujours quelque chose à faire).

 
18:15
Pingo Pingo

Pingo Pingo

Par morlockbob , 20 mai 2015 à 18:15
(7,00/10)
Informations sur l'auteur:
636 (6,12/10) 3 0 0 4K
crétin crétin

Comme le faisait remarquer celui qui tenait le flingue à ce moment précis et que nous écoutions donc religieusement « Les pingouins, ça rappelle quand même Madagascar. C’est pour toucher les mômes ».

Toucher les enfants, c’est mal, sauf dans le monde du bizness. En tous cas voilà une affirmation non dénuée de sens.

Au moins sur un point : pour jouer (ou du moins s’agiter dans tous les sens), il faudra laisser son cerveau au vestiaire, ou retrouver son âme d’enfant. Car PP n’a aucune profondeur, encore moins que « coco king » où il fallait quand même doser son lancer.

Plus bête que « coco king » ...ben oui.

Le matériel est comme souvent chez iello, très bien illustré (avec ce clin d’oeil à King of Tokyo puisqu’on y retrouve sous forme de statue, le Space Pinguin (celui qu’on gagne dans les tournois)), le pistolet est beau, les cartes plutôt résistantes. Il n’y a que les cibles, un peu légères, qu’il vous faut lester.

A l’heure où le monde entier peut se parler a travers une tablette, iello pense encore aux 3 personnes (dont moi) qui ne possède pas de smartphone et se fend d’un CD pour la bande son du jeu (bande son qui peut être téléchargée sur votre ordi/téléphone...). c’est aimable de sa part.

Car oui ce jeu , comme Zombie 15, est minuté, avec un décor sonore qui vous dira quand est la nuit, le jour et fera retentir le cri de la bêêête qui vous fera perdre votre action en cours.

N’allons pas plus loin, pendant un quart d’heure il s’agit de faire le tour de la table en courant, de redistribuer des cartes à toute vitesse, de tirer sur des fig en carton, de taper le premier sur une carte trésor (ou pas)...etc...

Si à la lecture de cette phrase vous vous y voyez déjà, ce jeu est pour vous. Si vous êtes déjà en train de souffler d’ennui, investissez dans autre chose.

fallait il ressortir Squad 7 du placard, je n'en sais rien, mais le relookage est en tout cas bien vu.

Pour enfants, grands enfants ou fin de soirée bien arrosée.

 
17:41
Le petit Nicolas : la grande bagarre !

Le petit Nicolas : la grande bagarre !

Par Tasmat , 20 mai 2015 à 17:41
(6,90/10)
Informations sur l'auteur:
5 (6,80/10) 1 0 0 31
Un bon moment ..... avec des personnes drôles !

Alors pour poser le décor, je suis pas nostalgique du Petit Nicolas (trop jeune à l'époque ou déjà trop vieux dans ma tête, qui sait), donc j'ai abordé ce jeu comme une détente de l'esprit avec un joli coup de crayon.

Et effectivement, c'est totalement le cas, le Petit Nicolas est un jeu de combat de cartes pour essayer de remporter des billes, faire perdre celles du voisin ou plus simplement lui voler, tout ça sous la plume de Sempé.

Les mécaniques sont les plus simples possibles (je pose et si on ne m'embête pas, je prends au tour d'après / en cas de combat, la carte la plus forte posé gagne / je pose ma carte spéciale pour faire tourner les jeux ou voir la main de mon adversaire / etc.).

C'est mignon et c'est simple. Le principal intérêt du jeu réside donc dans les joueurs qui nous accompagnent :

- Si vous jouez pour la gagne ou pour les mécaniques, passez votre chemin.

- Si vous jouez avec des huluberlus, le plaisir sera là et vous enchaînerez les parties en passant un très bon moment de rigolade.

 

Au-delà des fans de Sempé, à conseiller à ceux qui savent rester (ou redevenir des petits monstres).

Au niveau achat/investissement, j'ai un doute, plutôt un jeu de ludothèque

-publicité-
16:11
Taggle

Taggle

Par Austyn , 20 mai 2015 à 16:11
(6,60/10)
Informations sur l'auteur:
7 (8,54/10) 12 0 0 42
De la boite à répartie

Bien vrai qu'elle est bien grande cette boite pour contenir ces cartes, un format pas vraiment de poche pour un jeu pourtant idéal à emmener à nos petits apéros.

 

Les règles on simples, un joueur lance une phrase de base. Les autres lui répondent par une des 4 phrases de leur cartes réponse jusqu'au fil du jeu n'avoir plus qu'une réponse possible avant de piocher ses nouvelles répliques.

Il faut se prêter au jeu, avoir de la conviction, au risque de voir la réplique la plus hors sujet l'emporter sur votre "phrase qui tue". Les cartes sont relativement nombreuses, même si l'impression de "merde on à déjà répondu ça" se fait assez vite, bon ok, pas pour répondre à la même phrase, ça prends son sens. Mais je n'ai pas fait assez de parties pour voir véritablement la durée de vie.

Ah oui c'est vrai... on doit dire "taggle" à la plus mauvaise réponse... finalement c'est anecdotique, on oublierai même parfois de se le dire.

 

On se marre, le principal est là. Pas à tous les coups mais cela reste un bon jeu pour se mettre en jambes pour la suite !

 

 

 
15:58
Myrmes

Myrmes

Par Austyn , 20 mai 2015 à 15:58
(9,20/10)
Informations sur l'auteur:
7 (8,54/10) 12 0 0 42
Que de bons ingrédients

Myrmes c'est au premier regard une boite attractive, magnifiquement illustrée il faut dire !

On ouvre, le matériel est au rendez-vous, joli et de très bonne qualité ! Tiens il me manque une fourmi dans ma boite neuve, un mail à l'éditeur, la voilà qui débarque dans ma boite aux lettres avec la mini extension offerte. Sympa !

 

Revenons à nos moutons (enfin.. nos fourmis). Justement, premier ingrédient réussi: Le thème. Très original et bien illustré encore une fois. On prends plaisir à travailler sa stratégie dans nos galeries respectives sur les différents et nombreux objectifs possibles (définis par les dés au fil des saisons) avant d'avancer sur le plateau modulable selon le nombre de joueurs. Il faut voir venir l'hiver qui peut être fatal !

Bref, un thème et une mécanique originale, de la stratégie dans les galeries, de l'interactivité (toutefois limitée) sur le plateau, un beau matos. Que de bons ingrédients pour ce jeux très très réussi !