TricTrac

Avis de Dncan

-publicité-
Carrom

Carrom

Dncan
29 sept. 2009 à 12:28
Informations sur l'auteur:
288 (7,29/10) 849 7 2K 6K
3144 caractères
(10,00/10)

Le croisement d'un billard avec une table de bridge...

Au niveau de l'objet, le carrom me fait irrémédiablement penser à la table de bridge de mes grands-parents. Un impeccable carré autour duquel les joueurs jouent posément, sans éclats. Un calme olympien.

Enfin ça c'est quand je regarde des joueurs qui savent jouer, et qui sont bien concentrés. Parce que chez moi, bien qu'on soit également sagement assis, les éclats de rire n'arrêtent pas. Entre les coups faciles que l'on rate, et les coups un peu plus difficiles que l'on tente et qui mènent à un résultat encore plus impressionnant, mais totalement involontaire...
"Je vais essayer d'empocher ce pion-là par la bande pour éviter de déplacer cet autre pion...", et une erreur d'estimation d'angle plus tard je me retrouve avec deux pions empochés simultanément bien que je n'aie pas même ne serait-ce qu'approché le pion initialement visé à moins de 10cm...
En fait, c'est un jeu de hasard le carrom : on tire n'importe où et on croise les doigts. Euuh... bon ok, pas tout à fait.

Le carrom, c'est donc le billard indien. Les règles sont simples et s'apprennent en 5 minutes, après ce n'est plus qu'une question d'oeil et de doigté. Le jeu est plaisant et détend, sauf si vous êtes du genre à vous énerver en n'arrivant pas à faire aller votre palet là où vous l'aviez voulu. Après, avec un peu d'entraînement vous commencerez à prendre plaisir à voir vos tirs se faire un peu plus précis chaque fois.
Et au fait, pas besoin de frapper comme une brute et de se faire mal à l'ongle, ça glisse très bien tout seul...

Côté matériel, on en trouve toute une gamme à différents prix, depuis le carrom de loisir familial à moins de 100 euros avec un plateau en contreplaqué et un cadre en bois de manguier de 60cm de côté, jusqu'aux modèles de compétition à plus de 300 euros dont le plateau est en bouleau poli et le cadre en palissandre dépassant les 90cm (74cm pour la surface de jeu, c'est la taille officielle), et qui disposent de "bandes accélératrices" (le palet bénéficie d'un léger regain de vitesse au rebond). Les premiers prix en modèles officiels (74cm, bouleau, palissandre) se situent entre 150 et 200 euros, et font dans les 80cm de côté. Je recommande à ceux qui s'intéressent à ce jeu de faire l'effort d'aller chercher ce niveau de qualité s'ils peuvent se le permettre, la différence de prix étant largement compensée par l'esthétique et la durabilité du produit (le contreplaqué se déformera avec le temps alors que le bouleau se polira davantage encore).

Pour un rangement pratique, on peut récupérer des pieds pliants qui se rangent dans un étui alors que le plateau sera protégé dans une housse et rangé verticalement derrière un meuble. Si vous avez de la place vous céderez peut être à la tentation d'y adjoindre des pieds vissés, eux aussi en bois. Certains joueurs recouvrent leur carrom d'une plaque de plexiglas quand ils ne jouent pas, ce qui leur compose une très jolie table basse.

Voici donc un produit qui allie accessibilité à tout le monde, esthétique, et qualités ludiques. Ses seuls défauts étant l'encombrement et le prix.

J'aime , 0 Je n'aime pas