TricTrac

Ameritrash
Crowdfunding
Prévision
Article
Amateur
Zombicide en prison sans toucher 20000
A propos du rédacteur
Monsieur Phal
Monsieur Phal est enregistré depuis 1 juin 2000 à 00:00
-publicité-

Zombicide en prison sans toucher 20000

Par Monsieur Phal , 28 août 2013 à 09:00
-publicité-

Il est difficile d’écrire un article sur « Zombicide » dans la mesure où c’est le jeu maître étalon pour les projets lancés en mode participatif sur la plateforme américaine Kickstarter. L’un des premiers jeux à avoir fait un carton monstrueux sur les levés de fond en ce qui concerne les jeux comme on en parle ici. Tout le monde sait donc de quoi il est question, du fonctionnement du principe de la mécanique, du thème, des tenants et des aboutissants. Mais bon, c’est lundi matin, voyons voir…

 

Zombicide, saison 2.

C’est sous ce nom qu’a été lancée la seconde campagne pour « Zombicide ». Elle ne concernait pas un nouveau tirage, ni une version 2. Non. Pas tout à fait. Cette saison 2 concernait une extension et un stand alone* « Prison Outbreak ».

 

Toxic City Mall.

Dans la grande tradition d’un monde occupé par des zombies, il est obligatoire de passer par un centre commercial. C’est ce que proposera cette extension. Comme vous le savez certainement, « Zombicide » est un jeu qui se pratique sur un plateau formé par des dalles représentants des lieux, et si dans le jeu de base premier du nom, c’est dans un quartier, avec des rues et tout ce qui va avec, que vous essayiez de sauver votre peau, là, dans une boite de « Toxic City Mall », vous trouverez 4 tuiles réversibles qui vous permettrons d’agencer un mini centre commercial. Chouette.

Zombicide : Toxic City Mall:

Bon, ce n’est pas tout, parce que vu le prix de la boîte (50€ quand elle arrivera en boutique pour ceux qui n’ont pas « pledgé »), 4 tuiles ça fait un peu cher. Le truc, c’est que le succès de « Zombicide » tient aussi dans ses figurines, et là, il  y en a 43 nouvelles ! Et quand on dit « nouvelle », c’est avec des « compétences » histoire de vous compliquer la tâche. Prenez les Zombies Toxiques, si vous les tuez au corps à corps, paf, ils vous infligent un point de dommage automatique. Mince, où est passé le fusil à Canon scié ?

 

zombicide

Vous trouverez aussi de nouvelles armes, de nouveaux « héros », de nouveaux scénarios, de nouvelles règles, des détails pour simuler certaines situations délicates… Bref, de quoi en faire un jeu de plus en plus sophistiqué, ce qui est plutôt pas mal pour un jeu coopératif qu’au bout d’un moment on est trop fort tellement on connaît les ruses. Chez Guillotine Games, ils ont l’art de vous pourrir la vie. Assurément.

 

Prison Outbreak.

Le truc avec un monde où les Zombies se répendant, c’est qu’il y en a partout et pas seulement dans les centres commerciaux. Là, avec « Prison Outbreak », l’action se passe dans une prison. Tous les prisonniers sont des morts-vivants et pas vous. Vous, avec quelques amis, vous êtres dans cette prison, et vous n’êtes pas zombifié. Mince ! Il va falloir survivre. L’ambiance est plus rude, plus tendue. Les cellules sont nombreuses, elles sont sombres, il y a de longs couloirs étroits, des miradors, des clôtures en barbelés…  Une tout autre atmosphère, en somme.

 

Là, il y a du matériel. En pagaille. La boîte coutera dans les 90€ ! Oui, c’est cher pour un joueur qui ne fait que pousser du cube en bois, mais c’est un prix standard pour un jeu de ce type comprenant 90 figurines de belles tailles, 149 cartes, 110 pions, 9 dalles de jeu et d’autres bricoles…

 

Comme pour « Toxic City Mall », il y a de nouvelles armes, de nouveaux « héros », de nouveaux scénarios, de nouvelles règles, des détails pour simuler certaines situations délicates… Bref, de quoi en faire un jeu de plus en plus sophistiqué, ce qui est plutôt pas mal pour un jeu coopératif qu’au bout d’un moment on est trop fort tellement on connaît les ruses. Chez Guillotine Games, ils ont l’art de vous pourrir la vie. Assurément.

 

Zombicide : Prison outbreak:

 

D’autant que cette boite qui est totalement autonome, vous n’avez besoin de rien de plus pour jouer, et totalement compatible avec tout le reste, vous allez donc pouvoir mixer tout ce qui existe pour faire des plateaux de jeu énorme avec des scénarios qui vont durer des week-ends entiers ! La foooooolie quoi. Si vous aimez les zombies et lancer des dés. Sinon, c’est l’enfer.

 

Des dates !

Edge, qui s’occupe de la chose en français avec l’équipe de Guillotine Games, annonce fin septembre pour « Toxic City Mall » et fin octobre pour « Prison Outbreak ».  Bien sûr, tout cela sera en français et dans toutes les bonnes boutiques. Parce que si le projet à levé $2,255,018, ils ne sont que 8944 internautes à avoir mis des sous en avance pour une boîte, et, croyez-moi, il y a plus de 8944 boîtes qui ont été fabriquées et qui vont trouver preneur de par le monde. Oui, des chiffres intéressants à analyser quand on est curieux et que l’on regarde de près le phénomène du participatif. Nous y reviendrons. C’est sûr…

 

Zombicide : Prison outbreak:

 

 

► Le site officiel, c'est par là !

► Le site des fans français avec des tonnes d'infos, c'est par ici !

 


« Toxic City Mall »
« Prison Outbreak »
Une extension et un Stand Alone* pour « Zombicide »
Signées Nicolas Raoult, Jean-Baptiste Lullien et Raphaël Guiton
Illustrée par Nicolas Fructus, Édouard Guiton, Eric Nouhaut et Mathieu Harlaut
Un jeu coopératif pour 2 à 6 survivants
à partir de 13 ans
Pour des parties de... pffff, de 30 à 280 minutes
Le tout édité par Guillotine Games, CoolMiniOrNot et Edge
Distribué en France par Millénnium
Prix : 50€ pour « Toxic City Mall » et 90 € pour « Prison Outbreak »
Sortie prévue : fin septembre pour « Toxic City Mall » et fin octobre pour « Prison Outbreak »


 

* Un Stand Alone est à la fois un jeu de base et une extension. C’est un jeu autonome avec tout ce qu’il faut dedans pour jouer sans rien de plus, mais qui est aussi compatible avec la première boîte et les extensions.

Par Monsieur Phal , mercredi 28 août 2013 à 09:00
Réactions à la niouze 
5commentaires
Zemeckis
28 août 2013 à 09:28

Les 2 donnent envie, mais ou vais-je trouver le temps pour jouer à tout ça ?

FMP_thE_mAd
28 août 2013 à 14:58

Tout le monde c’est donc de quoi il est question

 

Je ne suis pas un extrémiste de l'orthographe, mais quand même, le "'cest" à la place du "sait", elle fait mal quand même, Monsieur Phal ;).

 

Et effectivement ça donne bien envie, mais j'ai décidé de boycotter les extensions de Zombicide (alors que j'adore le jeu de base), parce que je trouve que faire un projet participatif alors que les éditeurs avaient les moyens de lancer le jeu autrement (surtout vu son succès), ça crée un dangereux précédent.

Floob
29 août 2013 à 02:24

J'ajouterais en correction que le prix éditeur prévu de Toxic City Mall a depuis peu été revu à la hausse: 60€ maintenant.

Malofes
29 août 2013 à 11:38

Vivement que les commandes Europe soient livrées ! Avec les persos bonus du KS2.

Giludo
29 août 2013 à 17:22

Un vrai régal en perspective, moi qui adore personnaliser les parties, voilà un sacré matos en magasin, même si pour acheter les deux boites, vu le prix, va falloir se saigner...