TricTrac

Sur les étals
Kubenbois
Amateur
<p>Oddville ouvre ses portes mais avant vous devrez les construire</p>
A propos du rédacteur
Docteur Mops
Docteur Mops est enregistré depuis 2 juin 2000 à 00:00
-publicité-
Actus similaires
231niouzes

Oddville ouvre ses portes mais avant vous devrez les construire

Par Docteur Mops , 7 nov. 2012 à 00:00
-publicité-

Plusieurs d'entre-vous - Et par là je veux parler des amateurs de jeux de gestion à l'européenne - l'ont remarqué au dernier salon du jeu à Essen.

Il faut dire qu'il sait vite faire de l’œil à l'amateur éclairé avec ses cartes, son plateau de ressources et ses pions Ouvriers. Nous sommes en terrain ami cher amateur de kubenbois. Bon j'avoue. Il n'y a pas de cubes mais des cartes plein !

Quand on arrive en ville

Vous avez déjà compris le principe général. Nous avons des cartes actions, des ouvriers qu'on pose sur des ressources et des cartes Bâtiments que l'on doit construire.

En fin de partie ce sera le joueur avec le plus de points de victoire qui l'aura (la victoire). Ces points se trouvent sur les bâtiments que vous aurez construit, sur les personnages venus vous aider, vos ouvriers vous en rapporterons également et vous me parsèmerez ceci de quelques objectifs bonus gagnés en cours de partie.

Jojo tu as les clés du camion ?

Dans "OddVille" le tour de jeu est très simple. Simple parce que vous n'avez que 4 cartes. Vous choisissez si vous en jouez une pour faire une action ou si vous construisez un nouveau bâtiment dans la ville.

La ville c'est un espace de jeu au centre de la table où vont venir se coller les nouveaux bâtiments. C'est le côté puzzle du jeu puisque pour poser un bâtiment (il faut l'avoir déjà construit c'est mieux) vous devrez le placer en respectant des règles de pose. Vous avez sur les côtés des cartes des routes et des maisons. Il faut, quand on pose une carte Bâtiment, que celle-ci soit dans le bon sens, collée adjacente à une carte déjà posée et que les bords correspondent (route avec route, maison contre maison).

Dans ce jeu, on construit d'abord les maisons et c'est seulement ensuite qu'on va les installer en ville. C'est un genre de préfabriqué local.

On retrousse ses manches

Jouer une de vos 4 cartes vous permet bien des choses. Parce que chaque carte est différente, qu'elles ont toutes une force différente et que dessus sont inscrit trois possibilités :

- Obtenir des pièces d'or
- Obtenir des ressources
- Obtenir un bâtiment

Des sous !

Obtenir des pièces d'or est simple; Attention la carte la plus faible ne vous en offre pas !


Les cartes Bâtiment de la pioche ont une pièce imprimée au dos. Si votre action vous accorde deux pièces d'or, vous piochez donc deux cartes sans regarder les bâtiments qui sont dessous. Ceux-ci ne seront pas dispo, vous utiliserez le côté Or.

Un bâtiment !

Vous jouez une carte Ouvrier en utilisant l'action Bâtiment.
Vous avez sur la table une ligne de bâtiments disponibles. La carte que vous jouez vous indique quelles cartes Bâtiment vous pouvez prendre et à quel prix (en Or).

Vous prenez la carte qui vous intéresse et vous la posez devant vous. Cela représente le plan du Bâtiment que vous pourrez ensuite construire dans la zone de Ville.
Attention, vous ne pouvez avoir que deux Bâtiments près à être construits devant vous.

Des ressources !

La carte que vous jouez indique quelles ressources peuvent vous être accordées. Vous choisissez (si choix il y a) et vous posez alors un de vos pions Ouvrier sur la case correspondante du plateau de ressource.

Il existe plusieurs emplacements par ressource. Plusieurs ouvriers peuvent donc y être posés. Mais tout ces emplacements ne sont pas égaux. Ils ont un coût. Quand votre ouvrier est posé vous devrez régler le montant indiqué. plus il y a déjà de monde, plus c'est cher.

La présence d'un ouvrier de votre couleur sur ce plateau de ressource indique que cette ressource est désormais disponible pour vous.

Ces ressources vont bien entendu vous servir à la construction des Bâtiments en ville. Pour poser votre carte Bâtiment en ville vous devrez dépenser les ressources demandées par la carte. Pour chaque ressource vous devrez retirer un ouvrier correspondant sur le plateau de ressource.

Un fois le Bâtiment construit correctement vous gagnerez le bonus inscrit dans le coin en haut à droite. Mais en plus vous gagnerez ceux des Bâtiments voisins reliés par une rue ! Même s'ils ne sont pas à vous. D'ailleurs pour signaler que celui-ci est votre propriété, vous poserez un ouvrier à votre couleur dessus.


Et ce n'est pas fini !

Si le Bâtiment possède un symbole de guilde, vous piochez le premier personnage de cette guilde. C'est un allié. Sur sa carte est indiqué le bonus dont vous bénéficiez désormais.

Attention ! Si vous deviez prendre un perso d'une guilde et que sa pioche est vide, tous les persos de cette guilde quittent les joueurs et reviennent dans la pioche. Les traitres ! On ne peux pas faire confiance à long terme.

Et c'est fini !

Un joueur pose son 6ième Bâtiment en ville et c'est la fin.
Il est temps de calculer ses points de victoire.

Comme vous pouvez le constater, "OddVille" sous ses airs communs cache quelques mécanismes astucieux qui lui donneront sa saveur toute particulière.
La course est serrée et le restera.
Chaque choix que vous devrez faire sera crucial et aura ses conséquences. Les mécanismes sont fluides mais votre cerveau va devoir fonctionner...

Le jeu sera disponible en VF complet à la fin de cette semaine.

"OddVille"
Un jeu de Carlo Lavezzi
Illustré par Mariano Iannelli & Markus Günther
Publié chez Iello
Pour 2 à 4 joueurs dès 10 ans
Public connaisseur
Durée estimée de partie : 45 min
Disponible le 9 novembre 2012 dans les 22€

Par Docteur Mops , mercredi 7 novembre 2012 à 00:00
Réactions à la niouze 
3commentaires
Yannik
8 nov. 2012 à 09:27

What's your game frappe fort encore cette année, merci à iello pour la sortie française super rapide, la production italienne en matière de jeu est à regarder de près, sont pas inspirés que pour les recettes de pàtes ces Italiens...

winforlife
8 nov. 2012 à 13:10

Super bon petit jeu, un coup coeur d'Essen 2012. Dommage qu'Iello n'a pas dit qu'il allait le sortir en Vf avant le salon. Faudra que je trouve une bonne âme pour la vf :)

wonderflo
10 nov. 2012 à 11:31

Chopé à Essen! Très bon. Tourne nickel, gentiment retors... Comme le jeu est court, faut bien peser le poids de ses choix! J'aime :) Oh, et merci à Iello de le rendre dispo au plus grand nombre!