TricTrac

Sur les étals
Jeux Européens
Article
Casual
Nook le racoon et les ouassous sont là et c'est sans compter le loriquet...
A propos du rédacteur
Docteur Mops
Docteur Mops est enregistré depuis 2 juin 2000 à 00:00
-publicité-

Nook le racoon et les ouassous sont là et c'est sans compter le loriquet...

Par Docteur Mops , 25 mars 2013 à 00:00
-publicité-

Mèm si ouassou savant, racoon la ka peché y kan mèm !

Imagines ! Nook le racoon y pêche le ouassou avec ses quatre cousins tantôt dans le lac d'en haut ou tantôt dans le lac du bas sinon c'est trop tard et les ouassous sont partis dans la rivière et loriquet se moque.

Comment ça vous n'y comprenez rien ?
Ok reprenons...

Nook est un racoon, à savoir un raton-laveur. Il vit dans la forêt antillaise avec ses quatre cousins.
Nook mange des fruits, des insectes, des crabes mais aussi des ouassous. Ouassous ? Ce sont de délicieuses écrevisses locales. Quand à cette histoire de loriquet, c'est un charmant petit oiseau multicolore qui, on ne sait pas pourquoi, à décider de protéger les ouassous.

Dans ce jeu de pêche, vous avez deux lacs symbolisés par deux cartes. Les cartes Ouassou sont d'abord jouées face cachée sur la carte lac du haut. Si elles ne sont pas "pêchées", elles arrivent alors dans le lac du bas. Et si la non plus personne ne les a pêché, alors elles arrivent dans la rivière et sont sauvées.

Ce qui ne va pas arranger vos affaire puisque pour gagner la partie, il faut pêcher le plus de ouassous.

Le joueur, à son tour, va choisir une carte parmi les 15 qu'on lui a distribué. Tout le monde a les mêmes.
Ces cartes représentent soit un des 5 racoons dont Nook, une représente le loriquet et les autres sont des ouassous.

Le joueur pose ensuite cette carte face cachée devant un des deux lacs. (les ouassous sont obligés d'arriver sur le lac du haut)

Quand tout le monde a joué, on dévoile.

S'il n'y a que des ouassous, ils passent dans le lac du bas ou dans la rivière. Dans ce dernier cas cela veut dire qu'ils ne sont plus en jeu.

S'il n'y a que des racoons, ils ne pêchent rien et son défaussés.

Par contre s'il se trouve à la fois des racoons et des ouassous c'est que la pêche est bonne !

Celle ou celui qui a posé le racoon de plus forte valeur pêche autant de ouassous si c'est possible. S'il en reste c'est le racoon suivant et ainsi de suite.

Attention, si un loriquet est présent pas de pêche possible !

On jouera ainsi 15 tours. À la fin de la manche, on regardera les ouassous qu'on a pêché. Il en existe de plusieurs couleurs. On ne comptera que les ouassous de la couleur la plus forte.

Et puis on est près pour une nouvelle manche après avoir récupéré ses cartes !

Vous savez tout ou presque !

"Nook le racoon et les ouassous"
Un jeu de Didier Jacobée
Illustré par David Cochard
Publié chez Sweet November
Pour 3 à 6 pêcheurs dès 7 ans
Durée 20 min
Tout public
Disponible sous toutes les bonnes cascades dans les 12€

Par Docteur Mops , lundi 25 mars 2013 à 00:00
Réactions à la niouze 
2commentaires
Kerquist
25 mars 2013 à 15:36

Un thème sympa, et une petite mécanique qui parait originale.
Mais comme le choix simultané multiple tend à rendre un jeu plutôt chaotique, ça sera plutôt pour les ch'tites familles.

naok
26 mars 2013 à 23:36

Des appellations aux taux de concentration de 'bouba/kiki effect' toujours très agréables, et un nom de jeu qui, lui, est, à proprement parler, proche de la perfection ultime, me semble-t-il, et je ne crois pas me tromper, non non non.