TricTrac

Prévision
Eurogames
Amateur
Migrato de Florent Toscano pour mars 2013
A propos du rédacteur
Monsieur Phal
Monsieur Phal est enregistré depuis 1 juin 2000 à 00:00
-publicité-

Migrato de Florent Toscano pour mars 2013

Par Monsieur Phal , 20 déc. 2012 à 00:00

Un jeu pour 2 joueurs

-publicité-

Le Festival international des Jeux de Cannes aura lieu les 1, 2 et 3 mars 2013 ! Là, normalement, il devrait y avoir une vanne du type « C’est pô possible, la fin du monde c’est demain !!! Ha ha ha. », mais, comme cela devient saoulant, on va éviter, parce qu’on a commencé à en bouffer depuis le début de la semaine de la fin du monde, et je ne vous raconte pas ce à quoi nous allons avoir droit entre aujourd’hui et demain…

Donc, comme en vrai de la vrai vie, il n’y aura pas de fin du monde, et qu’il y aura bien le Festival international des Jeux de Cannes, les éditeurs bossent sur des jeux qui seront présentés là bas en avant-première. C’est le cas des Jeux Opla qui proposeront, sur le stand Paille Éditions, les premières boites de "Migrato", un jeu pour 2 joueurs signé Florant Toscano et illustré par David Bonniffacy.

Mais de quoi donc qu’est-ce ?
Il s’agit d’un jeu de cartes. 55 exactement. L’idée est la suivante. Chacun des joueurs va essayer de faire migrer le plus d’oiseaux possible. Simple. Voyons les détails.


Il y a 5 espèces d’oiseaux migrateurs. Pour les spécialistes et les amateurs, vous trouverez la Bernache cravant, le Milan noir, l’Échasse blanche, le Guêpier d’Europe et la Sarcelle d’hiver. C’est précis parque le jeu a été conçu avec l’aide de Henri Bourgeois-Costa, un ornithologue qui, donc, si connaît en piafs.

Un joueur a toujours 3 cartes en main, et à son tour, il va en jouer une, s’en défausser d’une autre et en piocher 2 pour remonter à 3. Lorsque vous jouez une carte, vous allez soit créer une colonie, soit en continuer une. L’inconvénient, c’est qu’une colonie n’accepte qu’une seule espèce. Le souci, c’est que vous ne pouvez pas avoir plus de 4 colonies devant vous. Le problème, c’est que la carte que vous jouez sur une colonie doit avoir un nombre d’oiseaux égal ou inférieur à la dernière carte jouée sur ladite colonie.

Holala, mais je vais être coincé à un moment ?
Oui, mais au lieu de jouer une carte, vous allez pouvoir découper une colonie en deux, ou associer deux colonies de la même espèce. Là, vous pourrez essayer de vous décoincer, d’optimiser.

La vie est belle pour les oiseaux !
Ben, comment dire, pas vraiment, parce que les joueurs pourront se pourrir avec des cartes « Danger ». Un Chasseur, par exemple, ça veut du bien à son estomac, pas aux oiseaux…


Oui, mais comment on marque des points ?
Les cartes indiquent, pour chaque espèce, un objectif de cartes à poser devant soi. Lorsque cet objectif est atteint, le joueur ramasse la colonie et la met de côté, il ne pourra plus faire migrer ce type d’oiseau. La valeur en nombre d’oiseaux présent sur la dernière carte jouée sera autant de points de victoire.

Oui, mais comment gagne-je ?
Lorsque les 5 types d’oiseaux migrateurs ont migré, la partie prend fin et le joueur qui le plus de points est déclaré « Grand Vainqueur ».

Nous avons donc là, avec "Migrato", un petit jeu rapide, simple avec de la décision à prendre quant au timing et tout ce genre de chose… Mais nous avons aussi un jeu responsable. Oui. Les cartes seront accompagnées d’un livret avec des infos sur les oiseaux migrateurs, d’une part, et d’autre part, le tout a été écoconçu entièrement en France avec de l’écologie dedans. Une bonne chose pour qui veut sauver la planète et l’économie. D’ailleurs, à propos d’économie, une boîte de "Migrato" coutera moins de 15 €uros.

Allez, je vous laisse retourner à vos préparatifs de chaos total, et n’oubliez pas de stocker en plus du sucre et des pâtes, une buche de noël et une galette des Rois.

"Migrato"
un jeu de Florant Toscano
Illustré par David Bonniffacy
pour 2 joueurs
à partir de 9 ans
édité par Jeux Opla
Sortie prévue : mars 2013
Prix : moins de 15€

Par Monsieur Phal , jeudi 20 décembre 2012 à 00:00
Réactions à la niouze 
12commentaires
Florent T.
20 déc. 2012 à 09:22

Merci pour cet article, c'est cool! Quelques petits détails... Le jeu sortira en mars.

- Une carte posée doit avoir un nombre d'oiseaux égal ou inférieur (et non supérieur) à la carte précédente: il faut donc faire partir un max d'oiseaux pour en faire arriver aussi un max).

- la partie se termine non quand un joueur fait arriver les 5 espèces d'oiseaux, mais quand la cinquième espèce arrive à destination les deux joueurs confondus (ce qui fait qu'un joueur pourra mettre fin à la partie en finissant le dernier oiseau mais ne le fera pas because en points il va se faire dépasser par l'adversaire).

Et enfin, mais ça c'est arrivé après le communiqué, la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) est partenaire du jeu, donc ses scientifiques ont beaucoup contribué à la réalisation du livret accompagnant le jeu!

Bon envol!

ocelau
20 déc. 2012 à 10:02

très joli couv' déjà. Et le principe du jeu semble bien malin. question puisque l'auteur passe : un commentaire sur les soleils/lunes qu'on voit sur les cartes ? Il y a des phases jour/nuit ?

Florent T.
20 déc. 2012 à 10:12

Yep monsieur ocelau, et même que c'est crucial! Les oiseaux ne migrent pas tous au même moment, certains que le jour, d'autres que la nuit, d'autres peu importe... C'est ce que l'on voit sur l'iconographie des cartes. En termes de mécanique, et bien les cartes correspondant à des phases de vol diurne se poseront faces visibles, alors que les cartes correspondant à des phases de vol nocturne se poseront faces cachées (ben oui, la nuit, on ne voit pas!). Donc le joueur devra se rappeler quelle carte il a posé face cachée et l'adversaire ne saura ou alors devra le déduire...

En gros: un oiseau migrateur diurne (comme le Milan noir) aura toutes ses cartes faces visibles. Un oiseau migrateur nocturne (comme l'Echasse blanche) aura toutes ses cartes faces cachées. Un oiseau migrateur diurne et nocturne aura ses phases de vol diurnes faces visibles alternant avec ses phases de vol nocturnes faces cachées!

ocelau
20 déc. 2012 à 10:27

ça m'plait :)

vlan
20 déc. 2012 à 10:28

@ M. Phal : je crois que le mieux pour demain, c'est de s'enfermer dans sa salle de jeux, prévoir 3 autres personnes pour pouvoir jouer à 4, et ensuite il peut bien arriver quoi que ce soit, on sera à l'abri

Crystalboy
20 déc. 2012 à 10:35

@vlan: Superbe idée, mais que vont faire les 2 personnes qui ne joueront pas? Aider Nod peut-être :D

Sthorm
20 déc. 2012 à 10:35

Moi aussi ça me plait. Beaucoup même !

Je vais surveiller de près l'arrivée de cette migration ludique.

Sthorm, ornithologue amateur

bons-jeux
20 déc. 2012 à 10:48

Le bon créneau 2013 : les jeux basés sur l'environnement ....

PS : bizarre, pas un seul jeu sur la fin du monde... Si j'avais été concepteur, j'aurais sauté sur le créneau.. Mais bon, c'est trop tard maintenant

ocelau
20 déc. 2012 à 11:04

@bons-jeux : on a quand même plusieurs jeux autour des maya (Tzolkin, Atzlan)

BONY le ludonaute
20 déc. 2012 à 13:14

!hey! c'est moi David BONIFFACY !! ouauouuuh j'ai mon nom sur TricTrac (ouais je sais c'est pas la première fois mais ça faisait longtemps.)

Hermy
21 déc. 2012 à 09:33

J'ai testé le proto à OctoGônes et j'ai vraiment bien apprécié : j'étais dans la terrible situation où je pouvais terminer le jeu ... en perdant. J'ai donc dû patienter et ruser pour empêcher mon adversaire de terminer tout en récupérant suffisamment de points pour le devancer. Bref, de la tactique, de la filouterie, de l'écologie : tout pour faire un excellent petit jeu. Et les illustrations de Monsieur Bony apportent le seul truc qui manquait au proto.

duinhir
8 mars 2013 à 11:58

Mon dieu! Monsieur Phal est un prophète, il avait exactement prédit la non-fin du monde le 21 décembre, quel talent!
Il a l'air tout sympa ce jeu en tous cas