TricTrac

Prévision
Eurogames
Ameritrash
Passionné
Article
Lost Legends de Mike Eliot
A propos du rédacteur
Monsieur Phal
Monsieur Phal est enregistré depuis 1 juin 2000 à 00:00
-publicité-

Lost Legends de Mike Eliot

Par Monsieur Phal , 5 févr. 2013 à 00:00

Queen Games fait de l'améritrash !

-publicité-

Avec "Lost Legends", Queen Games a décidé de faire un peu la lèche aux Améritrasheurs. Pour le moins. L’éditeur allemand, légèrement spécialiste des jeux à base de tuiles très typés Eurotrash, s’essaye depuis un moment à l’édition via la plateforme de financement participatif KickStarter. Un système qui marche incroyablement bien, surtout chez les Américains du Nord, manifestement très friand du principe. Peut-être qu’il a eu envie de voir ce que donnait un jeu à base de monstres à taper à coup d’épée à deux mains…

"Lost Legends" est donc un produit issu du financement participatif. Lancé le 17 octobre 2012 avec un « goal » de 10.000 €, la jauge était à 30.820€ à la clôture du projet. Donc, le jeu est parti en production et devrait arriver sur les étals courant 2013. D’ailleurs, la chose était présentée à Nuremberg, dans le sac à sortie de Queen Games.

Alors de quoi donc il est question ?
Les plus anglophones d’entre vous, les plus attentifs à ce qui se passe dans le monde du jeu de société « cronwdfundé », savent déjà à peu près tout puisque pour qu’un projet réussisse, il faut que le porteur lâche un maximum d’informations, de détails, etc. Donc, sur la page Ks consacrée à la chose, il y a un paquet de trucs utile pour se faire une idée.

Mais peut-être que vous êtes comme la majorité des joueurs, vous préférez consacrer votre énergie sur les jeux que vous êtes sûr de trouver en boutique, et vous n’avez pas fait attention. Alors je me fais fort de vous résumer ça.

"Lost Legends" est un jeu de cartes signé Mike Eliot, un jeu dans lequel vous allez incarner un héros en tapant sur des monstres. Parce que les monstres, ça mérite qu’on leur tape dessus. Chaque joueur va avoir son petit plateau personnel qui le représentera. Oui. Avec toutes les caractéristiques qui vont bien. Ses points de vies, sa mana, ses poches, son sac à trésors, ses Xps… Tout ça quoi. Rassurez-vous, si tant est que vous soyez un eurotrasheur, il y a de petits cubes en bois (bleue) pour gérer sa mana, des cubes en bois (verts) pour les points de vie et des cubes en bois (noir) pour l’expérience.

Un tour de jeu se déroule en deux temps.
D’abord, et pour commencer, des monstres vont pointer leur museau. Ils sont sous forme de carte. Là, on est dans du classique avec de la belle illustration, des icônes partout, des pouvoirs spéciaux. La totale. Chaque joueur aura droit à son monstre à lui.

Ensuite, il va falloir gérer votre perso, ajuster ses valeurs, attacher son matériel, ses armes afin d’optimiser son combat. Durant cette phase, on peut faire tout un tas de choses. Notamment grâce aux pièces d’Or que l’on aura gagné. Je vous passe les détails, mais c’est une des phases qui risque de plaire aux amateurs de Héros bien peigné et aux abdos d’acier.


C’est là qu’intervient aussi la phase de draft. Très tendance le draft. Les joueurs vont recevoir 6 cartes de matériel et autres bricoles très utiles, et ils vont devoir en choisir une, et une seule, et passer le reste à leur voisin de gauche qui va en choisir une, et une seule et il passera le reste à son voisin de gauche… Etc.

Une fois qu’on est équipé, qu’est ce qu’on fait ?
On tape les monstres. Pareil, je vous passe les détails parce que manifestement on peut faire pas mal de choses. On attaque et s’il n’est pas mort, le monstre aussi. On pare, on lance des sorts, pif, paf… Tout ça en fonction du monstre que l’on a en face de soi. Forcément. Parce qu’on ne tape pas une Araignée Géante comme un Goblin, ni un Zombie comme un Dragon. Ils ne sont pas sensibles à la même chose…

Oui, mais comment je gagne ?
Quand vous tuez des monstres, ils vous rapportent aussi des points de victoire, et à la fin, parmi les joueurs qui seront restés vivants, c’est celui qui aura le plus de points de victoire qui sera déclaré « Grand Vainqueur ». Et là, vous hurlez qu’il n’y a que de la chance parce que cela va dépendre des monstres qui arrivent devant vous ! Et bien non, parce qu’en fait, les monstres sont en pile, faces cachées, mais il y en a toujours 1 face visible, et durant vos combats, si jamais vous n’avez plus de bestioles à taper, vous allez pouvoir vous attaquer au crétin qui est face visible, voire jouer les supers héros en choisissant d’en prendre 1 face cachée parce que vous n’avez peur de rien.

Vous l’aurez compris, on est assez loin de ce que nous propose d’habitude l’éditeur allemand. Dans la mécanique et dans le travail graphique. Le jeu est annoncé accessible à partir de 10 ans, donc la règle ne doit pas être très très compliqué. Juste ce qu'il faut. Reste à voir ce que cela donne dans la pratique. Mais nul doute que certains ont déjà l’eau à la bouche.

Nous ne savons pas bien quand il sera disponible en France, Queen Games ayant une politique qui nous échappe un peu. Mais nul doute que cela ne saurait tarder…

La page, en anglais, du Kickstarter, c'est par là !

"Lost Legends"
un jeu de Mike Eliot
pour 3 à 5 joueurs
à partir de 10 ans
pour des partie de 70 minutes environ
édité par Queen Games
Sortie prévue : courant 2013
Prix : ?

Par Monsieur Phal , mardi 5 février 2013 à 00:00
Réactions à la niouze 
10commentaires
goupil
5 févr. 2013 à 09:46

Cette araignée géante a quelque chose de ce que serait un croisement honteux entre Sa Majesté la Reine des Aliens et... un morpion ?

lastele
5 févr. 2013 à 09:54

On l'a testé avec des amis à Essen où il était encore sujet à modification. On l'a trouvé très sympa, mais pas équilibré dans le sens où le rodeur a très peu de PV, de mana. La seule chose qu'il ait, ce sont de multiples spécialisations ... La phase de draft au début est ultra-importante pour lui ... remarque, même pour les autres. Cela conditionne beaucoup la suite du jeu.

Jones
5 févr. 2013 à 10:40

Un porte-monstre-trésor. Titillé je suis :)
Et une façon sympa de simuler le trésor/équipement par un draft. A suivre pour ma part...

Dr. Justice
5 févr. 2013 à 11:30

Pff, tout cela m'a l'air bien fatigant.
C'est quoi un monstre, au fait ? Quelqu'un qui n'est pas comme vous ? Il est donc méchant et il faut le tuer ?
Hum.

poupivolant
5 févr. 2013 à 12:16

Pourquoi 3 à 5 joueurs ? A 2, il tourne pas ? J'aurais même imaginé qu'il était jouable en solo, seul contre tous ces horriiiiibles monstres...

Einherjer
5 févr. 2013 à 12:49

Je me suis fait la même réflexion que poupivolant. Pourquoi à partir de 3 joueurs? Qu'est ce qui l'empêche de tourner en solo ou à 2?

Hadoken_
5 févr. 2013 à 12:57

Bah un jeu de draft en solo...comment dire...ca le fait pas trop.
A 2 joueurs je pense qu'il y a un soucis,tout comme Seven Wonders (qui a besoin d'une histoire de cité neutres et tout le bazar,et je ne trouve pas ça terrible a 2 joueurs,histoire de draft oblige).
Le nom des monstres sur les cartes ne semblent pas définitifs vu que cela ne represente pas du tout l'illustration :D
Le jeu avait l'air d'avoir des grosses similitudes( trop?) avec Seven Wonders,donc a voir.

remi40k
5 févr. 2013 à 19:45

A Seasons on draft à 2 et ça marche très bien !

Ingalls
6 févr. 2013 à 09:19

"Queen Games ayant une politique qui nous échappe un peu." Peut être est-ce l'absence de politique qui vous échape?

Deus
10 févr. 2013 à 13:13

Juste fait de mentionner le nom de Mike Eliot, et je suis tout excité !!!

Après un "Dominion-Like" où qu'on doit taper des monstres, pourquoi pas un "7 Wonder-Like" où qu'on doit taper des monstres...

En espérant que la mécanique soit bien huilée, et que Mike ne s'enfonce pas trop non-plus dans le style "Like" avec des monstres... Sinon, j'ai peur pour le Scrabble...