TricTrac

Sur les étals
Eurogames
Amateur
<p>Les Piliers de la Terre : le Jeu de Cartes est paru</p>
A propos du rédacteur
Docteur Mops
Docteur Mops est enregistré depuis 2 juin 2000 à 00:00
-publicité-
Actus similaires
383niouzes

Les Piliers de la Terre : le Jeu de Cartes est paru

Par Docteur Mops , 19 nov. 2012 à 00:00
-publicité-

Ce week-end, nous avons pu découvrir en boutiques la version française de "Les Piliers de la Terre : le Jeu de Cartes".

Initialement édité en Allemagne chez Kosmos, c'est l'éditeur canadien Filosofia qui nous offre cette version pour francophones de l'adaptation en jeu de cartes du "Piliers de la Terre", le jeu plateau.

Ces "Piliers" suivent la même politique éditoriale que "Catane" : un jeu de plateau puis un jeu de cartes pour deux joueurs et enfin un jeu de cartes pour plus de joueurs. Il faut dire que le jeu de plateau est un grand succès dans le domaine du Kubenbois (jeu de gestion et d'ouvriers).
Quand le succès est là (toute proportion gardée avec le géant "Catane") et que vous avez une licence porteuse, les déclinaisons sont quasi devenues automatiques.

Alors que nous réserve cette petite boîte ?

"Les Piliers de la Terre : le Jeu de Cartes" est un hybride entre le jeu de plis et le jeu d'ouvriers - référence à son modèle oblige.

Le jeu se déroule en 5 manches de 9 à 10 mains (selon qu'on joue à 3 ou 4).
Le principe est de récupérer des Artisans, des Ressources et autres avantages pour les convertir en points de victoire une fois le jeu de la carte terminé.

Le jeu de pli

Ce jeu se déroule de manière traditionnelle : on joue des cartes de sa main et la valeur la plus haute remporte le pli. Enfin presque...
En effet, les Artisans sont de la couleur de chaque joueur. Vous pourrez (devrez) jouer des cartes aux couleurs de vos adversaires et si jamais cette carte remporte le pli; les cartes remportées iront chez le proprio.


Le Roi, la carte la plus forte remporte toujours le pli mais la levée ne sera attribuée qu'en fin de manche. Le bon roi vient récompenser les pauvres joueurs qui n'ont pas réussi à gagner de plis.

En cas d'égalité ? En plus des couleurs propriétaires, les égalités se résolvent chronologiquement. Le dernier joueur a donc un avantage certain. De quoi mettre un peu de tension.

Après la bagarre

Le jeu de la carte est terminé. Il est donc temps de passer à l'évaluation de vos richesses.

Les cartes Artisans qui ne vous appartiennent pas mais que vous avez gagné ne vous rapportent rien. Par contre ce sont autant de gains que vos adversaires n'auront pas. Dieu pour tous mais chacun pour soi.

Vos propres Artisans peuvent alors transformer un matériau en 1 point de victoire. Ces mêmes Artisans rapportent eux-mêmes 1 point.
Certaines cartes vous en feront perdre. Il ne fallait pas les ramasser.

Vous pourrez conserver jusqu'à 3 ressources pour votre prochaine manche.

Certaines cartes spéciales offrent d'autres avantages. L’Ingénieur, par exemple, peut convertir 1 Sable pour 1 point de victoire, le Bois pour 2, la Pierre pour 3 et le Métal pour 4.

Des avantages en nature

Dans chaque manche, on introduira une carte Avantage. Ces cartes spéciales offriront des effets bénéfiques au joueur qui les gagne.
Ex : Le Peintre donne 1 point de victoire, le Potier permet de transformer 1 Sable en 3 points de victoire, ...

Alors ? Plis ou ouvriers ?

De fait, contrairement à certains autres jeux, Michael Rieneck ne se sert pas des cartes comme une alternative à un plateau de jeu modulable mais investit dans un jeu de plis plus traditionnel.
La composante de jeu d'ouvriers est ici presque illusoire mais présente pour faire un pont (non pas une cathédrale) entre le jeu de plateau et le jeu de cartes.

Vous savez tout ou presque.

"Les Piliers de la Terre : le Jeu de Cartes"
Un jeu de Michael Rieneck
Illustré par Michael Menzel
Publié chez Filosofia
Pour 3 à 4 joueurs à partir de 10 ans
Public : Occasionnels et amateurs
Durée estimée de partie : 30 min
Disponible depuis le 16 novembre 2012 dans les 12€

Par Docteur Mops , lundi 19 novembre 2012 à 00:00
Réactions à la niouze 
1commentaire
Yzarc
19 nov. 2012 à 17:05

Enfin ! Et bientôt j'espère UMSF, le jeu de cartes.