TricTrac

Commentaires 
78448commentaires
shambhala
31 août 2014 à 11:03

Merci pour l'article et il est déjà prévu dans le budget depuis un moment :p
 

Hello! Is it allright if I upload these images to BoardGameGeek? Thanks in advance!

J'aime, à essayer pour bientot !!!

zedzed
31 août 2014 à 09:56

Je ne repartirai pas d'Essen sans l'avoir testé et probablement acheté !

Hades
31 août 2014 à 01:37

Seulement 2 verres entre 9h et 1h du mat. On voit que la météo belge ne déshydrate pas vite... :)

Bonne chance pour la suite !

cher Monsieur @Dr. Justice,

 

Ce n'est pas parce quelques malheureux vivent dans l'obsession permanente du complot que l'on va se priver de se faire plaisir... Si quelqu'un ne peut s'empêcher de se poser une question comme "combien l'éditeur a-t-il payé pour que trictrac.net appose son label sur la boîte ?", c'est qu'il n'a rien à faire ici, donc on n'en a rien à faire...

Et si vous n'aimez pas les grosses boites, n'en achetez que des petites. Votre vie a l'air bien compliqué alors qu'il y a plein de solution simple. Mais c'est peut-être plus dur que d'apprendre les règles orthographiques 

LEauCEstNul
30 août 2014 à 20:49

@faidutti oui, cette annonce donne l'eau à la bouche - je suis assez fana de ce genre de thématique - mais...

De quel jeu s'agit il ?

Et aussi, y aura il des versions "collector" (non numérotée, même sans le nom "collector", je m'en fiche... Je trouve le packaging élégant), après Essen ? J'ai bien peur de ne jamais trouver cette version si le jeu me plait.

faidutti
30 août 2014 à 19:28

Un très chouette petit jeu, et un thème comme on en voudrait plus.

Grosdino
30 août 2014 à 18:45

Un superbe jeu à venir que j'ai eu la chance de tester à "Paris est ludique" à 4 joueurs, le tout expliqué par Sébastien himself ! Le jeu est excellent : un vrai jeu de civilisation, dans un temps de jeu raisonnable, avec des mécanismes particulièrement originaux.

Avec mes amis, cela fait 2 années de suite que notre premier stand visité à "Paris est ludique" est celui de PEARL GAMES (Bruxelles en 2013) : que du bonheur !!!

Les aventures ludiques
30 août 2014 à 16:46

Ha oui, très sympa les illustrations aussi bien l’assassin que le guerrier de base (Ashigaru). Je suis fan des couleurs.

 

@Dr. Mops : "vous faites bien de vous sauvER".

Autrement, la question qui germera immédiatement dans le mauvais esprit de tous les médecins du monde quand ils verront ce truc-là, avant même d'avoir ausculté la chose, c'est : combien l'éditeur a-t-il payé pour que trictrac.net appose son label sur la boîte ?

Mais bon, comme dit le général Phal, il suffit de rester conscient.

Pour ma part, j'ai horreur des étiquettes, et je trouve que les boîtes de jeux sont trop grosses.

Or si on se décide un jour à les faire plus petites, ces foutues boîtes, il n'y aura pas de place dessus pour les labels à la con écrits en pseudo-anglais pour faire chic de chez pub.

Drakhna
30 août 2014 à 14:15

Testé à Cannes et depuis je me languis de le voir disponible .... Les cartes sont très bien réussies. Seul petit regret, le format de la boite qui me semble être carré et non plus comme les autres jeux PG.

ericflute
30 août 2014 à 13:21
Oui. Que du bonheur ce jeu! Attention aux claquages de neurones car il y a tant de paramètres à prendre en compte. ..
shuia
30 août 2014 à 12:57

Une petite TTTV pour confirmer, mais oui ça sent très bon !!!

Testé et approuvé ici 

Mon gamin adoooore les dinosaures, et il a essayé cette version de Cardline via un "échantillon", et il adoooore classer les dinosaures, ou ne serait-ce que regarder les images (magnifiques) pour voir si il retrouve l'équivalent en figurine dans sa collection. 

Et j'avoue que c'est bien sympa à jouer aussi en tant qu'adulte ! 

Bref, encore un de la gamme qui fera parti de ma collection. 

Cher Monsieur @Matthieu.CIP,

 

Pour avoir discuté avec les gens du spiel, je crains que les raisons ne soient celles que vous énoncez. Du tout. Il fut un temps où les gens du Spiel ont contacté les gens du jeu de l'année français, mais aussi espagnol, italien, etc, afin "d'unifier" les prix, et de manière amusante, les gens du spiel ne se sont pas vraiment "entendu" avec qui que ce soit, ni les français, ni les espagnol, ni les italiens... Donc rien ne s'est passé pour une unification, la preuve, elle n'existe pas. Et je doute, à vous lire, que ce soit ce pitoyable jury français qui en soit responsable tout seul puisque pas bon et sans influence... Donc, soit tous les jurys sont considérés comme vous dites par le Spiel, soit ce sont les gens du spiel qui sont un peu, comment dire... pas en phase laugh

taztaaf
30 août 2014 à 11:56

superbe travail de DoW , règle aux petits oignons , un futur HIT ludique c'est certain

 

Belle introduction desprogienne ! ;o)

 

La future harmonisation des prix ludiques européens me semble très hypothétique. Et je ne suis pas convaincu que le jury allemand du Spiel des Jahres ait une forte estime de son équivalent français. L'immobilisme du Jury français, les erreurs de casting à répétition sur les jeux sélectionnés, l'absence de média grand public dans la composition du Jury et surtout ce sentiment d'auto-satisfaction permanent qui évite toute remise en cause positive sont autant de facteurs qui me laissent penser que ce prix jouera malheureusement toujours en troisième division ce qui est bien regrettable.

teletactica
30 août 2014 à 10:48

JE rejoins totoche sur le fait que l'on pense à Diavolo quand on lit la règle.

Je ne dis pas que je n'aime pas ce genre de jeu , une petite partie de temps en temps (sans bagues) et de préférence après l'apéro... c'est assez fun.

Totoche
30 août 2014 à 08:14

...qui ressemble à la fois à DobbleJungle Speed et Bazar Bizarre...

Et on pourrait y rajouter Diavolo et bien d'autres.

C'est le premier nom de jeu qui m'est venu à l'esprit lorsque j'ai lu que la mécanique reposait sur les + et -. 

Cela rejoint le sentiment que j'évoquais sur le sujet Asmodée le rachat, c'est à dire qu'il faut occuper la place sur les rayons quelque soit la qualité et/ou l'originalité du jeu.

;o)

 

Cher Dr. Justice mon amour,

Loin de moi l'idée d'épouser l'ensemble délicat des nuances de la langue française tant je la malmène volontairement (ce qui est compréhensible mais pas forcément excusable) mais aussi involontairement (ce qui est excusable mais pas forcément compréhensible).

Je suis un de ses salauds qui prône à l'élasticité des premiers émois de cette langue toute moderne dont les formes à peine existantes deviennent parfois et finalement très soudainement lois immuables que seuls les analphabètes et les hérétiques osent braver. Les premiers par ignorance, les autres par hédonisme linguistique. Je crains bien d'être à la fois l'un et l'autre.

Pour en revenir à notre "Bien que", le français moderne (donc le français moderne moderne en l'occurrence) exige en effet le subjonctif. Il est vrai que le pauvre le mérite bien, tant le parlé et l'écrit copulent de plus en plus annonçant sa mort prochaine.


Autant je n'aime pas les carcans, autant j'apprécie encore moins les pertes.
Mais voilà, comme souvent, cette fameuse règle immuable et précise ne l'est que depuis peu. Et encore. Je crois que mon ami Le Grand Robert ne fait que la préconiser nous accordant le loisir de l'indicatif avec circonspection. Pourquoi ? Car le "bien que" introduit une concessive. On va donc évoquer une vérité qui vient minorer une autre vérité. L'emploi de ce bon vieux subjonctif évocateur du doute laissera planer celui-ci sur cette vérité rétive tandis que l'indicatif lui donnera l'assurance d'une vérité bien campée mais qui viendra s'opposer à l'autre plus rudement.

Les écrivains du XVIIe s'en servaient du moins ainsi avant que les grammairiens du XIXe ne viennent trancher dans le vif préférant l'élégance subjonctive du doute qu'ils n'appliquèrent malheureusement pas à leur règle.

Je vais donc, votre honneur, prôner pour ma défense mon humanisme suranné mais que je vais continuer à savourer bien que votre sentence ne manquera pas de retomber prochainement.

Nous n'y pouvons rien. C'est comme ça ;)

brokoli
30 août 2014 à 01:03

 Du tout bon ! Une mécanique super travaillée et efficace, fluide et plein de dilemmes... Ce n'est pas encore avec celui-ci que Pearl games commencera à faire de mauvais jeux...

(il me tarde de réessayer la Venise du nord !)

arnauldvm
30 août 2014 à 00:18

J'avais ignoré ce jeu jusqu'à avoir jeter un coup d'oeil à la TTTV.

Mais là, je suis conquis : du civilisation mâtiné de kubenbois, moi je dis "Miam !".

Entre ce jeu et Deus, on va avoir de quoi faire !

hoopack
30 août 2014 à 00:05

Merci Mr Guillaume pour ce travail désintéressé !

John Vortex
29 août 2014 à 20:07

Cher Monsieur Morlockbob,

Cette niouze est volontairement consacrée à la génèse du jeu... de la conception à l'édition.

Je ne suis volontairement pas rentré dans le détail du descriptif du jeu, puisque Mops s'est déjà chargé d'une présentation ici : http://www.trictrac.net/actus/arlequin-c-est-une-vraie-passoire

 

Et qu'effectivement, comme le dit Sonyco, une TTTv est disponible (bientôt en mode public) et qu'en bonne image elle vaudra mieux que de longs discours...

 

Au plaisir !

Monsieur John Vortex

@Seito 

Merci!

On note déjà que le Dr Mops a le coup de tampon plus facile, cela ce voit direct qu'il a l'air plus sympa! Peut être que les rôles définis font qu'il teste plus de jeux cela dit.

Moi je suis pour les labels et tous ces trucs... mais sur le cello par pitié, pas imprimés sur la boîte, que c'est laid une boîte avec un Spiel des Jahres (ou autre) imprimé dessus et encore plus quand il y a dix-mille logos dans tous les sens. Une fois qu'on a acheté, on s'en tamponne des logos.

Ca me fait le même effet sur un CD, une boite de jeu videao, etc.

ndeclochez
29 août 2014 à 17:12

Le matériel est magnifique comme toujours chez DOW. Et les règles ultra simple à comprendre et à lire.

 

Cher Monsieur @bagounda,

 

Et nous sommes toujours heureux d'avoir les remarques des utilisateurs. ça aussi c'est notre marque de fabrique, nous laissons les gens s'exprimer, qu'ils aiment ou pas. Mais nous ne nous forçons pas pour "séduire" à tout prix, et c'est peut-être ça qui plait. Donc, merci pour les remarques. Quoi qu'il en soit et quoi qu'il arrive 

Nous avons aussi le droit de profiter du savoir des autres. Quel égoïste ce Monsieur Phal

:o)