TricTrac

Jeux Européens
Ameritrash
Sur les étals
Passionné
Article
Guilds of Cadwallon, le projet à 2338% !
A propos du rédacteur
Monsieur Phal
Monsieur Phal est enregistré depuis 1 juin 2000 à 00:00
-publicité-

Guilds of Cadwallon, le projet à 2338% !

Par Monsieur Phal , 12 juil. 2013 à 08:03
-publicité-

Voici une nouvelle histoire à base de projet participatif, de Kickstater qui sent bon la réussite du projet bien mené avec du français dedans, Monsieur. Oui. Ce qui d’ailleurs peut-être étonnant, voire déroutant, et surtout, qui laisse présager un changement de comportement, un changement de philosophie, de rapport à l’édition, à la production, à l’entreprise, à la mondialisation et tout ce genre de choses… Et, ce qui est beau, c’est que le jeu de société, considéré comme ringard ou infantilisant par la masse qui ne soupçonne pas la force de ce secteur, la chose ludique donc, est à la pointe sur ce terrain.

 

La cité des voleurs.

Cadwallon est l’une des villes célèbres du monde de Aarklash. Elle est la Cité des voleurs. Les figurinistes et les joueurs de jeux de rôles sont sans doute plus au fait de ce qui se trame dans ses ruelles sombres. Normal. Aarklash est à l’origine un univers d’héroic-fantasy créé par Rackham, en 1996, pour leur jeu de figurines « Confrontation ». Puis il y aura le jeu de rôle répondant simplement au nom de « Cadwallon », avec moult suppléments et tout ce qu’il fait pour avoir un background qui tienne la route.

 

Mais, amateurs de jeu de plateau que nous sommes n’ont pas été ignoré. Nous avons eu droit à « Hybrid » en 2004, jeu dont certains des auteurs ont créé depuis « Zombicide » . « Hybrid » est (était) un bon gros jeu de plateau à l’américaine avec des figurines. Plein. Plus récemment, en 2010 pour être précis, nous avons eu « La Cité des Voleurs » de Pascal Bernard et Laurent Pouchain édité par feu Hazgaard. Là aussi, les figurines et les combats étaient au rendez-vous. Et bien voilà que déboule « Guilds of Cadwallon », un jeu avec des figurines, mais qui n’est pas un jeu de figurine. Ça, c’est le miracle Kickstarter.

 

Un projet participatif.

« Guilds of Cadwallon » est un jeu signé Charles Chevallier et Gaëtan Beaujannot. Deux Français donc. CoolMiniOrNot en est l’éditeur, c’est eux qui ont porté le projet sur la plateforme Kickstarter. Et CoolMiniOrNot, c’est… « Zombicide ». Du coup, si je vous dis que le jeu avait un objectif de base de 5 .000$ pour être édité et qu’il a atteint en 18 jours 116.938$, vous ne serez pas surpris. Non. Tout cela est très normal. Plus de 2000%, on est dans de la normalité là.

Mais ce n’est pas le plus fort. Non. Les bons projets proposent des paliers, des « goals » comme disent les spécialistes, et avec des sommes pareilles, vous imaginez bien que tous les « goals » ont été atteints, dépassé, explosé. À tel point que ce n’est pas une boite qui a été éditée, mais deux. Une petite. Normale. Classique. Format « Citadelles », et une de luxe, juste plus grande pour contenir quelques éléments supplémentaires, comme des figurines (encore) et un plateau. Oui. Nous avions au départ un jeu de placement tenant en quelques cartes, et on se retrouve avec des tas de figurines différentes en plus et des cartes pour jouer jusqu’à 8 -alors qu’à la base c’était 4- et un plateau pour poser les cartes.

De la folie de la surenchère !

Normalement, les consommateurs devraient hurler au scandale du genre « Kua ?! Kumment !? Un plateau ! N’importe quoi de j’en ai pas besoin, mais qu’est-ce que c’est que cette histoire de vache à lait les éditeurs veulent se faire des sous sur mon dos en augmentant les prix houais !!! ». Sauf que non. Pire. Les joueurs vont couiner parce qu’ils n’auront pas tout ça. Non. Trop tard. Parce que tous ces bonus, ce sont les joueurs qui les ont voulus, qui ont remué ciel et terre à coup de $ pour rajouter ça, puis ça, et tant qu’on y est ça aussi… Plus pire encore, je vous fiche mon billet que ceux qui n’ont pas participé au financement vont hurler « Kua ?! Kumment !? Un plateau ! N’importe quoi de j’en ai absolument besoin, mais qu’est ce que c’est que cette histoire de me priver de ça, je le veux moi, j’ai des sous pleins, houais !!! ». Quel monde de fou, hein.

Le plateau de la version luxe

Un projet financé à hauteur de 2338% !

 

Un jeu de placement.

Tout cela est bien beau, mais en fait qu’est-ce que c’est que donc que ce jeu se demande les puristes, car c’est tout de même la mécanique qui fait un jeu. Et ils ont sans doute un peu raison. « Guilds of Cadwallon » est un jeu de placement, simple et rapide. Au départ, le jeu simple est pour 2 à 4 joueurs à partir de 10 ans pour des parties de 30 minutes. Du classique quoi, en sommes. Les plus riches auront opté pour la version qui permet de jouer jusqu’à 8, mais là, les parties risquent d’être un brin plus longues…

Chaque joueur possède un  set de figurines à sa couleur, les agents. En début de manche, on va mettre au centre de la table 9 quartiers de Cadwallon, quartiers contrôler par des guildes. On place donc 9 cartes de façon à obtenir un carré de 3 sur 3 en laissant des espaces pour représenter les ruelles…

Basiquement, à son tour, le joueur actif va poser une figurine dans une ruelle non occupée. Tout simplement. L’idée, c’est qu’une fois que toutes les ruelles sont occupées, la manche prend fin, on regarde alors qui contrôle quoi. Pour chaque carte guildes posée, on va calculer la force de chaque figurine qui l’entoure, le joueur totalisant le plus de force remporte la carte. Mais comment calcule-t-on la force ? Simple, chaque carte guilde possède un chiffre représentant la force qu’elle donne à la figurine placée à côté. Pas la peine de vous faire un dessin, vous l’avez compris, c’est un pur jeu de placement…

 

 

Espace de jeu de Guilds of Cadwallon

C’est tout ?

Non. Une fois les cartes récupérées par les joueurs, on replace assez de cartes pour reconstituer une zone de jeu de 3x3 et on recommence. Je dis « on replace assez de cartes pour » car s’il y a eu des égalités, les cartes restent en place…

 

Et c’est tout ?

Non ! En fait, vous allez récupérer des cartes, et ces cartes sont parfois spéciales avec des pouvoirs ou pas, des pouvoirs négatifs, des pouvoirs positifs et des pièces d’Or. Parfois peu d’Or, parfois beaucoup d’Or… Et c’est là que rentre en jeu la tactique de l’optimisation avec de la combo…

Mais comment je gagne ?

Là, il va falloir jouer malin, parce que vous n’allez pas récupérer les cartes n’importe comment. Parce qu’en fait, le mieux, c’est de récupérer des familles, car plus vous aurez des cartes de la même guilde, plus vous ferez de points. Oui. Puisque vous allez additionner le nombre de pièces d’Or présent sur un type de Guilde et le multiplier par le nombre de cartes que vous possédez dans cette guilde… Mais, car il y a toujours un mais, il y a les « miliciens » qui eux font presque pareil, mais en négatif… Et ça, parfois, les miliciens, on n’en veut pas, mais on en a, parce que comme on est obligé de se placer, parfois on n’a pas vraiment le choix parce que les autres joueurs ne font que vous embêter…

Mais c’est facile !

Oui. Mais non en fait. Parce que si ce que vous avez à faire à votre tour est le truc le plus simple du monde, à savoir « poser une figurine », la tactique, l’enchainement, la lecture des intentions de vos adversaires et, surtout, la bonne utilisation des pouvoirs des cartes à son importance. Ces cartes spéciales peuvent faire des tas de choses, comme des manipulations sur le plateau, des trucs de fourbes…

Mais ce n’est pas tout.

Afin de changer les parties, de renouveler, de vous obliger à ajuster, il y a la variante avec les cartes « Condition ». Avant de commencer la partie, vous allez tirer une carte « condition » qui va influencer toute la partie, des espèces de genre de contrats qui vont influencer vos choix…

Ok, mais cela donne quoi ?

Pour la première partie, vous allez être un peu perplexe, ne sachant pas trop ce que vont donner vos positions, puis très vite vous allez user de diplomatie pour pousser tel ou tel à se poser là plutôt que là, vous allez pouvoir faire des alliances, mais attendez-vous à des fourberies, à des coups de traitres. « Guilds of Cadwallon » est un jeu simple, mais loin d’être simpliste. Les parties sont très rapides, donc la part de hasard, de chaos inhérent aux cartes est compensée par le fait que vous allez pouvoir enchainer une autre partie et espérer un rééquilibrage de ce satané hasard qui ne va jamais dans votre sens. Mais sachez qu’un bon joueur risque de gagner plus souvent qu’un joueur standard, car il saura optimiser ses choix, ses pouvoirs…

C’est américain, mais français, mais en anglais ?

Pour le moment, il n’y a qu’une version en anglais, mais une VF devrait arriver. Attention, vous ne trouverez normalement dans le commerce que la version petite boîte. Seuls les joueurs ayant participé financièrement auront tous les bonus. Nous n’avons pas de date pour cette Version française, mais cela ne devrait pas tarder…

 

Si vous voulez en savoir plus, sachez que 2 Tric Trac TV sont sur les serveurs et que ces vidéos vont bientôt être en ligne, si ce texte n’est pas clair, la vidéo le sera. Elle.

 

► La page du projet sur Kickstarter, c'est par là !

 


« Guilds of Cadwallon »
Un jeu de Charles Chevallier et Gaëtan Beaujannot
Pour 2 à 4 joueurs (voire 8 avec la boîte de luxe)
à partir de 10 ans
Pour des parties de 30 minutes
édité par CoolMiniOrNot et Legacy games
Prix : autour de 20€
Sortie prévue : en anglais déjà là, et en français bientôt..
 


 

Par Monsieur Phal , vendredi 12 juillet 2013 à 08:03
Réactions à la niouze 
21commentaires
deltajordan
11 juil. 2013 à 09:24

116 000$ pledgés sur un projet à 5000$ ??? C'est l'effet CMON / Zombicide ou ce jeu est vraiment une tuerie ?

Atanaheim
11 juil. 2013 à 10:29

116 000$ ce n'est pas non plus absolument fou même si c'est largement mieux que les objectifs de départ.

Cela dit, le jeu est effectivement très bon. Un jeu abstrait déguisé (de fort belle manière d'ailleurs) très efficace, très malin, assez rapide.

Toutefois, il me paraît clair que le ramage a joué au moins autant que le ramage (et sans doute même un peu plus). L'aspect déguisement de jeu abstrait dont je parle plus haut est assez phénoménal : les petites figs donnent bien plus envie à certains que des pions en bois tout ronds et les illustrations sont très réussies (sans parler de la très belle boîte collector et du plateau exclusif).

On ajoute à cela l'excellente gestion des campagnes KS de CoolMiniOrNot, qui a vraiment bien intégré cette technique de l'avalanche spectaculaire de stretch goals, et on obtient un beau succès ;-)

 

 

Au passage, je vois que les deux fiches que j'avais créées (une pour la version normale et une pour la version collector) ont été fusionnées

Du coup, la "version deluxe" a été virée de ma ludo perso...

Je lui avait d'ailleurs donné ce nom plutôt que "version 8 joueurs" car cette appellation est plutôt fausse. La grande boîte ne contient théoriquement rien de plus que la version petite boîte si ce n'est le plateau de jeu. La possibilité de jouer à 8 existait mais il s'agissait d'une option payante (en plus de l'option payante "grande boîte")

Arthas54
11 juil. 2013 à 13:10

Hâte de tester ce jeu, J'aime beaucoup l'Univers de Cadwallon ! Et Charles Chevallier est un de mes auteurs preferés alors c'est deux bonnes raisons non ?

Acétylène
11 juil. 2013 à 16:46

Merci M. Phal pour ce bien bel article et pour l'ambiance plors des TTV ;)

.... et que dire du commentaire de M. Arthas54 ........ je suis tout chose ;)

 

serraangel
12 juil. 2013 à 08:37

Ca ressemble à Intrigo ou je me trompe ?

genesteal
12 juil. 2013 à 11:49
Quelle longue news pour un kickstarter !
Monsieur Phal
12 juil. 2013 à 11:57

Cher Monsieur @genesteal,

 

Kickstarter ou pas, le jeu est édité, emballé et même déjà arrivé sur les étals aux USA... La preuve, j'y ai joué et j'ai la boîte sur mon bureau à l'officine :o) La taille des articles n'a rien à voir avec le mode de financement, il a à voir avec ce que l'on peut en dire et que l'on sait...

aurelh
12 juil. 2013 à 12:35

J'ai fait parti de l'aventure en ayant sélectionné la total à l'époque (avec la grosse boîte et le plateau).

Si vous avez aimé Intrigo alors vous allez adorer GoC.

Acétylène
12 juil. 2013 à 12:35

Bonjour Serraangel,

 

Oui, comme Intrigo c'est un jeu de placement majorité. Non, les figs n'ont aucune valeur en soi (donc pas comme les cartes intrigants), mais c'est la topologie (les différents quartiers de Cadwallon), qui donne après donne, vont indiquer la valeur d'une position.

 

C'est donc un jeu complètement différent, comme l'indique l'article il est un peu plus léger, plus varié grâce aux cartes conditions et plus rapide. Intrigo est lui plus cérébral et plus costaud.

varkarg
12 juil. 2013 à 12:42

Confrontation et son l'univers me manque depuis déjà quelques années ... Je vais me laisser séduire.

 

Affaire à suivre de près

serraangel
12 juil. 2013 à 13:17

Merci Charles, ça donne envie ! :)

Oliv
12 juil. 2013 à 14:17

Tiens, Charles, tu n'as pas une grande boite vide du jeu qui traine par hasard ? J'ai participé au KS mais sans rajouté des sous pour le plateau et la grande boite. Du coup, je me retrouve avec la (jolie) petite boite et le matériel pour jouer à 4 dedans et à côté, une moche boite en carton blanc avec le reste des figurines et les cartes :-( Par très grave mais ballot.

 

Quant au jeu, je n'ai fait qu'une seule partie (à 4) et il a un côté simple et efficace mais pas que grâce aux pouvoirs qui le rend sympathique, trouve-je.

Acétylène
12 juil. 2013 à 14:56

Salut Oliv, content que le jeu te plaise :D

Pour la boite, ça aurait été avec plaisir, mais malheureusement, nous n'avons reçu que deux boites auteurs chacun, et les autres devraient arriver en format Citadelles .......... désolé. Sans le plateau, en virant le carton rouge, ça devrait rentrer ........... GNIIIHHHHHH ....... mmmmm, pas sûr :s

 

Blodkhag
13 juil. 2013 à 09:55

il y avait pas déjà eu un autre jeu symparhique dans le meme univers de cadwallon il me semble ? Arcana je crois...

 

en tout cas celui la aussi est sympathique. je suppose que la version de luxe ne sera dispo que pour les pledgeurs ? ou bien il est prévu d'en refaire un tirage ? mais le format citadelle c'est sympa aussi si on arrive à tout rentrer dans la boite

brunogaia
13 juil. 2013 à 16:29

Un très bon jeu en tout cas, qui mérite son succès!

Simple et profond à la fois, beau, plein de rejouabilité dedans!

En tant que 'backer' j'ai pas été déçu: niveau rapport qualité/prix ça a éclaté littéralement tout ce que j'aurais pu acheter en boutique au même moment. J'ai pris la version "pas luxe" et bien elle est sacrément plus luxe que bien des jeux que je possède: plein de figs, beau matos, de quoi jouer à 8!

 

ET regardez ça en ce moment, idem niveau réussite/défonçage d'objectifs:

http://www.kickstarter.com/projects/673576049/the-agents-a-double-edged-cards-game?ref=category

 

Je joue au P'N'P depuis deux jours et c'est excellent!

 

Sur KS les bons projets prennent du fric, c'est tout. Et c'est... Ben c'est juste quoi.

Et le consommateur n'est même pas floué, pour une fois.

Non franchement: bravo et merci! Rien à redire!

Oliv
14 juil. 2013 à 18:29

@Acétylène non, ça rentre pas, même en virant le thermo en carton ;-)

Tant pis, c'était au cas où.

dee2
16 juil. 2013 à 08:08

Au final avec ce kickstarter on a quand même eu l'équivalent de deux boites de jeu pour le prix d'une, ceci explique aussi l'engouement, et pour avoir joué plusieurs configuration je trouve le jeu classique trop calculatoire alors qu'avec le matos supplémentaire on peut faire des zones de jeux plus grandes, mettre plus de guildes et jouer un peu plus pour le plaisir, par exemple j'ai pas aimé le jeu à 2 qui est un pur jeu de comptable avec aucun fun dedans. L'article parle de hasard et de cartes spéciales, mais ce sont deux critères très faibles en fait : il y a peu de cartes  spéciales en jeu, une ou deux par manche, et donc les gagner n'est pas évident et leur effet ne pouvant s'appliquer que lors de la prochaine manche on doit les intégrer dans sa réflexion , quand au hasard vu que tout est visible ,à part le hasard de l'ordre du tour ou du joueur qui joue pas comme vous aimeriez , y en a pas en fait.

dee2
16 juil. 2013 à 08:12

@Oliv le matos pour 6 joueurs rentre dans la boîte en serrant bien (toutes les cartes et les figs) et vu que 6 joueurs me semble le max ça me convient, du Coup j'ai deux sets de figurines en trop d'ailleurs ;-)

Flavien
16 juil. 2013 à 14:02

Un jeu qui a l'air bien chouette, simple mais non simpliste comme on l'a fait remarquer ci-dessus, dans un format qui semble plutôt bien fonctionner ces derniers temps, avec multiples parties à la chaîne qui lissent la frustration qu'on peut ressentir.

 

Il finira dans ma ludothèque, sans nul doute !

Oliv
16 juil. 2013 à 17:55

@dee2 Ah, pas con ça ! C'est vrai que j'ai essayé de faire rentrer 8 direct mais 6, c'est bien déjà ! Merci.

xicluna
17 juil. 2013 à 16:57

@dee2 

En effet après visionnage de la TTTV je pense que si l'éditeur réédite pas les guildes, cartes supplémentaires en extension pour rendre le jeu plus cool ça risque de pas vraiment tourné =/

 

Avec 9 cartes ça fait vraiment calcul calcul et pas vraiment fun fun =/

 

Sinon j'aime bien l'idée et le graphisme j'vais attendre voir s'il réédite le reste en extension sinon je passe mon tour =(

 

En plus une réédition pourirait un peu ceux qui revende leur version big box a 100€ et plus sur certains sites d'enchères que je ne nommerai pas >.<