TricTrac

Prévision
Eurogames
Amateur
Article
Augustus en prévision à Cannes
A propos du rédacteur
Docteur Mops
Docteur Mops est enregistré depuis 2 juin 2000 à 00:00
-publicité-

Augustus en prévision à Cannes

Par Docteur Mops , 28 janv. 2013 à 00:00
-publicité-

Le salon de Cannes c'est aussi son lot de nouveautés. Ce "Augustus" ne sera surement pas édité pour le salon mais il y sera présent pour y être testé par les gourmets ludiques.

Direction la Rome antique ou Paolo Mori (le papa de "Libertalia" ou autre sublimes "Pocket Battles" nous invite à redécouvrir le... loto.

Mais, mais ,mais... Paolo vous avez fumé la moquette ? Un jeu de loto chez les romains ?
C'est qu'il est filou l'italien. Et ceux qui connaissent ces précédentes œuvres le savent bien.

L’Empire romain à la mort de Jules ce n'est pas du pipi de chat. Dans le jeu où vous voulez vous placer comme consul, vous allez devoir conquérir des régions et des personnages et vous aurez le choix puisqu'il y en a 88.
Ces carte objectifs vous donnent des éléments historiques pour que vous soyez moins bête à la fin de la partie mais aussi le nombre et le type d'Armées à lever pour s'en emparer, les points de Victoire alors accordés et ... le Pouvoir Sssspécial lié à cette région ou personnage.

Dès le début de la partie vous avez devant vous trois Régions/Objectifs/Personnages que vous avez dans le collimateur.

Juste à portée d'amphore vous avez aussi des pions légions. Il sont génériques.

Un des joueurs sort alors un jeton armée d'un sac qui indique à tous les joueurs quel type d'armée est jouable ce tour (double glaive, bouclier, char, catapulte, enseigne, poignard ou joker).
Vous pouvez alors prendre un pion légion et le poser sur une des cases correspondant d'un Objectif si celui-ci en possède. Il faudra remplir toutes les cases pour prendre le contrôle de cette carte.

C'est pas du pipi de chat !

Si vous ne désirez pas ou ne pouvez plus poser de pion (vous n'en avez que sept) vous pouvez en déplacer un déjà posé pour le mettre sur la case armée tirée ce tour. Et là du coup, on commence à se poser des questions parce que les objectifs plus simples donnent moins de points de victoire et on des effets moins puissants.

D'autant que les jetons ne sont pas en nombre égaux. Il n'existe qu'un seul Poignard sur les 23 jetons possible. Par contre 6 Doubles Glaives. Et seulement 2 Jokers qui remplacent n'importe quelle armée.

La prise de contrôle

Quand vous avez rempli toutes les cases armées d'une carte Objectif/Région/Personnage vous criez "Ave César". Bon ok, il est mort. Mais respect quand même...
Vous récupérez vos jetons. Vous réalisez le pouvoir de la carte et celle-ci passe sous votre contrôle.
Ce qui ne veut pas dire qu'elle ne sera pas la cible des pouvoirs de vos vilains petits camarades de jeu.

Vous choisissez alors une nouvelle carte à conquérir parmi cinq.

Des bonus des Boni

Vous ai-je parlé des bonus ?
Parce qu'en plus vous pouvez gagner plusieurs bonus qui vont venir orienter vos décisions.
Il existe des bonus par couleur de régions, par nombre de régions, par contrôle des ressource or et blé qui apparaissent sur certaines cartes.

Et ne croyez pas qu'une fois gagné, le bonus est acquis pour toujours... Non non non ! Il faut être majoritaire et si vous perdez cette majorité le bonus filera chez le nouveau proprio. C'est la course. On ne s'assoie pas sur ses lauriers !

Bingo César !

Comme vous le voyez, il a quand même beaucoup plus de chafouinerie dans ce loto romain que dans celui de mamie. En plus pas moyen de jouer dans son coin, il faut avoir tous les autres apprentis consuls à l’œil.

À découvrir donc au FIJ ou un peu plus tard dans les boutiques qui vont bien. On en reparle au moment de sa publication.

"Augustus"
Un jeu de Paolo Mori
Illustré par Vincent Dutrait
Publié chez Hurrican
Pour 2 à 6 apprentis consul dès 8 ans
Public large en toge
Durée : 30 min
Disponible en démo à Cannes 2013 puis plus tard pour un certain prix.

Par Docteur Mops , lundi 28 janvier 2013 à 00:00
Réactions à la niouze 
6commentaires
facz
28 janv. 2013 à 18:31

Le papa de Libertalia sort un nouveau jeu? Let's give a try...
Je sens de l'entorse de cerveaux pour conserver ses propriétés tout en en acquérant d'autres... Je suis curieux du résultat...

BONY le ludonaute
28 janv. 2013 à 21:20

C'est tres tres beau.... encore... pfff...

bons-jeux
29 janv. 2013 à 00:32

Mais... Mais...que vois je de mes yeux ébahis. Un article du Dr MOPS !
Ouf, me voilà rassurer, enfin vous voilà de retour..!! J'espère que vous allez bien. Vos blagues à deux balles nous ont manqués. Mais j'ai fait des économies pour les écouter de nouveau !

Sthorm
29 janv. 2013 à 10:00

Le jeu en lui même pourrait bien me plaire mais ce sont les illustrations de Vincent Dutrait qui viennent attiser ma convoitise. Du beau travail assurément.

shambhala
29 janv. 2013 à 10:23

Un jeu de l'auteur de Libertalia illustré par Vincent Dutrait et edité chez Hurrican faut avouer qu'il cumule les bons points.

Salmanazar
29 janv. 2013 à 19:51

Paolo Mori : un auteur qui monte,
Vincent Dutrait : un illustrateur qui est déjà en haut !